Les 2 témoins
Un site chrétien réalisé par un couple catholique

Za 4, 14 : "Ce sont les deux personnes désignées pour l'huile, celles qui se tiennent devant le Maître de toute la terre."

Café du jour :

  • Jeudi 23 mai 2024

    EXHORTATION : "Dieu fait évoluer son peuple par le prophète Ezéchiel. Certes, l'exil était la conséquence de la désobéissance de vos parents. Cependant, si vous décidez à revenir de tout cœur à Dieu, une nouvelle vie pourrait commencer pour vous au point de ne plus relire votre histoire par rapport au passé. Comment donc se libérer de nos héritages,  de nos autels familiaux? Il nous faut parvenir à la vision du Dieu libérateur , le choisir comme Abraham et nous laisser refaire par Lui. " Père Jean Baptiste LABADEH (Clergé diocésain de Lomé)

Un petit café ?
Quelques réflexions afin de nourrir spirituellement notre journée.
Qui suis-je ?
Je suis le père Jean-Baptiste LABADEH, prêtre de l'Église Catholique. Je suis originaire du Togo (du clergé diocésain de Lomé, d'où le "cd" qui suit ma signature), en mission dans le diocèse de Vannes. Je suis passionné par la Parole de Dieu et de ce qui participe à la croissance humaine.
Une intention chaque jour de la semaine
Lundi : Pour la paix dans les familles.
 
Mardi : Pour la protection divine des hommes en déplacement.
 
Mercredi : Pour la conversion des cœurs  et la paix dans le monde.
 
Jeudi : Pour  la sainteté de l’Eglise à travers la sanctification des personnes consacrées et pour les vocations.
 
Vendredi : Pour demander la guérison, le soulagement et la régénération du monde.
 
Samedi : En l'honneur de Notre-Dame de l'Espérance, en suffrage aux âmes défuntes.
 
Dimanche : Invitation à la joie que Dieu nous donne.

 

 

Semaine du 13 au 19 mai 2024

 

  • Lundi

    Pour la paix dans les familles
    EXHORTATION : " En ce temps-là, quand les femmes eurent entendu les paroles de l’ange, vite, elles quittèrent le tombeau, remplies à la fois de crainte et d’une grande joie, et elles coururent porter la nouvelle à ses disciples. Et voici que Jésus vint à leur rencontre et leur dit : « Je vous salue. » Elles s’approchèrent, lui saisirent les pieds et se prosternèrent devant lui. Alors Jésus leur dit : « Soyez sans crainte,..allez annoncer à mes frères qu’ils doivent se rendre en Galilée : c’est là qu’ils me verront. » Il paraît que les femmes ont la bonne qualité de répandre vite les nouvelles. C'est la raison pour laquelle,  le Saint Maître leur confia ce service.  Transmettre une Bonne Nouvelle,  telle est la juste mission que Dieu confie de nouveau à la femme pour corriger " la déviation d'Eve ". Les femmes ou les mères ont donc l'imperieux devoir moral de transmettre aux enfants des bonnes nouvelles,  des choses,  de bonnes valeurs pour leur avenir heureux et équilibré. "
    Père Jean Baptiste LABADEH (Clergé diocésain de Lomé)

     

  • Mardi

    Pour la protection divine des hommes en déplacement
    EXHORTATION : "Les gens de passage que sont les personnes hors de leur terre maternelle ne sont que la symbolique de la personne humaine en perpétuel déplacement. La vie chez soit et ailleurs demeure inchangée en principe et faite d'expériences, d'imprévus mais aussi marquée et porteuse de " passage " d'une situation à une autre. Il faut la grâce de la patience, du discernement pour comprendre et gérer les situations nouvelles. Et à la fin, on réalise comment Dieu est Emmanuel :" avec l'homme ".
    Père Jean Baptiste LABADEH (Clergé diocésain de Lomé)
  • Mercredi

    Pour la conversion des cœurs et la paix dans le monde
    EXHORTATION : "Et votre joie, personne ne vous l’enlèvera." ( Jn 16,20-22).
    Ce chemin s'impose car il est avant et après tout, une réalité de vie: c'est la croix, c'est ta croix. Mais l'Evangile résonne toujours comme une Bonne Nouvelle ou une Nouvelle  toujours bonne qui encourage à aller au bout de notre vie sur notre chemin. Sais-tu que ton chemin s'impose à toi et toi seul dois faire la grande et énorme part? Si tu arrivais, tu sentirais la joie indissible de la résurrection sur tous les plans. Courage  et que l'Esprit de Dieu nous libère et nous délivre de nos chaînes,  de nos emprisonnements, de nos liens et infestations."
    Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)
  • Jeudi

    Pour la sainteté de l’Eglise à travers la sanctification des personnes consacrées et pour les vocations
    EXHORTATION : "Le monde a ses justes  critères d'inégalité si mais il y a une symphonie pastorale divine: chacun-e de nous est voulu-e et nécessaire. Chacun-e de nous est aimé-e et pensé-e.  Nul n'est inutile. Nul n'est le produit d'un chaos,  d'un hasard. Un Seul Auteur de vie accompagne tous ceux et toutes celles à qui Il a donné le souffle de vie: Dieu est Père de tous,  Amour et Miséricorde pour tous. Dieu est notre consolation. "
     
    Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)
  • Vendredi

    Pour demander la guérison, le soulagement et la régénération du monde
    EXHORTATION : "Le peuple qui court de nos jours vers les guérisons spirituelles est un peuple fatigué par le poids et le joug de la vie. C'est un peuple qui a le malheur d'être malchanceux, qui a le sentiment d'être mal né,  n'a pas le bonheur d'être comblé matériellement par la vie même si le matériel n'est pas non plus absence de problèmes.  C'est bien évident que c'est un peuple qui, généralement n'a pas une position sociale aisée,  qui n'a pas eu une vie facile et souriante. Il cherche instinctivement par conséquent,  des solutions rapides à ses problèmes existentiels en prenant d'assaut les endroits où il semble que des solutions sont facilement apportées. En cela, il n'y a rien de mauvais dans la démarche. Ce fut ainsi depuis la nuit des temps,  au temps de Jésus-Christ. En effet,  la quasi majorité de son audience était les pauvres de la société. Cela ne changera guère. "
    Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)
     
     
  • Samedi

    Pour le repos des âmes des défunts et défuntes de nos familles en l’honneur de Notre Dame de l’Espérance
    EXHORTATION : "L'espérance d'un peuple est de retrouver son autonomie mais cette autonomie,  est de par l'histoire des nations,  fruit de combats, de luttes faisant des sacrifiés en perte de vies humaines. Au coeur de la lutte pour la liberté d'un peuple, il se note une réalité  ambivalente. Étonnement,  au sein d'un même peuple, il n'y a jamais eu uniformité de vision quant aux moyens pour parvenir à l'autonomie.  Dans l'histoire du peuple d'Israël qui est symbolique de la " marche " de Dieu avec l'humanité, alors que certains plus nationalistes préféraient retourner en Israël après 50 ans d'exil,  d'autres ont préféré rester dans le pays d'exil car ils y sentaient mieux. Cest le premier signe de la complexité du combat national pour l'autonomie: la difficulté de l'unanimité dans le combat politico-social. Cependant,  d'après cette histoire, Dieu est présenté être aussi du côté des désireux de retourner sur la terre des aïeux,  favorable aux  souverainistes, les plus nombreux, pourrait-on noter. L'histoire de libération a été écrite en leur faveur."
     
    Père Jean Baptiste LABADEH  ( Clergé diocésain de Lomé)
  • Dimanche

    Invitation à la joie que Dieu nous donne.
    EXHORTATION : "L'après Pâques est la période de la mystagogie c'est-à-dire la période d'approfondissement du mystère de Jésus-Christ. Toute l'histoire de la foi consiste d'une part à tracer un chemin à prendre pour re-conquérir la vie qualitative, vie de Dieu et avec Lui appelée Vie éternelle entendue relation d'amour et intime avec Dieu.  D'autre part, convaincu de cette vie qualitative, il va s'agir de l'accepter,  d'être et de demeurer dans ce choix de vie de façon permanente et toute sa vie. C'est là que nous avons humainement besoin d'un modèle qui est le Christ. Les textes et surtout l'Evangile que nous lisons  nous découvrent  la deuxième étape de la foi comme prendre appui sur Dieu par le Christ et marcher toute la vie. Pour y arriver,  nous sommes invités à être imprégnés du Christ, à toujours contempler son exemple ou encore cultiver les mêmes dispositions du Christ qui lui permirent de rester, de demeurer dans les Volontés du Père et de porter du fruit. Il est donc clair que le christianisme est avant et après tout une manière de vivre qualitativement d'où les appels incessants à la conversion,  à l'exode,  à la paque comme passage perpétuel du négatif au positif."
    Père Jean Baptiste LABADEH  ( Clergé diocésain de Lomé)

 

 

Semaine du 20 au 26 mai 2024

 

  • Lundi

    Pour la paix dans les familles
    EXHORTATION : "A quoi comparer ce passage :" Moi, je suis le bon pasteur ; je connais mes brebis, et mes brebis me connaissent, comme le Père me connaît, et que je connais le Père ;....?" J'essaie de voir à travers ce passage,  la figure des parents,  le père mais surtout de la mère comme nos bons pasteurs ou bergers de la vie. En effet,  l'harmonie,  la symbiose et la syntonie instaurées entre le Bon Pasteur et ses brebis, qui est l'image de sa relation entre Lui et les Apôtres, relation étendue aux croyants,  ceux qui adorent Dieu en Esprit et en Vérité,  s'apparente bien naturellement à la relation qui s'instaure entre la mère et l'enfant dès la fécondation,  la conception, l'évolution,  la naissance.  Elle demeure a priori une relation instive qui influence l'enfant et le rend tout tourné vers ses parents ou mieux la mère : le lien du cordon ombilical.  L'enfant ne connaît mieux que la voix de ses parents mais surtout de sa mère qui a un pouvoir alchimique sur lui...."
     
    Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

     

     

     

  • Mardi

    Pour la protection divine des hommes en déplacement
    EXHORTATION : "La libération du Seigneur est une expérience de joie extraordinaire,  de rires et de cris de joie, tellement belle qu'il semble être " comme en rêve ". Les interventions divines ont souvent des formes inattendues,  qui vont au-delà de ce que l'homme peut imaginer ; voilà alors l'émerveillement et la joie qui s'expriment à travers la louange."

    Du Pape Benoît XVI ,  " l'âme de la prière " , éd.  Artège poche, pp.108-109, 2016 - proposée par Père Jean Baptiste LABADEH (Clergé diocésain de Lomé)
  • Mercredi

    Pour la conversion des cœurs et la paix dans le monde
    EXHORTATION : "Dieu ne cessera de nous faire grandir par sa Parole, au fil du temps. Penser que nos situations malheureuses actuelles s'expliquent par des liens, des contrats ou des actes mauvais causés par nos parents, peuvent être des interprétations justes qui nous satisfont. Elles nous mettent dans une logique de rétribution collective: nous payons pour nos parents. C'est en fait une manière humaine de penser que divine."
     
    Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)
  • Jeudi

    Pour la sainteté de l’Eglise à travers la sanctification des personnes consacrées et pour les vocations
    EXHORTATION : "Dieu fait évoluer son peuple par le prophète Ezéchiel. Certes, l'exil était la conséquence de la désobéissance de vos parents. Cependant, si vous décidez à revenir de tout cœur à Dieu, une nouvelle vie pourrait commencer pour vous au point de ne plus relire votre histoire par rapport au passé. Comment donc se libérer de nos héritages,  de nos autels familiaux? Il nous faut parvenir à la vision du Dieu libérateur , le choisir comme Abraham et nous laisser refaire par Lui. "
    Père Jean Baptiste LABADEH (Clergé diocésain de Lomé)
  • Vendredi

    Pour demander la guérison, le soulagement et la régénération du monde

  • Samedi

    Pour le repos des âmes des défunts et défuntes de nos familles en l’honneur de Notre Dame de l’Espérance

  • Dimanche

    Invitation à la joie que Dieu nous donne.

 

 

 

 

Cafés de fin 2022

Lundi 2 mai 2022

EXHORTATION: "Le vieux Syméon et la vieille Anne la prophétesse étaient des personnages bibliques qui avaient marqué par leur foi. La Bible ne s'était pas attardé sur leurs syndromes de vieillesse. Toutefois, ce sont des réalités qui nous interpellent et le cas du Pape Jean Paul II en témoigne. Il y aura t-il une vieillesse saine des chrétiens-nes, différente d'autres personnes? Tout dépend a priori de la manière dont on s'y serait pris durant la jeunesse et du métier exercé. Mt 25 nous exhorte aux œuvres de miséricorde dont supporter les personnes âgées. Eh bien, comment sera éventuellement ma vieillesse?"

Père Jean Baptiste LABADEH c.d . ( Clergé diocésain de Lomé)

 

mardi 3 mai 2022

EXHORTATION : "La terre est un don partout habitable pour l'humanité. Don, donc c'est gratuit. Cependant, "le vivre en société" a créé des conditions d'intégration. Cette situation rend difficile la simplicité du beau projet de Dieu. Seigneur, Toi qui a sauvé cet orant :"Tu as changé mon deuil en une danse, mes habits funèbres en parure de joie ! Que mon cœur ne se taise pas,…'' s'il te plaît, puissent les hommes en situations diverses faire l'expérience de ta proximité."

Père Jean Baptiste LABADEH c.d . ( Clergé diocésain de Lomé)

 

mercredi 4 mai 2022

EXHORTATION : "Dans notre monde, nous parlons de paix, mais au même moment nous pensons la guerre, nous fabriquons des armes de destruction massive et nous nous proclamons champions de paix. Quel contraste ! Et puis, une pause pour re-penser qui commet les crimes énormes de notre existence ? Qui téléguide d'autres ? Pourquoi se font-ils marionnettiser? Certes, la paix est un don, une conquête, mais elle restera une utopie à cause de notre double langage dû aux intérêts."

Père Jean Baptiste LABADEH c.d . ( Clergé diocésain de Lomé)

 

jeudi 5 mai 2022

Le même Dieu qui a changé la honte de Pierre et Apôtre pardonné, relevé et elu s'engage à tout moment et progressivement à changer nos différents habits funèbres en parures de joie. Il suffit de crier vers Lui, de lui ouvrir ta misère, de le choisir et de vouloir demeurer auprès de lui en enfant docile. Alors , tu pourras apprécier les effets de la résurrection. Voici le Saint programme Dieu inauguré par le Christ dans l'Esprit Saint et continué par les Apôtres dans l'Eglise

Père Jean Baptiste LABADEH c.d . ( Clergé diocésain de Lomé)

 

vendredi 6 mai 2022

EXHORTATION: "Les guérisons miraculeuses ou divines sont des surprises de Dieu dans notre vie. Cependant, il y a une guérison à laquelle nous devons contribuer toute notre vie: à un âge de notre existence, la nécessité de la conversion demeure la seule condition de purifier sa vie morale. Éviter ou soigner son péché est la seule condition pour s'éviter une conscience très affligée et diminuer le poids du regret dans notre cœur. Il faut savoir s'arrêter. Notre Maître Jésus-Christ nous parle à cet effet: «Jésus lui répondit: Si tu savais le don de Dieu et qui est celui qui te dit: “Donne-moi à boire”, c’est toi qui lui aurais demandé, et il t’aurait donné de l’eau vive. » Jn 4, 10"

Père Jean Baptiste LABADEH c.d . ( Clergé diocésain de Lomé)

 

samedi 7 mai 2022

EXHORTATION : "Les hommes ne naissent pas le même jour. Il y a heureusement des générations d'hommes. Chaque époque d'hommes fait sa marche et consciemment ou pas, Dieu l'accompagne. Le signe que nul n'est abandonné du Seigneur, c'est le don de la vie, la nourriture qui nous soulage, la joie du cœur et l'espérance d'un lendemain meilleur. Mais il suffit que nos pays soient relativement bien gouvernés avec une politique humanisante. En fait l'équilibre de vivre passe par là:  spiritualité et moyens de vivre."

Père Jean Baptiste LABADEH c.d . ( Clergé diocésain de Lomé)

 

dimanche 8 mai 2022

EXHORTATION: "Quelle joie intérieure au cœur tout brûlant du feu de l'Esprit Saint que de faire la Pâques, passage du négatif au positif, de nos divers tombeaux à la vie, quand Jésus Christ nous déroule la pierre qui nous empêche d’aller à Dieu et de nous délier de nos linges, de nos suaires qui nous enveloppent. C'est l'expérience de saint Pierre qui va le rendre à la fois humble et témoins de la résurrection. Tant que demeure l'humanité, la Pâques est une Heureuse et Bonne Nouvelle que la vie peut surgir des décombres, on peut re-bondir."

Père Jean Baptiste LABADEH c.d . ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Lundi 9 mai 2022

EXHORTATION: "Une vie heureuse personnelle . Elle ne se trouve nulle part toute faite. Il n'y a que des indications qui sont données pour la réaliser. On s'y met selon la grâce reçue, selon la lumière qui nous éclaire ou encore selon la conviction que l'on en a. Toutefois, nous sommes appelé-e-s à une vie morale qui nous donnera la joie quand l'âge nous rattrape . Ce combat demeure intérieur, interpelle et guide toute personne humaine à adopter une sagesse de vie. On comprend bien alors les deux exhortations du mercredi des Cendres : ''convertissez-vous et croyez à la Bonne Nouvelle'' ou ''Tu es poussière et tu retourneras en poussière''. On ne peut vivre indéfiniment comme on veut car dans notre cœur s'impose un bilan. Rien ne rendra plus heureux notre cœur que l'effort d'une vie morale acceptable inspirée par la crainte de Dieu. Dieu nous y aide. »

Père Jean Baptiste LABADEH c.d. ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Mardi 10 mai 2022

EXHORTATION : "La Loi du Seigneur est parfaite et clarifie le regard. La charte du Seigneur est pure et rend sages les simples. Et ce n'est pas fini, comme à Moïse, le Seigneur a placé un ange protecteur devant et aux côtés de toute personne pour la guider. Cette expérience peut être aussi bien vécue par la personne qui marche sur les routes du monde. Oui, sur tes remparts, Jérusalem ou toi qui cherches ta paix intérieure, Dieu a mis des veilleurs. N'oublie donc pas de marcher en présence du Seigneur en toutes tes entreprises et essaie d'être parfait-e en obéissant à ton ange veilleur."

Père Jean Baptiste LABADEH c.d. ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Mercredi 11 mai 2022

EXHORTATION : "Dans la Bible, nous lisons autrement avec le peuple d'Israël, la notion de la conquête juste d'occupation pour se frayer un lopin de terre. Cette démarche peut être qualifiée de juste parce qu'Israël était en droit naturel d'exister socio-géographiquement. Cela dit, le droit et le devoir naturels de l’homme sont d'avoir une terre habitable. A l'heure où chaque pays est de notre temps constitué, on a que le devoir de dénoncer les politiques invasionistes  et expansionistes avec ses victimes malheureuses. Non farouche. Dieu n'en est pas du tout d'accord. Changeons de procédure."

Père Jean Baptiste LABADEH c.d. ( Clergé diocésain de Lomé) 

Jeudi 12 mai 2022

EXHORTATION: "Ce qui fait la force de la Parole de Dieu , ce qui la rend importante au cœur des hommes, ce qui " force " les hommes et les femmes à lui être attentifs, ce qui les interpelle  envers Elle, c'est qu'Elle décrit entre autre la vie des hommes et des femmes de tout temps et Elle convainc dans un silence évident bruissant de paroles qu'Elle peut changer,  transformer en bien la vie des hommes et des femmes. C'est cette expérience qui constitue la Vie consacrée: faire l'expérience de Dieu en étant introduit-e dans le service de Dieu ou être introduit-e dans ce service divin pour expérimenter ce Dieu. C'est bien depuis la nuit des temps le don que Dieu fait aux prêtres de l'Ancien ou Nouveau Testament. C'est cette grâce qui touche ou se le dépose dans le cœur, quand on sent le désir d'appartenir tout entier à Dieu, cette grâce comprise comme vocation spécifique à la Vie consacrée.

Que Dieu donne aux âmes consacrées d'être renouvelées dans l'effusion de l'Amour de Dieu afin de témoigner   pour le Royaume des cieux : la vie idéale à laquelle aspire l'humanité selon le dessein de Dieu."

Père Jean Baptiste LABADEH c.d. ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Vendredi 13 mai 2022

 

EXHORTATION: "L'accueil de la Parole est ''l'organe'' de la guérison progressive et totale de la personne humaine. L'eunuque, grâce à la catéchèse de Philippe, fut guéri de la tristesse qui l'envahit quand il lut que le serviteur souffrant de Dieu n'aurait pas non plus de descendance. Plus que lui personnellement, autant que lui-même n'aurait pas de descendance, son cœur fut élargi grâce au bain chaud de la foi reçu de Philippe comme le Christ le fit pour les disciples d'Emmaüs. C'est une Pâques qui consiste en l'accueil de la Sagesse optimale, levant en ''Orient'' et qui attire les hommes. La Parole de Dieu rejoint donc chaque personne humaine dans son histoire personnelle et réelle, lui parle et la travaille personnellement, dans un long cheminement discret de la vie afin que, convaincue, une réponse ou un engagement de salut soit donnée."  

Père Jean Baptiste LABADEH c.d. ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Samedi 14 mai 2022

EXHORTATION: "L'humanité  vit toujours des périodes instables à côté des moments stables. Cette harmonie des contraires est une heureuse grâce de Dieu, signe qu'Il tire toujours le bien du mal. Cela voudrait dire en outre, que les situations malheureuses ne sont guère définitives, elles existent mais elles passent. Il nous suffirait de tenir bon, d'être en train de faire quelque chose, et c'est sur ce chemin que Dieu nous rejoindra. Ce sera la Pâques actuelle, la pâques dans notre vie personnelle, un changement, une amélioration de situation .  RIP aux âmes défuntes."

Père Jean Baptiste LABADEH c.d. (Clergé diocésain de Lomé)

 

Dimanche 15 mai 2022

EXHORTATION: "La joie que Dieu nous donne est multiple et multiforme . C'est la joie du pardon disponible auprès de Dieu . Les païens ne sont pas humainement moins hommes que les juifs. Ils sont l'avenir naturel de la foi. Par conséquent, toute personne humaine est un croyant surtout un chrétien potentiel. En cela, la non connaissance de Dieu est un chemin vers Dieu. Tout ce qu'il y a de négatif en l'homme est appelé à s'améliorer. C'est la joie de servir Dieu. Ainsi, Il nous appelle par notre nom et nous fait renaître par le baptême. Il nous donne ensuite une vocation de sainteté sur mesure par un appel plus particulier. Nous formons alors une Église au milles visages, fruit de l'Amour de Dieu. Bon dimanche du Bon Pasteur. Et que notre Dieu nous pourvoie toujours de vocations lumineuses et de pasteurs pour son Eglise."

Père Jean Baptiste LABADEH c.d. ( Clergé diocésain de Lomé)

Lundi 16 mai 2022

EXHORTATION: "Priez sans cesse...ou veillez et priez pour ne pas entrer en tentation. C'est une invitation de notre Maître Jésus Christ à ses Apôtres. C'est une chance ou une heureuse grâce que d'avoir l'idée de prier. La prière doit aussi soutenir les familles. C'est le devoir des parents et des grands parents. Il faut prier constamment. Cette prière sauve toujours même si cela ne semble pas spontané dans ses effets. Prions toujours pour les familles et agissons. C'est toujours bon. La prière sauve toujours. Ce qui ne sauve, c'est le manque de prière. Heureusement que Dieu conduit l'histoire des hommes mais nous ne cesserons d'insister : la prière sauve toujours et toute prière pour les familles a forcément un effet, même lent."

 

 

Père Jean Baptiste LABADEH c.d. ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Mardi 17 mai 2022

EXHORTATION: "Toute sortie de l'homme vers une autre destination advenue dans le temps est un ordonnancement imprimé en l'homme et une vocation avec la liberté d'obéir ou non. Cette vocation est symbolique en l'appel d'Abraham à quitter sa terre maternelle vers la destination de Dieu. Ce sera vers la conquête de sa terre promise, là où il pourra mieux se refaire. Toute sortie de l'homme demeure dans cette logique de conquête et de réalisation du projet de bonheur pour l'homme. Dieu guide cette histoire qui dure toute la vie. Sortir, c'est essentiellement pouvoir se réveiller de son lit le matin et aller tant qu'il y a la santé, à la rencontre des hommes, se mesurer au combat de la vie: « Qui sème dans les larmes moissonne dans la joie : il s'en va, il s'en va en pleurant, il jette la semence ; il s'en vient, il s'en vient dans la joie, il rapporte les gerbes .» (Ps 125,5-6). Dieu veille sur l'histoire des hommes et femmes."

Père Jean Baptiste LABADEH c.d. ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Mercredi 18 mai 2022

EXHORTATION : "D'où viennent les guerres ? Elles viennent de l'amour exagéré de l'argent, de la jalousie, de l'envie, de l'abus du pouvoir. Tous ces sentiments sont à la fois en l'homme au point que la source des guerres est aussi le cœur de l'homme. Il nous faut toujours nous rééduquer. La Parole de Dieu est à cet effet, une aide inestimable pour humaniser nos instincts belligènes: ''rangaine ton épée '' dit Jésus à Pierre car ''qui tue par épée périra par l'épée.’’

Père Jean Baptiste LABADEH c.d. ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Jeudi 19 mai 2022

EXHORTATION : Ps 22 ( 23) « Le Seigneur est mon berger : je ne manque de rien .

Sur des prés d'herbe fraîche, il me fait reposer. … Ce psaume, pour s'actualiser la fidélité indéfectible de Dieu  pour nos prédécesseurs dans la marche de foi avec Yahvé et s'exhorter à la confiance que Dieu demande à ses élus. Dieu marche avec tous les hommes et femmes en les appelant à la vie et durant toutes les étapes de l'existence humaine. C'est la même réalité et expérience qui s'opèrent comme choisies dans la Vie consacrée. Eh bien, là nous expérimentons que la proximité de Dieu est naturelle et toute la vie. Tenons simplement en éveil la mémoire du Seigneur, gardons au cœur les souvenirs de ses merveilles. Il fait toujours ce qui est bon pour l'homme et pour la personne qu'Il s'est consacrée comme un sacrifice mieux '' comme une offrande '' à qui Il donne son agréable odeur."

 

Père Jean Baptiste LABADEH c.d. ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Vendredi 20 mai 2022

EXHORTATION : Ps 50(51) Pitié pour moi, mon Dieu, dans ton amour, selon ta grande miséricorde vous, efface mon péché. Lave-moi tout entier de ma faute, purifie-moi de mon offense. Oui, je connais mon péché, ma faute est toujours devant moi. Contre toi, et toi seul, j'ai péché, ce qui est mal à tes yeux, je l'ai fait. Ainsi, tu peux parler et montrer ta justice, être juge et montrer ta victoire.

7Moi, je suis né dans la faute, j'étais pécheur dès le sein de ma mère.

8Mais tu veux au fond de moi la vérité ; dans le secret, tu m'apprends la sagesse.

9Purifie-moi avec l'hysope, et je serai pur ; lave-moi et je serai blanc, plus que la neige…"

Père Jean Baptiste LABADEH c.d. ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Samedi 21 mai 2022

EXHORTATION : Ps 112(113)

 

Louez, serviteurs du Seigneur,

louez le nom du Seigneur !

Béni soit le nom du Seigneur,

maintenant et pour les siècles des siècles !

 

Du levant au couchant du soleil,

loué soit le nom du Seigneur !

Le Seigneur domine tous les peuples,

sa gloire domine les cieux.

 

Qui est semblable au Seigneur notre Dieu ?

Lui, il siège là-haut.

Mais il abaisse son regard

vers le ciel et vers la terre.

 

De la poussière il relève le faible,

il retire le pauvre de la cendre

pour qu’il siège parmi les princes,

parmi les princes de son peuple.  Amen

Père Jean Baptiste LABADEH c.d. ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Dimanche 22 mai 2022

Exhortation : « La sagesse a bâti sa maison… elle a tué ses bêtes, elle a mixtionné son vin, elle a aussi dressé sa table… elle crie sur les sommets des hauteurs de la ville : Qui est simple ? qu’il se retire ici. À celui qui est dépourvu de sens, elle dit : Venez, mangez de mon pain, et buvez du vin que j’ai mixtionné. Laissez la sottise, et vivez, et marchez dans la voie de l’intelligence». Proverbes 9. 1–6.    Le Christ-Parole est sagesse guérissant et le Christ-Eucharistie est aussi repas guérissant . Il s'agit en fait de se laisser transformer par la Parole de Dieu toute la vie. l'Esprit de Dieu nous touche."

Père Jean Baptiste LABADEH c.d. ( Clergé diocésain de Lomé)

 

 

Lundi 23 mai 2022

EXHORTATION : Mt 5 : « …Heureux les artisans de paix, car ils seront appelés fils de Dieu.

Heureux ceux qui sont persécutés pour la justice, car le royaume des Cieux est à eux.

Heureux êtes-vous si l’on vous insulte, si l’on vous persécute et si l’on dit faussement toute sorte de mal contre vous, à cause de moi.

Réjouissez-vous, soyez dans l’allégresse, car votre récompense est grande dans les cieux ! C’est ainsi qu’on a persécuté les prophètes qui vous ont précédés. » 

 

Père Jean Baptiste LABADEH c.d. ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Mardi 24 mai 2022

EXHORTATION: « C'est qu'une raison socio-anthropologique ou contingentielle explique toujours la migration. Ce fut ainsi pour le peuple d'Israël. Au coeur de chaque migration, est écrit l'a-venir des hommes et des femmes. Joseph, vendu et amené en Egypte y devint un administrateur des biens nationaux.  Moïse fut sauvé des eaux, devint un quasi petit-fils de Pharaon. Que d'étrangers depuis la nuit des temps émergent dans leur pays d'accueil. Dieu conduit l'histoire des Hommes. Participons simplement et bien. En plus sachons rester bien opportunistes et vigilants. L'histoire des hommes et des femmes est dans les Très Saintes Mains de Dieu. » 

 

Père Jean Baptiste LABADEH c.d. ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Mercredi 25 mai 2022

EXHORTATION: "On a vite dit que Poutine est devenu le prophète de l'oubli temporaire de la covid avec l'invasion de l'Ukraine. Des pays dits mandatés divinement à faire la paix arbitrent et dénoncent le néo nazisme et fascisme. C'est bien. Mais cette nouvelle covid belliqueuse leur est comme toujours l'occasion de faire des affaires des instruments qui éliminent des vies humaines. Quelle langue de bois ! Quelle fourberie! Quel syncrétisme ! Est-ce de cette manière que le symbole de l'entrée de l'ONU sera effectif ?

Ils parlent de paix avec leur langue , quand dans leur cœur, c'est la rage de guerre que respire leur face sournoisement enrougie. Dieu vient vite à notre aide. S’il te plaît, sors vite de ton silence apparent. Le monde en a toujours besoin. Les '' Israël '' actuels y aspirent en légion : « Je ne veux que la paix, mais quand je parle ils cherchent la guerre .»(Ps 119(120)7)

 

Père Jean Baptiste LABADEH c.d. ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Jeudi 26 mai 2022

EXHORTATION: «  Prions avec le Psaume 17,31-35 : « Ce Dieu a des chemins sans reproche,  la parole du Seigneur est sans alliage, il est un bouclier pour qui s'abrite en lui. Qui est Dieu, hormis le Seigneur ? le Rocher, sinon notre Dieu ? C'est le Dieu qui m'emplit de vaillance et m'indique un chemin sans reproche. Il me donne l'agilité du chamois, il me tient debout sur les hauteurs, il exerce mes mains à combattre et mon bras, à tendre l'arc.» Si les psaumes sont les meilleures et justes expressions ineffables de prier notre Dieu, ils sont ainsi plus encore pour les âmes consacrées de pouvoir se tenir devant la face de Dieu et de dialoguer avec Lui dans '' sa demeure '' à travers la prière des offices : l'Eglise veille ."

 

Père Jean Baptiste LABADEH c.d. ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Vendredi 27 mai 2022

EXHORTATION: "Mt 5 : Voyant les foules, Jésus gravit la montagne. Il s’assit, et ses disciples s’approchèrent de lui. Alors, ouvrant la bouche, il les enseignait. Il disait : « Heureux les pauvres de cœur, car le royaume des Cieux est à eux. Heureux ceux qui pleurent, car ils seront consolés.

Heureux les doux, car ils recevront la terre en héritage.

Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice, car ils seront rassasiés.

Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde.

Heureux les cœurs purs, car ils verront Dieu..."

 

Père Jean Baptiste LABADEH c.d ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Samedi 28 mai 2022

EXHORTATION : Psaume 104-I : Dieu fait sortir son peuple dans l'allégresse, parmi les cris de joie de ses élus, alléluia. « Rendez grâce au Seigneur, proclamez son nom, annoncez parmi les peuples ses hauts faits ; chantez et jouez pour lui, redites sans fin ses merveilles ; glorifiez-vous de son nom très saint : joie pour les cœurs qui cherchent Dieu !… » 

 

Père Jean Baptiste LABADEH c.d. ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Dimanche 29 mai 2022

 

EXHORTATION: "Ce dimanche, à l'école de Saint Jean peut s'appeler celui de la joie de croire  « Si quelqu’un m’aime, il gardera ma parole ; mon Père l’aimera, nous viendrons vers lui et, chez lui, nous nous ferons une demeure.» L'exemple de la Vierge Marie est éloquent : servante du Seigneur, par son '' oui '' la Sainte Trinité a planté sa tente en elle comme nous aussi après avoir reçu l'Eucharistie. Oui, c'est bien vrai, le christianisme doit s'ouvrir à nous comme un cheminement d'amélioration humaine de toute la vie ou de sanctification, c'est-à-dire imitation de Dieu ou se laisser transformer par Dieu à travers sa Parole. On comprend encore mieux le Christ insister sur la '' pratique '' de la Parole de Dieu. Il n'y a que cette dimension qui fait découvrir progressivement la profondeur de la foi chrétienne.  Que l'Esprit de Dieu nous la fasse percevoir, nous soutienne et nous accompagne."

