Etre prêtre

De quelle manière, moi aussi, à ma manière, suis-je prêtre ?

Cela semble curieux. Pourtant, l’histoire biblique nous montre que dans les début de l’humanité, le Sacerdoce était pratiqué de manière universelle, comme constituante naturelle de l'homme ; et qu’à la fin des temps le SEIGNEUR réveille progressivement chaque personne dans son rôle de "prêtre".

JÉSUS, prêtre par excellence, a ouvert une "brèche" dans le Sanctuaire (He 6, 19), où à sa suite, comme pierres vivantes, nous avons un accès direct auprès du PÈRE afin d'intercéder pour nos frères et soeurs.

Durée : 1h35 5 fichiers mp3

Introduction

Za 3 : C’est grâce à Dieu qu’on devient Prêtre et qu’on reçoit la pureté nécessaire, comme une grâce pour le monde.

Am 2, 11 : C’est DIEU qui suscite des Prophètes et des Nazirs

Is 61, 6 : Dans les derniers temps nous serons appelés prêtres du Seigneur.

 

1. Bref historique sur les Prêtres

Chez les peuples qui environnent Israël, la fonction de prêtre est généralement exercée par le roi, assisté par un clergé hiérarchisé (Mésopotamie, Egypte, Melchisédek).

Tentation des rois d’Israël de faire pareil (alors que même s'ils ont un rôle de prêtres, certaines choses sont à laisser faire aux prêtres officiels) : Saül.

Les Patriarches :

A partir de Moïse (lévite lui-même) : spécialisation des Lévites (de père en fils), même si le sacerdoce familial continue de s’exercer, comme Caïn et Abel : Manoah, David et Salomon, Job… Diversification des sacrifices… et tentation de trop se centrer sur ces rites

2 R 23, 8 : Réforme de Josias en 621, qui a retrouvé les livres de la Loi : suppression des sanctuaires locaux, un sacrifice unique. Tous les prêtres de Judée se rendirent alors à Jérusalem.

A partir de l’exil : Sadoq principalement. Fonctionnaires royaux. Prêtres célèbres : Jéhojada au temps d’Athalie (2 R 11) et Hilkija au temps de Josias (2 R 22). Jusqu’au IIème siècle.

Au temps d’Hérode : les grands prêtres sont nommés par le pouvoir politique.

He 5 : JÉSUS, prêtre par excellence. Il ne s’attribue pas le titre de Prêtre de manière explicite, mais implicite car Il dit qu’Il va donner sa vie en rançon pour la multitude. Prêtre parfait et victime parfaite. L’époux qui acquiert son épouse. Il enseigne la Parole et son accomplissement. De la tribu de Juda par son père (Joseph) ; et de Juda et Lévi (Aaron) par sa mère (Joachim : Juda, Anne : Lévi car Elisabeth est sa parente).

Transmission du rôle de Prêtre dans le Baptême (le Baptême restaure nos rôles de Prêtres, Prophètes et Rois, l’Apocalypse et la 1ère lettre de Pierre le redisent) et par excellence à la Cène et ensuite car transmission du Sacrifice, des Sacrements et de l’Enseignement.

Jn 2, 10 : Le bon vin de la fin.

L’organisation sacerdotale est méditée par les Apôtres dans les épîtres pastorales.

Prêtre = presbyteros = ancien. En Christ, tous les chrétiens deviennent un sacerdoce royal et saint (Presbyterium ordinis, 1965).

 

2. Le rôle des Prêtres

2-1 :  Enseignement

Dt 33, 10 : ils enseignent.

L'Enseignement est cité en premier.

Ez 44, 23 : Ils enseigneront à mon peuple la distinction du sacré et du profane et lui feront connaître la distinction du pur et de l’impur.

 

2-2 : Offrent les sacrifices matin et soir, l’encens

Dt 33, 10 : Ils présentent le parfum au narines du Seigneur, l’offrande totale sur son autel.