 

Père Jean Baptiste LABADEH c.d. ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Lundi 30 mai 2022

 

EXHORTATION: Psaume 126. Si le Seigneur ne bâtit la maison, les bâtisseurs travaillent en vain ; si le Seigneur ne garde la ville, c'est en vain que veillent les gardes. En vain tu devances le jour, tu retardes le moment de ton repos, tu manges un pain de douleur :  Dieu comble son bien-aimé quand il dort. Des fils, voilà ce que donne le Seigneur, des enfants, la récompense qu'il accorde ; comme des flèches aux mains d'un guerrier, ainsi les fils de la jeunesse. Heureux l'homme vaillant qui a garni son carquois de telles armes !  S'ils affrontent leurs ennemis sur la place, ils ne seront pas humiliés.»

 

Père Jean Baptiste LABADEH c.d. ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Mardi 31 mai 2022 

 

EXHORTATION :  Psaume — Ps 137 (138), 1 « De tout mon cœur, Seigneur, je te rends grâce : tu as entendu les paroles de ma bouche. Je te chante en présence des anges, vers ton temple sacré, je me prosterne. Je rends grâce à ton nom pour ton amour et ta vérité, car tu élèves, au-dessus de tout, ton nom et ta parole. Le jour où tu répondis à mon appel, tu fis grandir en mon âme la force. Ta droite me rend vainqueur. Le Seigneur fait tout pour moi ! Seigneur, éternel est ton amour : n’arrête pas l’œuvre de tes mains.»

 

Père Jean Baptiste LABADEH c.d. ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Mercredi 1erjuin 2022 

 

EXHORTATION: "La paix sur les lèvres, mais la guerre dans le cœur ''. Le tréfonds de leurs yeux brillent pour les avantages économiques et pour cela il faut attiser la guerre en feignant de promouvoir la paix, le temps d'évacuer des affaires. L'argent appelé par Jésus Christ, Mammon devient la norme de l'humanisme, les victimes humaines deviennent objet de publicité pour encourager l'achat de leurs  produits. Et Dieu nous interpelle dans le cœur : Non...Ce qui est absurde dans cette géopolitique actuelle, ce sont des gens qui s'appellent chrétiens qui se livrent la guerre et s'entretuent. Ceux qui attisent cette guerre en y tirant leurs profits pécuniers sont aussi chrétiens pour une part. Quand le Monde séduit et  desille les yeux sur le dieu Mammon, le culte de l'argent gomme toute empathie humaine. Et pour l'argent, on est prêt à inventer des situations les plus moralement inimaginables. Éliminons des vies humaines, l'occasion est bonne pour s'enrichir, profitons assez et pour proclamerions le cessez-le-feu."

 

Père Jean Baptiste LABADEH c.d. ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Jeudi 2 juin 2022

Exhortation : « La foi, prendre appui sur quelque chose de dur comme le fer du chemin de fer capable de supporter les trains et marcher sur comme aussi pour les trains sur les rails. Cette démarche fait comprendre la vie chrétienne dans sa double réalité de relation personnelle avec Dieu et d'epousailles mystiques avec Lui, parce que découvert comme Lumière, Berger, Pierre angulaire pouvant nous conduire et protéger dans cette existence."

 

Père Jean Baptiste LABADEH c.d. ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Vendredi 3 juin 2022 

EXHORTATION: La séquence de l’Église à l’Esprit-Saint. « Viens, Esprit-Saint, et envoie du haut du ciel un rayon de ta lumière.  Viens en nous, Père des pauvres, viens, dispensateur des dons, viens, lumière de nos cœurs. Consolateur souverain, hôte très doux de nos âmes, adoucissante fraîcheur. Dans le labeur, le repos, dans la fièvre, la fraîcheur, dans les pleurs, le réconfort. O lumière bienheureuse, viens remplir jusqu’à l’intime le cœur de tous tes fidèles. Sans ta puissance divine, il n’est rien en aucun homme, rien qui ne soit perverti. Lave ce qui est souillé, baigne ce qui est aride, guéris ce qui est blessé. Assouplis ce qui est raide, réchauffe ce qui est froid, rends droit ce qui est faussé. A tous ceux qui ont la foi et qui en toi se confient donne tes sept dons sacrés. Donne mérite et vertu, donne le salut final donne la joie éternelle. Amen »

 

 

Samedi 4 juin 2022

 

EXHORTATION:  "Psaume 105-I—Rendez grâce au Seigneur : il est bon ! Éternel est son amour ! Qui dira les hauts faits du Seigneur, qui célébrera ses louanges ? Heureux qui pratique la justice, qui observe le droit en tout temps ! Souviens-toi de moi, Seigneur, dans ta bienveillance pour ton peuple ; toi qui le sauves, visite-moi : que je voie le bonheur de tes élus ;

que j'aie part à la joie de ton peuple, à la fierté de ton héritage. Avec nos pères, nous avons péché, nous avons failli et renié. En Égypte, nos pères ont méconnu tes miracles, oublié l'abondance de tes grâces et résisté au bord de la mer Rouge. Mais à cause de son nom, il les sauva, pour que soit reconnue sa puissance. Il menace la mer Rouge, elle sèche ; il les mène à travers les eaux comme au désert. Il les sauve des mains de l’oppresseur, il les rachète aux mains de l’ennemi. Et les eaux recouvrent leurs adversaires : pas un d'entre eux n'en réchappe. Alors ils croient à sa parole, ils chantent sa louange.» Amen

 

Père Jean Baptiste LABADEH c.d. ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Dimanche 5 juin 2022

EXHORTATION:  "Bénissons notre Dieu qui nous rassemble et nous fait approfondir le peuple nouveau :'' qu'ils soient Un ". Notre rassemblement entrevoit cette unité qui est une vocation, un idéal, un chemin et des efforts à fournir. La foi est une grande et énorme aventure de vie et d'amour avec Dieu qui en est l'initiateur. Elle exige dès lors toute la vie pour la découvrir. La connaissance progressive et parfaite de Dieu qui naît dans cette unité est comparable à l'unité du foyer au cours de laquelle les époux se connaissent et se découvrent en découvrant aussi la vie durant cette existence à deux. Connaître Dieu, suppose une relation personnelle et une marche de toute la vie."

 

Père Jean Baptiste LABADEH c.d. ( Clergé diocésain de Lomé)

Lundi 6 juin2022

EXHORTATION: "Les parents ont aussi l'Esprit Saint, même s'ils ne parlent pas en langue spirituelle. Ils parlent surtout une langue instinctive qui est celle d'amour. Ils ont la mesure et le bon sens de leurs capacités pour nourrir, éduquer et guider les enfants. Que Dieu protège et veille sur tous les parents de l'humanité et qu'Il ne cesse de les combler de l'effusion de son Esprit Saint."

 

Père Jean Baptiste LABADEH c.d. ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Mardi 7 juin 2022

EXHORTATION: « Il y a une semaine, nous commémorions la Visitation d'Élisabeth par la Vierge Marie. Deux mystères, deux rencontres spirituelles et symboliques. Cette Visitation qui est surtout divine, nous la souhaitons aux femmes de partout, priant jour et nuit de donner vie. Que Dieu vous exauce. Qu'une Visitation soit possible à toute l'humanité selon nos besoins, nos situations, nos désirs et nos urgences. Dieu est fidèle et surprend toujours."

 

Père Jean Baptiste LABADEH c.d. ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Mercredi 8 juin 2022

EXHORTATION: "On a l'impression que l'humanité est divisée en deux camps : le groupe des pandémiephilistes et belliphilistes et celui des artisans de paix. Le premier groupe donne l'impression que la paix comme absence de soucis ou sans crépitement de fusil ne font pas leur joie. Il faut toujours trouver des raisons de psychoses à tort ou à raison pour déstabiliser la quiétude des hommes. Pourquoi ??? Mais heureux toujours les vrais artisans de paix, ils seront appelés fils de Dieu à l'image de Jésus Christ."

 

Père Jean Baptiste LABADEH c.d . ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Jeudi 9 juin 2022

 

EXHORTATION :  "C'est encore un coup de grâce ce premier jeudi de la mi-année nous commémore la Sainte Cène. C'est encore l'occasion de prier pour toutes les formes de Vie consacrée. Et c'est encore heureux d'être au cœur de la marche vers la Pentecôte. En priant pour la sanctification de la Vie consacrée et les vocations, c'est aussi leur demander l'effusion de l'Esprit Saint qu'Ils aiment mieux aujourd'hui et non moins demain sinon plus le ''Père'' qui fait don de la Vie consacrée pour sauver le monde. »

Père Jean Baptiste LABADEH c.d . ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Vendredi 10 juin 2022

 

EXHORTATION: "Psaume— Ps 102 (103), Bénis le Seigneur, ô mon âme, bénis son nom très saint, tout mon être ! Bénis le Seigneur, ô mon âme, n’oublie aucun de ses bienfaits ! Comme le ciel domine la Comme le ciel domine la terre, fort est son amour pour qui le craint ;..., il met loin de nous nos péchés. Le Seigneur a son trône dans les cieux : sa royauté s’étend sur l’univers. Messagers du Seigneur, bénissez-le, invincibles porteurs de ses ordres !"

 

Père Jean Baptiste LABADEH c.d. ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Samedi 11 juin 2022

 

EXHORTATION : "Psaume 106. Rendez grâce au Seigneur : Il est bon ! Éternel est son amour ! Ils le diront, les rachetés du Seigneur, qu'il racheta de la main de l’oppresseur, qu'il rassembla de tous les pays, du nord et du midi, du levant et du couchant. Certains erraient dans le désert sur des chemins perdus, sans trouver de ville où s'établir : ils souffraient la faim et la soif, ils sentaient leur âme défaillir. Dans leur angoisse, ils ont crié vers le Seigneur, et lui les a tirés de la détresse : il les conduit sur le bon chemin, les mène vers une ville où s'établir…."

 

Père Jean Baptiste LABADEH c.d. ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Dimanche 12 juin 2022 

 

EXHORTATION: "Le prophète Jean Baptiste le disait : '' Le Messie baptisera dans l'Esprit Saint et le feu.'' Saint Jean nous rapporte Jésus disant : ''Si quelqu’un m’aime, il gardera ma parole ; mon Père l’aimera, nous viendrons vers lui et, chez lui, nous nous ferons une demeure.'' Notre croissance dans la vie de foi dépend de la manière dont l'Esprit Saint nous habite. Cet Esprit n'est qu'Amour et c'est Lui qui doit nous lier car Il fait la perfection des vertus chrétiennes : pas de division, pas de jalousie, pas d'envie non plus, ni de concurrence en Lui. En Lui, tout n'est qu'harmonie, unité, symphonie, syntonie. Un bel idéal vers lequel nous sommes sans cesse tendus. Que cet Esprit nous montre la splendeur de Dieu et nous fasse croître vers les professeurs de la foi chrétienne. ''

 

Père Jean Baptiste LABADEH c.d. ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Lundi 13 juin 2022

EXHORTATION: "Je souhaite, après ce riche temps pascal, la paix à toutes les familles du monde. Je sais que cette paix est désirée et elle nous paraît un vœux pieux. C'est exact. Elle nous rappelle qu'originellement, la paix est un idéal et une permanente conquête . Nous avons besoin de la faire comme une solution à la précarité de notre existence. La paix qui vient de Dieu est la vraie consolation aux surprises de la vie."

 

Père Jean Baptiste LABADEH c.d. ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Mardi 14 juin 2022

 

EXHORTATION: "« Ton amour atteint jusqu'aux cieux, ta fidélité jusqu'aux nues" (Ps 57.11). Ta bonté me dépasse ! Personne n'est comparable à toi, n'aime comme toi !». Hors de chez soi est aussi le lieu de faire l'expérience de la fidélité de Dieu et d'être convaincu-e qu'Il demeure le même Dieu partout. Vivre hors de chez soi fait surtout développer la religion dans le cœur de l'homme. Un instant de prière est source de grâce. Dieu veille sur l'histoire des hommes."

 

Père Jean Baptiste LABADEH c.d. ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Mercredi 15 juin 2022 

 

EXHORTATION: "La dualité de la violence et de la paix. Les témoignages de guerre de conquête ou d'autonomie sont aussi notifiés dans la Parole de Dieu. Ils côtoient des appels incessants à la paix réellement au sens d'absence de violence et dans une perpétuelle éducation de l'humanisation de l'instinct. La persistance de la violence suppose la présence d'un état de nature dominant en l'homme et le souci pour la paix évangélique dénote une élévation spirituelle : « rangaine ton épée. ». La paix comme absence parfaite de violence suppose une profonde maturité spirituelle comme Jésus Christ l'a prêchée et montrée. Là se trouve tout l’enjeu."

 

Père Jean Baptiste LABADEH c.d. ( Clergé diocésain de Lomé)

 

 

 

Jeudi 16 juin 2022

 

EXHORTATION : "Dans '' Journal d'un prêtre en prière, In Sinu Jesu...'' Jésus révèle : « J'ai attaché une grâce particulière à l'Office des Matines pour ceux qui, par vocation, y sont appelés…. Je visiterai ton âme avec la douceur de mon amour divin et la parfum de ma présence en toi .» Pour la marche commune et personnelle avec ce Dieu que nous ne voyons pas mais qui est Vie qui nous anime, nous ne pouvons rien sans la prière qui forme l'être intérieur en nous. Comment ne cesse de résonner en nous : « Demeurez en moi, comme moi en vous. De même que le sarment ne peut pas porter de fruit par lui-même s’il ne demeure pas sur la vigne, de même vous non plus, si vous ne demeurez pas en moi.» (Jn 15,4)   tout au long de la Vie consacrée ?. Encore, une résolution à prendre  au sérieux de la vie de prière communautaire et personnelle."

 

Père Jean Baptiste LABADEH c.d. ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Vendredi 17 juin 2022

EXHORTATION: "On ne saura pas être chrétien-ne en solipcisme. La foi demeure un don merveilleux qui se vit avec Dieu et avec les frères et sœurs. Il n'y a que ça qui attire : '' qu'ils soient Un et que monde croit...'', c'est la grande prière sacerdotale*et consécratoire de Jésus quand il *passait de ce monde à son Père. Les états de vie ( mariage, vie consacrée ) sont des cadres de l'expérience de Dieu, de son appel à l'unité et à l'évangélisation. Que son Esprit nous y aide. »

 

Père Jean Baptiste LABADEH c.d. ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Samedi 18 juin 2022 

 

EXHORTATION: "Abraham est un modèle de la foi en Dieu et Jésus est le modèle par excellence . « Tu m'as fait connaitre les chemins de la vie, tu me rempliras de bonheur par ta présence» (Ac 2.28). C'était ainsi pour les deux dans leur vie ordinaire. Placer Dieu au coeur de sa vie comble de joie. Cela voudrait dire apprendre à re-naître en Dieu et à Le laisser se former en nous. Comment comprendre la Vierge Marie dire: «Je suis là servante du Seigneur, qu'il me soit faite selon ta Parole»? De même qu'à un moment de notre existence, la vie nous oblige à adopter des manières plus saines de vivre, de même la foi se révèle au-delà de toutes sensations, une manière concrète de vivre . Je prends le temps de réfléchir encore sur « Je suis la servante du Seigneur....» qui lui valut l'exclamation d'Élisabeth :« Heureuse es-tu d'avoir cru en la Parole de Dieu par l'ange ». La joie de croire naît de la fidélité à Dieu. RIP aux âmes défuntes."

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Dimanche 19 juin 2022 

 

EXHORTATION : "C'est au mystère de la joie que nous sommes conviés. Ce que nous célébrons est grand : Dieu connu comme relation du Père, Fils et Esprit Saint. Tous se portent et s'enchevêtrent dans leur action  sans concurrence ni étouffement. Chacun dans  son rôle mais dans une unité qui interpelle. La Sainte Trinité, c'est comme une jeune fille, devenue enceinte et mère. C'est la même personne. Il n'y a pas Jésus Christ sans le Père et l'Esprit Saint et réciproquement pour les deux autres. C'est l'Amour tout simplement. »

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Lundi 20 juin 2022

EXHORTATION: "Le cadre familial est un lieu d'exode permanent . En cela il marque la vie qui est un exode permanent elle aussi. Tout se découvre, des nouveautés en bien et en mal qui surprennent qui ré-orientent, acceptées, elles font grandir et traverser l'existence. C'est cela le cours de l'existence. Cependant, Dieu veille sur l'histoire des hommes. Il fera tout parvenir au meilleur de toutes les familles. Et bien, la prière sera le socle."

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

 

Mardi 21 juin 2022

EXHORTATION : "Nous rendons nous compte que Dieu veille sur nous mieux que nous sommes naturellement et justement soucieux de notre vie? Un psaume dit: '' Dieu comble son bien-aimée quand il dort ‘' (Ps 126,2) comme les parents envers les enfants. Oui "Je me couche et m'endors l'esprit serein" (Ps 3, 6). En remettant tous tes soucis à Dieu, tu trouveras le repos même au coeur de la nuit. Au réveil, Il m'inspire une solution à ma situation et me fait avancer, ceci toute ma vie. Il est beau ce Dieu. »

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Mercredi 22 juin 2022

 

EXHORTATION : "C'est heureux le sens religieux en l'homme. C'est aussi très salutaire et éducatif. C'est donc très bien que la religion ait des influences sur le social. Sans son éducation, les volontés de puissance seront exacerbées, la terre sera pire que la jungle. C'est elle dans sa diversité d'expression qui renvoie l'homme au sanctuaire de son cœur, la conscience qui juge et qui censure. Oui la conscience est le Livre de vie, dernière juge discrète de l’homme. »

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Jeudi 23 juin 2022

EXHORTATION: "''In Sinu Jesu", « consacre-toi à ma Mère, et lève les yeux vers son visage immatriculé. Elle est l'étoile que J'ai placée dans l'obscurité du firmament, pour que ceux qui M'appartiennent ne perdent pas l'espérance et ne périssent point dans la tempête qui menace la survivance même de tout ce que J'ai fait et des œuvres de mes saints. Ceux qui se réfugieront auprès de ma Mère Immatriculée et qui s'agripperont à son manteau protecteur traverseront les tristesses de ce temps. ...

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Dimanche 26 juin 2022

 

EXHORTATION: "Ceci est mon corps, ceci est mon sang '' et '' Vous ferez cela en mémoire de Moi ". Ces Paroles cultuelles du Seigneur et son ordre de perpétuer le rendent réellement et toujours présent dans les Saintes Espèces. Mystère insondable. Nous célébrons l'Amour et la Miséricorde de Dieu  en Jésus Christ qui rassemble les hommes et les femmes tels afin de les transformer progressivement. Nous re-proclamons que le Jésus '' est le Fils de Dieu.''

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

Lundi 27 juin 2022

EXHORTATION:  "La vie est une marche comme la foi et qui l'éclaire. Nos Pères dans la foi ont ''justement" compris que le Christ est devenu homme pour aider l'homme à s'améliorer ou à mieux connaître Dieu. Ce processus d'amélioration se vit aussi en famille. Le mal antique qui nous suit est de rentrer dans le mariage juste pour le matériel au lieu de ne jamais oublier que c'est un bal masqué qui se découvre progressivement et aussi le lieu de repositionnement profond. C'est un sacerdoce avant et après tout d'où : heureux qui craint le Seigneur, qui marche selon ses voies... (Ps 127). C'est une approche inouïe et heureuse que la foi nous propose à travers cette orientation : fonder sa vie sur le projet divin ou rentrer dans une Alliance ou Vision divine comme saint Joseph, saint Zacharie, sainte Elisabeth, Sainte Anne.... Le mariage chrétien est un acte de foi. C'est une grâce et c'est un don."

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Mardi 28 juin 2022

 

EXHORTATION : "Ce qui unit l'humanité malgré notre diversité est le bon sens universel puisqu'il est universellement partagé au monde. C'est un langage commun et d'amour qui permet de rentrer de façon basique en relation avec les hommes. Ce bon sens nous permet en outre de constater des manques à chaque personne humaine et il suscite spontanément un dépassement. Cela dit, le bon sens nous permet de nous analyser les uns les autres, de réaliser que chaque personne humaine a des limites: patience. »

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Mercredi 29 juin 2022

EXHORTATION : ''Soyez des artisans de paix et vous serez des fils de Dieu'' dit notre Maître Jésus-Christ. Cette expression rejoint encore la pensée de la paix, toujours à conquérir, il faut donc être en perpétuelle action dans cette construction. Cet aspect nous rejoint et nous encourage dans nos réalités de vie. Le monde fonctionne en deux camps. Que les enfants de Dieu ne cesseront de lutter pour réaliser les volontés de paix divine. Assez aux guerres et paix sur les terres du monde."

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

 

Jeudi 30 juin 2022

EXHORTATION: "« L'Esprit vous conduira vers la Vérité tout entière » prévint Jésus Christ. C'est nous dire que nous appelés à évoluer dans la connaissance de Dieu. Cela dit, la religion est sujette à évolution dans le temps mais jamais à la désacralisation. Être un homme de culte et se verser dans la socialisation de ce culte, c'est contribuer à la mort de la foi et tuer l'âme des fidèles pensant leur faire du bien. La Vie consacrée peut évoluer mais jamais se confondre aux désirs des hommes. Beaucoup de discernement dans les tendances à l'adaptation. Au même où l'on dénonce le cléricalisme des clercs, faisons attention à une montée ou à la dictature sournoise d'un autre cléricalisme des laïcs qui monte. L'Eglise conçue telle ne saurait demeurer dans la laïcisation substituante de son existence. » 

 

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Mardi 26 juillet 2022

 

EXHORTATION: "Avant que je ne te forme dans le ventre de ta mère, je te connaissais »(Jr 1.5). Dieu t'a créé intentionnellement, Ses plans pour toi sont parfaits. On se rappelle l'histoire d'Abraham. C'est ainsi qu'est l'histoire de toute personne humaine. Le choix de Dieu est lié au fait que nos parents nous ont conçu hors de toute religion mais elle, la religion, nous aide à mieux comprendre et relire notre histoire. Partout donc où se trouve l'homme, partout où il ira, la Main droite de Dieu le conduit et le protège.

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Mercredi 27 juillet 2022

 

EXHORTATION: "Psaume 2 Pourquoi ce tumulte des nations, ce vain murmure des peuples ?

Les rois de la terre se dressent, les grands se liguent entre eux contre le Seigneur et son messie :

« Faisons sauter nos chaînes, rejetons ces entraves ! »

Celui qui règne dans les cieux s'en amuse, le Seigneur les tourne en dérision ;

puis il leur parle avec fureur , et sa colère les épouvante… »

 

 :

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Vendredi 29 juillet 2022

 

EXHORTATION : « Nous écoutons la Parole de Dieu, nous demandons au Seigneur et il nous reste aussi à travailler sur nous-mêmes en laissant la Parole résonner en nous. Que nous dit cette Parole? :«Aucune parole mauvaise ne doit sortir de votre bouche ; mais, s’il y en a besoin, dites une parole bonne et constructive, bienveillante pour ceux qui vous écoutent... vous avez reçu en vous la marque du Saint-Esprit de Dieu : ne le contristez pas. Faites disparaître de votre vie tout ce qui est amertume, emportement, colère, éclats de voix ou insultes, ainsi que toute espèce de méchanceté. Soyez entre vous pleins de générosité et de tendresse. Pardonnez-vous les uns aux autres, comme Dieu vous a pardonné dans le Christ.» ( Eph 4,28-32)

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

 

Samedi 30 juillet 2022

 

EXHORTATION : Parole de Dieu— 2 P 1, 10-11 « Frères, redoublez d’efforts pour confirmer l’appel et le choix dont vous avez bénéficié ; en agissant ainsi, vous ne risquez pas de tomber. C'est ainsi que vous sera généreusement accordée l'entrée dans le royaume éternel de notre Seigneur et Sauveur Jésus Christ. »

 

Dimanche 31 juillet 2022

 

EXHORTATION : Parole de Dieu— Ez 36, 25-27 Je verserai sur vous une eau pure, et vous serez purifiés. De toutes vos souillures, de toutes vos idoles, je vous purifierai. Je vous donnerai un cœur nouveau, je mettrai en vous un esprit nouveau. J’enlèverai votre cœur de pierre, et je vous donnerai un cœur de chair. Je mettrai en vous mon esprit : alors vous suivrez mes lois, vous observerez mes commandements et vous y serez fidèles. »

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Lundi 15 août

EXHORTATION : "La Dame qui parle et  travaille avec Dieu… Avec la Vierge Marie en ce jour de l'Assomption,  je vois la Femme au foyer comme Mère des vivants plus encore comme icône de la paix. Ces images se dégagent de la figure de la Vierge Marie : Femme de foi, servante du Seigneur, Femme de silence dans les contradictions, exemple de charité chrétienne et d'Espérance. Il faut être au calme pour percevoir toute la symbolique inouïe de la Vierge Marie. Mais la Dame tranquille ne peut qu'inspirer le mystère de la vie chrétienne. À elle fut confié le mystère humain de notre Sauveur. Elle qui devrait se soucier de son humanité bien commode à la société de vie. Pour ce faire, elle devrait tout faire dans la simplicité et dans l'ordinaire, dans la discrétion et dans la prière. Au calme, on perçoit mieux le mystère de la Dame Admirable." 

Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.

 

Mardi 16 août

EXHORTATION : " Quand ce fut le jour, et l'heure favorable, Dieu nous a donné Jésus, le Bien-Aimé : L'arbre de la croix indique le passage vers un monde où toute chose est consacrée. Qui prendra la route vers ces grands espaces ? Qui prendra Jésus pour Maître et pour ami ? L'humble serviteur a la plus belle place ! Servir Dieu rend l'homme libre comme lui.'' ( extrait de l'hymne à l'Offices des lectures du jour)

Que l'ailleurs de chez soi permette à toute personne de re-faire l'expérience de la liberté de Dieu."

Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.

 

Mercredi 17 août

EXHORTATION : "Des civilisations fondamentalement guerrières dont la Grèce et la Rome antiques avaient trouvé la clé de sésame en arguant : " qui veut la paix prépare la guerre''. Et nous ajoutons en fabricant les armes. L'axiome a évolué. Qui veut s'enrichir profite des guerres en vendant des armes. Des armes pour se défendre dit-on. Et la paix de Jésus, qu'en est-il ? Utopique, irréelle ou inadaptée ? '' Heureux les artisans de paix...ils seront appelés fils de Dieu ‘'.

Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.

 

Jeudi 18 août

EXHORTATION : "Ces affirmations des Pères de l'Église peuvent décrire la vocation ontologique de la Vie consacrée. "Dans l'être humain, tel qu'il a été voulu par Dieu, les mains ont pour fonction d'accomplir en Dieu les actions nécessaires, de servir la volonté divine, d'agir pour la justice, et en particulier de se rendre vers Lui dans la prière (Athanase d'Alexandrie). De la même façon,  les pieds ont pour fonction normale de permettre à l'homme d'aller servir Dieu et accomplir le bien (Jean Chrysostome). La langue quant à elle a pour finalité de proférer des paroles de verité et de chanter constamment la gloire du Créateur… (à suivre)"

 

Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.

Vendredi 19 août

EXHORTATION : "Le monde n'est pas que matériel. Cette conception est de la ruse du Diable, le Père du mensonge. La mission de Jésus Christ comme Fils de l'Homme vise à aider l'humanité à être consciente de la bipolarité de l'existence mais de surcroît, lui tracer la voie de sortie. Jésus-Christ a beau guérir les hommes ou les femmes miraculeusement, il reste cependant une marche de transformation chrétienne de toute la vie à opérer. L'évangile éclaire bien. Jésus-Christ est une énorme chance, La Véritable Bonne Nouvelle pour l'humanité, même si s'engager sur son Heureux Enseignement nous est difficile. Laissons-nous influencer par sa Parole de Vie. Il n'y aura pas de déception."

Père Jean-Baptiste LABADEH c.d

 

Samedi 20 août

EXHORTATION : "À travers la " Transfiguration " nous célébrons la finalité de la vocation chrétienne qu'est la sainteté ou la purification. Cette solennité nous aide à prendre conscience que le christianisme, au-delà des préoccupations humaines, est une voie de spiritualité, un cheminement, une manière de vivre centrée sur l'Enseignement du Christ. Il, le christianisme a pour but de sauver l'Homme, arracher la créature humaine de la dégradation et de la perdition spirituelle. La Vierge Marie est encore notre modèle par sa foi, son oui et son silence méditatif du mystère de l'incarnation et de la rédemption. Avec elle, nous réalisons que la vie chrétienne est une perpétuelle sortie de l'homme orgueilleux en nous vers le recouvrement de l'homme humble. Puisse chacun-e réaliser en soi cette grâcieuse vocation de l'amélioration de la personne humaine. Que la Lumière éternelle brille pour ceux et celles qui avaient travaillé à leur purification et qui célèbrent la Pâque éternelle."

Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.

 

Dimanche 21 août

EXHORTATION : "J'ai toujours essayé de comprendre le fait de la foi, pourquoi elle n'est pas constante. J'ai découvert avec les premiers à l'expérimenter que la foi est une marche de toute la vie, un perpétuel exode marqué de passages comme Pâques. Une réflexion sur la vie nous en convainct. Il faut s'y mettre. Et notre Heureux Dieu nous fait toujours des clins d'œil venant à la rencontre de ceux et celles qui marchent vers Lui. Dans ce cheminement qui s'éclaire progressivement vraiment comme une amitié à  l'image d'une relation d'amour entre deux personnes et "bellement" incomparablement mieux, je pénètre dans un clair obscur que cette relation est une Alliance,  Un pacte d'existence entre Dieu et les hommes dont les expériences d'Abraham et de Jésus-Christ en sont  très éloquentes. En marchant et en chantant dans cette marche à travers les champs de la vie, aux grés des étapes de l'âge, je découvre que ce Dieu est vraiment Fidèle, non pas à mes goûts, mais à ses justes, bienfaisantes et pédagogiques goûts et dans symphonie pastorale. Il y a la fatigue sur le chemin, on peut admettre des chutes, mais jamais de la paresse. Sachons que Dieu est étonnement, uniquement, fidèlement et simplement Amour. Joyeusement bon dimanche de la fidélité et de la surprenante imprévisibilité de notre Dieu vraiment Tout Autre à travers des signes par milliers, traces de sa gloire, Dieu dans notre histoire."

Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.

 

Lundi 29 août

EXHORTATION : "Au gré de la vie, à travers ses expériences, la femme découvre l'icône symbolique de la Vierge Marie comme un exemple taciturne éloquent de foi.  Avec elle, notre Sœur en humanité, la mère réalise le mystère éminemment divin de la famille et la vocation spécifique de la mère : siège du mystère de la vie. La Vierge fait comprendre l'élan de la contemplation. Avec elle, la mère de famille comprend qu'il faut entrer en Dieu pour voir plus loin, écouter Dieu lui parler. Tous les serviteurs du Seigneur marchent à la rencontre de Dieu, tout comme ses servantes, dont la Vierge Marie."

Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.

 

Mardi 30 août

EXHORTATION : "La migration est un principe inscrit dans la personne humaine qu'elle n'aura jamais de fin. Cependant,  elle ne fait que traduire l'unique vie humaine en dépit des lieux. C'est toujours la même expérience de vie fondamentale. Et c'est au cœur de ces réalités que l'homme fait aussi l'expérience des épreuves mais aussi de la délivrance divine. Et notre Dieu le fait pour chaque personne humaine, tant qu'il permet la vie humaine,  Il accompagne..."

 

Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.

 

Mercredi 31 août

EXHORTATION : "La question est aussi de savoir que les efforts se font depuis que l'on prêche l'Evangile. La Bonne Nouvelle fait son petit chemin, comme le Christ le dit à  travers la Parabole du semeur. La liberté de l'homme est le meilleur cadeau de Dieu à l'humanité. Malgré les mauvais usages, chaque fois qu'elle est orientée vers sa fin dernière, le bien, le Royaume des cieux devient visible. Chaque bien diminue alors la virulence du mal. Pas de découragement pour les fils du Royaume des cieux."

Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.

 

Jeudi 1erseptembre

EXHORTATION: "Chaque organe corporel agit de façon normale et saine lorsqu'il s'exerce en Dieu,  se meut pour Dieu : le cœur en servant de centre à la prière et en battant pour Dieu dans l'oraison ; les poumons en rythment celles-ci... Bref, le corps est simplement sain quand il tend vers Dieu par toutes ses activités et devient ainsi le temple du Saint Esprit (1Co 6,19), quand ses sens sont en "bon ordre" (Sérapion de Thmuis), quand tous ses organes sont des moyens de mener une vie vertueuse, des voies de contemplation et des instruments d'union à Dieu. (Jean-Claude Larchet)."

Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.

 

 

Vendredi 2 septembre

EXHORTATION : Les miséricordieuses remontrances de Dieu ... Personne ne peut rester indifférent à ces pages du prophète Ezéchiel, lorsqu'il convoque mais surtout discerne que fait faire Dieu à son peuple toujours rebelle. Humblement, c'est le drame et le tragique de notre humanité avec le joli cadeau divin de la liberté humaine. Tout est raconté qu'un rapprochement à la croissance humaine avec ses étapes de crises traduisent bien essentiellement comme les crises d'adolescence et les coups de tête que nous prenons à cause de notre autonomie de tout genre, oubliant que sans le Maître du Temps,  de la Vie et de l'Espace, nous ne sommes rien." 

Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.

 

Samedi 3 septembre

EXHORTATION : EXHORTATION : Sg 9: « Dieu de mes pères et Seigneur de tendresse, par ta parole tu fis l'univers, tu formas l'homme par ta Sagesse pour qu'il domine sur tes créatures, qu'il gouverne le monde avec justice et sainteté, qu'il rende, avec droiture, ses jugements. Donne-moi la Sagesse, assise près de toi Qu'elle travaille à mes côtés et m'apprenne ce qui te plaît. Car elle sait tout, comprend tout, guidera mes actes avec prudence, me gardera par sa gloire. ...»

Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.

 

Dimanche 4 septembre

EXHORTATION : "Au-delà de nos attentes sur Dieu, il y a aussi les attentes de Dieu sur nous comme des efforts de vie à fournir obligatoirement pour trouver sa place sous ce beau et brûlant soleil. A un moment de notre vie chrétienne, la foi doit être perçue réellement comme un chemin de transformation et d'amélioration de soi constatée et constatable, sinon elle demeure du théâtre, pas de consistance et on reste à la surface. Avançons vers les profondeurs de la foi où se trouvent ses vraies joies. Il faut alors comprendre la "suite de Jésus-Christ" comme une marche d'imitation derrière Lui toute notre la vie. J'écoute la Parole, je la lis, elle me parle personnellement, elle dénonce l'ancien en moi, elle m'encourage. Il nous faut toujours grandir dans la foi comme la vie nous fait grandir." 

Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.

Lundi 5 septembre 2022

EXHORTATION : "Mais quel est ce Dieu à la fois Père et surtout Mère qui prend encore une manière très naturelle venant d'ailleurs de Lui pour nous accompagner,  en nous donnant le temps de nous égosiller dans nos aises et de re-saisir nos buttements du front contre le mur pour nous re-cevoir comme le Père prodige envers l'enfant prodigue ! On voit bien comment les parents souffrent pour leurs enfants qui deviennent révoltés et sont envahis d'une espérance quand ces mêmes enfants se dé-tournent des rebellions et re-tournent vers la vie. Quel accueil !"
Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)
 
 

Mardi 6 septembre 2022

EXHORTATION : "Les grâces, "meilleures" grâces qu'il faut conserver au-delà des surprises de Dieu sont la foi, l'espérance et la charité ou l'amour de Dieu. Autrement dit, la grâce de l'imitation et de la tension vers Dieu. Ces grâces permettent de cultiver et de développer la religion dans les limites du cœur et de mieux comprendre l'importance et la nécessité du lieu de culte pour adorer. Avec cette option, l'on découvre que Dieu marche avec chacun-e sur les routes du monde."
 
Père Jean Baptiste LABADEH (Clergé diocésain de Lomé)
 

Mercredi 7 septembre 2022

EXHORTATION : "Oui, par respect à notre liberté même égoïstement prise, Dieu donne toujours le temps à tout le monde de prendre conscience de ses péchés, révoltes, sauts d'humeur et de se convertir. Tout se passe alors patiemment et silencieusement dans le cœur de l'homme (Ps 50). »
Père Jean Baptiste LABADEH (Clergé diocésain de Lomé)
 

Jeudi 8 septembre 2022

EXHORTATION: "Donne à ceux et celles qui te prient comme les Personnes consacrées, Seigneur, l'abondance de ta grâce. Avec ton aide, qu'ils suivent les commandements pour y trouver dès maintenant leur bonheur, pour en recevoir, dans l'éternité, ta joie. Toutes nos prières aux vocations."
 
Père Jean Baptiste LABADEH (Clergé diocésain de Lomé)
 
Vendredi 9 septembre 2022
EXHORTATION : "Ainsi parle le Seigneur Dieu à ces ossements : Je vais faire entrer en vous l’esprit, et vous vivrez. Je vais mettre sur vous des nerfs, vous couvrir de chair, et vous revêtir de peau ; je vous donnerai l’esprit, et vous vivrez. Alors vous saurez que Je suis le Seigneur. «  Que l'Esprit du Seigneur nous transforme…."
 
Père Jean Baptiste LABADEH  ( Clergé diocésain de Lomé)
 

Samedi 10 septembre 2022

 
EXHORTATION : "L'amour se suffit à lui-même, il plaît par lui-même et pour lui-même. Il est à lui-même son mérite, il est à lui-même sa récompense. L'amour ne cherche hors de lui-même ni sa raison d'être ni son fruit : son fruit, c'est l'amour même. J'aime parce que j'aime. J'aime pour aimer. (De saint Bernard de Clervaux)
Père Jean Baptiste LABADEH (Clergé diocésain de Lomé)
 

Dimanche 11 septembre 2022

EXHORTATION : "N'oublions pas que l'enfer c'est simplement vivre hors de Dieu où rien n'est au fond heureux,  sinon que miroitement, désillusion, désenchantement. Et saint Augustin de renchérir : " Tu étais au dedans de moi quand je te cherchais hors de moi.  Beauté si tard découverte. " Il s'agit de mener simplement le combat de demeurer avec Lui par le Christ et dans l'Esprit Saint. C'est pour toute la vie."
Père Jean Baptiste LABADEH (Clergé diocésain de Lomé)

Lundi 12 septembre 2022

 
EXHORTATION: "L'annonce de la résurrection nationale du peuple d'Israël dit symboliquement l'ordonnancement de toute personne a priori au relèvement. Dans les familles aussi, il y aura des étapes à franchir bien sûr mais tout est ordonné à un bien jamais soupçonné. Cependant, c'est grandir dans la conception du mariage que d'y rester. Il est un état de vie qu'il faut croire assez spirituellement afin de réaliser cette vocation "de foi" et de "mystères ". Le dire ainsi,  c'est surtout encourager ... .
 
Père Jean Baptiste LABADEH  ( Clergé diocésain de Lomé)
 
 

Mardi 13 septembre 2022

EXHORTATION : 1 Jn 3, 1a.2 : Voyez comme il est grand, l’amour dont le Père nous a comblés : il a voulu que nous soyons appelés enfants de Dieu, – et nous le sommes –. Bien-aimés, dès maintenant, nous sommes enfants de Dieu, mais ce que nous serons ne paraît pas encore clairement. Nous le savons : lorsque le Fils de Dieu paraîtra, nous serons semblables à lui parce que nous le verrons tel qu’il est.
Père Jean Baptiste LABADEH  ( Clergé diocésain de Lomé)
 

Mercredi 14 septembre 2022

EXHORTATION : "Parole de Dieu— 2 Co 5, 19b_20 "Dieu a mis dans notre bouche la parole de la réconciliation. Nous sommes donc les ambassadeurs du Christ, et par nous c'est Dieu lui-même qui, en fait, vous adresse un appel. Au nom du Christ, nous vous le demandons, laissez-vous réconcilier avec Dieu."
Père Jean Baptiste LABADEH  ( Clergé diocésain de Lomé)
 

Jeudi 15 septembre 2022

EXHORTATION : "Cette Parole de Dieu qui peut aider la personne consacrée à se rappeler en ce jour du jeudi qui commémore la "Sainte Cène" ce qui fait sa présence et son être profond. Au delà des limites humaines, ce choix qui ne peut qu'être le fruit de la miséricorde et de l'amour de Dieu a du prix à ses yeux et dans le monde."  
Père Jean Baptiste LABADEH  ( Clergé diocésain de Lomé)
 

Vendredi 16 septembre 2022

EXHORTATION : " Ainsi parle le Seigneur : Le ciel est mon trône et la terre, l’escabeau de mes pieds. Quelle est donc la maison que vous bâtiriez pour moi ? Quel serait l’emplacement de mon lieu de repos ? De plus, tous ces êtres, c’est ma main qui les a faits et ils sont à moi, tous ces êtres – oracle du Seigneur –, c’est vers celui-ci que je regarde : vers l’humilié, celui qui a l’esprit abattu, et qui tremble à ma parole."
 
Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)
 

Samedi 17 septembre 2022

EXHORTATION :  "Qui nous fera comprendre pourquoi l'homme peine à chercher sans jamais atteindre ? Ce que l'œil n'a pas vu, ni l'oreille entendu, ce qui n'est pas monté au cœur de l’homme, voilà ce que Dieu a préparé pour ceux qui l'aiment.
À nous, Dieu l'a révélé par l’Esprit, car l'Esprit sonde tout, jusqu'aux profondeurs de Dieu
Père Jean Baptiste LABADEH (Clergé diocésain de Lomé)
 

Dimanche 18 septembre 2022

EXHORTATION : "Bénissons le Seigneur pour le don de la foi …. Chaque dimanche, les chrétiennes et chrétiens se rassemblent à  l'Eglise comme une manière actuelle de s'approcher de la montagne de Sion : assemblée des croyants en Dieu, ceux et celles qui ont reçu la grâce de croire en ses promesses et espèrent de les voir se réaliser en nous y rendant participants comme des artisans. Mais il ne suffit pas d'entrer dans foi, il faut apprendre à y grandir et à y demeurer. "
Père Jean Baptiste LABADEH  ( Clergé diocésain de Lomé)

Lundi 19 septembre

EXHORTATION : "Nous devons bénir le Seigneur pour la vie des familles. Il faut encourager de diverses manières les parents. C'est un sacré sacerdoce, une vie donnée que d'être parents. L'autorité parentale demeure elle aussi un ministère toujours découvert. C'est une école de renoncement et de don de soi. Que l'Esprit de Dieu ne manque jamais aux parents." 

Père Jean Baptiste LABADEH (Clergé diocésain de Lomé)

 

Mardi 20 septembre

EXHORTATION : "Nous cheminons avec un Dieu qui nous surprend toujours au-delà de nos attentes. Un Dieu dont le silence nous est dépaysant au point de le ressentir comme absent ou nous abandonner. Mais Il demeure le Dieu de la belle fin, de la bonne résolution et de la sublime gratuité. Il nous suffira toujours de regarder vers l'Orient, de s'écouter, de nous tendre vers Lui. Dieu est Amour et Lumière.  Il est le Père de la Vie. Dieu veille. »

Père Jean Baptiste LABADEH (Clergé diocésain de Lomé)

 

Mercredi 21 septembre

EXHORTATION :  "L'orgueilleux regard n'est que la source des maux de l'humanité. C'est un regard de désir, de jalousie, d'envie, de tristesse et de conquête. Il sape la paix intérieure et sociale. Heureusement, la paix tant intérieure qu'exterieure, est une perpétuelle construction. Le Christ a posé aussi deux  approches de la paix que je relève à travers les Béatitudes (Mt 5) et les œuvres de miséricorde (Mt 25). Il faudra être assez humble devant Dieu pour être artisan de paix."

 

Père Jean Baptiste LABADEH (Clergé diocésain de Lomé)

 

Jeudi 22 septembre

EXHORTATION:   1 P 5, 5b-7 "Revêtez-vous tous d’humilité dans vos rapports les uns avec les autres. En effet Dieu s’oppose aux orgueilleux, aux humbles il accorde sa grâce. Tenez-vous donc humblement sous la main puissante de Dieu pour qu’il vous élève quand le jugement viendra. Déchargez-vous sur lui de tous vos soucis puisqu’il s’occupe de vous. Que la Personne consacrée n'oublie jamais le commerce intérieur avec le Père de la Vocation: la tension constante et permanente du cœur vers Dieu."

 

Père Jean Baptiste LABADEH  ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Vendredi 23 septembre

EXHORTATION : Parole de Dieu— Ep 2, 13-16 "La Parole de Dieu demeure un "chemin" qui nous interpelle, nous guérit et nous  accompagne et progressivement en nous découvrant toujours les profondeurs de la pensée, de la richesse ou de l'heureux programme de Dieu pour l’homme. »

Père Jean Baptiste LABADEH  ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Samedi 24 septembre

EXHORTATION : Ps 60 "Dieu, entends ma plainte, exauce ma prière ; des terres lointaines je t’appelle quand le cœur me manque. Jusqu’au rocher trop loin de moi tu me conduiras, car tu es pour moi un refuge, un bastion, face à l’ennemi. Je veux être chez toi pour toujours, me réfugier à l’abri de tes ailes. Oui, mon Dieu, tu exauces mon vœu, tu fais largesse à ceux qui craignent ton nom."

Père Jean Baptiste LABADEH  ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Dimanche 25 septembre

EXHORTATION : "Suivre ou marcher derrière Jésus est la voie qui nous permettra d'atteindre la vraie sagesse divine. Elle nous fera devenir fils dans le Fils de l'homme, nouvelle humanité. Cet Évangile interpelle vivement chacun-e sur ce chemin de foi. Il montre sans détour que la suite du Christ si elle est chemin de sanctification, exige comme un chemin d'avenir qui soit déterminant et durable,  une option catégorique. Nous avons toujours le temps et la liberté de réfléchir."

Père Jean Baptiste LABADEH  ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Lundi 26 septembre

EXHORTATION : "Mais tu seras l’allégresse et la joie de tous ceux qui te cherchent ; toujours ils rediront : « Le Seigneur est grand ! » ceux qui aiment ton salut. Dieu qui assure la vie à toutes les familles humaines, n'abandonnera pas surtout celles à qui Il s'est révélé et lui font confiance. Elles témoigneront de ses merveilles." 

Père Jean Baptiste LABADEH

 

Mardi 27 septembre

EXHORTATION : "Un Dieu*qui accompagne comme un Père et qui porte comme une Mère… Voyons comment  la Bible comme recueil d'expériences humaines, défend la condition des faibles ou les mains nues, les sans défenses ou encore les pauvres de Yahvé.  Plus de 5 siècles avant le Jésus de l'histoire,  le prophète prophète Jérémie entre autres, prophétisait à  cet effet c'est-à-dire parlait au nom de Dieu.: " Défendez le droit et la justice, libérez le spolié du pouvoir de*l’exploiteur, n’opprimez pas, ne maltraitez pas l’immigré, l’orphelin et la veuve, ne répandez pas de sang innocent en ce lieu." (Jr 22,3).

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Mercredi 28 septembre

EXHORTATION : "Dieu est tellement Dieu qu'Il a sa manière propre à Lui de gouverner, gérer et de transformer l'histoire du monde et des hommes.  Cette histoire malheureusement ou heureusement passe toujours du négatif au positif. Eh bien,  avec la voie tracée de la résurrection,  tout chemin de croix devient un chemin de gloire. Marche et patience vers la maturité humaine et spirituelle."

Père Jean Baptiste LABADEH

 

Jeudi 29 septembre

EXHORTATION : "C'est l'exclamation d'un chrétien à la fin de la messe de la nativité de la Vierge Marie, le 8 septembre 2017 à Notre Dame du Finistère à Bruxelles : "votre vocation est belle.  Merci d'avoir dit oui à notre place". Bellissime ! Eh bien, telle est l'éloquence silencieuse de la Vie consacrée, don de Dieu et offrande en réponse à son amour miséricordieux. C'est ce que nous apprend la disponibilité de la Vierge Marie. Se découvrir rencontré-e par la gratuité de Dieu et se tourner vers Lui afin de mieux se re-faire. La vie consacrée devient alors  un chemin de vie qui s'ouvre et qui conduit au Père. Mais il nous suffira aussi d'être des consacrées   apôtres de la paix. Que l'Esprit de Dieu nous y aide."

Père Jean Baptiste LABADEH  ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Vendredi 30 septembre

EXHORTATION : Parole de Dieu— 2 Co 12, 9b-10 "Je n’hésiterai pas à mettre mon orgueil dans mes faiblesses, afin que la puissance du Christ habite en moi. C’est pourquoi j’accepte de grand cœur pour le Christ les faiblesses, les insultes, les contraintes, les persécutions et les situations angoissantes. Car, lorsque je suis faible, c’est alors que je suis fort. »

Père Jean Baptiste LABADEH  ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Samedi 1er octobre

EXHORTATION : Parole de Dieu— Ga 5, 26; 6, 2

" Ne soyons pas vaniteux ; entre nous, pas de provocations ; entre nous, pas d’envie. Portez les fardeaux les uns des autres ; accomplissez ainsi la loi du Christ."

Père Jean Baptiste LABADEH  ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Dimanche 2 octobre

EXHORTATION : "C'est avec le psaume 8 que je voudrais faire entrevoir comment la personne humaine est naturellement chère aux yeux de Dieu. La lecture religieuse de sa grandeur vaut toute la symphonie pastorale divine de la suivre et de la réorienter vers Lui. L'essentiel se passe dans le cœur, dans la discrétion et le résultat est social. Lisons: "A voir ton ciel, ouvrage de tes doigts, la lune et les étoiles que tu fixas, qu'est-ce que l'homme pour que tu penses à lui, le fils d'un homme, que tu en prennes souci ?"

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Lundi 3 octobre 2022

 
EXHORTATION : "Cette récitation : "c'est la fin des belles vacances, c'est l'école qui recommence..." seuls les parents la ressentent dans sa profondeur. Fofo King Papavi M. l'exprime aussi dans son tiktok. La rentrée ne peut qu'être heureuse et dès lors s'impose le poids de la responsabilité. Les réalités parentales sont dans l'équité. Toutefois, toutes nos prières pour que chaque famille trouve un peu de moyens afin de rendre possible cette rentrée aux enfants. Dieu surprend toujours."
Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)
 

Mardi 4 octobre 2022

 
EXHORTATION : Parole de Dieu— Is 55, 1 " Vous tous qui avez soif, venez, voici de l’eau ! Même si vous n’avez pas d’argent, venez acheter et consommer ; venez acheter du vin et du lait, sans argent et sans rien payer." Allez vers le Seigneur en tout moment."
Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)
 

Mercredi 5 octobre 2022

 
EXHORTATION : Parole de Dieu— Dt 1, 16-17a " J’ai donné des ordres à vos juges : Vous entendrez les causes de vos frères, et vous trancherez avec justice les affaires de chacun de vos frères, ou avec l’émigré qu’il a chez lui. Vous n’aurez pas de partialité dans le jugement : entendez donc le petit comme le grand, n’ayez peur de personne, car le jugement appartient à Dieu." Que l'Esprit de Dieu plane sur toutes les justices du monde et que la balance se penche toujours et vraiment vers la partie réellement en droit."
 
 
Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

Jeudi 6 octobre 2022

 
EXHORTATION : "Personne consacrée, toi aussi, tu n'es pas seule. Puisque ta vocation n'est que celle chrétienne authentique et idéale, tu ne peux pas être seule. Ton style est l'expression de la réponse à l'expérience de la proximité de Dieu à tes côtés. A toi aussi, Il a mis les Archanges Michel pour te défendre, Gabriel pour te communiquer les heureux messages divins qui pourront brûler de nouveau ton cœur, te montrer la beauté, la splendeur de ta vocation : " tu as trouvé grâce auprès de Dieu, tu as du prix à ses yeux " afin que tu sois enracinée dans la sainte séduction et alliance divine, et Raphaël pour t'assister dans tes ennuis aussi naturels que surnaturels de santé. Cette présence dure toute ton existence et t'introduira dans la rencontre de face à face avec Dieu . Confiance, marche en leurs présences et sois prudente, éveillée et candide."
 
Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)
 

Vendredi 7 octobre 2022

 
EXHORTATION : "Les textes sacrés touchent des questions toujours actuelles dans le cœur des croyants: c'est quoi concrètement la résurrection des morts ou de la chair ? En effet, la Parole de Dieu communique cette Bonne Nouvelle selon laquelle la rencontre vraie de Dieu en Jésus Christ fait passer progressivement du négatif au positif. Cela voudrait dire en outre qu'en se faisant transformer par l'Enseignement de Jésus Christ parce qu'on y trouve la Vie de Dieu, la personne humaine se re-decouvre et s'améliore progressivement et profondément. C'est donc l'obéissance à la Parole de Dieu sur le modèle du Christ qui est condition de la re-conquête de l'Arbre de la vie et qui assure la résurrection, se réveiller du sommeil, de la mort, de la séparation de l'homme avec Dieu, de la vie de péché et être en perpétuel chemin de conversion.  C'est ce qui explique l'adoption de la voie de Jésus Christ par toute personne qui Le suit.
Quel événement a t-il fondé ma vie chrétienne ? En quoi je m'améliore ?
Que l'Esprit de Dieu nous aide."
 
Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)
 

Samedi 8 octobre 2022

 
EXHORTATION : Parole de Dieu— 2 P 3, 13-14: " Ce que nous attendons, selon la promesse du Seigneur, c’est un ciel nouveau et une terre nouvelle où résidera la justice. Dans l’attente de ce jour, frères bien-aimés, faites donc tout pour que le Christ vous trouve nets et irréprochables, dans la paix."
 
Père Jean Baptiste LABADEH
 

Dimanche 9 octobre 2022

 
EXHORTATION : "Nous appelons la fête de Dieu ou les noces divines, la vie idéale qui vient de Dieu. Le prophète résonne : non à l'injustice sur les faibles, les sans défense. Quel magnanime rappel : être habile pour le Royaume des cieux. L'humanité est à la fois perpétuelle et passagère. La foi est un inestimable don pour mieux quitter cette vie. Dieu est bon. »
Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)
 

Lundi 10 octobre

EXHORTATION : « D’une lettre de saint Pio de Pietrelcina » 
C’est par les coups répétés d’un burin salutaire et un nettoyage soigneux que l’Artiste divin veut préparer les pierres avec lesquelles se construit l’édifice éternel. Ainsi chante notre tendre mère, la sainte Église catholique, dans l’hymne de l’office de la dédicace d’une église. Et il en va vraiment ainsi.
Proposée par le Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)
 

Mardi 11 octobre 2022

 
EXHORTATION : Pour le pauvre qui gémit, le malheureux que l'on dépouille, +maintenant je me lève, dit le Seigneur ; *à celui qu'on méprise, je porte secours. » Les paroles du Seigneur sont des paroles pures, argent passé au feu, affiné sept fois. Toi, Seigneur, tu tiens parole, tu nous gardes pour toujours de cette engeance. ( Ps 11,6-8)
 
Père Jean Baptiste LABADEH
 

Mercredi 12 octobre 2022

EXHORTATION : « D’une lettre de saint Pio de Pietrelcina » 
On peut affirmer, à juste titre, que chaque âme destinée à la gloire éternelle est faite pour élever l’édifice éternel. Un maçon qui veut bâtir une maison doit, avant tout, bien nettoyer les pierres qu’il veut utiliser pour la construction. Ce qu’il obtient à coups de marteau et de burin. Le Père céleste se comporte de la même manière avec les âmes choisies, que sa haute sagesse et providence a destinées à élever l’édifice éternel.
Proposée par le Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)
 

Jeudi 13 octobre 2022

EXHORTATION : « D’une lettre de saint Pio de Pietrelcina » 
L’âme destinée à régner avec Jésus Christ dans la gloire éternelle doit donc être nettoyée à coups de marteau et de burin, dont se sert l’Artiste divin pour préparer les pierres, c’est-à-dire les âmes choisies. Mais que sont ces coups de marteau et de burin, dont se sert l’Artiste divin pour préparer les pierres, c’est-à-dire les âmes choisies. Mais que sont ces coups de marteau et de burin ? Ma sœur, ce sont les ombres, les craintes, les tentations, les afflictions de l’esprit et les troubles spirituels, avec un parfum de désolation, et aussi le malaise physique.
Proposée par le Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)
 

Vendredi 14 octobre

 
EXHORTATION : « D’une lettre de saint Pio de Pietrelcina »
 
Dès lors, remerciez l’infinie bonté du Père éternel qui traite votre âme de cette façon, parce qu’elle est destinée au salut. Pourquoi ne pas se glorifier de ce traitement plein d’amour que vous applique le meilleur de tous les pères ? Ouvrez votre cœur à ce médecin céleste des âmes et abandonnez-vous en toute confiance entre ses bras très saints. Il vous traite comme les élus, afin que vous suiviez Jésus de près par la montée du Calvaire. Je constate avec joie et une très vive émotion de l’âme combien la grâce a opéré en vous.
Proposée par le Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)
 

Samedi 15 octobre 2022

 
EXHORTATION : « D’une lettre de saint Pio de Pietrelcina »
Ayez la certitude que tout ce que votre âme a éprouvé a été disposé par le Seigneur. Alors, n’ayez pas peur de tomber dans le mal et l’offense de Dieu. Qu’il vous suffise de savoir qu’en tout cela vous n’avez jamais offensé le Seigneur, mais qu’au contraire il en a été davantage encore glorifié.
Si cet Époux très tendre se cache à votre âme, ce n’est pas, comme vous le pensez, qu’il veuille vous punir de votre infidélité, mais parce qu’il met toujours à l’épreuve votre fidélité et votre constance, et qu’en outre il vous purifie de certains défauts, qui n’apparaissent pas tels aux yeux de chair, c’est-à-dire ces défauts et ces fautes dont le juste lui-même n’est pas exempt. Dans la sainte Écriture, il est dit en effet : Le juste tombe sept fois.
Proposée par le Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)
 

Dimanche 16 octobre 2022

 
EXHORTATION : "Qui est réellement fils d'Abraham ? Autrement, de qui pourrait-on dire qu'il ou qu'elle a rencontré Yahvé et qu'il ou qu'elle en témoigne ? Peu importe que l'on ait des pépites, que l’on se sente moche, que l'on ait des limites. Il faut affirmer que toute croyance qui n'humanise pas ou ne fait pas devenir progressivement mieux homme en faisant passer du coeur de pierre au cœur de chair n'en vaut pas une . Cela vaut pour toute pratique religieuse. Toute vraie connaissance de Dieu implique l'attention à l'homme que le même Dieu a créé. C'est la miséricorde que je veux dit le Seigneur et non les sacrifices. Que bougent nos entrailles au moins à l'égard de la précarité humaine. Engageons-nous à plus de justice sociale en économie et en droit. "Devant Dieu notre Père, un comportement religieux pur et sans souillure, c’est de visiter les orphelins et les veuves dans leur détresse, et de se garder sans tache au milieu du monde." (Jc 1,27).
 
Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)
 

Lundi 24 octobre 2022

EXHORTATION :  "Lv 20, 26: Un appel ou un rappel au mariage sacramentel: " Soyez à moi, saints car je suis saint, moi, le Seigneur ; et je vous ai distingués du milieu des peuples pour que vous soyez à moi. " C'est aussi l'appel fondamental à toute union conjugale: se recevoir, s 'appuyer sur, traverser la vie et durer.  Prions : Père très bon, toi qui as confié la terre aux hommes pour qu'ils la gardent et la travaillent, pour qu'ils puissent progresser en s'entraidant, donne-nous de mener nos travaux avec un esprit filial envers toi et un esprit fraternel envers tous. Par Jésus, le Christ, notre Seigneur. Amen.

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Mardi 25 octobre 2022

 

EXHORTATION : "Personne ne vit pour soi-même. Si nous vivons,  nous vivons pour le Seigneur ou par sa grâce. C'est Lui qui assure l'être, l'agir et le mouvement. " Cela ne fait qu'expliquer le mystère de la vie humaine et de notre existence personnelle. Cela vaut pour toutes les couleurs d'hommes puisqu'à la fin, nous vivons les mêmes réalités existentielles et historiques. Mais la vision chrétienne est une aide énorme dans le combat de la vie. Oui, elle nous révèle qu'il y a un Dieu qui accompagne et veille sur l'histoire des hommes.  Il la transforme du négatif au positif dans le temps en nous parlant au cœur.  Il prend le temps de panser nos blessures et nous relance.  Il nous fait comprendre les beaux jours par rapport au passé.  Nos efforts seront toujours récompensés."

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Mercredi 26 octobre 2022

 

EXHORTATION : " Si votre mission est d'être balayeur de rue, vous devez balayer les rues dans le même Esprit que ceux et celles qui marquent le monde.  Balayer les rues, si bien que même longtemps après vous, les hôtes du ciel et de la terre devront s'arrêter pour dire : ici vécut un grand balayeur des rues qui faisait bien son travail.... Sois ce que tu es, mais sois-le à fond !. " Martin Luther KING

 

Proposé par le père Jean Baptiste LABADEH (Clergé diocésain de Lomé)

 

Jeudi 27 octobre 2022

 

EXHORTATION: "La vie consacrée : une vie de sacrifice et de disponibilité totale à la volonté de Dieu. Elle transformée ainsi par Dieu en offrande. Pour vivre pleinement notre consécration, ils nous faut persévérer dans la prière et l'abandon à la grâce de Dieu. Prions le seigneur pour la sanctification de ceux et celles qu'Il appelle à vie consacrée , pour ceux qui éprouvent des difficultés sur ce chemin de sainteté et la  promotion de vocation dans l'Eglise." Texte: Sœur Catherine AYIVI LANDJEKPO ( NDE: Notre Dame de l'Eglise Togo)

 

Proposé:Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Vendredi 28 octobre 2022

 

EXHORTATION : "Après chaque miracle ou signe du Seigneur,  il reste la vie ordinaire. Cette vie ordinaire, il faut l'accepter, la construire et la vivre comme  on doit se battre au quotidien. Le christianisme est une manière de vivre. Il faut aussi la construire toute la vie au moyen de la Parole et du témoignage chrétien.  Cette vision aide à croître dans la vie spirituelle, tout comme on grandit dans la vie ordinaire.  On évitera ce qui pourrait rendre la vie lourde afin qu'elle soit légère et vivable."

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Samedi 29 octobre 2022

EXHORTATION :  "En pensant à l'exemple de foi chrétienne authentique qu'est la Vierge Marie,  avec Sainte Thérèse d'Avila , entrons dans la foi chrétienne comme un long chemin de spiritualité. 2 P 3, 13-14: "Ce que nous attendons, selon la promesse du Seigneur, c’est un ciel nouveau et une terre nouvelle où résidera la justice. Dans l’attente de ce jour, frères bien-aimés, faites donc tout pour que le Christ vous trouve nets et irréprochables, dans la paix."

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Dimanche 30 octobre 2022

 

EXHORTATION :  "Si vous aviez la foi, gros comme une graine de moutarde, vous auriez dit à l'arbre que voici: déracine-toi et va te planter dans la mer et il vous obéirait. .." Il paraît que c'était  plus petite des graines du jardin potager mais bien choisie, semée, arrosée, elle fait 1,46 m, devenant le plus haut plant du jardin potager et pouvant abriter des oiseaux à son ombre . C'est ainsi que naît et grandit notre foi et progressivement,  nous faisons des merveilles avec comme la vie même nous fait grandir et nous rend capables de beaucoup de choses, des choses inimaginables,  jamais envisagées auparavant comme  le déracinement du grand arbre, le sycomore."

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

 

 

Lundi 31 octobre 2022

 

EXHORTATION : "La monogamie biblique est en soi, depuis la nuit temps, l'idéal que Dieu souhaite pour le mieux à toutes les familles. Qui dit idéal, dit beaucoup d'efforts, de sacrifices, bref : d'exodes de soi-même. Il faut encourager tous les foyers du monde. Il le faut plus encore pour ceux monogamiques et qui demeurent fidèles. La vie n'est pas aussi simple de même que les engagements de vie comme le mariage. Encore courage et tenez bon. Soyez forts."

 

Père Jean Baptiste LABADEH  ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Mardi 1er novembre 2022

 

EXHORTATION : "Sois un homme ou une femme de paix là où tu vis. En effet, la récompense pour ceux et celles qui font la paix, c'est le beau nom de "fils de Dieu " ; les Béatitudes. Le caractère humain de ton moral sera la condition de ton acceptation sociale, car le bon sens est la chose la mieux partagée au monde. Dieu a fait don de la terre 🌎, il reste à la conquérir et à bien s'intégrer. Ton pacifisme, ta prudence, ta candeur, ton éveil et ton dévouement  t'aideront bien assez. Avance...!!!"

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Mercredi 2 novembre 2022

 

EXHORTATION : "Si un certain dans de la politique est l'affaire de la cité comme son bien social, un autre sens renvoi au système solide ou les institutions qui sont avant-gardistes de l'équilibre social. Il y a par conséquent deux niveaux de paix: l'un social qui dit absence de violence, appelant à la tranquillité et la prospérité; et l'autre idéologique, qui occasionne des troubles et favorise le climat des affaires. Ce courant idéologique aime la guerre pour vendre des armes. "La flèche meurtrière du guerrier, et la braise des genêts. Malheur à moi : je dois vivre en exil  et camper dans un désert ! Trop longtemps, j'ai vécu parmi ces gens qui haïssent la paix. Je ne veux que la paix, mais quand je parle ils cherchent la guerre. " ( Ps 120,4-7).

Oui : la pax christi est réellement en opposition à la pax mundi. Que les fils de la lumière ne se découragent guère."

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Jeudi 3 novembre 2022

 

EXHORTATION : "La Vie consacrée est un long chemin de découverte de Dieu. C'est réellement une recherche perpétuelle du visage de Dieu. Ce texte du milieu du jour peut aussi montrer l'objet de cette recherche :  Am 5, 8: " L’auteur des Pléiades et d’Orion, qui change l’obscurité en clarté matinale, qui réduit le jour en sombre nuit, qui convoque les eaux de la mer pour les répandre sur la face de la terre : il se nomme le Seigneur."

 

Père Jean Baptiste LABADEH  ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Vendredi 4 novembre 2022

 

EXHORTATION :  Rm 1, 16b.17: " L’Évangile est la puissance de Dieu pour le salut de tout homme qui est devenu croyant. Cet Évangile révèle la justice de Dieu qui sauve par la foi, du commencement à la fin, comme le dit l’Écriture : C’est par la foi que le juste vivra.  "

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Samedi 5 novembre 2022

 

EXHORTATION : "Les personnes de la Bible sont aussi des personnages fondés pour nous aider à comprendre symboliquement notre existence, puisqu'ils ont été aussi insérés dans une histoire humaine. Je lis cette Parole de vie, qui n'est pas seulement de vie parce qu'elle annonce uniquement joie et bonheur, mais "j'arrondis mes angles" en faisant attention à ce qu'elle souligne de dramatique.  Toutefois, Elle est porteuse d'une inouïe espérance : de tout mal naît un nouvel horizon, une nouvelle perspective.

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Dimanche 6 novembre 2022

 

EXHORTATION : "Je découvre toujours avec énorme et ineffable étonnement, comment le frémissement des entrailles maternelles vibrent au même rythme que la miséricorde divine ou la rendent concrète. Une mère surtout qui aime et espère le changement de son enfant, ainsi est Dieu qui veut sauver tout homme, toute personne qui est créée à son image, tout homme qui a été appelé à l'existence. Le changement en question, c'est que tous passent du négatif au positif, et pour cela Il adapte la guérison comme miséricorde à toute personne.

 

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

Lundi 7 novembre 2022

 
EXHORTATION : Pour une spiritualité de la famille.Jr 32, 40: " Je conclus avec eux une Alliance éternelle : je ne cesse de les poursuivre de mes bienfaits et je fais qu’ils me respectent profondément, sans plus jamais s’écarter de moi ."
 
Père Jean Baptiste LABADEH
 

Mardi 8 novembre 2022

 
EXHORTATION : « Ailleurs de chez soi, on fait les mêmes expériences de vie comme si on était chez soi, simplement, le cours de la vie est le même partout. De même, le Dieu de nos Pères est heureusement, Lui, le même partout. Il peut être alors notre Dieu, nous les enfants. Puisqu'Il nous accompagne par le premier signe du souffle quotidien de vie, invoquons-Le en toutes circonstances. Il est le Bon Berger (Ps 22 ou 23). » 
 
Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)
 
 
 

Mercredi 9 novembre 2022

 
EXHORTATION : Parole de Dieu— Tb 4,15a.16a.18a.19a.c  " Ce que tu n’aimes pas, ne le fais à personne. Donne de ton pain à celui qui a faim et des vêtements à ceux qui sont nus. Prends conseil de toute personne avisée. En toute occasion, bénis le Seigneur ton Dieu et demande-lui de rendre droits tes chemins. Garde en mémoire ces instructions et qu’elles ne s’effacent pas de ton cœur."
 