Lv 16 ; Si 50, 5-21 : Le Grand Prêtre préside à l’expiation, comme médiateur suprême, pour le pardon de tous les péchés de son peuple.

 

2-3 : Soin de la ménorah, chandelier, de la Loi

Maintenir la lumière, le feu de l’autel (pas de feu étranger). Il s'agit de faire plaisir au SEIGNEUR avec des sacrifices d'agréable odeur qui sont brûlés sur l'autel, avec une vraie dévotion (en présupposant qu'il n'y a pas eu d'injustice commise !)

Dt 20, 2-4 : Sonneurs de trompettes (rôle de fortifier) : Quand vous serez sur le point d'engager le combat, le prêtre s'avancera et s'adressera aux armées : « Ecoutez, Israël, vous allez combattre vos ennemis ; ne craignez point, parce que le Seigneur est au milieu de vous ; il combattra pour vous et vous garantira du danger. »

Assurent la rédaction écrite de la Loi – encore que les laïcs prennent de plus en plus de place avant Jésus.

 

2-4 : Bénédiction

Ils bénissent le peuple et Dieu les exauce.

Nb 6 : Une bénédiction très utilisée :

 

2-5 : Homme du sanctuaire

1 S 1, 14 : L’homme du sanctuaire, accueille, préside aux liturgies, chargé des consécrations royales, enlève du Sanctuaire ce qui n’en est pas digne (comme Eli qui croit que Anne, mère de Samuel, est ivre et qu’il faut la faire sortir).

 

2-6 : Purifications

Lv 13 : Discernent les cas de lèpre.

Lv 14Lv 12, 6 : Chargé des purifications de la lèpre de la femme en couches, ...

 

2-7 : Oracle

Consulté par le peuple pour connaître l’avis de Dieu : éphod (1 S 30, 7), Urim et tummim (1 S 14, 36-42 ; Dt 33, 8). jusqu’à David, car après c’est surtout par les prophètes que vient la parole.

 

2-8 : Juge

Dt 17, 8-13, Ez 44, 23 : Rôle judiciaire. Cas d’adultère par exemple.

 

2-9 : Gardien de l’Arche

1 S 1-4 et 2 S 15, 24-29 : Gardien de l’Arche à Jérusalem et durant les guerres.

 

2-10 : Rôles subsidiaires

1 Ch 24, 20-31 : Les lévites prennent soin des parvis, purifient les choses saintes, préparent les offrandes et des victimes.

 

2-11 : En bref

Lien entre Dieu et les hommes (c’est le peuple de Dieu qui a ce rôle).

Dans l’Eglise, le ministère du prêtre trouve sa source dans le ministère apostolique dont l’évêque est le gardien et de manière collégiale avec les autres prêtres qui eux aussi imposent les mains au nouvel ordonné à la suite de l’Evêque :

 

3 - Pourquoi des Prêtres ?

3-1 : Un refus transformé en grâce divine

Péché croissant de l’homme… la Shekinah (nuée, présence divine) s’éloigne de plus en plus… nécessité de susciter des personnes sur qui se concentrent la sainteté : cf. Am 2, 11 (le « Nazir » a un sens proche du « Prêtre »).

Ex 4, 13-14 : DIEU s’appuie sur le refus de Moïse pour créer une fonction dédiée de Prêtre : Moïse doit donc « déléguer » le rôle de prêtre à Aaron.

 

3-2 : La nécessité du rachat

Car obligation du rachat des fils premiers nés depuis Ex 13, associés à la mort des premiers nés égyptiens = que les premiers nés servent dans le sanctuaire. Peut-être pour les garantir de la main de l’ange exterminateur. Car, dit le Seigneur en Nb 8, 17, je me les suis consacrés à moi-même.

+ Nb 3, 44-51 modalités de ce rachat.