Père Jean Baptiste LABADEH  ( Clergé diocésain de Lomé)
 

Jeudi 10 novembre 2022

 
EXHORTATION : Parole de Dieu— Rm 14, 17-19 " Le royaume de Dieu ne consiste pas en des questions de nourriture ou de boisson ; il est justice, paix et joie dans l’Esprit Saint. Celui qui sert le Christ de cette manière-là plaît à Dieu, et il est approuvé par les hommes. Recherchons donc ce qui contribue à la paix, et ce qui nous associe les uns aux autres en vue de la même construction. » 
 
Père Jean Baptiste LABADEH  ( Clergé diocésain de Lomé)
 

Vendredi 11 novembre 2022

 
EXHORTATION : «  Il faut avoir le courage de le dire et l'humilité de l'accepter. Nul n'est parfait et c'est un mal humain. Nous avons essentiellement 3 péchés constants ou tendances: les mauvaises pensées, l'orgueil et la jalousie. Ces 3 maux nous exposent à l'idolâtrie qui dit surtout la débauche avec la complicité de nos pensées ; lire le Ps 24 en juxtaposition aux psaumes 25 et 50. Prenons le temps de voir à travers le désir de David envers Bath Sheba,  la virulence de ces péchés capitaux et leurs conséquences inimaginables. Mais la culture de la pudeur est un chemin d'humilité, de purification de l'âme et de bénédiction divine; spirituelle et matérielle ou encore cette joie, cette sensation ou cette fierté  intérieure d'auto-réeducation… » 
 
Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)
 

Samedi 12 novembre 2022

 
EXHORTATION : «  Tu montres ta force si l’on ne croit pas à la plénitude de ta puissance, et ceux qui la bravent sciemment, tu les réprimes. Mais toi qui disposes de la force, tu juges avec indulgence, tu nous gouvernes avec beaucoup de ménagement, car tu n’as qu’à vouloir pour exercer ta puissance. Par ton exemple tu as enseigné à ton peuple que le juste doit être humain ; à tes fils tu as donné une belle espérance : après la faute tu accordes la conversion". ( Sg 12,11...19)
 
Père Jean Baptiste LABADEH  ( Clergé diocésain de Lomé)
 

Dimanche 13 novembre 2022

 
EXHORTATION : "Oh qu'est-ce que le silence de Dieu est languissant et complice des atrocités du monde! Ce sentiment humain actuel traverse l'avènement de la foi. Mais Dieu finit par faire justice. A nous d'être persévérant et cette persévérance vaut pour toute situation. Il faut toujours cette vertu cardinale pour subvenir à la fin de toute entreprise. Il écoute, il répond au moment favorable,  une main invisible nous soutient dans nos adversités. Le plus important, c'est que les signes ravivent notre foi: " Cependant, le Fils de l’homme,quand il viendra,trouvera-t-il la foi sur la terre ? »
Père Jean Baptiste LABADEH  ( Clergé diocésain de Lomé)
 

Lundi 14 novembre 2022

EXHORTATION : « Jetons un coup d'œil sur les exploits dont la nature ou Dieu rend des hommes ou des femmes. Ils ou elles sont né-e-s et ont grandi-e-s naturellement.  Quelle Bonne et patiente Nouvelle !!! Toute devient possible au fil des jours et tant que nous faisons des efforts.  Une petite foi vaut déjà quelque chose.
Avec Jésus,  nous apprenons qu'il faut demander la grâce d'une foi constante, prendre appui sur elle pour mener avec détermination et patience, le combat de la vie et venir à bout progressivement et graduellement de nos objectifs et obstacles. » 
Père Jean Baptiste LABADEH  ( Clergé diocésain de Lomé)
 

Mardi 15 novembre 2022

 
EXHORTATION : « Nous demandons toujours la protection divine en pensant aussi aux gens de passage. Cela est tout à fait juste et normal. Cependant, c'est dans le cours normal de la vie que Dieu intervient toujours. Il revient à tout homme d'en prendre conscience. S'appuyer sur Dieu est en outre un accompagnement à travers ce qui peut arriver et vers le terme de la vie. Au-delà des merveilles de Dieu, il y a un horizon naturel qui est irréversible peu importe le lieu de vie. Oui la foi seule sauve à la fin. » 
 
Père Jean Baptiste LABADEH  ( Clergé diocésain de Lomé)
 
 

Mercredi 16 novembre 2022

 
EXHORTATION :  Dt 1, 16-17a : "J’ai donné des ordres à vos juges : Vous entendrez les causes de vos frères, et vous trancherez avec justice les affaires de chacun de vos frères, ou avec l’émigré qu’il a chez lui. Vous n’aurez pas de partialité dans le jugement : entendez donc le petit comme le grand, n’ayez peur de personne, car le jugement appartient à Dieu. » 
 
Père Jean Baptiste LABADEH  ( Clergé diocésain de Lomé)
 

Jeudi 17 novembre 2022

EXHORTATION : L'homme ne peut  malheureusement pas quantifier la chance infinie qu'il a d'être rejoint par le même Dieu qui, pour le bien d'Abraham, lui dit de faire l'exode de la vie par la foi. C'est le Dieu de la vie qui se fait proche et qui accompagne. Il nous parle encore:  " Vous tous qui avez soif, venez, voici de l’eau ! Même si vous n’avez pas d’argent, venez acheter et consommer ; venez acheter du vin et du lait, sans argent et sans rien payer. (Is 55,1). Et si cette Parole pourrait s'entendre " approchons-nous de Dieu sans peur et invoquons-le en toute confiance.  C'est un père mieux c'est le Père de la vie: le bio-logique . " Son silence est un silence du sage assis qui voit plus loin que la connaissance empressée d'un jeune qui court plus vite. Et c'est Lui qui donne et assure tout. » 
Père Jean Baptiste LABADEH  ( Clergé diocésain de Lomé)
 

Vendredi 18 novembre 2022

EXHORTATION : « Nous pouvons relire ou prendre une pause sur l'image du combat de Jacob (l'homme) qui lui valut le surnom d'Israël, qui a combattu Dieu, qui s'est laissé circoncire par Dieu et s'est élevé. Le péché rode autour de nous comme un serpent,  tente d'entrer en nous comme un arbre qui pousse dans une terrasse lézardée au point de devenir une poutre qui crée finalement une conscience affligée et un sentiment de mal être quand la maturité nous saisis au fil de l'âge. Seule la conversion réelle, sincère et progressive peut nous en délivrer. Oui la chasteté (équilibre de l'âme avec le corps) est un haut chemin de résurrection autant que l'orgueil avec ses conséquences n'apportent que la triste de l'âme. Que chacun-e de nous essaie d'être un moyen d'élévation pour l’autre. »   
Père Jean Baptiste LABADEH  ( Clergé diocésain de Lomé)
 

Samedi 19 novembre 2022

EXHORTATION : « La confession est une grâce pour nous relever et nous accompagner patiemment. En cultivant la pudeur , on se refait,  on se sauve soi-même et c'est une énorme charité à l'humanité  mais jamais un narcissique  puritanisme.  Ga 2, 19b-20: " Avec le Christ, je suis fixé à la croix : je vis, mais ce n’est plus moi, c’est le Christ qui vit en moi. Ma vie aujourd’hui dans la condition humaine, je la vis dans la foi au Fils de Dieu qui m’a aimé et qui s’est livré pour moi."
Père Jean Baptiste LABADEH  ( Clergé diocésain de Lomé)
 

Dimanche 20 novembre 2022

« Cependant, le Fils de l’homme,quand il viendra,trouvera-t-il la foi sur la terre ? » That is the question. Asseyons-nous ou prenons un temps de réfléchir là-dessus. Jésus confirme une opinion que l’on trouvait déjà chez les Juifs de son époque. Aux derniers jours avant le jugement, le pouvoir du mal sera si grand que l’amour se refroidira chez beaucoup (Matthieu 24.12). Mais n’oublions pas que  « Dieu est Amour » (1Jn 4,8).
 
Père Jean Baptiste LABADEH  ( Clergé diocésain de Lomé)
 

Lundi 28 novembre 2022

 

EXHORTATION : Collecte du jour par une famille à  toute les familles du monde:" Seigneur, Roi du ciel et de la terre, dirige et sanctifie, ordonne et gouverne aujourd’hui nos cœurs et nos corps, nos pensées, nos paroles et nos actions : fais-nous suivre ta volonté et tes ordres afin qu’ici bas et pour toujours nous vivions, par ta grâce, libres et sauvés. " Amen

Nous ne savons pas quand nos prières sont exactement exaucées.  Nous savons néanmoins elles ont d'effets très souvent aux moments inattendus. C'est la raison pour laquelle,  il faut toujours prier et pour les familles aussi car  la plus courte, minime, petite, dérisoire...prière pour les familles  les sauve d'une manière ou d'une autre."

 

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Mardi 29 novembre 2022

 

EXHORTATION : "Les saints peuvent être aussi des modèles de résilience pouvant permettre aux gens de passage de développer l'instinct de survie dans leurs situations différentes. Les saints ont dû mener un combat contre leur propre ego afin de pouvoir naître à la vie divine. Ce modèle peut inspirer toute personne humaine dans le combat de la vie et de surcroît de la foi. Nous avons besoin des idoles,  des modèles, des exemples.  Les saints aussi jouent cette fonction paradigmatique dans la vie des hommes."

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Mercredi 30 novembre 2022

 

EXHORTATION: "Non pas tant la peur de la mort, mais l'imposition de notre limite humaine ; elle doit constamment nous interpeller et influencer la moralité de nos agirs. La conscience humaine est le livre de vie qu'évoque la foi. Cette conscience a ses normes qu'elle doit passer par une purification avant la fin de toute vie humaine si la mort ne nous tombait pas dessus. C'est alors que nos actes nous rattraperaient vivement.  "Heureux les cœurs purs, ils verront Dieu."

 

Jeudi 1er décembre 2022

 

EXHORTATION : "Nous avions évoqué la marche comme un remède pour tout homme, y compris aussi pour les personnes consacrées. Et le rire ou de l'humour? Le Pape François le conseillait :" Il faut avoir de l'humour. Ne pas trop se plaindre". Il ne s'agit pas ici de ne pas voir objectivement ou de ne pas nommer ses problèmes en

vue de trouver patiemment et progressivement des solutions. Nous voulons juste parler d'un état d'âme, une thérapie pour l'équilibre psychosomatique. L'humour est un exercice d'autodérision, de plaisanterie, tandis que l'ironie vise davantage à discréditer autrui. Cette dernière, il faut travailler à son évitement.  L'humour est donc un remède. Il fait prendre simplement les choses, il fait passer l’adrénaline."

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Vendredi 2 décembre 2022

 

EXHORTATION : "Jésus descendit de la montagne avec eux et s’arrêta sur un terrain plat. Il y avait là un grand nombre de ses disciples et une grande multitude de gens venus de toute la Judée, de Jérusalem, et du littoral de Tyr et de Sidon. Ils étaient venus l’entendre et se faire guérir de leurs maladies ;ceux qui étaient tourmentés par des esprits impurs retrouvaient la santé. Et toute la foule cherchait à le toucher, parce qu’une force sortait de lui et les guérissait tous ." ( Lc 6,17-19).

 

Père Jean Baptiste LABADEH  ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Samedi 3 décembre 2022

 

EXHORTATION : "Nous n'inventons pas l'espérance comme une illusion d'avenir pour simplement nous faire rêvasser. L'Espérance est Vie divine et déjà ordonnancée. Il suffit de travailler, un travail qui doit s'inscrire dans le temps. Lisons ce que nous disent les lignes d'éducation à la bonne compréhension à l'authentique foi et à la juste pratique religieuse qu'est entre autres le livre de la Sagesse biblique : "Or la Sagesse est avec toi, elle qui sait tes œuvres ; elle était là quand tu fis l’univers, elle connaît ce qui plaît à tes yeux, ce qui est conforme à tes décrets.

 Des cieux très saints, daigne l’envoyer,

fais-la descendre du  trône de ta gloire. Qu’elle travaille à mes côtés et m’apprenne ce qui te plaît. Car elle sait tout, comprend tout, guidera mes actes avec prudence,

me gardera par sa gloire." ( Sg 9,9-11)"

 

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé )

 

Dimanche 4 décembre 2022

 

EXHORTATION : "Je suis venu pour les malades. Je suis venu annoncer la miséricorde. "Zachée" veut dire pure ou juste. Mais c'est à quelqu'un de le rendre pure ou juste ; c'est Dieu, par la rencontre de Jésus. Il porte un désir de Dieu, malgré qu'il soit publicain. Cet homme a surpris par sa conversion : justice et réparation. Une réelle rencontre de Dieu est vraiment source de conversion et de joie. Peut-être la prise de conscience d'une situation négative est le début de la conversion."

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

 

Lundi 5 décembre 2022

 

EXHORTATION: "Tu demandes à l'humanité, Dieu créateur, de se perfectionner de jour en jour et d'achever par son travail l'œuvre immense de la création. C'est ce que les parents doivent faire. Aide à ce que  que tous les hommes aient des conditions de travail qui respectent leur dignité : qu'en s'efforçant d'améliorer leur propre sort, ils agissent avec un esprit de solidarité et de service envers leur famille qui vient de Toi. »

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Mardi 6 décembre 2022

 

EXHORTATION : "Rishi Sunak, né le 12 mai 1980 à Southampton, est un homme d'État britannique. Chef du Parti conservateur, il est Premier ministre du Royaume-Uni depuis le 25 octobre 2022. Qu'un indien d'origine occupe ce poste suppose une énorme évolution culturelle qui a fait son chemin. Et c'est la Parole qui se fait chair. L'humain est universel, peut s'adapter et être utile partout comme Moïse. Ce Dieu qui protège construit simultanément pour l'a-venir . Et cette merveilleuse n'a pas de fin. Il suffit de savoir ton chemin,  d'être persévérant,  il y aura toujours du fruit.

" Et toi, petit enfant, tu seras appelé

prophète du Très-Haut..." ( Lc 1,76-79)

 

 

Père Jean Baptiste LABADEH  ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Mercredi 7 décembre 2022 

 

EXHORTATION : "La question de l'orgueil humain et les bienfaits de l'éducation humanisante. D'où viennent les guerres? De l'instinct de domination de certains,  jamais satisfaits et toujours obnubilés par l'appât du gain. Pour cela, tous les moyens sont bons pour parvenir à cette fin. L'éducation à la paix qui est bien sûr une perpétuelle conquête,  exige en permanence d'énormes sacrifices de contenance de soi ou de maîtrise des instincts. Il n'y a d'avenir acceptable nulle par sans sacrifice."

Père Jean Baptiste LABADEH  ( Clergé diocésain de Lomé)

 

 

 

Jeudi 8 décembre 2022

 

EXHORTATION : "Avec l'humour,  on peut aussi découvrir que l'on a pas forcément besoin de crier, de se mettre en colère pour résoudre ou dépasser des situations contrariantes. L'humour peut donc aider à diminuer l'ardeur ou l'intensité de la colère. Saint Paul nous conseille : " Nous voyons actuellement de manière confuse, comme dans un miroir ; ce jour-là, nous verrons face à face. Actuellement, ma connaissance est partielle ; ce jour-là, je connaîtrai parfaitement, comme j’ai été connu. Ce qui demeure aujourd’hui, c’est la foi, l’espérance et la charité ; mais la plus grande des trois, c’est la charité. " (1Cor 1, 12-13)

 

 

Père Jean Baptiste LABADEH  ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Vendredi 9 décembre 2022

 

EXHORTATION : "Le Christ Jésus dont l'Enseignement a du poids et apporte une libération, est après tout un chemin qui est tracé, une manière de vivre inaugurée pour ceux qui en seront séduits de pouvoir mener et continuer le combat de la vie. Il ne faut surtout pas perdre ce côté. Prendre ce chemin bien sûr de miséricorde, c'est s'engager à se refaire par sa Parole et à se réaliser humainement comme Dieu nous a enjoints de travailler la terre et de la conserver. Prière, actions et patience doivent constituer un socle inébranlable de résilience contre la fatigue, le découragement qui sont aussi constants sur le chemin de vie. Mais Dieu sauve toujours.  Il relève toujours."

 

 

Père Jean Baptiste LABADEH  ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Samedi 10 décembre 2022

 

EXHORTATION : "Le sacrifice qui plaît à Dieu, c'est un esprit brisé ; tu ne repousses pas, ô mon Dieu, un coeur brisé et broyé"( Ps 50,19). C'est à ce verset que je rapproche la prière du publicain de l'Evangile. La sincèrité de sa prière, une courte « miserere", est pour saint Luc la prière de quelqu'un qui a compris que sa justification est une miséricorde. Quand je prie, je ne me compare pas. Puisque notre piété  est un effort de correspondre à Dieu, c'est à Lui donc de nous élever. Appel à l'humilité contre toute tentation à l’orgueil."

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Dimanche 11 décembre 2022

EXHORTATION : "Cette joie divine s'entrevoie à travers la lueur de joie après après un accouchement, après une bonne nouvelle. Aujourd'hui, c'est dans la joie que nous terminons la marche de foi d'une année liturgique. De fait, les fortes affirmations relatives à la résurrection qu'évoquent les textes liturgiques peuvent nous paraître une heureuse découverte ; la découverte d'une longue marche de recherche de ce qui est au bout du tunnel ou du labyrinthe de la foi : il y a la vision béatifique. Nous passerons d'une vie négative à la vie qualitative de Dieu. La foi chrétienne rassemble et accomplisse vraiment les intuitions eschatologiques des cultures au sujet de ce qui existe ou pourrait exister après notre fin biologique."

Père Jean Baptiste LABADEH  ( Clergé diocésain de Lomé)

Lundi 12 décembre 2022

 

EXHORTATION: ( He 13, 7-9a): " Souvenez-vous de ceux qui vous ont dirigés : ils vous ont annoncé la parole de Dieu. Méditez sur l'aboutissement de la vie qu'ils ont menée, et imitez leur foi. Jésus-Christ, hier et aujourd'hui, est le même, il l'est pour l'éternité. Ne vous laissez pas égarer par toutes sortes de doctrines étrangères." La vie ordinaire et la foi nous apprennent par moment qu'il faut affronter des challenges pour grandir. Dieu veille toujours."

 

Père Jean Baptiste LABADEH  ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Mardi 13 décembre 2022

EXHORTATION : "Lisons et re-prenons conscience de la volonté de Dieu pour les classes humaines. Pour toi qui vis hors de ton pays d'origine comme jadis le peuple d'Israël en Égypte ou en Babylone, il sera heureux que tu fasses une expérience profonde de ce Dieu là où tu te trouves.  C’est l'occasion de te rendre effectivement compte que Dieu existe,  qu'Il marche avec les hommes et Il invite à développer la religion du cœur. Alors laissons saint Jean nous introduire dans le mystère de l'amour de Dieu dans la médiation du Christ: " Nous qui avons vu, nous attestons que le Père a envoyé son Fils comme Sauveur du monde. Celui qui proclame que Jésus est le Fils de Dieu, Dieu demeure en lui, et lui en Dieu ." (1 Jn 4, 14-15).

 

Père Jean Baptiste LABADEH  ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Mercredi 14 décembre 2022

EXHORTATION : " N'oublions guère  la dimension personnelle de la foi au delà du collectif et gardons toujours à l'esprit que la foi est une heureuse orientation qui nous devient un merveilleux appui pour nous permettre de faire l'ordinaire marche de la vie. A la fin, il y a bien sûr quelque chose..."

 

Père Jean Baptiste LABADEH  ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Jeudi 15 décembre 2022

 

EXHORTATION :  "La Vie consacrée vaut-elle encore de nos jours la peine de subsister? Posons aussi la question suivante. Le mariage vaut-il la peine de nos jours ? Naturellement. Donc la Vie consacrée demeure aussi. Le mariage n'est parfait nulle part et pourtant, c'est bien spontanément qu'on le désire. Les erreurs médiatisées de la Vie consacrée appellent à une transformation,  à une évolution mais ne l'épuisent pas. Elle est seulement marquée malheureusement par la dualité de la vie car elle est en chemin, elle aussi. Cependant,  elle apporte d'inestimables témoignages que la nature reconnaît et qu'elle tait, peut-on dire, puisque par vocation,  elle vit la discrétion de Dieu, imite le Christ souffrant et silencieux. Oui, n'est-ce pas un service rendu à l'humanité au nom de Dieu, une œuvre de miséricorde ? Puisse le Seigneur encourager chaque âme consacrée en déposant dans son cœur : " Tu es bénie de Dieu."

 

Père Jean Baptiste LABADEH( Clergé diocésain de Lomé)

 

Vendredi 16 décembre 2022

 

EXHORTATION : " Les miracles ne sont pas toujours sensationnels. Ils sont le plus souvent dans l'ordinaire de la vie, aussi longtemps que Dieu nous permet de vivre. Il nous faudra donc après des années de vie et de baptême, accepter la foi aussi comme la vie ordinaire. Il nous faudra également accepter que notre relation avec Dieu soit dans une logique de marche de transformation simple en sa présence, afin d'acquérir ses qualités et naître à la vie divine.  Dieu veille toujours."

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Samedi 17 décembre 2022

 

EXHORTATION :   2 P 3, 13-14: "Ce que nous attendons, selon la promesse du Seigneur, c’est un ciel nouveau et une terre nouvelle où résidera la justice. Dans l’attente de ce jour, frères bien-aimés, faites donc tout pour que le Christ vous trouve nets et irréprochables, dans la paix." Rip aux âmes défuntes et délivrance des âmes du purgatoire."

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Dimanche 18 décembre 2022

 

EXHORTATION : " La fin du monde ou la fin des temps ? La fin d'un monde comme fin d'une civilisation, d'une époque ou le passage à une autre. Tel est depuis la nuit des temps,  le message du Christ et de l'Eglise. Réalisons que la vie humaine se perpétue même en pleine crise et que les découvertes se font par l'engagement gracieux des hommes. Il y a bien sûr la fin d'une vie personnelle. En effet,  que d'hommes ne passent, que de monuments ne tombent en ruine ! Que de nouveaux mondes au sens de nouvelles époques ou belles périodes  ne naissent des décombres à cause de cette Force qui suscite l'espérance en l'homme  tant qu'il y a vie! Le Christ revient plutôt quand la Parole est annoncée,  qu'elle accroche le cœur de  l'homme, que l'on devient chrétien et qu'Il grandit en nous..."

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Lundi 19 décembre 2022

 

EXHORTATION : "Pour une spiritualité de la famille. Entendre cet extrait comme l'effort de chaque partie de la famille.  Jc 1, 19-20.26: " Chacun devrait toujours être prêt à écouter, lent à parler, lent à se mettre en colère, car la colère de l’homme n’accomplit pas ce que Dieu attend du juste. Si quelqu’un croit être un homme religieux, alors qu’il ne sait pas mettre un frein à sa langue, il se trompe lui-même, sa religion ne sert à rien."

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Mardi 20 décembre 2022

 

EXHORTATION : "Les routes de migration sont nombreuses. Il y a en qui conduisent à une immigration légale et d'autres à une clandestine. Nos prières sont aussi adressées aux intentions des migrants clandestins. Ils sont aussi besoin d'accompagnement et d'intégration au nom de l'humanité car chacun porte un désir du bonheur en lui et c'est déjà coûteux de s'émigrer.  Que des portes de bon accueil s'ouvrent aux hommes en précarité et sans abri."

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Mercredi 21 décembre 2022

 

EXHORTATION : " On ne comprend plus rien. Subitement, le sujet covid est passé en sourdine. Place à une nouveauté: la crise de l'Est. Vive médiatisation. On en parle, les images circulent. Mais déplore t-on la destruction et les victimes innocentes sans raison ou profite t-on autrement de la situation ? Nous sommes à une époque de culture de complexification et de l'alarme. On oublie aussi la souffrance que produirait l'exagération des faits. C'est la culture de l'intoxication et de la mésinformation. Il faut retrouver l'humanisation des informations. Pourquoi parler d'un sujet comme utilité ? Pour quoi en parler comme finalité ? Pendant combien de temps en parler au nom de la charité ? Faut-il en parler comme nécessité ?.

Il faut faire  cet examen et ne pas oublier en outre la règle d'or : " Si tu sais que ce tu as à dire n'est pas mieux que le silence,  il faut se taire." Il faut la conversion d'arrêter de vilipender,  de diffamer, de détruite,  d'intoxiquer, de mésinformer. C'est aussi source de paix."

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé )

 

 

Jeudi 22 décembre 2022

EXHORTATION : " Quand l’Agneau eut pris le Livre, les quatre Vivants et les vingt-quatre Anciens se jetèrent à ses pieds. Ils tenaient chacun une cithare et des coupes d’or pleines de parfums qui sont les prières des saints.

 Ils chantaient ce cantique nouveau « Tu es digne, de prendre le Livre et d’en ouvrir les sceaux, car tu fus immolé, rachetant pour Dieu, par ton sang, des gens de toute tribu, langue, peuple et nation. Pour notre Dieu, tu en as fait un royaume et des prêtres : ils régneront sur la terre. » ( Ap 5,7-10). Puissent les temps de crises que nous vivons actuellement contribuer à purifier la Vie consacrée."

 

Père Jean Baptiste LABADEH  ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Vendredi 23 décembre 2022

 

EXHORTATION : "C'est aussi dans la vie chrétienne ordinaire que les signes ou les miracles s'accomplissent. Écoutons au delà de nos idées sur Dieu ou relisons au calme la Parole de Dieu. Percevons en écho,  ce qu'Elle nous dit, quel voyage du cœur Elle nous fait faire et quel élargissement du cœur Elle nous susurre. Saint Paul nous l'actualise:  "Aucune parole mauvaise ne doit sortir de votre bouche ; mais, s’il y en a besoin, dites une parole bonne et constructive, bienveillante pour ceux qui vous écoutent. En vue du jour de votre délivrance, vous avez reçu en vous la marque du Saint-Esprit de Dieu : ne le contristez pas. Faites disparaître de votre vie tout ce qui est amertume, emportement, colère, éclats de voix ou insultes, ainsi que toute espèce de méchanceté. Soyez entre vous pleins de générosité et de tendresse. Pardonnez-vous les uns aux autres, comme Dieu vous a pardonné dans le Christ." (Ep 4, 29-32). J'identifie où je suis et je prends une décision d'amélioration. Confiance,  Dieu veille."

 

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

Samedi 24 décembre 2022

EXHORTATION :  2 P 1, 10-11 "Frères, redoublez d’efforts pour confirmer l’appel et le choix dont vous avez bénéficié ; en agissant ainsi, vous ne risquez pas de tomber..." Cet appel de saint Paul au tout début de l'histoire du christianisme demeure une bonne et heureuse nouvelle pour nous, chrétiens des temps actuels, quant à la manière juste et normale de recevoir, de comprendre, de concevoir et de penser la vie de foi. De même qu'à priori, notre bien-être  dépend du choix  que nous avons fait d'une part,  de l'entrain que vous avons donné d'autre part et de la chance pour dire qui nous à accompagnés, de même notre profondeur de foi dépend de la grâce et de notre collaboration à elle. Il faut aussi avoir des comptes bloqués dans la banque spirituelle de Dieu pour y puiser à nos jours de faiblesse. Que l'Esprit de Dieu nous aide à discerner notre participation à la foi et  à bénéficier de ce Dieu nous promet. Rip aux âmes défuntes et délivrance des âmes du purgatoire, en cette veille de Noël."

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Dimanche 25 décembre 2022

 

EXHORTATION : "Le désir de la paix est unique, mais les besoins de paix sont relatifs aux situations diverses que nous vivons. Ce matin de Noël, je voudrais me tourner vers les familles en toute précarité dans le monde, celles qui fuient les guerres, victimes des sinistres, séparées les unes des autres involontairement... Que dire. Ce n'est pas du tout facile et désiré, cette situation. Puisse le Seigneur disposer des esprits positifs envers elles pour leur soulager la vie. Estimez le don de la paix de Dieu et rendez grâce Dieu. Mais Dieu sauve toujours malgré tout."

 

Père Jean Baptiste LABADEH  ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Mardi 27 décembre 2022

 

EXHORTATION : "Les migrants empruntant des routes dangereuses ou périlleuses du monde… qu'en dire ? Ils sont à prendre en pitié à cause de leur juste désir d'un lendemain meilleur sur les terres où coulent mieux le lait et le miel. Ils peuvent changer de moyen d’immigration, vu les désastres qui s'en suivent.  Cependant on ne cessera de répéter : SOS à la personne en danger. « Seigneur, sauve-moi !  Aussitôt, Jésus étendit la main, le saisit… » (Mt 14,30-31)

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Mercredi 28 décembre 2022

 

EXHORTATION: "Les guerres qui peuplent le monde profitent à qui? Que sont devenus tous ceux qui tuent au nom de la guerre ? Comment terminent-ils leur vie? Et depuis la nuit des temps, que recherche t-on en organisant sur des années des éclats de fusil? Guerre, quelle approche sociale! S’il vous plaît : pitié pour les victimes innocentes ! Ils n'y sont pour rien. Pour l'amour de Dieu, laissons les intérêts égoïstes. Que bougent nos entrailles devant toute vie humaine. La victime a un avenir comme l'a le bourreau. »

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Jeudi 29 décembre 2022

 

EXHORTATION : "Prions avec les âmes consacrées, le Ps 99 (100).  Heureux les invités au repas des noces de l’Agneau ! Acclamez le Seigneur, terre entière,servez le Seigneur dans l’allégresse, venez à lui avec des chants de joie ! Reconnaissez que le Seigneur est Dieu : il nous a faits, et nous sommes à lui, nous, son peuple, son troupeau. Venez dans sa maison lui rendre grâce, dans sa demeure chanter ses louanges ; rendez-lui grâce et bénissez son nom ! Oui, le Seigneur est bon, éternel est son amour, sa fidélité demeure d’âge en âge."

 

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Vendredi 30 décembre 2022

 

EXHORTATION : "Un constat que nous faisons en nous-mêmes après des prières, voire même des signes ou miracles. C'est le caractère ordinaire de la vie, au point de nous demander pourquoi les choses ne se solvent pas une fois pour de bon. Eh bien, il y a après tout, le combat spirituel qui est le lieu déroutant et authentique de la reconquête de la vie chrétienne. C'est un passage obligatoire. Il fait comprendre la vie chrétienne autrement, réellement et qualitativement."

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Samedi 31 décembre 2022

 

EXHORTATION : "La Parole de Dieu nous rejoint encore dans notre ordinaire par cet extait : Rm 12, 14-16a: "Bénissez ceux qui vous persécutent ; souhaitez-leur du bien, et non pas du mal. Soyez joyeux avec ceux qui sont dans la joie, pleurez avec ceux qui pleurent. Soyez bien d’accord entre vous ; n’ayez pas le goût des grandeurs, mais laissez-vous attirer par ce qui est simple. Rip aux âmes défuntes »

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Dimanche 1er janvier 2023

 

EXHORTATION : "Le Royaume de Dieu n'est figé nulle part, mais il se trouve partout où les hommes témoignent d'une vie qui n'est pas seulement influencée par le matérialisme. Le Royaume des cieux est une manière de vivre déterminée par la Parole de Dieu. Le Christ règne quand son Enseignement peut améliorer la condition humaine et guider la vie des hommes. Prétendre gommer la foi, c'est tuer le spirituel qui constitue l'homme. Il y a une joie de croire, cette joie qui naît de la vraie rencontre de Dieu en Jésus Christ comme la Samaritaine et qui fait demeurer en Lui toute la vie. " Goûtez et voyez comme est bon le Seigneur. " (Ps 33,9)

 

Père Jean Baptiste LABADEH  ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Lundi 2 janvier 2023

 

EXHORTATION : « Le prophète Isaïe (11,1-10) nous annonce une periode de paix. Or, il se fait que cette paix est une perpétuelle construction, a découvert plutard Israël. Cette construction passe par l'apprivoisement des instincts. Ce travail concerne bien la famille.  Comment arriver  à l'harmonie intra-familiale? Voilà un enjeu pour la famille. Les parents ont donc la lourde charge morale de pouvoir enseigner aux enfants combien il est heureux de transformer les outils de guerre en instruments agricoles."

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Mardi 3 janvier 2023 

 

EXHORTATION : "Pour notre vision de foi, l'expérience entière du peuple d’Israël est le symbole de notre expérience humaine, que nous soyons chez nous, en déplacement ou hors de chez nous.  Ce Dieu qui a marché avec Israël fonde cette conviction que c'est un Dieu qui marche avec les hommes. Il est partout et Il  ne change pas. Il a assisté et accompagné Israël vers la terre promise. Ainsi a-t-Il programmé et accompagne t-Il l'existence humaine. Confiance. »

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

 

Mercredi 4 janvier 2023

 

EXHORTATION:   "Psaume 37,9-13 : " Brisé, écrasé, à bout de forces, mon cœur gronde et rugit. Seigneur, tout mon désir est devant toi, et rien de ma plainte ne t'échappe. Le cœur me bat, ma force m’abandonne, et même la lumière de mes yeux. Amis et compagnons se tiennent à distance, et mes proches, à l'écart de mon mal. Ceux qui veulent ma perte me talonnent, ces gens qui cherchent mon malheur ; ils prononcent des paroles maléfiques, tout le jour ils ruminent leur traîtrise. "

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Jeudi 5 janvier 2023

 

EXHORTATION : "L'évangile interpelle à réfléchir sur notre état de vie. Si la Vie consacrée se definit d'abord par ce qu'elle "est, demeurer en Dieu" que par ce qu'elle fait "oeuvre sociale",  il reste l'enjeu de durer jusqu'au dernier jour. Cela pose le défi de bâtir cette vocation sur le roc. En d'autres termes,  il faudra "traverser" la vie par ses hauts et ses bas, avec ses qualités et misères personnelles tout en se faisant toujours interpeller par la Parole de Vie. C'est surtout à son contact permanent que la personne consacrée pourra croître spirituellement. Confiance."

 

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Vendredi 6 janvier 2023

 

EXHORTATION : "Le Sacré Cœur de Jésus Christ dit l'Amour de Dieu. Il est source de miséricorde et de guérison. Il y a des guérisons spirituelles, parce que l'humanité a beaucoup de maladies spirituelles. Mais nous aurions en outre assez de nous prévenir de certains malheurs, si nous sommes vigilants à nous-mêmes. Il faut chercher les informations. Il faut demander, il faut lire, il faut aimer les enseignements.

Nous avons plus de devoir à veiller à nous-mêmes que des réclamations intempestives à attendre de Dieu. Il nous précède toujours."

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Samedi 7 janvier 2023

 

EXHORTATION : "L'espérance de Dieu dans notre cœur est encouragement et assurance qu'un a-venir est possible pour ceux et celles qui se lèvent, se battent et contribuent ainsi à leur destinée tout en gardant un long souffle : patience. Cet avenir ne s'ouvre pas spontanément pour tout le monde. Chacun a son histoire,  son rythme mais rien ne vaudra de participer à son histoire : écrire son histoire. Dieu garde toujours ses vannes ouvertes. Il fera germer une graine, qui sera une plante et donnera de l'ombre de façon à abriter des oiseaux. Dieu parle toujours en image et cette image renvoie à ce qui se passe ou ce qui doit arriver. "Sur lui reposera l’esprit du Seigneur : esprit de sagesse et de discernement, esprit de conseil et de force, esprit de connaissance et de crainte du Seigneur, qui lui inspirera la crainte du Seigneur..." (Is 11,1-2). L'espérance ne peut guère s'épuiser heureusement sinon il n'y a plus de vie. Et donc L'espérance n'est pas finie tant qu'elle ne s'est pas réalisée.  Ce message est pour toi aussi." 

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

 

Dimanche 8 janvier 2023

 

EXHORTATION : " Tous frères ". C'est le premier motif de joie que nous communique le livre d'Isaïe. Au-delà d'un roi différent des rois de la terre que Dieu promet, sous ce chef, l'humanité aurait atteint une maturité telle, que l'inimitié d'hier serait brisée et que la communion entre les peuples serait retrouvée. Nous le voyons à travers l'empathie qui naît dans le cœur des hommes quand ils peuvent se rencontrer, se plaire, se désirer,  marcher ensemble, devenir amis, s'aimer,  s'unir et se marier : la beauté issue des mélanges de couleurs d'hommes en dit assez. Nos rassemblements en Eglise en témoignent. Les animaux domestiques aussi  s'amuseront avec ceux sauvages: " Le loup habitera avec l’agneau, le léopard se couchera près du chevreau, le veau et le lionceau seront nourris ensemble, un petit garçon les conduira… »

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

Lundi 9 janvier 2023

 

EXHORTATION : Is 2, 3:" Venez, montons à la montagne du Seigneur, au temple du Dieu de Jacob. Il nous enseignera ses chemins et nous suivrons ses sentiers. Car c’est de Sion que vient la Loi, de Jérusalem la parole du Seigneur." Ce passage du prophète peut éclairer la démarche du mariage.  Entrer dans l'église,  y célébrer son mariage,  c'est s'initier à marcher ou à orienter toute la vie, cette union comme chemin vers Dieu. C'est découvrir progressivement sa profondeur, le préserver de la victoire des tentations et ainsi durer dans le temps que Dieu donnera. Puisse la prière être la moelle de la famille."  

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Mardi 10 janvier 2023

 

EXHORTATION : "Intégration,  c'est la seconde phase de l'immigration. Chacun a un droit naturel de justifier cette démarche. Cette intégration est multiforme. Il consiste aussi à identifier les opportunités qui s'offrent et à les saisir.  Je propose l'image des ces Africains sélectionnés dans les équipes européennes surtout américaines, plus normale et asiatiques quelques unes comme le qatar. En tout cas, il faut mériter, remplir les conditions pour se faire sélectionner.  L'intégration est aussi facteur de compétence remarquable et utile.  Des portes s'ouvrent,  il faut les savoir et les saisir.  Dieu fait par là aussi un monde nouveau."

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Mercredi 11 janvier 2023

EXHORTATION : "La dignité est intrinsèque, mais la considération se mérite. Le monde évolue et ceux qui le font évoluer sont des gens qui réfléchissent et cogitent. Le débat international exige des méritants et pas uniquement des priants, mais des priants méritants. Si un continent ou un pays  s'estime en retard,  il lui faudrait imiter la vision de développement de la Chine ou faire la politique de Qatar dans une certaine mesure.  Dieu sembla avoir interdit l'évolution à certains et permise à d'autres. La création suppose continuité par  l'homme.  Ce n'est guère à oublier. Il faut toujours susciter en les apprenants au moins, la capacité de s'éveiller aux possibilités d'évolution. "

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Jeudi 12 janvier 2023

 

EXHORTATION : "Mais les pharisiens et les docteurs de la Loi, en ne recevant pas son baptême, ont rejeté le dessein que Dieu avait sur eux. La Sequela Christi plonge la personne consacrée dans une dynamique de totale disposition à Dieu. Cette  vie, pour et avec le Christ, n'est pas forcément comprise par tous. Ne pas accorder de crédit à ces personnes qui vivent et travaillent au nom du Christ et de l'Église, ressemble à l'attitude des Pharisiens dont Jésus parle dans l'Évangile. Demandons la grâce divine du discernement qui nous aide à le reconnaître, à nous réveiller de notre léthargie et à Le placer davantage au centre de notre vie, car c'est Lui le Christ qui est le Véritable Messie envoyé par le Père. Que sa grâce nous y aide. Amen!"

 

Texte: Sœur Marie D. Ghislaine GOUANTOUE* (Sœur de sainte Dorothée)

Proposé par : Jean Baptiste LABADEH  (Clergé diocésain de Lomé)

 

Vendredi 13 janvier 2023

 

EXHORTATION:   Psaume 37,9-13 : " Brisé, écrasé, à bout de forces,

mon cœur gronde et rugit. Seigneur, tout mon désir est devant toi,

et rien de ma plainte ne t'échappe. Le cœur me bat, ma force m'abandonne,

et même la lumière de mes yeux. Amis et compagnons se tiennent à distance,

et mes proches, à l'écart de mon mal. Ceux qui veulent ma perte me talonnent,

ces gens qui cherchent mon malheur ;

ils prononcent des paroles maléfiques,

tout le jour ils ruminent leur traîtrise. "

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Samedi 14 janvier 2023

 

EXHORTATION :" Les histoires de famille ou nos généalogies. Il n'y a nulle part au monde où ce soit parfait. Ces histoires sont telles car elles ne sont que l'ensemble des histoires humaines personnelles de chaque membre de la famille. Cela est malheureusement aussi vieux que la terre. Rahab et Bath-Sheva furent des parents cas de conscience dans la généalogie de Jésus tout comme  Tamar et Ruth furent des inattendues a priori dans cette généalogie.  Mais c'est ainsi l'histoire de l’homme avec une " Main divine " qui transforme l’histoire."

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Dimanche 15 janvier 2023

EXHORTATION : "Cette joie, nous la goûtons et la célébrons tous les dimanches surtout. Et l'Ecriture résonne: " réjouissez-vous dans le Seigneur,  dites aux gens qui s’affolent : "Soyez forts, ne craignez pas". Mais il faut aussi la patience de l'agriculteur.  Il se peut que le Seigneur semble nous décevoir, comme le remarque le prophète Jean-Baptiste dans l'Evangile. Non ! Loin de là ! Jésus-Christ renvoie Jean Baptiste re-scruter les signes des temps. Oui, Il n'est plus dans une posture politico et socio-nationaliste, mais Il prend l'option d'une rencontre personnelle avec les hommes et des femmes en précarité.  Tout comme le prophète Jean Baptiste,  re-découvrir le Christ s'impose à nous dans notre cheminement spirituel..."

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Lundi 16 janvier 2023

 

EXHORTATION : "Dieu en donnant son Fils, l'a inséré dans un cadre familial naturel et ordinaire. Il loue la vocation de la famille et à travers les rôles spécifiques de l'homme et de la femme, Joseph et Marie, Il bénit et demeure reconnaissant à chaque Papa et Maman qui essaie de jouer chacun son rôle. Par cela, nous réalisons encore comment il est grand le mystère de la famille : une vocation, un engagement, une mission, un ministère,  un art. Dans le mariage,  que chacun arrive à découvrir comment le sacrement de mariage améliore sa vie. Ainsi, que ce chemin collectif assez assez participé de  l'approche personnelle de chaque membre. Dieu vous bénisse."

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Mardi 17 janvier 2023

 

EXHORTATION : "La vie s'ouvre pour tout homme, mais sa réalisation n'est pas la même pour tous. C'est toujours le Seigneur qui inspire une orientation au cœur de l’homme.  Mais l'endroit que Dieu nous indique exige comme chez soi, le combat de la vie. Ce conditionnement est naturel et inchangeable, invariable partout. Mais c'est dans ce cheminement que Dieu a symbolisé dans une symphonie pastorale, tout un Avent, des choses à venir comme promesse dans l'avenir."

Père Jean Baptiste LABADEH  ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Mercredi 18 janvier 2023

EXHORTATION : "Chaque Avent porte symboliquement le désir profond de Dieu pour la paix sur la terre et la prière des croyants pour l'avènement d'un ciel nouveau et d'une terre nouvelle. Malheureusement,  chaque lieu de théâtre belliqueux nous souligne l'urgence de la prière et du combat  pour la paix. Au cœur de l'Avent, nous découvrons que la paix est une perpétuelle construction et la seule approche est de transformer nos instruments de guerre en outils agricoles : de leurs épées,  ils forgeront des socs. Voilà la conversion comme l'humanisation de l'instinct de violence." 

 

Père Jean Baptiste LABADEH  ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Jeudi 19 janvier 2023

EXHORTATION : Au terme de 2022 s'est imposé moralement un bilan de l'année qui s'achève. Je voudrais nous proposer le Magnificat comme une inédite action de grâce au Seigneur pour sa fidélité dès que le " oui " Lui est donné comme le fit la Vierge Marie.  En effet,  tout au long de l'Alliance de sel avec Dieu, se decouvre réellement l'éternité de la miséricorde de Dieu.  La vie consacrée est à la fois le lieu de la recherche et de la connaissance progressive et permanente du visage de Dieu. Elargissons nos cinq sens pour mieux écouter et mieux obéir."

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé )

 

 

Vendredi 20 janvier 2023

EXHORTATION : "La guérison divine dite miraculeuse est spontanée et progressive, mais elle n'advient que dans le temps. Nous avons au-delà des conditionnements naturels de la corporéité,  à être assez prudents en écoutant notre corps et en adoptant de bonnes et saines hygiènes alimentaires en outre.  A celles-ci,  s'ajoutera,  chacun à son rythme,  une activité physique, surtout beaucoup marcher au moins après le repas.  Cela, la Bible ne le conseille pas. Mais le peuple de la Bible comme tous les peuples de la terre savaient naturellement l'urgence de prévenir et de maintenir sa santé au-delà de la condition humaine."

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Samedi 21 janvier 2023

"Les apparentes non-interventions de Dieu dans une situation ou maladie qui m'emporterait ne nie pas la présence de Dieu. Nous avons au-delà de tout, un chemin à suivre comme d'ailleurs Jésus lui-même.  Mais tant qu'il nous est donné,  le Royaume des cieux est là dans le service des  faibles: « Allez annoncer à Jean

ce que vous entendez et voyez : Les aveugles retrouvent la vue,

et les boiteux marchent,

les lépreux sont purifiés,

et les sourds entendent,

les morts ressuscitent,

et les pauvres reçoivent la Bonne Nouvelle. Heureux celui pour qui je ne suis pas une occasion de chute ! ». Recevons la joie du Seigneur."

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

 

Dimanche 22 janvier 2023

 

EXHORTATION :  "La joie que Dieu nous donne est celle que nous nous préparons à ressentir à partir des exhortations du Prophète Jean le Baptiste à la conversion.  Puisque c'est la joie de la Nativité du Seigneur,  Celui dont la présence comble de joie ses amis,  nous entrevoyons cette joie dans les signes de la première grossesse ou de la première naissance, dans l'arrivée du fiancé ou de la fiancée et aussi dans l'annonce une bonne nouvelle pour une nation ou une Église. En effet, la promesse d'un roi craignant Dieu ne peut que susciter l'espérance d'une joie ineffable car, jusqu'à l'usure des temps,  les peuples en auront soif pour un règne,  une gouvernance paisible, un monde nouveau et une terre nouvelle où règnent la justice et le bon droit..."

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

 

 

Cafés de début 2023

Mardi 24 janvier 2023

 

EXHORTATION : "La vie n'est pas simple. Autant elle est fugace et durable en soi, autant elle s'impose et on la subit. Elle marche et emporte l’homme. Et toute personne résiste pour tenir tant bien que mal : ainsi donne-t-on une réponse positive à la vie. J'aime bien un refrain du groupe franco-congolais ( razza) Poetic Lovers: " Oublie tout, ne rêve pas. Mais regarde autour de toi. Les gens ne vivent pas comme ça " ou encore l'artiste ivoirien Gadji Céli: " Qui na'vance pas , recule ". Et bien , Dieu fera signe à tout homme dans ses efforts."

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Mercredi 25 janvier 2023

 

EXHORTATION : "On ne cessera jamais de se poser la question où est Dieu, quand le mal se conçoit et devient visible ? Il paraît que cela dépend plus de la liberté et de la responsabilité fondamentale qui déterminent l'homme. Nous perdrons du temps en voulant énumérer les crimes homicides qui émaillent notre monde. Même le " Tu ne tueras pas " a du mal a résonner. Éliminer une vie humaine est alors plus simple que tuer à la chaîne des poulets de chair pour une ligne commerciale. Jusqu'à quand...? Chaque jour,  on verse le sang humain sans trembler. Dieu, viens vite à notre aide, Seigneur à notre secours."

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Jeudi 26 janvier 2023

 

EXHORTATION : "Un enseignement catéchétique classique de l'Eglise est le suivant : Dieu a fait l'homme  pour que ce dernier l'adore et puisse gagner le ciel. La Vie consacrée est un des moyens pour cette fin. Elle peut " paraître " le moyen car elle  est au fond un lieu d'une profonde et progressive expérience de la dimension verticale avec Dieu pour souligner sans oublier l'horizontal. Pas de consécration égoïste non plus. A ce point, elle se révèle comme la vie chrétienne authentique dans l'en soi : l'homme dans sa relation personnelle devant son Dieu. Mais elle n'est pas parfaite dans le concret, ni parfaitement vécue par le fait qu'elle est inscrite dans le temps de la vie. L'histoire est un combat, une résistance où les pesanteurs, pas toujours simples et lourdes, déjouent beaucoup de pronostics. Mais rien ne vaudra la marche perpétuelle et l'attention aux motions de l’Esprit Saint. "

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Vendredi 27 janvier 2023

 

EXHORTATION : "La question des esprits mauvais ne peut être niée. Jésus-Christ en a combattu. Cependant,  il y a un aspect du débat mondial qui interpelle toujours : ces pays où toute la pastorale de la délivrance et de l'exorcisme supplante l'ordre divin... à l'homme d'achever la création par la découverte et la transformation.  Quelle évolution avec cette vision unique ? Jésus-Christ qui n'avait pas abordé comment fabriquer une voiture ou un avion est assez expressif. Savoir transformer visiblement la foi à travers un programme de développement synchronique et diachronique pour un nouveau élan de l'Afrique.  Tel est le défi qui demeure à réaliser.  Être capable de trouver soi-même des solutions aux problèmes naturels de son milieu que d'être assujetti à la dépendance étrangère: foi et action..."

 

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Samedi 28 janvier 2023

 

EXHORTATION : U"n merci pour le don de la vie reçue et entretenue par Dieu durant cette année  civile 2022 qui s'est achevée il y a peu. Merci pour la Parole de Dieu qui nous a accompagnés,  encouragés ou élargi le coeur en nous faisant entrevoir à travers chaque évènement et situation, la présence divine et la possibilité d'aller de l'avant par la grâce de la résilience. Durant cette année,  nous avons aussi vécu des situations malheureuses tous azimuts, mais elles nous ont re-orientés autrement.  Merci à l'Auteur de la vie pour tout. Merci beaucoup pour le don de la foi. RIP aux âmes défuntes."

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Dimanche 29 janvier 2023

 

EXHORTATION :  "La joie de notre invitation est la grâce d'une nouvelle année.  Cela s'entend naturellement.  Mais il y aussi la joie d'une surprise. Que c'est beau de commencer une année nouvelle par des paroles de bénédiction voulues par Dieu depuis l'aube des temps ! S'entendre bénir de la manière recommandée par Dieu aux aînés dans notre foi commune. Et cette Bonne Nouvelle qui jaillit et s'actualise, c'est que des bergers ou des pauvres sont poussés dans leur cœur à se rendre aux festins des noces de l’Agneau sans carte exigée, simplement une annonce leur est faite.  Mais cette Bonne Nouvelle magnifie la famille : " Au début du renouvellement de l'histoire du salut, il y a comme à l'origine,  le père,  la mère et l'enfant ". Ce cadre est non négociable car il est demeure a priori le cadre original de la culture de la paix.  Il grand le mystère de la foi, de l'homme et de la famille .  Bonne année 2023.

Re-gardons le passé et pro-jetons dans l'a-venir. "

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Lundi 30 janvier 2023

 

EXHORTATION : "Cette prophétie d'Isaïe -Is 49, 8b-9-  dit bien tout le projet de bénédiction que Dieu a programmé sur toute vie humaine,  même si c'est proportionnel. Ce qui est heureux : chacun réalise ce projet à son niveau :  "Je t’ai destiné à être l’homme de mon Alliance avec le peuple pour relever le pays, pour répartir les terres dévastées, pour dire aux captifs : Sortez de votre prison ; à ceux qui sont dans les ténèbres : Venez à la lumière !"

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Mardi 31 janvier 2023

 

EXHORTATION : " Des portes s'ouvrent à vous aujourd'hui qui ne sont pas ouvertes à vos parents. Saisissez-les. " Cet extrait de discours de Martin Luther KING à la jeunesse afro-américaine demeure actuelle pour cette jeunesse née hors de leur pays d'origine.  La terre est universelle et chaque pays d'accueil de naissance est une chance. Il faut sortir du complexe d'infériorité et rentrer dans la réalité pour tracer et saisir son avenir. Chaque vie reçue sur une terre étrangère est aussi une chance pour le pays d'accueil.  Écrivez l'histoire nouvelle de ce pays. On peut être aussi facilement de là ."

 

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Mercredi 1er février 2023

 

EXHORTATION : "Que l'univers ait un fondement invisible appelé Dieu ou Force originelle agissant comme une Personne,  cela va de soi. Que la religiosité soit intrinsèque à la nature spirituelle de l'homme,  cela est aussi vrai. Le rôle de la foi et sa pratique comme religion ont pour fonction fondamentale d'expliquer symboliquement  à l'homme, le mystère de l'existence et de l'encourager à avancer.  Cet avancement exige naturellement de l'homme de réfléchir et de travailler pour la transformation de la nature en d'autres termes,  continuer ou achever la création.  Ce n'est pas la simple prière qui fera pousser spontanément comme un  coup de baguette magique,  ni une église voire encore des gratte-ciels du sol..."

 

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Jeudi 2 février 2023

 

EXHORTATION : "La Vie consacrée, on l'a toujours dit,  est chemin de réalisation de l'unique appel à la sainteté. Elle n'est pas un job ni une fonction au sens technique mais un ministère, un service jamais inutile quoiqu' apparemment rendu à l'humanité. Elle rend concrète la vie chrétienne comme un véritable cheminement d'exode, de sortie de soi-même en ce sens qu'elle fait poser en permanence dans le coeur du sujet, des interrogations relatives à la conformité morale de l'engagement pris. Ce n'est certes pas un " forçat " . La Vie consacrée ne peut qu’être motivée par une recherche fondamentale du visage de Dieu, de l'expérience de la perfection divine et du vécu de la miséricorde. Cependant,  cette miséricorde,  à cause de du caractère formel et stable de la Vie consacrée dans sa visibilité ou insertion dans le monde, lieu de l'expression du témoignage,  ne peut jamais devenir l'occasion du relativisme tous azimuts. Mais puisqu'elle est simultanément exposée aux poids de l'histoire humaine et sociale,  on ne peut que demander constamment une forte effusion de l'Esprit Saint qui nous brillera et donnera une confiance indéfectible en Dieu qui nous appelle pour vivre simplement et joyeusement dans un abandon filial à sa providence et à sa miséricorde."

 

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Vendredi 3 février 2023

 

EXHORTATION : "Comment faut-il se prendre enfin de compte entre le Messie politique attendu dans une histoire dominée par la colonisation et l'oppression et la révélation d'un  Messie  à travers une approche spirituelle et morale?  Ces deux hypothèses résument deux phases de l'exposé biblique mais surtout sont descripitves de l'attente de l'humanité: entre le bien matériel , social et le bien personnel et spirituel..."

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Samedi 4 février 2023

 

EXHORTATION : "Le vin de qualité de Cana. Quelle symbolique inépuisable ! Dans le désert couleront le lait et le miel. Israël était toujours en perpétuelle requête du Messie pour une terre de paix. Quand le Messie viendra, Il fera passer l'ordre ancien à son achèvement.  L'intuition et la requête de Marie symbolisent cette soif d'Israël à voir se réaliser les temps messianiques, les beaux temps. L'Epiphanie, c'est la perception de la Plénitude et l'entrée dans le plérôme de la Lumière qui chasse les ténèbres du tâtonnement. C'est la marche de la terre, des peuples ; passer de l'ancien au nouveau. Levons les yeux et entrons dans la Vérité qui libère."

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Dimanche 5 février 2023

 

EXHORTATION : "Cette joie divine est celle  que nous expérimentons à mesure que Dieu se découvre à nous. C'est la joie de la rencontre de Dieu comme Lumière qui nous éclaire , nous arrache à  tout tâtonnement et égarement et nous donne une nouvelle orientation de vie plus libératrice. Cette connaissance de Dieu en Jésus-Christ; Épiphanie , est ouverte à tous les peuples de la terre, à toutes les classes sociales comme d'ailleurs,  nous recevons la communion : chacun y est invité. Il faudra souligner que toute rencontre et toute marche progressive avec Dieu ont naturellement pour effets d'élargir sans cesse nos coeurs aux dimensions inouïes de la foi et de transformer notre vie du négatif au positif par l'imitation et la communication de la vie de Dieu: c'est là être arraché à l'idolâtrie tous azimuts,  adorer un Seul Dieu, être saisi comme saint Paul et retourner par un autre chemin qualitatif pour avoir contemplé la Vérité comme révélation totale et parfaite de la Parole de Dieu. Vraiment Dieu est Lumière,  pas de ténèbres en Lui."

 

Père Jean Baptiste LABADEH  ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Lundi 6 février 2023

 

EXHORTATION :  "Un autre  événement rassemble les familles et crée la joie en favorisant ainsi un climat de paix : c'est le Baptême.  Nous remarquerons  sans doute : Jésus-Christ fut baptisé adulte. Si, mais avant Lui et en son temps,  le baptême chrétien était inenvisageable. Tout est re-fondé à partir de Lui. J'avais l'habitude de ramener à la maison une chrétienne âgée. Cette dernière me fit ce témoignage : " j'ai ce nombre d'enfants, tous adultes, vivant ici et là. Je les ai faits Baptiser enfants. C'est toujours mieux car on ne sait jamais ce qui pourrait leur arriver dans leur tendre enfance".  Cette dame n'a que ce que l'on qualifie de la foi du charbonnier !"

Père Jean Baptiste LABADEH  ( Clergé diocésain de Lomé)

 

 

Mardi 7 février 2023

 

EXHORTATION : "Je pars du psaume 8 pour une réflexion sur les fondements d'une intégration où trouver sa place. Ce psaume loue la suprême créature qu'est l'Homme, humanité dans la création. Notre capacité d'intégration part du fait que naturellement, l'Homme, voulu un peu moins que Dieu, peut maîtriser tout selon son don particulier. L'intégration se fera lorsque ceux à qui il appartient de juger verront que ton style convient à leurs critères. Il faut donc ouvrir les yeux, se découvrir et montrer ton savoir faire au-delà du rythme que l'on joue afin d'attirer des bienveillances. Dieu nous précède toujours. « Je vais envoyer un ange devant toi pour te garder en chemin et te faire parvenir au lieu que je t’ai préparé.»

 

Père Jean Baptiste LABADEH  ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Mercredi 8 février 2023

 

EXHORTATION : "La paix mondiale est-elle possible ? Elle est possible si seulement nous transformons nos épées en socs et nos armes en faucilles. La paix est un don, elle est vulnérable et elle demeure une perpétuelle construction, nous l'avons toujours dit. Cependant, peut-on vouloir la paix ou la construire en fabricant les armes ? On peut arguer : "légitime défense".  Mais la guerre s'entretient à cause des bénéfices collatéraux. Finalement la guerre est une culture permanente et cela sape la paix mondiale.  Pensons aux victimes innocentes et aux vies détruites à jamais. Pardon au nom de Dieu, cessons les guerres."

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Jeudi 9 février 2023

 

EXHORTATION : "Avant de terminer ce Message, Je veux exprimer un désir à un certain nombre d'âmes consacrées à Mon service. Ces âmes, c'est vous, prêtres, religieuses et religieux. Vous êtes voués à Mon service, soit dans la contemplation, soit dans les œuvres de charité et d'apostolat. De Ma part, c'est un privilège de Ma Bonté; de la vôtre, c'est la fidélité à la vocation par votre bonne volonté. "

Extrait des messages du Père à Sœur Eugenia des lépreux, p.31, 3ème paragraphe

Proposé par : Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

Ce Désir le voici : vous

qui comprenez plus facilement ce que J'attends de l'humanité, priez-Moi, afin que Je puisse faire l'œuvre de Mon amour dans toutes les âmes.  Vous savez toutes les difficultés qu'il faut vaincre pour gagner une âme ! Eh bien, voici le moyen efficace qui vous le facilitera pour M'en gagner une grande multitude; ce moyen c'est

précisément de Me faire connaître, aimer, honorer des hommes. Je veux exprimer un désir à un certain nombre d'âmes consacrées à Mon service. Ces âmes, c'est vous, prêtres, religieuses et religieux. Vous êtes voués à Mon service, soit dans la contemplation, soit dans les œuvres de charité et d'apostolat. De Ma part, c'est un privilège de Ma Bonté; de la vôtre, c'est la fidélité à la vocation par votre bonne volonté. Ce Désir le voici : vous

qui comprenez plus facilement ce que J'attends de l'humanité, priez-Moi, afin que Je puisse faire l'œuvre de Mon amour dans toutes les âmes. Vous savez toutes les difficultés qu'il faut vaincre pour gagner une âme ! Eh bien, voici le moyen efficace qui vous le facilitera pour M'en gagner une grande multitude; ce moyen c'est

précisément de Me faire connaître, aimer, honorer des hommes.

 

Vendredi 10 février 2023

 

EXHORTATION : Parole de Dieu— Ep 4, 29-32

Aucune parole mauvaise ne doit sortir de votre bouche ; mais, s’il y en a besoin, dites une parole bonne et constructive, bienveillante pour ceux qui vous écoutent. En vue du jour de votre délivrance, vous avez reçu en vous la marque du Saint-Esprit de Dieu : ne le contristez pas. Faites disparaître de votre vie tout ce qui est amertume, emportement, colère, éclats de voix ou insultes, ainsi que toute espèce de méchanceté. Soyez entre vous pleins de générosité et de tendresse. Pardonnez-vous les uns aux autres, comme Dieu vous a pardonné dans le Christ."

 

Père Jean Baptiste LABADEH  ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Samedi 11 février 2023

 

EXHORTATION : (2 P 1, 10-11): " Frères, redoublez d’efforts pour confirmer l’appel et le choix dont vous avez bénéficié ; en agissant ainsi, vous ne risquez pas de tomber. C’est ainsi que vous sera généreusement accordée l’entrée dans le royaume éternel de notre Seigneur et Sauveur Jésus Christ." RIP aux âmes défuntes. "

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Dimanche 12 février 2023

EXHORTATION : "La joie que Dieu nous communique se trouve dans la promesse de l'Espérance qu'Il nous fait à travers sa Parole: " Dans un premier temps, le Seigneur a couvert de honte le pays de Zabulon et le pays de Nephtali ; mais ensuite, il a couvert de gloire la route de la mer, le pays au-delà du Jourdain,...".  Les territoires de Zabulon et de Nephtali, symbolisent dans leur histoire,  la réalité des peuples à travers les périodes et la même promesse de Dieu de les faire passer du négatif accidentel au positif originel. Il suffit de relire l'histoire de certains peuples, de certains pays re-surgis des décombres: " Le peuple qui marchait dans les ténèbres a vu se lever une grande lumière ; et sur les habitants du pays de l’ombre, une lumière a resplendi. Tu as prodigué la joie, tu as fait grandir l’allégresse : ils se réjouissent devant toi, comme on se réjouit de la moisson, comme on exulte au partage du butin...". Il faut toujours le croire, l'espérer et y travailler. "

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Lundi 13 février 2023

 

EXHORTATION : "Le Baptême fait de nous " enfants de Dieu et membres de l'Eglise ". L'évangéliste Matthieu rapporte : «Dès que Jésus fut baptisé, il remonta de l’eau, et voici que les cieux s’ouvrirent : il vit l’Esprit de Dieu descendre comme une colombe et venir sur Lui. Et des cieux, une voix disait : « Celui-ci est mon Fils bien-aimé en qui je trouve ma joie. » Et quelles joie et paix le baptême ne produit dans le cœur du Père et de la Mère ! : " le sentiment silencieux que notre fils vient de re-naître à la vie divine. "

 

Père Jean Baptiste LABADEH  ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Mardi 14 février 2023

 

EXHORTATION : "Le combat de Jéricho ou la ligne rouge de l'intégration du don de la foi: la terre promise. C'est une image de tous les combats d'intégration de la vie. Il s'agit de pouvoir reconnaître,  d'identifier le grand dernier obstacle pour conquérir sa place ou la réalisation de sa prédestination.  Dans ce cliché,  le pouvoir spirituel de Moïse fut passé en un pouvoir militaire à Josué. Autrement dit, vous étiez sauvés des eaux par Dieu (sens de Moïse), pour le dernier virage, quelle belle théologie de l'histoire, vous saurez que Dieu va vous sauver à Main forte et à Bras vigoureux: le bras de Dieu a fait des merveilles: Dieu sauve ( osué). C'est la Geste de Yahvé. "

Père Jean Baptiste LABADEH( Clergé diocésain de Lomé)

 

Mercredi 15 février 2023

 

EXHORTATION : "Oracle du Seigneur à mon seigneur : « Siège à ma droite, et je ferai de tes ennemis le marchepied de ton trône. De Sion, le Seigneur te présente le sceptre de ta force : Domine jusqu’au cœur de l’ennemi. » Ce psaume 119 ou 110 célèbre l'institution divine et le sceptre de victoire que Dieu garantit au roi ou au messie. Nous sommes dans une vision purement théocratique sujette à évolution.  Cette évolution est concrétisée si l'on applique ce psaume au Christ. Alors, c'est encore l'invitation à transformer les outils de guerre en instruments agricoles. On comprend cette béatitude : " Heureux les artisans de paix, ils seront appelés fils de Dieu ".

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Jeudi 16 février 2023

 

EXHORTATION : "Parlons premièrement de la prêtrise du Christ selon la Lettre aux Hébreux.   L'Eglise l'a si bien perçu en acceptant un sacerdoce des mariés et du celui du célibat consacré ! Le célibat consacré, exprime une haute spiritualité et une convenance empathique aux choses éminemment spirituelles. C'est là que la personne du Christ est révérentiellement fondatrice d'une prêtrise ontologiquement très élevée.  Et cette option est aussi très bonne d'être dans l'Eglise : " tout donner".  Elle actualise la dimension de l'état christique de Jésus qui , plus qu'Il s'est donné,  a plutôt fait la volonté du Père. Deuxièmement, ce don total est recueilli dans la consécration religieuse comme signe tangible des réalités spirituelles et du monde à venir. Prions pour l'Eglise et prions pour les vocations spécifiques. "

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Vendredi 17 février 2023

 

EXHORTATION : — He 7, 25: " Frères, Jésus est capable de sauver d’une manière définitive ceux qui par lui s’avancent vers Dieu, car il est toujours vivant pour intercéder en leur faveur." Mais comment Jésus-Christ sauvait-il les hommes et femmes qui venaient à Lui ? Le salut qu'il leur procurait, était relatif à  leur histoire réelle et personnelle . Ce salut veut dire la communication d'une santé,  d'une amélioration de la condition humaine. Elle peut être spirituelle et physique. Cependant,  le salut doit être enfin de compte moral : la manière de vivre. On entend Jésus-Christ dire " vas-y ,...et ne recommence plus" ou " ne soyez pas seulement des gens qui écoutent la Parole mais ceux qui la mettent en pratique".   Cela voudrait dire que le salut devient concret et visible quand la Parole de Dieu inspire et influence notre vie. Cette orientation dépend de la rencontre ou de la compréhension que l'on a ou reçoit de l'événement Jésus-Christ.  Avançons donc vers Lui sans peur et ouvrons-nous à la profondeur de cette Nouvelle Bonne et vivifiante. "

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Samedi 18 février 2023

 

EXHORTATION : "Le Ps 127, 3b :"...Tes fils, autour de la table, comme des plants d'olivier.". Cette logique a situé l'homme comme le premier dans la famille, suivi de la femme, puis viennent les enfants comme des plants d'olivier. Cette belle image traverse toutes les cultures et suppose la vocation des parents à ne ménager aucun effort pour la réussite des enfants. La Parole de Dieu ne donne pas les recettes techniques, elle fait contempler cette heureuse fin. Cependant, il revient aux pouvoirs politico-sociaux d'accompagner structurellement les familles vers la réussite des enfants qui sont simultanément,  l'avenir des nations. Dans la logique de la Parole de Dieu, il nous revient de rappeler cette noble mission des parents, de les encourager, de les fortifier. Que Dieu vous soutienne en vous montrant sa fidélité.  Que la prière ne vous fasse jamais défaut.  Tous vos efforts porteront du fruit."

 

Père Jean Baptiste LABADEH  ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Dimanche 19 février 2023

 

EXHORTATION : "Avec Jésus-Christ,  qui confirme cet oracle divin: " Je ferai se lever au milieu de leurs frères un prophète comme toi ; je mettrai dans sa bouche mes paroles, et il leur dira tout ce que je lui prescrirai (Dt 18, 18), le projet de Dieu semble insister sur la rencontre personnelle avec les hommes.  Jésus-Christ vient rentrer dans notre histoire personnelle pour nous guérir le cœur,   notre cécité spirituelle,  notre paralysie,  nous libérer de nos prisons et de la mort, bref, proclamer l'année de miséricorde de Dieu. Aujourd'hui, cela s'accomplit encore (Lc 4,16-21). Croyons-nous en les guérisons miraculeuses? Certes, la condition humaine ne change pas, mais les miracles de Dieu sont une gratuité et un témoignage tangible que nous avons un appui spirituel qui nous accompagne et nous écoute.  Goûtez et voyez comme est bon le Seigneur."