 

3-3 : Qui est le Lévite

Léa donna ensuite naissance au troisième fils de Jacob qu’elle nomma Lévi car dit-elle : « Cette fois, mon mari s’attachera à moi car je lui ai enfanté trois fils ». Jacob aimait Rachel et dédaignait Léa.

Lorsqu’ils furent adultes, Siméon et Lévi s’unirent pour massacrer tous les hommes de la ville de Sichem. Jacob maudit leur colère.

Ex 32 : c’est le peuple qui fait tomber le prêtre (Aaron) puis c’est Aaron qui a abandonné le peuple (v25)

Les lévites obéissent immédiatement à l’injonction de Moïse « Les partisans du Seigneur : à moi ! ».

Dt 33, 8,-11 : Bénédiction de Moïse : lui attribuent les tâches spécifiques des prêtres.

Nb 25, 7-14 : Pinéas, fils d’Eléazar, fils d’Aaron, Lévite, transperce un Israélite lors de l’épisode du Baal de Péor.

Les fils de Lévi se consacrent à l’Eternel qui les prit à son service. Ils portent l’arche de l’Alliance, offrirent les sacrifices et le parfum d’adoration.

1 P 2, 4-5 : devenir des pierres vivantes et devenir nous-mêmes des sacrifices saints pour le SEIGNEUR.

 

3.4.   Relation d’amour avec le Seigneur

Nb 18, 20 : Tu n’auras pas de patrimoine dans leur pays et tu n’auras pas ta part au milieu d’eux. C’est moi qui serai ta part et ton patrimoine au milieu des fils d’Israël.

Si 4, 7 : Devant un grand, abaisse ton front.

 

4. Les autels

Table sacrée où l’on place des offrandes pour la divinité.

Toujours dans un esprit d’action de grâce et d’expiation.

Ex 20, 24 : juste après le Décalogue, le Seigneur demande à Moïse de lui ériger un autel de terre, et non de pierre, qui serait profané par le ciseau des tailleurs. La terre ne peut devenir rituellement impure + demande de simplicité + l’H ne doit pas toucher à ce qui est sacré. Talmud (Mid 3, 4) : l’autel est créé pour prolonger la vie de l’homme tandis que le fer (l’épée) a été créé pour l’abréger.

Pas d’escalier pour ne pas dévoiler la nudité du prêtre

Cornes : partie la plus sacrée de l’autel, qui, touchée par les criminels, les immunise contre leurs vengeurs.

4-1 : Construction

Offrande à Dieu de notre temps, de nos prémices. Avec simplicité. Dans le lieu qu’Il a choisi et non dans des hauts lieux.

Le symbole de l’autel.

 

4-2 : Comment utiliser un autel ?

Autel des holocaustes, dans le parvis intérieur, en face du parvis du temple. L’on y plaçait les quartiers des animaux sacrifiés et parfois l’animal entier, pour les brûler, le sang était répandu sur les cornes aux 4 coins. Brûler la victime comme don total et irrévocable. Le sang joue un rôle important mais son efficacité dérive de la volonté divine.

Autel pour les pains de proposition, dans le lieu saint. cf. 1 R 6, 20 et Ez 41, 22, offerts comme offrande spéciale à l’Eternel : Lv 24, 5.

+ un autel pour l’encens : l’autel des parfums : dans le lieu saint, devant le Saint des Saints. Ex 30, 1-10 ; 37, 25-28 ; 1 R 7, 48-50. + Ap 8, 1-5 : dans le ciel.

Dans le foyer juif, la table est un substitut de l’autel

L’autel et l’union des corps dans le Sacrement de Mariage.

 

 

...suite dans la conférence suivante.

    MENU : CONFÉRENCES "PRÊTRES, PROPHÈTES ET ROIS" ^^^
Conférence précédente : ÊTRE PROPHÉTESSE <<<   Conférence suivante : ÊTRE PRÊTRE : BÂTIR DES AUTELS >>>

 

Moïse, Prêtre, Autel, Aaron, Lévite