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Lundi 20 février 2023

 

EXHORTATION : Dans l'Evangile  Mc 3,25 , Jésus-Christ observe: " Si les gens d’une même maison se divisent entre eux, ces gens ne pourront pas tenir". La Parole est vraiment de Dieu car Elle a la puissance de décrire en prédisant la condition humaine. Le problème des conflits intra-familiaux est fruit du péché originel et tourne autour de l'héritage matériel et financier.  Toutes les familles du monde entier en  brillent d'une manière ou d'une autre. Mais voyons la force de la Parole du Christ et la réalité des conséquences de la division dans nos familles.  Que faire ?"

 

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Mardi 21 février 2023

 

EXHORTATION : "Vous souvenez-vous du combat du brindillon de  David devant l'Hercule philistin Goliath ? En réalité,  ces combats d'inégalité de puissances remportés par le faible apparent, supposent la victoire de Dieu à celui qu'Il protège dans un duel de l'antique adversaire au projet du bonheur divin sur l'homme.

La force de Josué suggère,  accentuer ma prière quand l'horizon semble rencontrer des blocages. Et Dieu est grand: Je suis Celui qui Suis et Je Serai qui Je Suis. Tel est le sens de la révélation du nom de Yahvé : Il ne change pas mais Il se fait plutôt découvrir progressivement. C'est le Dieu de l'accompagnement,  de la marche , de la proximité  à  travers des signes par milliers , traces de sa présence et gloire dans l'histoire des hommes : Dieu Emmanuel,  avec nous et en nous par le signe du souffle  de vie de chaque jour. Entrons dans le combat de Dieu."

 

Père Jean Baptiste LABADEH( Clergé diocésain de Lomé)

 

Mercredi 22 février2023

 

Extrait des messages du Père à Sœur Eugenia des lépreux, p.31, 3ème paragraphe

 

Proposé par : Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

EXHORTATION: "Vous qui comprenez plus facilement ce que J'attends de l'humanité, priez-Moi, afin que Je puisse faire l'œuvre de Mon amour dans toutes les âmes.  Vous savez toutes les difficultés qu'il faut vaincre pour gagner une âme ! Eh bien, voici le moyen efficace qui vous le facilitera pour M'en gagner une grande multitude; ce moyen c'est précisément de Me faire connaître, aimer, honorer des hommes. Je veux exprimer un désir à un certain nombre d'âmes consacrées à Mon service. Ces âmes, c'est vous, prêtres, religieuses et religieux. Vous êtes voués à Mon service, soit dans la contemplation, soit dans les œuvres de charité et d'apostolat. De Ma part, c'est un privilège de Ma Bonté; de la vôtre, c'est la fidélité à la vocation par votre bonne volonté. "

 

Extrait des messages du Père à Sœur Eugenia des lépreux, p.31, 3ème paragraphe

 

Proposé par : Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

 

Jeudi 23 février2023

EXHORTATION : "Avec Jésus-Christ,  qui confirme cet oracle divin: " Je ferai se lever au milieu de leurs frères un prophète comme toi ; je mettrai dans sa bouche mes paroles, et il leur dira tout ce que je lui prescrirai (Dt 18, 18), le projet de Dieu semble insister sur la rencontre personnelle avec les hommes.  Jésus-Christ vient rentrer dans notre histoire personnelle pour nous guérir le cœur,   notre cécité spirituelle,  notre paralysie,  nous libérer de nos prisons et de la mort, bref proclamer l'année de miséricorde de Dieu. Aujourd'hui, cela s'accomplit encore (Lc 4,16-21). Croyons-nous en les guérisons miraculeuses? Certes, la condition humaine ne change pas, mais les miracles de Dieu sont une gratuité et un témoignage tangible que nous avons un appui spirituel qui nous accompagne et nous écoute.  Goutez et voyez comme est bon le Seigneur."

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Vendredi 24 février 2023

 

EXHORTATION : — He 7, 25: " Frères, Jésus est capable de sauver d’une manière définitive ceux qui par lui s’avancent vers Dieu, car il est toujours vivant pour intercéder en leur faveur." Mais comment Jésus-Christ sauvait-il les hommes et femmes qui venaient à Lui? Le salut qu'Il leur procurait, était relatif à  leur histoire réelle et personnelle . Ce salut veut dire la communication d'une santé,  d'une amélioration de la condition humaine. Elle peut être spirituelle et physique. Cependant,  le salut doit être en fin de compte moral: la manière de vivre. On entend Jésus-Christ dire " vas-y ,...et ne recommence plus" ou " ne soyez pas seulement des gens qui écoutent la Parole mais ceux qui la mettent en pratique".   Cela voudrait dire que le salut devient concret et visible quand la Parole de Dieu inspire et influence notre vie. Cette orientation dépend de la rencontre ou de la compréhension que l'on a ou reçoit de l'événement Jésus-Christ.  Avançons donc vers Lui sans peur et ouvrons-nous à la profondeur de cette Nouvelle Bonne et vivifiante. "

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Samedi 25 février 2023

 

EXHORTATION : R 2, 2b-3: " Sois courageux, montre-toi un homme ! Tu garderas les observances du Seigneur ton Dieu, en suivant ses chemins. Tu observeras ses ordres, ses commandements, ses décrets et ses préceptes. Ainsi tu réussiras dans tout ce que tu feras et entreprendras. "

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Dimanche 26 février2023

 

EXHORTATION : "La joie que Dieu nous communique se trouve dans la promesse de l'Espérance qu'Il nous fait à travers sa Parole: " Dans un premier temps, le Seigneur a couvert de honte le pays de Zabulon et le pays de Nephtali ; mais ensuite, il a couvert de gloire la route de la mer, le pays au-delà du Jourdain,...".  Les territoires de Zabulon et de Nephtali, symbolisent dans leur histoire,  la réalité des peuples à travers les périodes et la même promesse de Dieu de les faire passer du négatif accidentel au positif originel. Il suffit de relire l'histoire de certains peuples, de certains pays re-surgis des décombres: " Le peuple qui marchait dans les ténèbres a vu se lever une grande lumière ; et sur les habitants du pays de l’ombre, une lumière a resplendi. Tu as prodigué la joie, tu as fait grandir l’allégresse : ils se réjouissent devant toi, comme on se réjouit de la moisson, comme on exulte au partage du butin...". Il faut toujours le croire, l'espérer et y travailler..."

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Lundi 27 février2023

 

EXHORTATION : "Dans l'Evangile de Mc 3,25 , Jésus-Christ observe: " Si les gens d’une même maison se divisent entre eux, ces gens ne pourront pas tenir". La Parole est vraiment de Dieu car Elle a la puissance de décrire en prédisant la condition humaine. Le problème des conflits intra-familiaux est fruit du péché originel et tourne autour de l'héritage matériel et financier.  Toutes les familles du monde entier en  brillent d'une manière ou d'une autre. Mais voyons la force de la Parole du Christ et la réalité des conséquences de la division dans nos familles.  Que faire ?"

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Mardi 28 février2023

 

EXHORTATION: "Voici mon désir : vous qui comprenez plus facilement ce que J'attends de l'humanité, priez-Moi, afin que Je puisse faire l'œuvre de Mon amour dans toutes les âmes. Vous savez toutes les difficultés qu'il faut vaincre pour gagner une âme ! Eh bien, voici le moyen efficace qui vous le facilitera pour M'en gagner une grande multitude; ce moyen c'est précisément de Me faire connaître, aimer, honorer des hommes."

 

Extrait des messages du Père à Sœur Eugenia des lépreux, p.31, 3ème paragraphe

 

Proposé par : Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Mercredi 1er mars 2023

 

EXHORTATION : "Les bénéficiaires collatéraux ! Les crises belliqueuses sont entretenues parce qu'il y a aussi d'énormes intérêts économiques en jeu. Le nombre de morts n'est pas le souci mais l'appât du gain à en tirer et à thésauriser. On pourra conclure que la guerre est provoquée parce que planifiée, car c'est une heureuse partie d'enrichissement.  Même la partie qui semble être dans la guerre juste fait elle aussi ses affaires. Mais, bon sang, arrêtez la politique du double langage ! Tout est question de volonté. Vous pouvez cesser la guerre,  il suffit de la vouloir et de la décréter. Voyez les vies innocentes et convertissez-vous. "

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Jeudi 2 mars2023

 

EXHORTATION : "Le missionnaire de l'Evangile a aussi reçu la Parole de Dieu de la transmission de sa famille,  la grand-mère ou la mère, notre sainte Anne actuelle ou Marie, ou encore de saint Joachim, le grand-père ou saint Joseph, le père actuel. Puis, Jésus-Christ les envoya deux par par deux pour annoncer la Paix. L'évangélisation n'est pas affaire singulière et privée d'une personne, mais une démarche collective et communautaire pour la crédibilité du message.

Dans ce binôme,  chacun est une histoire sacrée, chacun est à respecter,  à considérer comme une personne,  avec ses qualités et limites. Nul n'est subordonné à l'autre. Nul n'a à etouffer ni à ecraser l'autre puisque l'appel  du divin Maître  à la mission est du  même amour et sentiment. .."

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

 

Vendredi 3 mars 2023

 

EXHORTATION : "Nul ne peut douter des guérisons miraculeuses dont Dieu gratifie les hommes. Ces miracles sont multiples et inattendus très souvent. Toutefois,  la vie de chaque jour est le premier et l'ordinaire miracle  que Dieu nous comble. Dans cette logique,  la foi est un appui pour marcher. Elle ne vise pas à enlever pour de bon l’homme des conditionnements de la vie. Elle nous soulage certes,  mais chacun doit faire son propre chemin comme le Christ.

En fait, une bonne gouvernance et un peu de moyens matériels, à la fois récompense de mes efforts qui sont aussi réponses à l'ordre naturel et divin de manger à la sueur de son front, sont condition d'une existence matériellement plus vivable. Que la Grâce et la Paix de Dieu nous précèdent et nous accompagnent toujours. Je cultive ma foi, je programme ma vie et je vis tout en n'oubliant pas que la charité est un chemin du ciel. "

 

Père Jean Baptiste LABADEH( Clergé diocésain de Lomé)

 

Samedi 4 mars 2023

 

"Le face à face est une complémentarité, rappeler ce que l'autre aurait oublié, se dire la vérité,  s'expliquer, aller gaiement proclamer la Paix qui vient de Dieu dans toute maison ou à toute personne désireuse ou chercheuse ou encore en attente de paix. C'est cet " idéal ", oui idéal qu'essaie de réaliser la mission de la Vie consacrée. Pas de concurrence mais toujours chercher l'unité dans l'humilité exemplaire du Christ. Relisons le passage suivant du Prophète Isaïe : 52,7:  " Qu'ils sont beaux sur toutes les montagnes, les pieds de Celui qui marche sur le monde, qui annonce la Paix, la Joie, la Délivrance, et qui te dit que Dieu règne".

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Dimanche 5 mars 2023

 

EXHORTATION : "C'est un constat qui se dégage de l'ensemble de la Parole de Dieu et l'on pourra dire parmi la masse des chrétiens :  il y a les plus pieux, les convaincus ayant vraiment perçu le Royaume,  la vie idéale de Dieu. Ce sont encore les tendus vers Dieu, les dos courbés, le reste de Sion, les fidèles au sens pur du terme ou encore les "anawim Yahvé". Ils ont compris que la relation de Dieu, plus que miracle et profit, est une manière concrète de vivre qui, seule peut impacter et changer le monde, ...diminuer l'orgueil ou la rébellion de domination. Cela s'entend donc. Si nous pourrons paître , nous reposer et que nul ne vienne nous effrayer en tant que croyants fidèles à Dieu, il nous faut ne commettre plus d’injustice ; ne dire plus de mensonge ; dans notre bouche, plus de langage trompeur..."

 

Père Jean Baptiste LABADEH( Clergé diocésain de Lomé)

Lundi 13 mars 2023

 

EXHORTATION : "Pour ces familles qui traversent des épreuves. Puissent-elles trouver secours et consolation.  Lisons la Parole de Dieu: Jdt 8, 25-26a.27b : " Rendons grâce au Seigneur notre Dieu qui nous éprouve comme nos pères. Rappelez-vous tout ce qu’il a fait avec Abraham et combien il a éprouvé Isaac et tout ce qui arriva à Jacob. C’est pour les avertir que le Seigneur flagelle ceux qui s’approchent de lui."

 

  1. J B LABADEH

 

Mardi 14 mars 2023

 

EXHORTATION : " Richesse des migrants ", c'est le titre d'un débat avec le psychologue juif  Tobie Nathan,  il y a 9 ans dans SLM ( Société Louis Michel) . Le titre seul interpelle énormément tant il est descriptif d'une réalité invariante tant il exhorte à un regard nouveau sur l'homme en général et sur son côté universel de passant ou d'homme de passage (Hébreux par les Philistins). Le migrant est menace et richesse à côté de moi et réciproquement.  Mais il revient au migrant de jouer l'énorme jeu d'intégration qui s'impose à  celui qui est convaincu comme Israël, que la terre qui l'accueille lui est un don divin... "

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

 

Mercredi 15 mars 2023

 

EXHORTATION : "L'effondrement de la tour de Siloé et ses victimes innocentes. Les séismes du monde est ses victimes innocentes. Les catastrophes inattendues et leurs conséquences ? Point besoin de chercher des responsables. Les drames sont lourds et les conséquences sont déjà énormes. Ce bébé né dans les décombres, encore relié à sa mère décédée de même que son père,  ses frères et sœurs,  confirme la possibilité d'une vie qui peut naître et surgir des décombres. L'étonnement ne peut que provoquer la conversion. Dieu existe après tout, au-delà de tout."

Venons, adorons-Le !"

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Jeudi 16 mars 2023

 

EXHORTATION : "L’Eglise nous donne de célébrer aussi en ce jour la Vie consacrée. La vie consacrée exprime la tension de l’homme vers Dieu et la dimension personnelle de la foi. En cela, elle est l'image de la vie chrétienne authentique. Elle commence d'abord par le baptême. Sa forme ecclésiale en tant que vie religieuse (religieux et religieuse) est l'image de notre appel universel à chercher Dieu, à le rencontrer et à marcher vers Lui toute notre vie par la médiation du Christ. Cette image du chercheur de Dieu que nous sommes, nous est en outre montrée à travers toute la vie de foi et de dévotion du vieux Syméon et de Anne la prophétesse.

Prions pour nous-mêmes,  consacrons les enfants à Dieu et prions pour la Vie consacrée et les vocations." 

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Vendredi 17 mars 2023

 

EXHORTATION : « En ce vendredi nous levons les yeux vers le Transpercé pour bénir le Seigneur pour son Amour.  Le crucifié nous tire, nous les mordus par les divers serpents de la vie. Il s'invite ainsi dans notre vie pour nous attirer vers le ciel, nous améliorer et nous sauver. Mais avant ou après les guérisons ou miracles, il reste la marche de l'homme à se rééduquer à partir de la Croix : apprendre à tuer l'orgueil en soi pour retrouver la nature divine. Ce combat spirituel est pour toute la vie. Le psaume 50, 18-19 nous éclaire : " Si j’offre un sacrifice, tu n’en veux pas, tu n’acceptes pas d’holocauste. Le sacrifice qui plaît à Dieu, c’est un esprit brisé ; * tu ne repousses pas, ô mon Dieu,

un cœur brisé et broyé. "

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Samedi 18 mars 2023

 

EXHORTATION : R 2, 2b-3: " Sois courageux, montre-toi un homme ! Tu garderas les observances du Seigneur ton Dieu, en suivant ses chemins. Tu observeras ses ordres, ses commandements, ses décrets et ses préceptes. Ainsi tu réussiras dans tout ce que tu feras et entreprendras. "

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

 

Dimanche 19 mars 2023

 

EXHORTATION : "L'étonnante patience de Dieu comme celle des parents. Ce Dieu qui permet la vie, qui donne le temps à toute personne de se former et d'être convaincue du choix du bien devant la prise de conscience du bien et du mal. Et c'est dans le coeur que s'opère le jugement. La foi nous propose à travers des figures comme Abraham,  Noé et surtout Jésus-Christ,  une manière de vivre qui consiste à aller plus loin dans l'humanisation grâce à l'Esprit Saint.  Cet avancement consiste à faire le passage de l'ancien au nouveau, non pas que l'ancien soit totalement mauvais ou que le nouveau soit réellement innovation mais seulement que nouveau achève ou accomplit véritablement l'ancien. "

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Lundi 20 mars 2023

EXHORTATION : "La foi est une manière de vivre qui veut aider la personne humaine à atteindre sa perfection. Tant que les âges s'ajoutent à la vie humaine,  il faut grandir qualitativement, de même tant que nous demeurons dans la foi, il s'impose naturellement le passage vers un mieux-être moral. Si ma pratique religieuse ne me permet pas de m'améliorer,  soit ma religion est fausse, soit je pratique mal : discernement. Que l’Esprit de Dieu nous aide."

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

 

 

Mardi 21 mars 2023

 

EXHORTATION : "Vivre ailleurs, c'est développer une spiritualité et s'appuyer sur elle pour traverser son temps. Cependant,  la foi chretienne a quelque chose de particulier qu'elle libère et procure la paix profonde. Laissons résonner dans notre coeur la Bonne Nouvelle qui se dégage de cet extrait.  (1 Th 5, 4-5): " Frères, puisque vous n’êtes pas dans les ténèbres, le jour du Seigneur ne vous surprendra pas comme un voleur.En effet, vous êtes tous des fils de la lumière, des fils du jour ; nous n’appartenons pas à la nuit et aux ténèbres."  Cela s'entend qu'au-delà de nos garanties,  il y a d'autres surprises que nous ne pouvons maîtriser complètement   d'avance, d'où l'heureuse grâce d'avoir le repère de la foi. Eh bien, " Qui prendra la route vers ces grands espaces ? Qui prendra Jésus pour Maître et pour ami ?

L’humble serviteur a la plus belle place !

Servir Dieu rend l’homme libre comme lui. " ( Extrait de l'hymne à l'office des lectures du jour). Nous sommes in fine des gens de passage.  Seule la connaissance profonde et amicale de Dieu est notre vraie paix intérieure.

 

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Mercredi 22 mars 2023

 

EXHORTATION : "Devons-nous parler de l'acharnement en armements ou des acharnements en armements ? Il y a lieu de se demander si ces fournitures ou approvisionnements en armes tiennent compte de ces milliers de jeunes déjà tombés surtout chez la plus faible avec les victimes collatérales innocentes ou vise-t-on à en rajouter ? Bénéficie-t-on d'une conscience morale apaisée en faisant ainsi, ou est-ce juste une démonstration d'assistance technique sur fond de profit non avoué ? Au nom de Dieu, ...que cette crise de l'Est cesse. Trouvons des moyens idoines et moraux. Finançons des efforts de rapprochement, de dialogue pour favoriser la paix et non la culture de mort. Pitié pour les victimes innocentes. Que finissent les comportements incendiaires et pyromanes ça et là. Les oeuvres humanitaires ou de miséricorde nous interpellent en Turquie,  en Syrie,  en RDC et partout. Paix sur toutes les terres,  assez à toutes les guerres. "

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Jeudi 23 mars 2023

 

EXHORTATION : "La Vie consacrée est un appel à réaliser l'homme nouveau par la foi. Elle consiste donc à se laisser renouveler par la Parole.  Aucune Parole de Dieu ne peut moins interpeller les personnes de la Vie consacrée.  Aussi me plaisais-je bien de proposer quelques versets du livre des Proverbes ( sagesse, manière de vivre à plaire à Dieu) que l'office des lectures nous fait lire en ce joiur. Pr 10, 6-32 «  L'amour couvre toutes les fautes »: " Bénédictions sur la tête du juste ! La bouche du méchant dissimule sa violence... "

Il faut toujours veiller à soi-même, toujours faire attention à la formation de l'homme intérieur en nous."

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Vendredi 24 mars 2023

 

EXHORTATION : Ps 37 : " Seigneur, corrige-moi sans colère et reprends-moi sans violence. Tes flèches m’ont frappé,

ta main s’est abattue sur moi. Rien n’est sain dans ma chair sous ta fureur, rien d’intact en mes os depuis ma faute. ( 2-4)

(…)" Pour élargir l'horizon : Cette éternelle Parole dite de Dieu qui a la force de décrire l'histoire de l'homme,  ce qu'est l'homme et ce qu'il vit comme réalité ou condition humaine. Tu es le MIROIR qui permet à toute personne humaine de lire son histoire de l'entrevoir et de la comprendre progressivement. Eclaire-nous toujours, heureuse et inouïe RÉVÉLATION."

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Samedi 25 mars 2023

 

EXHORTATION : "Tobie Nathan a écrit un livre en 2015 dont le titre " Ce pays qui te ressemble " pourrait être très illustrateur.  C'est dans ce pays comme création divine, " une partie de la terre nourricière " qui t'abrite où il faut interpreter et ré-interpréter ses rêves. Et là, on a apprécie et on réalise comment Dieu conduit la vie de l'homme et ses nombreux signes de sa présence dans notre histoire.  Il faut surtout accepter la nécessité de la marche et être fixé sur l'a-venir dans l'avenir. Ce pays qui t'accueille est une bénédiction pour toi et tu es une richesse pour lui, tu lui seras utile puisque tu es une personne, une créature divine."

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Dimanche 26 mars 2023

EXHORTATION : "Courage à nous tous sur le chemin de la foi et dans la vie. Avançons dans le combat pour l'avènement d'un ciel nouveau et d'une terre nouvelle où règnent la justice, le bon droit et la vérité.  Je nous re-propose de relire chez soi, les Béatitudes et de s'entendre " Heureux " comme " encouragement " dans un combat positif ou une manière de vivre à la fois noble et crucifiante. Sois fort et tiens bon. Tu es sur le bon chemin.  L'humble Maître qui marche avec nous dit: " Heureux plutôt ceux qui écoutent la Parole de Dieu et la mettent en pratique " comme bien naturellement la Vierge Marie."

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

Lundi 27 mars 2023

EXHORTATION : "L'étonnante patience de Dieu que je vois toujours à travers celle des parents... De même que Dieu nous voit grandir et prendre conscience des enjeux de la vie, de même les parents témoignent en principe de cette nature de Dieu en subissant ou supportant le temps qui voit croître les enfants. Et puis, il leur revient, aux parents, d'initier ou d'éveiller les enfants à l'existence du bien et du mal, les deux voies de la vie, choisir l'arbre de vie ou celui de la connaissance du bien et du mal. Instinctivement, il s'impose à eux moralement d'aiguiser la conscience et la liberté des enfants vers le choix du bien. Quelle responsabilité !  Dieu a beau donner les enfants, c'est pour que les parents jouent le rôle de co-création par la formation humaine et spirituelle.  Sans cette éducation qui refait et adapte l'homme socialement,  la nature humaine est pire et moindre que celle animale. Rien ne vaut l’éducation."

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Mardi 28 mars 2023

EXHORTATION : Prions avec le Psaume 36 dont le résumé est celui-ci:  Dirige ton chemin vers le Seigneur, fais-lui confiance, et lui, il agira.

" Fais confiance au Seigneur, agis bien,

habite la terre et reste fidèle ;

mets ta joie dans le Seigneur :

il comblera les désirs de ton cœur... "

Que la Parole de Dieu qui décrit l'histoire humaine nous interpelle toujours et soyons attentifs à la voix de Dieu qui continue de sussurer des Paroles fortes au coeur des hommes."

 

Père Jean Baptiste LABADEH( Clergé diocésain de Lomé)

 

Mercredi 29 mars 2023

EXHORTATION : "Le carême exerce naturellement une pression sur la société politique parce que des coeurs y adhèrent et se laissent interpeller par son cri: " Convertissez-vous et croyez à la Bonne Nouvelle " ou par son rappel : " Tu es poussière et tu retourneras en poussière " autrement pense donc à tes agirs car un jugement final t'attend.  Au-delà, le carême favorise un climat de réconciliation entre des nations ou peuples qui s'enveulent , qui veulent se détruire en s'en mordant les uns les autres."

Père Jean Baptiste LABADEH( Clergé diocésain de Lomé)

 

Jeudi 30 mars 2023

EXHORTATION : "Quarante jours comme quarante semaines pour re-naître de nouveau, mieux pour améliorer notre relation avec Dieu: revenez de tout votre cœur. Le cœur étant le siège de toutes les pensées bonnes et mauvaises. Les personnes consacrées sont naturellement engagées dans le carême comme une ascèse de Transfiguration. Chaque âme consacrée comme chaque chrétien vise dans son style, à améliorer un point de sa vie avec Dieu. C'est une manière de quitter un vieux ferment pour un autre nouveau. Cela montre encore de façon plausible que le carême est une démarche ecclésiale au-delà de nos individualités. Du laïc dit simple à la personne consacrée, tous sur le chemin de la Transfiguration.  " Voici donc rappelle saint Paul, le moment favorable, le jour du salut ". Seigneur,  donne aux personnes consacrées la grâce de toujours prendre la voie de la vie éternelle, d'embrasser leur croix et de marcher toujours vers la re-conquête de l'Arbre de la vie perdu dans la prévarication du type adam en tout homme."

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Vendredi 31 mars 2023

EXHORTATION : — Jl 2, 12-18: "Maintenant – oracle du Seigneur – revenez à moi de tout votre cœur, dans le jeûne, les larmes et le deuil ! Déchirez vos cœurs et non pas vos vêtements, et revenez au Seigneur votre Dieu, car il est tendre et miséricordieux,

lent à la colère et plein d’amour, renonçant au châtiment. Qui sait ? Il pourrait revenir, Il pourrait renoncer au châtiment, et laisser derrière lui sa bénédiction: alors, vous pourrez présenter offrandes et libations au Seigneur votre Dieu. Sonnez du cor dans Sion : prescrivez un jeûne sacré, annoncez une fête solennelle, réunissez le peuple, tenez une assemblée sainte, rassemblez les anciens, réunissez petits enfants et nourrissons !...."

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé )

 

Samedi 1er avril 2023

EXHORTATION : '' Si le Fils vous affranchit, vous serez vraiment libres.'' C'est par ce verset de saint Jn 8,36 qu'il m'inspire ce matin de proposer une méditation. Nous nous rappelons si bien la lutte du prophète Elie avec les prophètes de Baal « Je suis resté le seul prophète de l'Eternel, et il y a 450 prophètes de Baal». (1R 18,1-40). La leçon de cette confrontation était de révéler aux yeux des non croyants que Yahvé est le Seul Vrai et Grand Dieu afin de susciter la conversion et l'entrée de ces peuples dans la foi en Dieu. Ce verset de saint Jean rappelle aussi un témoignage d'un chrétien du burkinabé à un prêtre missionnaire d'Afrique: '' Mon Père, alors que je suis devenu chrétien, la peur m'a quitté.'' Il s'agit ici de la psychose que causent parfois certaines croyances. La mort ou les punitions sont des clichés fondamentaux de dissuasion, jadis comme dans la religion, l'enfer était brandi pour encourager la vertu. Mais quand l'on se découvre vraiment libéré par une vraie et personnelle rencontre de Jésus Christ comme saint Paul, l'orientation de la vie change."

Père Jean Baptiste LABADEH (Clergé diocésain de Lomé)

 

Dimanche 2 avril 2023

EXHORTATION : "Frères et Sœurs,  nous cohabitons malheureusement avec le mal comme force mystérieuse qui influence le monde, comme acte visible qui nous posons, comme malheur qui s'abat sur nous. Il faut rappeler que notre propre inclination aux laisser-aller expliquent plus souvent nos chutes. La victoire du Christ entendu Nouvelle Humanité est au fond, une voie tracée à suivre. Ce chemin doit déboucher sur la conversion, l'amélioration, la re-humanisation, la Transfiguration par la réparation.  Lisons le prophète Isaïe: " Venez, et discutons – dit le Seigneur. Si vos péchés sont comme l’écarlate, ils deviendront aussi blancs que neige. S’ils sont rouges comme le vermillon, ils deviendront comme de la laine. " (Is 1,18). Bon dimanche de carême."

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Lundi 3 avril 2023

EXHORTATION : "Le carême comme une ascèse de chemin synodal de Transformation engage l'Eglise entière c'est-à-dire les croyants aussi composés de familles. Un carême en famille trouve son appel dans le livre de Joël 2,12-18: "....Maintenant – oracle du Seigneur –

revenez à moi de tout votre cœur, dans le jeûne, les larmes et le deuil !...Sonnez du cor dans Sion : prescrivez un jeûne sacré, annoncez une fête solennelle, réunissez le peuple, tenez une assemblée sainte, rassemblez les anciens, réunissez petits enfants et nourrissons ! Que le jeune époux sorte de sa maison, que la jeune mariée quitte sa chambre ! Et le Seigneur s’est ému en faveur de son pays, il a eu pitié de son peuple. «  Le temps de carême est un arrêt technique pour  réparer le péché du monde, les péchés des hommes,  le mal dit à Dieu, causes de nos maladies. Ce sont les hommes qui gagnent à la fin."

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Mardi 4 avril 2023 

EXHORTATION : "Le lien que le Pape François établit entre le carême et l'ascèse cette année est très fort: le carême, expérience personnelle d'ascèse et d'effort, à la démarche synodale, expérience collective d'écoute réciproque. Cette démarche est d'ensemble parce que chaque personne du groupe entendu croyant le fait. Ce croyant est aussi l'homme en déplacement qui peut rencontrer des adversités là où il vit comme c'est montré symboliquement à travers le peuple d'Israël en Égypte, où se trouvent difficultés ou adversités que l'on peut rencontrer chemin faisant sur une terre d'accueil et qui peuvent être nuisibles à la vie. Cela dit, celui qui vit hors de chez soi saura activer ses prières en cas de contrariétés. Il s'organisera des prières, il se tournera vers son Dieu, le suppliera jour et nuit pour demander l'amélioration de sa situation. Ce cheminement l'élèvera et lui fera grandir dans la foi: une sorte de Transformation."

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Mercredi 5 avril 2023

EXHORTATION : "La prédication de Jonas pour les Ninivites était aussi une voie de réconciliation et de cohabitation pacifique que veut assurer entre les deux peuples frères ennemis au gré de l'histoire.  Quand les Ninivites se convertiraient, ils re-decouvriraient la splendeur de la verité qu'ils ont le même Dieu que Juda. Par conséquent, la paix prendra la place de l'agression. Pour nous donc, vivre le carême, c'est aussi se mettre à genoux et exprimer des suppliques à Dieu pour les péchés du monde et des hommes qui nous rendent malades avec le monde car mal-a-die ; le mal à Dieu, nous avons tordu le coup aux projets de vie de Dieu sur le monde.

Père Jean Baptiste LABADEH (Clergé diocésain de Lomé)

 

Jeudi 6 avril 2023

EXHORTATION : "La vocation est un mystère, quelque chose qu'on ne maîtrise pas spontanément mais qui se découvre progressivement. Qu'un avocat devienne couvreur, cela interpelle. De même,  une personne consacrée peut être appelée derrière un métier comme Lévi / Matthieu. Tout compte fait, une personne consacrée est quelqu’un qui a renoncé à des capacités naturelles de réussir la vie pour l'appel de Dieu. Que Dieu soit votre paix."

 

Père Jean Baptiste LABADEH (Clergé diocésain de Lomé)

 

Vendredi 7 avril 2023

EXHORTATION : "La rencontre avec la Vérité absolue communique une nouvelle perspective inouïe, jamais imaginée mais qui, heureusement semble traverser notre cœur: la recherche de l'ultime bien, le beau, la joie, la paix. Précisons que ce n'est pas de l'argent ou du matériel qu'il s'agit a priori mais plutôt l'histoire d'une vie qui se re-touvre . Lisons encore cette promesse de Dieu que le temps de carême nous rappelle: (IS 1, 16-18): ''Lavez-vous, purifiez-vous, ôtez de ma vue vos actions mauvaises, cessez de faire le mal. Apprenez à faire le bien : recherchez la justice, mettez au pas l’oppresseur, ...faites droit à l’orphelin, prenez la défense de la veuve. Venez donc et discutons, dit le Seigneur. Si vos péchés sont comme l'écarlate, ils deviendront comme la neige. S’ils sont rouges comme le vermillon, ils deviendront blancs comme la laine.''

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Samedi 8 avril 2023

"Tout comme Il avait libéré la samaritaine, la femme surprise en situation dite irrégulière par une Parole ou d'autres personnes par une guérison, si réellement et progressivement l'Enseignement de Jésus Christ se découvre clairement à nous, nous réaliserons que c'est la Loi parfaite que le cœur de l'homme est prédisposé à chercher. En effet, la rencontre de la Vérité Absolue comme Dieu libère par la médiation du Christ, sauve du tâtonnement et des égarements cultuels tous azimuts qui nous tentent… Que les âmes défuntes jouissent de la promesse éternelle de Dieu. Amen."

Père Jean Baptiste LABADEH (Clergé diocésain de Lomé)

 

Dimanche 9 avril 2023

EXHORTATION : La joie du salut, on pourra dire, la joie du chemin de vie retrouvé. Si l'Adam symbolise l'humanité perdue ou inclinée à la désobéissance,  en Abraham nous avons l'image de l'homme que Dieu veut obéissant. En lui, nous apprenons comment l'homme peut répondre à Dieu et réaliser sa vocation fondamentale. Le rabbin Rashi du 11ème siècle écrivait au sujet de la gracieuse vocation chrétienne d'Abraham :" Ah , tu as de la chance, tu es heureux de rencontrer Dieu, c'est pour ton bien, ton bonheur que Dieu vinsse à ta rencontre et te proposant son amitié. Il s'en suit alors toute une expérience et marche de la vie au cours desquelles il faudra apprendre à s'accorder à Dieu. Ce n'est pas un parti de facilité bien sûr mais de re-construction qualitative de sa personne. Cette re-construction veut dire aussi métamorphose ou la Transfiguration… »

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

Lundi 10 avril 2023

EXHORTATION: "La paix qui est une perpétuelle construction et donc jamais épuisée, suppose en outre une spiritualité et la prière. Dire que la paix est une construction, suggère que la paix vaut également l'éducation. Cette éducation passe par la famille. Ce temps de carême invite naturellement les parents à la vie de prière et par conséquent, ils doivent initier les enfants à cette éducation de la paix. A cet effet, la Parole de Dieu affirme dans Dt 6, 4-8A:

'' Écoute, Israël : le Seigneur notre Dieu est l’Unique. Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme et de toute ta force. Ces commandements que je te donne aujourd’hui resteront gravés dans ton cœur. Tu les rediras à tes fils, tu les répéteras sans cesse, à la maison ou en voyage, que tu sois couché ou que tu sois levé.’’ 

Père Jean Baptiste LABADEH (Clergé diocésain de Lomé)

 

Mardi 11 avril 2023

EXHORTATION : "Le carême et le croyant en déplacement. Lui aussi est concerné par le temps fort du carême. Lisons donc: Jl 2, 12-13: "  Revenez à moi de tout votre cœur, dans le jeûne, les larmes et le deuil ! Déchirez vos cœurs et non pas vos vêtements, et revenez au Seigneur votre Dieu, car il est tendre et miséricordieux, lent à la colère et plein d’amour, renonçant au châtiment."

Père Jean Baptiste LABADEH (Clergé diocésain de Lomé)

 

Mercredi 12 avril 2023

EXHORTATION : "Les "lieu-tenants" politiques de Dieu, qui sont-ils de nous jours ? Ce sont les chefs d'état du monde selon les régimes. Leurs missions sont énormes et lourdes. Ils doivent assurer la paix, le bien-être social et la bonne gouvernance. Certains dirigeants semblent réaliser ce pari quelque peu, mais d'autres pays dorment et se réveillent avec les crépitements des armes. Les medias occidentaux relayent la crise russo-ukrainienne. Que dire de celle rwando-congolaise, l'ex-Zaïre? Les dirigeants des nations, prompts à envahir, à manigancer, à détruire… se sentent-ils réellement et vraiment "lieu-tenants" de Dieu? Réalisent-ils qu'ils ont des enfants? Des familles ? Que leur dit enfin leur conscience, leur livre de vie, sanctuaire premier, lieu de tout bilan?"

Père Jean Baptiste LABADEH (Clergé diocésain de Lomé)

 

Jeudi 13 avril 2023

EXHORTATION : "Les personnes consacrées comme Prêtres, Religieuses, Religieux, Vierges consacrées etc… demeurent dans l'humanité.  Cela voudrait dire que leurs corps sont soumis à la condition humaine au sens qu'elles font aussi l'expérience des épreuves de santé. En ce jour,  je nous propose de porter en prière , ces frères et sœurs de la Vie consacrée qui vivent des ennuis de santé. Que Dieu, Père de la vocation et toujours fidèle se montre tel toujours à eux. Consolation,  Dieu est avec vous."

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Vendredi 14 avril 2023

EXHORTATION : (Is 53, 11b-12) : "Parce qu’il a connu la souffrance, le juste, mon serviteur, justifiera les multitudes…" Le Christ nous a sauvés en nous rendant surtout possible une marche à faire. Nous pouvons nous approcher de Lui pour bénéficier de secours, guérison et protection divine certes, mais ses apports ne changent pas notre vie ordinaire en une vie de facilité. Notre vie en soi demeure la même, sauf qu'elle reçoit une nouvelle orientation. C'est là qu'il faut comprendre l'importance de l'annonce des miracles ou signes, mais insister essentiellement sur la conversion ou la marche de la foi qui assure la vie éternelle qui en est la finalité.  Que ce temps de Pâques nous donne de nous recentrer sur Dieu."

Père Jean Baptiste LABADEH( Clergé diocésain de Lomé)

 

Samedi 15 avril 2023

EXHORTATION : "Qui peut conseiller le Seigneur ( Rm 11,34 ; 1Cor 2,16)?  Lui, l'omniscient, possédant Tout seul son secret de travailler le coeur de l'homme pour qu'il se convertisse. Comment s'est réellement passée la conversion de l'enfant prodigue parce que prodigieux pour le Père prodige? Peut-être qu'il faut comparer cette conversion à la maturité. Tout l'évangile en tant que bonne nouvelle annonce la re-naissance d'un enfant avec le temps que Dieu donne dans sa patience au pécheur,  ...de prendre conscience de ses péchés par l'illumination de l’Esprit Saint et de se convertir. Nous avons un Dieu qui se comporte comme un parent ou mieux : la joie des parents de retrouver leur fils renvoie à la joie de Dieu quand les hommes passent de la mort à la vie, de l'éloignement ou séparation de Dieu à une relation filiale avec Lui ou à sa proximité…" 

Père Jean Baptiste LABADEH( Clergé diocésain de Lomé)

 

Dimanche 16 avril 2023

EXHORTATION : « Une Parole forte dans l'Evangile : « Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui je trouve ma joie : écoutez-le ! » A ce sujet, saint Paul s'exprime: "Car Dieu nous a sauvés, Il nous a appelés à une vocation sainte, non pas à cause de nos propres actes,

mais à cause de son projet à lui et de sa grâce." A tous ceux qui attendent leur vie du Seigneur, confiance et obéissance. Dieu sauve et régénère. Cette re-naissance, c'est vraiment la re-conquête de la vie dans la prévarication de notre père Adam."

Père Jean Baptiste LABADEH( Clergé diocésain de Lomé)

 

Lundi 17 avril 2023

EXHORTATION : "L'éducation à la vie de piété demande aux parents, premiers témoins de la foi, de marquer de façon sensible mais pétrie de foi, les efforts par ses vertus recommandées à savoir le jeûne, bénéfique pour le pénitent en ce qu'il diminue de l'ego, la prière, pour le fait qu'elle rapproche de Dieu, l'aumône qui tient compte du frère en précarité; et ses vertus recommandées et la discrétion, signe de la conversion, c'est-à -dire l'imitation de ce Dieu qui fait tout dans le secret et l'enfance divine d'autre part. Il reviendra à chaque parent, selon l'âge des enfants de conseiller un effort adapté et d'aider l'enfant à en prendre conscience et avoir le souci de mieux faire. A la fin, toute la famille sera raffermie. Paix à toutes les familles du monde."

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Mardi 18 avril 2023

EXHORTATION : "En nous appuyant sur Dn 3,25-45, nous pouvons en ressortir un enjeu: vivre à l'extérieur et demeurer fidèle à sa foi. C'est un challenge depuis la nuit des temps à cause des influences ambiantes. Cependant, il y a l'aspect conviction et volonté à souligner. L'image des trois jeunes conforte car Dieu, Lui ne change pas. Quel que soit le lieu, il reste le Dieu d'Abraham, d’Isaac et de Jacob. C'est le même Dieu que nous suivons.

Il veut être surtout dans le coeur de l'homme. Découvrons que notre coeur est son sanctuaire, faisons-Lui là un autel, rencontrons Le toujours là que nous marchons, assis, dormons, peu importe, en chantant, en priant, en pensant à Lui ou en nous remettant à sa protection . Jamais Il ne peut abandonner personne, surtout ceux qui Lui font confiance et Lui restent fidèles."

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Mercredi 19 avril 2023

EXHORTATION :  Za 1, 3b-4b: " Revenez à moi et je reviendrai à vous, dit le Seigneur, le Tout-Puissant. N’imitez pas vos pères, eux que les prophètes de jadis ont interpellés en ces termes : « Revenez donc, renoncez à vos chemins mauvais et à votre conduite mauvaise ". Si cet appel pourrait être entendu par les amoureux de la guerre, ce serait bien. Pour l'amour du ciel, cessez la guerre partout et voyez au moins les innocents et les victimes tous azimuts."

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Jeudi 20 avril 2023

EXHORTATION :  "La joie de la foi ne naît réellement que lorsque nous nous rappelons ce que nous étions, car les chrétiens sont des gens nés du scandale et de la folie de la Croix, des personnes ayant un passé et rejointes par la Nouvelle Bonne et performante de la Parole de Dieu qu'est la miséricorde ou l'Amour de Dieu. Pour concrétiser leur vie de cette heureuse rencontre, le Maître Jésus-Christ laisse une ligne de conduite dont Lui-même fut le premier exemple. Il s'agit des Béatitudes ou la marche vers Dieu. Elles s'adressent aux croyants parce qu'ils auront toujours à discerner les esprits, à adopter une manière de vivre qui soit marcher dans les pas du Saint Maître. Les Béatitudes peuvent sembler inadaptées au contexte post-moderne laïciste, mais elles demeurent le vrai chemin ou la vraie ligne de partition qui crédibilise le croyant.  Rien ne vaudront les efforts ou les témoignages.  Cest à la fin que nous serons totalement heureux avec la couronne de gloire qui ne se fletrit pas."

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Vendredi 21 avril 2023

EXHORTATION : Is 1, 16-18: " Lavez-vous, purifiez-vous, ôtez de ma vue vos actions mauvaises, cessez de faire le mal. Apprenez à faire le bien : recherchez la justice, mettez au pas l’oppresseur, faites droit à l’orphelin, prenez la défense de la veuve. Venez donc et discutons, dit le Seigneur. Si vos péchés sont comme l'écarlate, ils deviendront comme la neige. S’ils sont rouges comme le vermillon, ils deviendront blancs comme la laine."

Que ce temps rapproche d'une manière ou d'une autre les fils de Dieu séparés du Père de toute miséricorde. »

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Samedi 22 avril 2023

EXHORTATION : "C'est le Dieu de la surprise appelée gratuité, car Il couronne l'effort qu'Il a enjoint les hommes de fournir. C'est le Dieu qui élargit les horizons apparemment bloqués. C'est le Dieu qui parle au coeur de l'homme et lui sussure la conviction d'un lendemain meilleur dit résurrection, c'est-à-dire le passage du négatif au positif. C'est le Dieu toujours vivant puisqu'Il est la Vie et qui la manifeste. Confiance,  rien n'est fini. Tu pourras être relevé."

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Dimanche 23 avril 2023

EXHORTATION : "Dire que le monde est un don, n'est qu'une lecture spirituelle de cette belle création que nous avons afin de pouvoir nous décentrer quelque peu et de mieux y vivre. Le drame de l'existence est accentué par l'homme qui, obnubilé par son instinct de domination et insatiable, n'arrive pas à s'arrêter. Il commence à s'axer sur la voie de paix après ces milliers de morts aux conséquences épouvantables. La crise rwando congolaise (RDC) défraie moins les chroniques internationaux. En se convaincant qu'il faut poser la balle à terre, il y a lieu de s'interroger sur la prochaine crise mondiale qui suscitera pour oublier ces malheurs présents, tout comme l'actuelle crise a contribué à soulager les mémoires de ladite épidémie, pandémie voire syndémie de la covid. Que ceux qui ont la foi prient et consacrent au Seigneur l'humanité en ce qu'elle est marquée par une rébellion sans précédent. Seigneur prend pitié et renouvelle la face de la terre."

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Lundi 24 avril 2023

 

EXHORTATION : "Mettons en lumière la vocation et le rôle du Père de famille.  D'abord que cette lecture résonne en nous: 2 S 7, 28-29: " Seigneur, c’est toi qui es Dieu, tes paroles sont vérité, et tu as fait cette magnifique promesse à ton serviteur. Daigne bénir la maison de ton serviteur, pour qu’elle demeure toujours en ta présence. Car toi, Seigneur, tu as parlé, et par ta bénédiction la maison de ton serviteur sera bénie pour toujours."

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Mardi 25 avril 2023

 

EXHORTATION : "Nous avons rencontré le Dieu qui marche avec les hommes. Il donne vie, Il assure la croissance et accompagne.  Ce Dieu se révèle étonnement à travers le Christ. Et saint Paul commente: " Alors que les Juifs réclament les signes du Messie, et que le monde grec recherche une sagesse, nous, nous proclamons un Messie crucifié, scandale pour les Juifs, … folie pour les peuples, païens, mais pour ceux que Dieu appelle, qu’ils soient Juifs ou Grecs, ce Messie est puissance de Dieu et sagesse de Dieu." 1Co 1, 22-24. Il est lumière sur les pas des hommes."

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Mercredi 26 avril 2023 

 

EXHORTATION : 1 Tm 2, 4-6: "Dieu notre Sauveur veut que tous les hommes soient sauvés et arrivent à connaître pleinement la vérité. En effet il n’y a qu’un seul Dieu, il n’y a qu un seul médiateur entre Dieu et les hommes : un homme, le Christ Jésus, qui s’est donné lui-même en rançon pour tous les hommes. Au temps fixé, il a rendu ce témoignage.

Prions: Dieu très bon, éclaire le cœur de tes fidèles qui se purifient dans la pénitence ; toi qui nous as donné le goût de te servir, ne reste pas sourd à notre prière."

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Jeudi 27 avril 2023

 

EXHORTATION : " La loi du Seigneur est parfaite, qui redonne vie ; la charte du Seigneur est sûre,  qui rend sages les simples. Les préceptes du Seigneur sont droits, ils réjouissent le cœur ; le commandement du Seigneur est limpide, il clarifie le regard. La crainte qu'il inspire est pure, elle est là pour toujours ; les décisions du Seigneur sont justes et vraiment équitables : plus désirables que l'or, qu'une masse d'or fin,  plus savoureuses que le miel qui coule des rayons." 

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Vendredi 28 avril 2023

EXHORTATION : "La résurrection, tout en étant multiforme, demeure essentiellement tout passage du négatif au positif. En effet, Lazare, personnage anonyme qui, dans Luc veut dire "celui à qui " Dieu vient en aide par le prochain, prend dans l'évangile de saint Jean, le sens de  l'homme lié par le poids de la vie ou dominé par la condition humaine comme connaître la mort. Quatre jours d'inhumation entendent déjà le début de la putréfaction du corps et le miracle se produit. Lazare est re-vivifié puisqu'il mourra de nouveau après naturellement.  C'est juste renchérir de nouveau " le son " de la Bonne Nouvelle : la vie qualitative est  toujours possible avec Dieu. »

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Samedi 29 avril 2023

 

EXHORTATION : "Nous ne pouvons qu'estimer cette belle pensée spirituelle même si l'auteur n'est pas donné : " L'espérance n'est plus quand elle s'est réalisée." Cela s'entend, l'espérance ne s'épuise pas puisqu'elle dit la nature de Dieu qui n'a guère de fin. C'est dans la discrétion que la surprise de Dieu se déclenche lors de l'Annonciation ; belle image de la manière dont Dieu fait les choses, agit dans notre vie et nous comble de sa gratuité.

C'est donc une symbolique du fait que Dieu s'occupe de tout ce qui nous préoccupe. Tous nos désirs justes sont des échos de l'intervention de Dieu dans notre vie, mais il nous faudra accepter que tout est facteur du temps qui est le moment de Dieu ; et que le temps est plus grand de l'espace. Dieu écoute toute prière, Il connaît les intentions secrètes et justes des cœurs. Il veille et Il exaucera toujours.  Confiance et croyons et agissons."

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Dimanche 30 avril 2023

 

EXHORTATION : "Nous avons rencontré le Dieu de la vie, mieux, le Dieu de la vie est venu à notre rencontre pour notre bien à la suite d'Abraham. Les ossements desséchés qui ressuscitent. C'est nouveau. En effet, les fils d’Israël en exil en étaient identifiés. Autrement, le péché comme désobéissance à Dieu entraîne une mort ou séparation de Dieu. Mais c'est encore Dieu qui s'engage de nouveau à sauver, ici, faire revenir sur la terre promise et faire re-trouver liberté et souveraineté. Oui...ce n'est que trop vrai : la vie peut re-naître des décombres, des profondeurs malheureuses. Il suffit de saisir le passage de la lumière intérieure et de désirer sortir des ténèbres."

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

 

 

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Lundi 1er mai 2023

 

EXHORTATION : « La vie chrétienne, c'est aussi présenter le monde et l'humanité à Dieu à travers prières et actes de réparation. Mais prier pour l'humanité, c'est pour l'Eglise, accompagner les familles dans leurs réalités existentielles, même si les réalités existentielles ne sont pas toujours homogènes. Chaque famille a ses pépites à re-purifier pour leur conserver l'éclat d'or. Une chose est sûre : Dieu voit tout, agit et intervient toujours. Confiance. »

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Mardi 2 mai 2023

 

EXHORTATION : «  l n'y a pas de situation insolvable définitivement puisque Dieu n'a pas de limite, Il n'est pas un homme limité mais Il est Esprit et Vie agissant en Personne. A travers la résurrection de Lazare, Il rappelle contre tout désespoir humain que la vie est toujours possible quel que soit notre malheur, notre faiblesse humaine. Saint Paul en témoigne : "Mais si le Christ est en vous, le corps, il est vrai, reste marqué par la mort à cause du péché, mais l’Esprit vous fait vivre, puisque vous êtes devenus des justes.  Et si l’Esprit de celui qui a ressuscité Jésus d’entre les morts habite en vous, celui qui a ressuscité Jésus, le Christ, d’entre les morts donnera aussi la vie à vos corps mortels par son Esprit qui habite en vous. »

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Mercredi 3 mai 2023

EXHORTATION : "Saint Paul écrit : "En effet, la création attend avec impatience la révélation des fils de Dieu. Car la création a été soumise au pouvoir du néant, non pas de son plein gré, mais à cause de celui qui l’a livrée à ce pouvoir. Pourtant, elle a gardé l’espérance d’être, elle aussi, libérée de l’esclavage de la dégradation, pour connaître la liberté de la gloire donnée aux enfants de Dieu." ( Rm 8,19-21). Que l'Esprit Saint nous convainque et nous aide à faire réparation pour le monde."

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Jeudi 4 mai 2023

EXHORTATION : « Aussi ton serviteur en est illuminé ; à les garder, il trouve son profit. Qui peut discerner ses erreurs ?

Purifie-moi de celles qui m'échappent. Préserve aussi ton serviteur de l'orgueil : qu'il n'ait sur moi aucune emprise. Alors je serai sans reproche, pur d'un grand péché. Accueille les paroles de ma bouche, le murmure de mon cœur ; qu'ils parviennent devant toi, Seigneur, mon rocher, mon défenseur ! » 

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Vendredi 5 mai 2023

 

EXHORTATION : "Ceci est une des Bonnes et Heureuses Nouvelles à la fois belles, splendides et sublimes de l'Evangile comme Bonne Nouvelle ou Nouvelle Bonne ou encore la Dernière Vérité que cherche le cœur de l'homme ou à laquelle Dieu fait tendre ou désirer le cœur de l'homme : la vie est possible, une deuxième chance existe. On peut rebondir, on peut changer.  Il suffit de prendre le temps de re- préparer son avenir,  il suffit de se re-tourner vers Dieu et lui faire face définitivement,  sans limite. Il suffit de croire.  Une joie inouïe est promise et garantie."

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

 

Samedi 6 mai 2023

 

EXHORTATION : " Beaucoup demandent : « Qui nous fera voir le bonheur ? » Sur nous, Seigneur, que s'illumine ton visage ! (Ps 4,7-8). Cette question et supplique animent constamment le cœur de l'homme. Je crois que l'expression du psaume est un dépôt de Dieu dans le coeur des croyants. C'est Dieu qui rassure l'homme que Lui seul peut lui faire quelque chose. Fort de cela, Dieu ouvrira, dégagera ou tracera toujours un chemin dans notre cœur, ce sera le chemin de sortie d'une situation angoissante. Il faudra la foi et notre participation dans le temps. Or " la foi est une façon de posséder ce que l’on espère, un moyen de connaître des réalités qu’on ne voit pas." ( Hb 11,1). Voyons nos prédécesseurs qui avaient espéré Dieu en luttant, s'ils ont été déçus. Avançons vers le Dieu de la vie qui délivre toujours en nous ouvrant en toute situation, un chemin de Pâque : un passage de l'ancien au nouveau,  du négatif au positif."

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Dimanche 7 mai 2023

 

EXHORTATION : "Cette heureuse antinomie résume bien le drame de ce l’entrée de Jésus à Jérusalem. Heureusement,  la joie encadre le malheur du jour par l'entrée messianique et la résurrection que l'horizon n'est plus que morose ou morbide. Un penseur obligé d'être ici anonyme par oubli du nom a pu dire au moins : "Nul ne peut s'estimer heureux s'il n'a connu d’adversités ».

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

Lundi 8 mai 2023

EXHORTATION : "L'humanité ne finira pas d'aspirer vers les plus ultimes bonheurs. Les familles ne cesseront non plus de se souhaiter leurs restaurations. La semaine sainte constitue ces jours où le Christ a originé la victoire de la vie qualitative sur toute mort. Puisse ce temps obtenir à toutes les familles de faire un passage du négatif au positif, du mieux au meilleur."

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Mardi 9 mai 2023

 

EXHORTATION : "La foi est un merveilleux don qui sauve. C'est bien vrai que l'on prend appui sur elle pour marcher, avancer, traverser toute notre vie afin de la découvrir et la comprendre progressivement. Si elle accompagne l'homme, elle est donc un merveilleux secours pour la personne qui est encore hors de chez elle, puisque Dieu demeure Le même partout. Immerges-toi dans la profondeur de la foi par le Christ. Il va te faire faire une Pâque : le passage du négatif au positif, du mieux au meilleur. ( Ps 23). A ne jamais oublier. Tout est facteur du temps."

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé )

 

Mercredi 10 mai 2023

 

EXHORTATION : "La paix, est-elle jamais définitive ? De la Bible, plus encore, la paix est une perpétuelle construction. Il va sans dire que la complexité des enjeux existentiels qui influencent les choix ou les options humaines sapent fondamentalement en une certaine mesure  l'équilibre de la terre comme lieu pacifique. C'est malheureusement bien naturel que certains ne pensent que violence et ses conséquences.

C'est bien encore logique que d'autres s'inscrivent dans une logique instinctive de défense légitime. Et des deux côtés,  il y aura des pertes en vie humaine. Que faire donc pour éviter ces pertes en vie humaine ? Que les fauteurs de trouble ne provoquent pas la violence de ceux qui chercheront à se défendre.  C'est ainsi que la Parole de Dieu s'exprime :"Il sera juge entre une multitude de peuples…"

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé )

 

 

Jeudi 11 mai 2023

 

EXHORTATION : "Le jeudi saint, nous célébrons dans la Vie consacrée,  le sacerdoce ou la prêtrise. C'est le peuple de Dieu qui est en premier sacerdotal. De lui, le sacerdoce est exercé par des hommes en qui Dieu a suscité le désir de le servir de façon permanente comme ministre du culte. Ces hommes ordonnés prêtres dans notre Eglise, sont à la fois mariés prêtres mais aussi dans le célibat consacré. Nous bénissons le Seigneur de ce qu'il a rendu possible, le " mémorial " de son ministère: " Faites ceci en mémoire de moi...." Paix aux pas des Prêtres de l'Eglise, missionnaires de l'Evangile et la miséricorde."

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

 

Vendredi 12 mai 2023

EXHORTATION : "L'humanité en silence. Déposons l'orgueil du monde dans la Passion du Christ en méditant ce passage aux Romains 8,18-23: " J’estime, en effet, qu’il n’y a pas de commune mesure entre les souffrances du temps présent et la gloire qui va être révélée pour nous. En effet, la création attend avec impatience la révélation des fils de Dieu.

Car la création a été soumise au pouvoir du néant, non pas de son plein gré, mais à cause de celui qui l’a livrée à ce pouvoir. Pourtant, elle a gardé l’espérance d’être, elle aussi, libérée de l’esclavage de la dégradation, pour connaître la liberté de la gloire donnée aux enfants de Dieu. Nous le savons bien, la création tout entière gémit, elle passe par les douleurs d’un enfantement qui dure encore.

Et elle n’est pas seule. Nous aussi, en nous-mêmes, nous gémissons ; nous avons commencé à recevoir l’Esprit Saint, mais nous attendons notre adoption et la rédemption de notre corps. "

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

 

Samedi 13 mai 2023

 

EXHORTATION : "Et la Vierge Marie alla au bout de son silence en voyant mourir son Fils et en le recueillant sur ses genoux : la pieta dolorosa. Elle espère dans ce silence, sa résurrection. Avec elle, se joignent toutes les mères du monde et de toute époque qui pleurent la vie dans le silence ou de façon multiforme: consolation, Dieu sait tout et Il veille puisque l' "Amour est plus fort que la mort " ( Ct 6,2) ."

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

 

Dimanche 14 mai 2023

 

EXHORTATION : "La paix dans les familles du monde, un vœux pieux apparent car elle parait impossible, mais heureusement un bon et juste vœu, en ce sens qu'il nous oblige à prier et à travailler à la paix qui est une perpétuelle construction. La Pâques est aussi est un perpétuelle passage qualitatif tous azimuts du négatif au positif. La famille est encore bien naturellement un cadre de réalisation de Pâques.

A chaque fois qu'elle fait un passage du mal au mieux, du mieux au bien et du bien au meilleur, malgré le temps mis pour y arriver,  temps de purification,  il y aura au moins la joie d'avoir traversé une étape. Ce sera la joie d'une amélioration,  d'une maturité acquise…. Courage à toutes les familles.  Dieu voit tout et intervient toujours.  Son temps est plus grand que l'espace et les circonstances. Les circonstances deviennent les moments de ses signes."

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Lundi 15 mai 2023

 

EXHORTATION : "La paix dans les familles du monde nous donne de penser à la paix de Jésus-Christ donnée aux Apôtres : la paix soit avec vous.  La paix même dans la pensée de Dieu est une perpétuelle construction. Prenons le temps de réfléchir à la paix communiquée aux Apôtres et rendons-nous compte de la réalité.  Nous souhaitons la paix à toutes les familles,  elle est fragilisée par les circonstances de la vie.  Cependant, il faut y croire,  elle doit être dans notre cœur.  Paix soit avec vous !"

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Mardi 16 mai 2023

 

EXHORTATION : "L'homme de passage et le don de la foi. Il y a un danger permanent qui guette l'homme de passage. Celui de préférer les moments d'esclavage à cause de quelques maigres avantages, aux difficultés du passage qui le destine à la liberté toute la vie. Le remède à ce syndrome est la Pâques intellectuelle, c'est-à-dire entrer dans la profondeur de la foi par l'Enseignement du Saint Maître Jésus-Christ pour espérer ressusciter. Confiance et Dieu veille."

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Mercredi 17 mai 2023

 

EXHORTATION : "Je voudrais bien concilier au rêve de Martin Luther KING " J'ai fait un  rêve " une affirmation du Christ : " le rengaine ton épée car qui tue par l'épée périt par l’épée"  (Mt 26,52). Le plus scandaleux dans nos guerres est que ce sont aussi des conflits où des chrétiens s'entretuent. Bien avant, les armements sont fabriqués et fournis par eux aussi. Une partie du monde se croit toujours investie d'un pouvoir divin qui lui permet d'assujetir d'autres nations, de les dominer et les exploiter.

Toutes ces entreprises viennent des pays aux fondements dits chrétiens, Bible en main ou mus par le socialisme chrétien, on se croit les plus forts et l'on s'érige en arbitres internationaux des dits nations faibles. Jusqu'à quand l'équilibre ?"

 

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Jeudi 18 mai 2023

 

EXHORTATION : "Que dire de plus ? Si Dieu est pour nous, qui sera contre nous ? Il n’a pas épargné son propre Fils, mais il l’a livré pour nous tous : comment pourrait-il, avec lui, ne pas nous donner tout ? Confiance,  j'ai vaincu le monde... nous dit le Christ comme jadis aux Apôtres."

 

Père Jean Baptiste LABADEH  ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Vendredi 19 mai 2023

 

 

EXHORTATION : "La passion et la résurrection du Christ constituent un miroir,  une figure de consolation pour l'humanité d'abord à ne pas faire du mal inutilement, à être convaincu ensuite que notre chemin de Croix assumé nous ouvre à notre chemin de gloire. Et enfin, Dieu délivre toujours et à sa propre manière du mal de la vie. Avec Jésus-Christ,  apprenons à vivre nos Pâque tous azimuts: passage du négatif au positif, d'une vie ancienne à une vie nouvelle, d'une vie désordonnée à une vie améliorée et qualitative qui passe par la mort du type Adam, l'orgueil en un certain sens ou de l'ego en nous. Désarmons-nous et courbons nos épées en socs. Assumons notre histoire."

Père Jean Baptiste LABADEH  ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Samedi 20 mai 2023

 

EXHORTATION : "Avoir des enfants, c'est espérer les voir grandir et bien. Tous les bons vœux sont alors possibles. Mais entre les voeux et leur réalisation,  c'est une histoire. Mettons-nous à la place de la Vierge Marie quand son Fils dit de Dieu était condamné,  maltraité et crucifié. Où puisait-elle la force de supporter cette souffrance morale ? Il faut être aussi mère pour le comprendre. Mais une joie énorme envahit aussi son cœur puisque le chemin de croix du Christ aboutissait à un chemin de gloire.

Cette joie lui advint surtout de la fidélité de Dieu et de sa foi qu'elle puisait dans le dessein de ce Dieu qui l'a adjointe à la rédemption.  Qu'est-ce que cette hymne ne l'exprime si bien:" Quelqu'un, près de la croix, n'a pas douté ; la Femme jusqu'au jour a porté seule, l'espoir du monde. Sa foi devance l'heure et sait déjà : Christ est ressuscité ! Mais c'est en secret, et Dieu seul connaît la joie dont tressaille Marie.

Que cela advienne aussi pour les parents.

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Dimanche 21 mai 2023

 

EXHORTATION : "C'est la joie de Pâques qui continue et qui nous déborde dès lors que nous réalisons vraiment combien la Pâques est le passage du négatif au positif.  Cette grâce est ce que nous appelons la miséricorde divine. Il nous a aimés, Il a donné le Christ en notre faveur pour nous tracer un chemin à prendre afin de réaliser  notre nature juste. D'Abraham aux Apôtres jusqu'au dernier chrétien,  c'est l'Amour de Dieu manifesté par la croix du Fils qui nous attire. Chacun de nous est le fruit de la sixième heure du Christ. Toute personne ayant retrouvé la vraie vie par le Christ et transformé progressivement et qualitativement ne peut s'empêcher de l'exclamer. Et c'est bien encore plus que vrai, la Pâques est le passage de la vie biologique à la vie qualitative, du bios au Zoé. Toute la vie de Pâques demeure un témoignage et une évangélisation : vivre les oeuvres de miséricorde (Mt 25,36-42). La vie chrétienne consiste finalement à vivre dans l'imitation de Dieu. Il suffit d’essayer."

 

Père Jean Baptiste LABADEH( Clergé diocésain de Lomé)

Lundi 22 mai 2023

 

EXHORTATION : "La construction et l'éducation d'une famille dépendent de l'art et la grâce. L'art, avoir une certaine manière de s'y prendre ; la grâce, ce qui fait avoir cet art et qui lui donne le fruit escompté. Cela dit, avoir des enfants peut sembler naturel mais que les enfants réussissent leur vie, c'est une grâce particulière. Certes , rien ne vaudra le savoir faire des parents, mais avouons que sans la grâce divine,  rien ne prend corps ou ne réussit.  Dieu veille. Ps 127"

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

Mardi 23 mai 2023

 

EXHORTATION : "Prendre le temps de méditer la Parole de vie, c'est se construire une place dans l'éternité. Recevons la Bonne Nouvelle : Jn 14,27-31: " En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix ; ce n’est pas à la manière du monde que je vous la donne. Que votre cœur ne soit pas bouleversé ni effrayé... »

Le cadre du dernier repas de ce discours lui confère ou fait révéler sa force de vérité.  Comment trouver nous dons assurance,  secours, réconfort, soulagement et proximité de Dieu dans cette Parole?"

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Mercredi 24 mai 2023

 

EXHORTATION : "S'il faut créer une nourrir une guerre sans buts précis à intérêts cachés et mourir comme reporter martyr, ce n'est encore qu'une vie inutilement perdue. Les intérêts sont plus nourris que la conscience morale. Que des vies humaines se perdent ça et là, peu importe, pourvu que les affaires et transferts se fassent dans les coulisses. Et les veufs, veuves, orphelins et orphelines qui restent... qu'en faire ? Quelles souffrances moralesb? Et savoir qu'il y a des nombreux chrétiens... on y réfléchit encore."

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Jeudi 25 mai 2023

EXHORTATION : "Si le Temps de Noël nous donne d'approfondir le mystère de Jésus-Christ, le Temps pascal nous permet de méditer sur le mystère de la rédemption. Mystère car il peut être compris sous l'aspect des manifestations  thaumaturgiques et sous l'aspect de vie divine ou spirituelle qui est la fin la plus importante de l'événement Jésus-Christ. Les personnes consacrées ont la chance inouïe d'être rencontrées, choisies et instituées comme amies intimes et intendantes des richesses insondables du coeur du Christ."

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Vendredi 26 mai 2023

EXHORTATION : "La Parole de Dieu a une portée infinie parce qu'elle n'est pas parole d'homme. Elle  a son propre rythme. Elle est efficace spontanément, mais elle est surtout féconde, c'est-à-dire produit son fruit au moment ou au temps de Dieu. Elle fonctionne comme croissent les êtres vivants. Vous voyez un enfant, un animal  changer progressivement de forme, c'est le programme de Dieu qui s'accomplit dans la patience. Accueillons cette Parole qui nous précède toujours. Laissons-nous transformer par Elle."

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

Samedi 27 mai 2023

EXHORTATION: "L'Evangile est une Bonne et Heureuse Nouvelle pour l'homme. Il est Bonne Nouvelle parce qu'il rappelle l'actualité d'un projet de bonheur de Dieu pour l'homme, un projet que l'homme sent et porte instinctivement. On ne l'annonce pas seulement pour faire rêvasser, mais pour faire rêver, inciter les esprits, les volontés humaines au travail car une évangélisation qui ne rencontre une mise en pratique sera stérile pour celui qui l'écoute. 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Dimanche 28 mai 2023

 

EXHORTATION : "L’Esprit Saint est Amour... il ne peut être communiqué qu'à celui demeure dans le lien d'amour du Père. L’Esprit Saint est une "Relation " donc "une Personne spirituelle, invisible,  énergie..."

Celui qui aime le Père par le Fils, le Père lui révèle davantage la profondeur de son  mystère. Lisons l'hymne à la charité de saint Paul, 1 Cor 13,1-13. Quel appel pour moi?"

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Lundi 29 mai 2023

 

EXHORTATION : " A toi, le bonheur ! Ta femme sera dans ta maison comme une vigne généreuse, et tes fils, autour de la table, comme des plants d'olivier. Voilà comment sera béni l'homme qui craint le Seigneur." ( Ps 127,1-7). Je prends cette belle et idéale image pour demander la bénédiction pour toutes les familles du monde entier. Mariés religieusement ou non, l'essentiel est aussi de garder et de cultiver cette unité harmonique de la famille.  Que Dieu féconde les familles en enfants, de moyens de vivre,  en élévation spirituelle et en générosité.  Confiance en Lui. Il vous a aimés le premier par la vie biologique,  Il vous a institués dans le Fils livré pour nous, afin que vous puissiez apprendre à venir à Lui. Priez sans cesse et surtout. "

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé

Mardi 30 mai 2023

 

EXHORTATION : PAROLE DE DIEU (1 P 2, 4-5) :"Approchez-vous du Seigneur : il est la pierre vivante, que les hommes ont éliminée mais que Dieu a choisie parce qu’il en connaît la valeur. Vous aussi, soyez des pierres vivantes qui servent à construire le Temple spirituel, et vous serez le sacerdoce saint, présentant des offrandes spirituelles que Dieu pourra accepter à cause du Christ Jésus."

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé

 

Mercredi 31 mai 2023

 

EXHORTATION : "Parfois,  nous nous attendons à une guérison ou à une solution spontanée mais nous recevons plutôt la consolation de Dieu, être avec quelqu'un dans sa solitude. Voilà ce que fit Jésus-Christ aux Apôtres à l'heure où il quittait ce monde à son Père. Le cadre du discours de Jésus, " la sainte cène " confère à ses propos un caractère de Testament et en  renforce la véracité tout en rassurant sa réalisabilité. Dieu a toujours le dernier mot qui re-lance la vie de l'homme. "

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Jeudi 1er juin 2023

EXHORTATION : "Pour nourrir en ce jour notre âme,  je propose une méditation du Père Léon Marcel dans son livre " regard sur Jésus à la lumière de saint Jean"   p.133, paragraphe 2. " Croire en Jésus pour nourrir de sa sagesse, pour risquer sa vie sur l'amour,  pour s'appuyer sans cesse sur son amour, c'est recevoir de lui, dès ici-bas, la grâce de commencer une aventure éternelle d'union avec lui. Prenez, mangez, buvez: il s'agit de se nourrir personnellement de la sagesse de Jésus et de recevoir personnellement de lui sa force  divine. " Quelles grâces pour les âmes consacrées !!!"

Père Jean Baptiste LABADEH( Clergé diocésain de Lomé)

Vendredi 2 juin 2023

EXHORTATION : "Ps 50:  C'est la prière du roi David, mais surtout la prière d'un peuple qui apprend à connaître Dieu, qui découvre la juste piété et qui rentre dans la maturité spirituelle et humaine:" Si j’offre un sacrifice, tu n’en veux pas, tu n’acceptes pas d’holocauste. Le sacrifice qui plaît à Dieu, c’est un esprit brisé ;  tu ne repousses pas, ô mon Dieu, un cœur brisé et broyé. Accorde à Sion le bonheur, relève les murs de Jérusalem. ... Alors tu accepteras de justes sacrifices, oblations et holocaustes ; alors on offrira des taureaux sur ton autel. "

La foi en Dieu est avant et après tout un cheminement de toute la vie de l'ancien au nouveau. "

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

Samedi 3 juin 2023

EXHORTATION : "On n'écoute pas les promesses divines pour dormir debout, mais pour travailler patiemment et progressivement à sa réalisation dans le temps que Dieu nous donne. Ce n'est pas à force de prêcher l’Évangile que les églises et les gratte-ciels sortiront automatiquement de la terre. Mais c'est faire ensuite un projet et mettre la main à la pâte que des bâtiments sortiront de la terre. A force de rêver sans rien faire, c'est moissonner le vent à la moisson. Que notre espérance soit toujours active."

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

Dimanche 4 juin 2023

EXHORTATION : "Le chapitre 17 de saint Jean est caractérisé par une vive prière de Jésus-Christ, à l'heure où il passait de ce monde à son Père. Cette prière appelée prière sacerdotale ou consécratoire de ses Apôtres et de tous les fidèles dans la Vérité, exprime le désir le plus profond de Jésus comme un maître ou un père de famille avant sa mort: " Jésus leva les yeux au ciel et dit ".

 

Père Jean Baptiste LABADEH( Clergé diocésain de Lomé)

 

 

 

Cafés de milieu 2023

 

Lundi 5 juin 2023

EXHORTATION : "Méditons cet extrait de  sermon de saint Bernard de Sienne sur saint Joseph,  gardien fidèle : C’est une loi générale, dans la communication de grâces particulières à une créature raisonnable : lorsque la bonté divine choisit quelqu’un pour une grâce singulière ou pour un état sublime, elle lui donne tous les charismes nécessaires à sa personne ainsi qu’à sa fonction, et qui augmentent fortement sa beauté spirituelle. Cela s’est tout à fait vérifié chez saint Joseph, père présumé de notre Seigneur Jésus Christ, et véritable époux de la Reine du monde et Souveraine des anges. Le Père éternel l’a choisi pour être le nourricier et le gardien fidèle de ses principaux trésors, c’est-à-dire de son Fils et de son épouse ; fonction qu’il a remplie très fidèlement. C’est pourquoi le Seigneur a dit : Bon et fidèle serviteur, entre dans la joie de ton maître...Que Dieu bénisse la vocation du père de famille. "

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Mardi 6 juin 2023

 

EXHORTATION : "Apprendre à demeurer en Dieu et se laisser affermir en Lui par le Christ et dans l’Esprit Saint. Hors de chez soi est aussi une chance énorme pour des expériences inouïes tous azimuts.  Lisons ce passage: " (Rm 8, 14-17): Tous ceux qui se laissent conduire par l’Esprit de Dieu, ceux-là sont fils de Dieu. L’Esprit que vous avez reçu ne fait pas de vous des esclaves, des gens qui ont encore peur ; c’est un Esprit qui fait de vous des fils ; poussés par cet Esprit, nous crions vers le Père en l’appelant : « Abba ! » C’est donc l’Esprit Saint lui-même qui affirme à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu. Puisque nous sommes ses enfants, nous sommes aussi ses héritiers ; héritiers de Dieu, héritiers avec le Christ, à condition de souffrir avec lui pour être avec lui dans la gloire." Ce texte nous découvre et nous rappelle " l'essentiel " de la vie puisque nous sommes de passage. Partout,  nous avons besoin de l'Esprit Saint comme guide et illuminateur."

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Mercredi 7 juin 2023

EXHORTATION : "La consolation divine est une juste et énorme présence de Dieu habitant notre désarroi. Lisons l'évangile : " En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples :« Amen, amen, je vous le dis : vous allez pleurer et vous lamenter, tandis que le monde se réjouira ; vous serez dans la peine, mais votre peine se changera en joie.La femme qui enfante est dans la peine parce que son heure est arrivée.Mais, quand l’enfant est né, elle ne se souvient plus de sa souffrance, tout heureuse qu’un être humain soit venu au monde. Vous aussi, maintenant, vous êtes dans la peine, mais je vous reverrai, et votre cœur se réjouira ; et votre joie, personne ne vous l’enlèvera. En ce jour-là, vous ne me poserez plus de questions."

Père Jean Baptiste LABADEH( Clergé diocésain de Lomé)

 

Jeudi 8 juin 2023

 

EXHORTATION : "Bref, le corps est simplement sain quand il tend vers Dieu par toutes ses activités et devient ainsi le temple du Saint Esprit ( 1Cor 6,19), quand ses sens sont en " bon ordre " ( Sérapion de Thmuis) , quand tous ses organes sont des moyens de mener une vie vertueuse, des voies de contemplation et des instruments d'union à Dieu. ( Jean-Claude Larchet). Nous y percevons tout l'élan de la Vie consacrée.  C'est réellement un " chemin " que Dieu propose pour réaliser cette vocation fondamentale du mystère de la rédemption. Elle montre que la vocation chrétienne réside d'abord dans " l'être " et se déploie dans le " faire" comme témoignage.  Puisse l'Esprit Saint nous aider à toujours prendre conscience de la vocation spécifique de la Vie consacrée et soutenir nos efforts vacillant."

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Vendredi 9 juin 2023

 

EXHORTATION : (Ac 5, 30-32): "Le Dieu de nos pères a ressuscité Jésus, que vous aviez exécuté en le pendant au bois du supplice. C’est lui que Dieu, par sa puissance, a élevé en faisant de lui le Chef, le Sauveur, pour apporter à Israël la conversion et le pardon des péchés. Quant à nous, nous sommes les témoins de tout cela, avec l’Esprit Saint, que Dieu a donné à ceux qui lui obéissent. "

Père Jean Baptiste LABADEH( Clergé diocésain de Lomé)

 

Samedi 10 juin 2023

 

EXHORTATION : "Quand le Saint Maître Jésus-Christ parle à ses Apôtres, surtout au cours du dernier repas de la Sainte Cène, c'est donc sérieux. Le cadre renforce en effet la véracité de son discours et assure sa réalisation progressive: la Parole sortie, s'accomplira. J'aime outre des propos de Jésus à savoir, vous êtes mes amis et non plus serviteurs,  c'est moi qui vous ai choisis, cette autre  forte affirmation dans l'Evangile : " Ce jour-là, vous demanderez en mon nom; or, je ne vous dis pas que moi, je prierai le Père pour vous, car le Père lui-même vous aime, parce que vous m’avez aimé et vous avez cru que c’est de Dieu que je suis sorti. " Il nous faudra toute la vie chrétienne pour expérimenté cette révélation du Maître.... "

Père Jean Baptiste LABADEH (Clergé diocésain de Lomé)

 

Dimanche 11 juin 2023

EXHORTATION : "Si nous pourrions être sincères avec nous-mêmes, bien que  nous croyons en Dieu, l’Unique et Tout Autre, nous nous appelons chrétiens mais c'est en nous-mêmes que nous découvrons encore des manquements de tout genre, autrement,  nous ne sommes pas très différents d'autres hommes.  Que comprendre par là ? Un raisonnement anachronique. Jésus-Christ a dit: " Sans moi , vous ne pouvez rien faire "( Jn 15,5). Saint Pierre rappelle : " le baptême ne purifie pas de souillures extérieures, mais il est l’engagement envers Dieu d’une conscience droite ...." ( 1P3,22). Dans le judaïsme,  le Hassid, le juste est bien sûr un homme qui doit ajuster sa vie sur la volonté de Dieu mais il demeure un homme marqué par ses faiblesses ou limites humaines dont le seul salut est d'avoir rencontré Dieu. Comprendre de nouveau cette réalité de notre humanité devra nous soulager au sujet de notre condition humaine..."

Père Jean Baptiste LABADEH (Clergé diocésain de Lomé)

 

Lundi 12 juin 2023

INTENTION : Jc 1, 19-20.26: " Chacun devrait toujours être prêt à écouter, lent à parler, lent à se mettre en colère, car la colère de l’homme n’accomplit pas ce que Dieu attend du juste. Si quelqu’un croit être un homme religieux, alors qu’il ne sait pas mettre un frein à sa langue, il se trompe lui-même, sa religion ne sert à rien." Pour une communication non violente en famille."

Père Jean Baptiste LABADEH (Clergé diocésain de Lomé)

Mardi 13 juin 2023

EXHORTATION : "Le peuple d'Israël qui nous est donné en modèle de foi, conforte la vision selon laquelle la foi est une question de relation avec Dieu et une expérience humaine. Le fait de la foi est dynamique et non statique. C'est la raison pour laquelle on dit, adhérer à la foi progressivement, c'est cavaler dans la foi pour atteindre Dieu  avec toute notre personne à la fin. L'enjeu de la foi consiste donc à un perpétuel passage comme passage de l'ancien au nouveau, du bon au mieux et du mieux au meilleur. "

Père Jean Baptiste LABADEH (Clergé diocésain de Lomé)

 

Mercredi 14 juin 2023

EXHORTATION : "il sera l'arbitre de nations fortes, même lointaines, de leurs épées ils forgeront des socs de charrue, de leurs lances des serpes : une nation ne lèvera plus l'épée contre une autre, et on n'apprendra plus la guerre." (Mi 4,3) Si les hommes ou les Etats du monde pourraient vraiment se laisser guérir par l'icône devant le siège de l'ONU. Seigneur,  donne nous ta PAIX originée dans ta PÂQUES."

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

Jeudi 15 juin 2023

EXHORTATION : "La Bible a inscrit à ce propos une règle d'or,  naturelle et universelle dans ses premières lignes et même qualifiée d'ordre divin :« Remplissez la terre et soumettez-la ; (Gen 1, 28) puis, le Seigneur Dieu prit l’homme et le conduisit dans le jardin d’Éden pour qu’il le travaille et le garde » (Gen 2, 15). Tout le contraire de « gagner son pain à la sueur de son front » qui signifie être obligé de travailler durement pour gagner sa vie !"

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Vendredi 16 juin 2023

EXHORTATION : "Voici la miséricorde de Dieu : Il s'adapte à toute situation de précarité humaine.  Oh , Dieu ne voit que trop bien toute situation de désespoir qu'Il transforme dans sa particulière symphonie pastorale, et en son temps en situation améliorée.  Confiance, le Maître t'appelle,  fais seulement ta part de prière,  agis et espère. Il est fidèle."

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

Samedi 17 juin 2023

EXHORTATION : "Je rajoute donc le reste de l'Evangile :"  En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples :« Amen, amen, je vous le dis : ce que vous demanderez au Père en mon nom, Il vous le donnera. Jusqu’à présent vous n’avez rien demandé ...» Sûrement la Vierge Marie a compris et fait cette expérience.  Confiance, Dieu nous devance toujours sur nos routes. Il suffit de se mettre toujours en chemin en faisant notre part."

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Dimanche 18 juin 2023

 

EXHORTATION : "C'est la joie de l'amitié ou de la filiation divine retrouvée. Par l'Esprit Saint,  nous sommes initiés à la manière de vie de façon à plaire à Dieu. Lisons: " Rm 8, 5: "En effet, ceux qui se conforment à la chair tendent vers ce qui est charnel ; ceux qui se conforment à l’Esprit tendent vers ce qui est spirituel ; et la chair tend vers la mort, mais l’Esprit tend vers la vie et la paix. "

 

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

 

 

 

 

 

Lundi 19 juin 2023

 

EXHORTATION : Col 1, 9b-11): " Nous demandons à Dieu de vous combler de la vraie connaissance de sa volonté, en toute sagesse et intelligence spirituelle. Ainsi votre conduite sera digne du Seigneur, et capable de toujours lui plaire ; par tout ce que vous ferez de bien, vous porterez du fruit et vous progresserez dans la vraie connaissance de Dieu. Vous serez puissamment fortifiés par la puissance de sa gloire, qui vous donnera la persévérance et la patience."

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Mardi 20 juin 2023

 

EXHORTATION : Parole de Dieu— Pr 3, 13-15 : " Heureux qui a trouvé la sagesse, qui s’est procuré la raison ! Car sa possession vaut mieux que possession d’argent et son revenu est meilleur que l’or. Elle est plus estimable que le corail et rien de ce que l’on peut désirer ne l’égale."

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Mercredi 21 juin 2023

EXHORTATION : "Les maîtres de ce monde...institués par Dieu ou auto-érigés en maîtres ? Que croire ou que prendre ? De toutes les façons,  l'interrogation d'Aimé Césaire résonne encore: ils ont Dieu pour Père,  la Bible en main et pourtant, ils sont capables de tels actes. Des jours passent,  les yeux observent et on ne peut que s'étonner. Divisé entre l'empathie et l'étonnement,  on se demande toujours si c'est le Dieu qui inspire les bavures ou c'est une prévarication.  Au-delà,  l'histoire s'impose et Dieu comme un Père ou une mère ne tire que du bien du mal de l'homme. "

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Jeudi 22 juin 2023

EXHORTATION : "A qui comparer le Bon Pasteur ? Nous pouvons le rapprocher aux parents, à l'enseignant,  au pilote, à l'entraîneur, à l'encadreur. Nous étonnons-nous du mystère de notre histoire actuelle ? Une main mystèrieuse l'a certainement programmée et dirigée. C'est le Beau Pasteur qui fait tout dans sa symphonie pastorale.  Cette Main 🤲invisible est Dieu qui permet et accompagne toute vie humaine du négatif au positif ( Ps 22 ou 23)."

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Vendredi 23 juin 2023

 

EXHORTATION : Jr 31, 33: " Voici quelle sera l’Alliance que je conclurai avec la maison d’Israël quand ces jours-là seront passés, déclare le Seigneur. Je mettrai ma Loi au plus profond d’eux-mêmes ; je l’inscrirai dans leur cœur. Je serai leur Dieu, et ils seront mon peuple."

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Samedi 24 juin 2023

 

EXHORTATION : « Et maintenant craignez le SEIGNEUR ; servez-le dans l’intégrité et la fidélité. Écartez les dieux que vos pères ont servis au-delà de l’Euphrate et en Égypte ; servez le SEIGNEUR. S’il ne vous plaît pas de servir le SEIGNEUR, choisissez aujourd’hui qui vous voulez servir : les dieux que vos pères servaient au-delà de l’Euphrate, ou les dieux des Amorites dont vous habitez le pays. Moi et les miens, nous voulons servir le SEIGNEUR. »

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Dimanche 25 juin 2023

 

EXHORTATION : "Qui peut parler de Dieu ou du Dieu-Trinité ? Ce sera une aporie pour l'homme car à la base c'est une conjecture à moins que Dieu même se révèle à nous comme à Moïse, ou que Jésus-Christ nous introduise en Lui comme à Nicodème ou que l'Esprit nous l'éclaire. Voilà ce que nous fêtons,  cette " Relation " de trois mouvements solidaires indivisibles. Parler de la Sainte Trinité,  c'est parler de l'expérience du Dieu d'amour rencontré. Nous ne pouvons l'épuiser sauf crier que nous avons rencontré...la Dernière Révélation ou atteint l'Innomable. C'est contradictoire mais c'est ça. Et saint Paul semble raisonner pareillement : " Mais ce que nous proclamons, c’est, comme dit l’Écriture : ce que l’œil n’a pas vu, ce que l’oreille n’a pas entendu, ce qui n’est pas venu à l’esprit de l’homme, ce que Dieu a préparé pour ceux dont il est aimé. ... Qui a connu la pensée du Seigneur et qui pourra l’instruire ? Eh bien nous, nous avons la pensée du Christ !" (1 Cor 2, 2-16).

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Lundi 26 juin 2023

 

EXHORTATION : "Le mariage n'est pas une chaîne mais une force. Après le mariage,  s'impose un pari que l'on réalise tout le temps de la vie. La foi vise à aider pour surpasser les nombreux défis du mariage. Il faut des qualités spirituelles pour y arriver. Avant le mariage à l'église,  un long chemin de vie existait.  Après le mariage,  ce long chemin jamais imaginé s'ouvre.  Sans la foi, appui sur Dieu, on ne peut pas marcher qualitativement."

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Mardi 27 juin  2023

EXHORTATION :  "Durant tout le temps de la vie de foi, il s'agit de passer de l'entrée dans la foi à l'union à Dieu (le choix de Dieu) , et de l'union à Dieu à l'unité avec Dieu pour devenir ou se sentir fils de Dieu à l'image de Jésus-Christ.  Il y a là le transfert de la notion de théologie royale qui fait sentir chacun comme fils de Dieu permettant de comprendre la trilogie: peuple de prêtres (offrant sa vie en sacrifice), de prophètes dont la vie (reçue,  inspirée de Dieu et vécue devant Dieu) annonce Dieu et de rois (libérés de la déchéance morale,  des chemins tortueux). "

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Mercredi 28 juin 2023

EXHORTATION : "La Parole de Dieu nous a appris que la paix est une perpétuelle construction, donc sans fin. Elle consiste à prévenir des situations ou à les régler.  Régler,  c'est voir, juger,  agir ; et agir c'est aussi attirer l'attention sur ou situation ou encore dénoncer,  en parler, crier le ras le bol. Que de foyers de tension et de crise. Je pense ce matin à l'Haïti, je pense aux iles Mayotte, je pense aux drames politiques dont on ne parle pas. Mais je pense surtout aux innocentes victimes.  Cessez le feu !!!"

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Jeudi 29 juin 2023

EXHORTATION : "La tentation est toujours permanente de nous dérouter de l'amitié avec Lui à cause du type adam en nous. Il nous veut constamment Abraham mais hélas. Nous préférons parfois aller à nos chemins. En Jésus-Christ,  Il a originé une autre voie de sortie.  En Lui, nous voyons comment Dieu sauve de nouveau: à travers le don d'une vie " comme font les parents: protecteurs, défenseurs,  accompagnateurs autant qu'ils peuvent et Dieu mieux encore. Dieu a son rythme, ce rythme est une heureuse pastorale, la manière dont Dieu procède pour nous sauver."

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Vendredi 30 juin 2023

EXHORTATION:  Parole de Dieu— Ep 2, 13-16 « Maintenant, dans le Christ Jésus, vous qui étiez loin, vous êtes devenus proches par le sang du Christ. C’est lui, le Christ, qui est notre paix : des deux, Israël et les païens, il a fait un seul peuple ; par sa chair crucifiée, il a fait tomber ce qui les séparait, le mur de la haine, en supprimant les prescriptions juridiques de la loi de Moïse. Il voulait ainsi rassembler le  mur de la haine, en supprimant les prescriptions juridiques de la loi de Moïse."

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Samedi 1er juillet 2023

EXHORTATION : "Nous espérons des enfants qu'ils emboîtent le chemin de la foi. C'est bien. Cela est conforme à la transmission de la foi, des grands parents aux parents et des ceux-ci aux fils. C'est la catéchèse familiale.  Elle est multiforme mais elle est essentiellement éveiller le sens de foi chez les enfants.  Imaginez qu'entre autres, les parents amènent les enfants à l'Eglise pour une visite par moment explicative.  Ce n'est pas rien. L'espérance de remplacer les adultes est là simplement."

Père Jean Baptiste LABADEH (Clergé diocésain de Lomé)

 

Dimanche 2 juillet 2023

 

EXHORTATION :  "Que veut dire, recevoir l'Eucharistie ? L'Eucharistie, c'est rendre grâce à Dieu pour le don de Jésus-Christ ( Jn 3,16). C'est recevoir Jésus-Christ comme dit saint Jean : " Il est venu chez les siens et les siens ne l'ont pas accueilli. Mais à ceux qui l'ont reçu,  il a donné pouvoir  de devenir enfant de Dieu " Jn 1, 9-12). L'Eucharistie,  c'est la Parobe de Dieu sacramentellement faite chair le Jeudi Saint par les paroles qui créent l'événement : Ceci est mon corps,  livré pour vous,  ceci est mon sang versé pour vous ( la croix)."

Père Jean Baptiste LABADEH (Clergé diocésain de Lomé)

Lundi 3 juillet 2023

EXHORTATION :  "La paix est une perpétuelle construction nous révèle finalement l'enseignement biblique. La paix est l'absence souhaitée de troubles ou de conflits. Mais hélas,  la complexité de la personne humaine et la proportionnalité dans la compréhension des faits semblent  définir malheureusement à la discordance des points de vue. Je voudrais re-poser une réalité humaine.  La personne  dite chrétienne peut-elle avoir des contre-témoignages dans sa famille qui saperaient a priori son engagement en Eglise?
Si naturellement car la foi en Dieu étant une vision,  une manière de vivre parmi tant d'autres possibilités,  peut donc rencontrer des divergences de point de vue intrafamilial...
Père Jean Baptiste LABADEH (Clergé diocésain de Lomé)
 

Mardi 4 juillet 2023

EXHORTATION : Parole de Dieu— Jr 22, 3: " Défendez le droit et la justice, libérez le spolié du pouvoir de l’exploiteur, n’opprimez pas, ne maltraitez pas l’immigré, l’orphelin et la veuve, ne répandez pas de sang innocent en ce lieu. "
 
Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)
 

Mercredi 5 juillet 2023

EXHORTATION : (1 Co 13, 4-7): "L’amour prend patience ; l’amour rend service ; l’amour ne jalouse pas ; il ne se vante pas, ne se gonfle pas d’orgueil ; il ne fait rien de malhonnête ; il ne cherche pas son intérêt ; il ne s’emporte pas ; il n’entretient pas de rancune ; il ne se réjouit pas de ce qui est mal, mais il trouve sa joie dans ce qui est vrai ; il supporte tout, il fait confiance en tout, il espère tout, il endure tout."
Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)
 

Jeudi 6 juillet 2023

EXHORTATION: "Il ne s'agit pas du tout du dolorisme certes mais jusqu'à quand alors souffrir? Le serviteur souffrant crucifié,  atterri, écrasé,  piétiné, humilié jusqu'au dernier degré etait une minorité de personnes qui subit en exil les conséquences des actes de désobéissance des hauts placés. Il dit aussi le prophète mais encore un homme quelconque que les premiers chrétiens virent plus tard en Jésus-Christ.  Nous connaissons sans doute l'affaire Dreyfus en France et la réhabilitation de Dreyfus à cause d'une justice revanchiste et injuste. Que Dieu nous bénisse."
Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)
 

Vendredi 7 juillet 2023

EXHORTATION:  Parole de Dieu— Ep 2 : "Il voulait ainsi rassembler le  mur de la haine, en supprimant les prescriptions juridiques de la loi de Moïse. Il voulait ainsi rassembler les uns et les autres en faisant la paix, et créer en lui un seul Homme nouveau. Les uns comme les autres, réunis en un seul corps, il voulait les réconcilier avec Dieu par la croix : en sa personne, il a tué la haine.» L'accueil de la Parole de Dieu et sa transformation nous guérissent progressivement."
 
Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)
 

Samedi 8 juillet 2023

EXHORTATION : "Qu'il nous advienne selon la Parole de Dieu. Il y a un effet immédiat certes mais il y a surtout le facteur " temps " dans l'agir de Dieu. Jésus-Christ ressuscita le 3ème jour après sa mort. Lazare fut revivifié le 4ème jours de sa mise au tombeau. Entre chaque promesse et sa réalisation,  il y a forcément un temps de purification et d'ajustement. Mais la foi sauve toujours et nous met en action."
Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)
 

Dimanche 9 juillet 2023

 
EXHORTATION :  "Recevoir l'Eucharistie,  c'est adhérer (avec toute notre personne) au fait que la Parole de Dieu écoutée s'accomplira même si elle ne nous est pas parfaitement claire au début. Recevoir l'Eucharistie,  c'est rentrer dans l'Enseignement de Jésus-Christ et se laisser  guider par lui toute la vie.  La manière dont nous sentons l'Eucharistie dans notre ventre dès que reçue,  un corps nouveau apaisant,  entrevoit la vie éternelle qu'elle communique.
Recevoir  l'Eucharistie, c'est croire en Jésus-Christ qu'il est le Fils de Dieu et que son Enseignement,  devenant notre Sagesse,  est le mieux pouvant aider à rencontrer son Dieu,  re-conquérir la vie éternelle au sens de relation d'amour et intime avec Dieu.
Que l’Esprit de Dieu nous éclaire.
Bonne fête"
 
Père Jean Baptiste LABADEH  ( Clergé diocésain de Lomé )
 

Lundi 10 juillet 2023

EXHORTATION: "La Bible dans Gn 1 et 14 parle d'Amalek et d'Amalécites. Dans le livre de la Genèse 1, Amalec figure comme un petit-fils d'Ésaü (Edom), jumeau et rival du patriarche Jacob, et de ce fait comme un descendant d'Abraham. Ce n'est pas un hasard si cette construction généalogique fait d'emblée d'Amalek, fils d'Éliphaz, un descendant déchu occupant une place à part. Les Amalécites étaient donc une tribu de nomades édomites mentionnée dans la Bible, descendants d'Amalek et qui occupaient un territoire correspondant au sud de la Judée, entre l'Idumée et le désert du Sinaï en Égypte. De ce lien avec Esaü, frère-ennemi de son jumeau Jacob pour lui avoir subtilisé ses bénédictions,  il s'est originé une adversité ou haine transmise dans cette lignée de génération en génération d'où la fameuse bataille entre fils d'Israël et les fils d'Amalek: guerre de revanche. "
Père Jean Baptiste LABADEH  ( Clergé diocésain de Lomé )
 

Mardi 11 juillet 2023

EXHORTATION :  "Sur les pas d'Abraham, se relisent les mouvements de migration.  A la base, Un Seul Dieu qui a inscrit la sortie ou le déplacement dans l'être humain,  marqué par la recherche du bonheur. Sur qui ou sur quoi s'appuyer ? La foi nous montre un Dieu et Lui donne une vision universaliste: le même Dieu partout, dans le coeur de l'homme,  que l'on peut invoquer où que l'on se rend. C'est la vision du Dieu de la vie qui accompagne la vie bio-logique , laquelle est à son image ( Ps 8).
Père Jean Baptiste LABADEH  ( Clergé diocésain de Lomé )
 

Mercredi 12 juillet 2023

 
EXHORTATION : Dt 4, 39-40a: "  Sache donc aujourd’hui, et médite cela dans ton cœur : le Seigneur est Dieu, là-haut dans le ciel comme ici-bas sur la terre, et il n’y en a pas d’autre. Tu garderas tous les jours les commandements et les ordres du Seigneur que je te donne aujourd’hui." Les artisans de paix tremblent à la Parole de Dieu.  Il y a aussi des messies spécialistes de troubles en eau profonde. Ils ont un visage d'agneau mais ce sont eux qui tirent les ficelles et entretiennent les guerres.  Dieu leur parle dans la conscience mais le Mammon est préférable à tout. C'est malheureux. Ce Dieu est vraiment patient."
 
Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)
 
 

Jeudi 13 juillet 2023

EXHORTATION : "Il a fallu un messie comme Emile Ezola dans " j'accuse " avec les dreyfusards plaider réhabilitation pour Dreyfus comme Simon de Cyrène soulagea Jésus-Christ. Les injustes justices ou les justices injustes,  nous n'en sommes que trop habitués par diverses expériences : nous les voyons, nous les subissons ou nous les infligeons. Et Jésus-Christ se laissa broyé par le dernier mal que le Père du mensonge inspira à son heure par des accusations grotesques, iniques et odieux contre l'innocent. Mais fidèle jusqu'au bout dans le silence confiant au Père,  il ressuscita par sa Main droite. Pourquoi seulement là,  nous demanderions-nous? Quelqu'un a-t-il une réponse quand Jésus-Christ même s'est posé la question de son abandon?"
 
Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)
 

Vendredi 14 juillet 2023

EXHORTATION : "Jésus-Christ nous a tracé un chemin ou nous a convaincu d'un chemin qui s'impose à l'humanité,  une coupe qui n'échappera à personne,  peu importe notre appartenance religieuse puisque que nous devons grandir, avancer, devenir matures. Ce chemin,  chacun de nous doit obligatoirement le prendre,  aller son chemin comme une femme en accouchement.  Nous nous rappelons Lavoisier dans son " rien ne se perd, rien ne se créé,  tout se transforme...". Eh bien , ce qui s'est transformé, c'est la vie perdue qui s'est recréée comme la joie d'avoir une donné vie humaine."
 
Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)
 

Samedi 15 juillet 2023

EXHORTATION : Parole de Dieu— Rm 12, 14-16a
« Bénissez ceux qui vous persécutent ; souhaitez-leur du bien, et non pas du mal. Soyez joyeux avec ceux qui sont dans la joie, pleurez avec ceux qui pleurent. Soyez bien d’accord entre vous ; n’ayez pas le goût des grandeurs, mais laissez-vous attirer par ce qui est simple.»
 
Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)
 

Dimanche 16 juillet 2023

 
EXHORTATION : "Dieu nous consulte ou nous associe à son projet de salut.  Comment le comprendre ? Pour la perpétuation de la vie humaine, Dieu attend l'accord d'un homme et d'une femme.  Pour que la Parole soit connue afin que la personne humaine soit arrachée aux  influences du polythéisme et de la perte de son âme,  Dieu a voulu que les hommes s'associent à son projet en priant pour l'envoie des moissonneurs à la moisson.  C'est une démarche de synodalité, marche d'ensemble."
Père Jean Baptiste LABADEH  ( Clergé diocésain de Lomé )

Lundi 17 juillet 2023

EXHORTATION : "Peut-on appartenir en tant que croyant en Dieu à une famille biologique et y rencontrer des adversités ou des contre-témoignages ? La réponse est bien " oui ".  Est-ce la preuve que l'on n'est pas sur un bon chemin ? Non , jamais.  Nos choix sont personnels. Dans ce cas, la pluralité permet des visions différentes. Ainsi, dans la mesure où nos choix ne concordent pas, il faut s'attendre naturellement aux oppositions. Que celui qui croit en Dieu continue son chemin d'amélioration progressive , prie et supporte la situation simplement."

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Mardi 18 juillet 2023

 

EXHORTATION : "Quand Dieu marche avec l'homme,  il se doit de l'écouter.  De même que la compagnie que Dieu propose à l'homme est de génération à génération,  de même l'homme doit aussi marcher avec Dieu et vers Lui toute la vie. Le danger bien permanent est de se laisser séduire par les idolâtries ambiantes du pays du repos et se détourner de Dieu. En effet, dit  Jésus-Christ : " qui met la main à la charrue et regarde encore en arrière, n'est pas digne de moi" , il risque de devenir une colonne de sel. Il faut toujours regarder devant soi et avancer positivement et qualitativement."

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Mercredi 19 juillet 2023

EXHORTATION : "Doit-on dire  à ceux qui fabriquent les armes de cesser en leur rappelant qu'elles font plus de mal que de bien?  Que dire de la légitime défense ? Avec quoi pourrait-on se défendre dans ce cas surtout si le provocateur est bien armé lui? Doit-on parler de la guerre juste ? Cependant,  c'est triste que les innocents soient assez mêlés aux conséquences fâcheuses et malheureuses des guerres.  Au nom de cela, il vaut la peine de crier à tue-tête : arrêtez,  arrêtez,  pour l'amour de Dieu, arrêtez le crépitement des armes."

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

Jeudi 20 juillet 2023

EXHORTATION : "Au-delà de toute souffrance,  une joie sans fin nous attend ". Belle formule de saint Paul pour encourager les premiers chrétiens en pleine persécution. Et ce n'est que trop vrai. Quand le mal se déchaîne sur nous comme les exils de notre histoire,  plaise à Dieu de nous porter à aller à sa rencontre et de revenir grâce à Lui avec le rire. ".

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

 

Vendredi 21 juillet 2023

 

EXHORTATION : (Ph 2, 2b-4): " Ayez les mêmes dispositions, le même amour, les mêmes sentiments ; recherchez l’unité. Ne soyez jamais intrigants ni vantards, mais ayez assez d’humilité pour estimer les autres supérieurs à vous-mêmes. Que chacun de vous ne soit pas préoccupé de lui-même, mais plutôt des autres."

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé )

 

Samedi 22 juillet 2023

 

EXHORTATION : "Le christianisme d'hier,  d'aujourd'hui et de demain,  qu'en penser? Le christianisme sera toujours aux prises avec les situations humaines,  essentiellement la recherche de miracles ou de solutions rapides et faciles. C'est l'une des raisons de toute démarche religieuse. Cependant,  il y a cette seconde approche morale qu'exige plus la religion et là l'humanité a du mal à entrer dans cette perspective parce que c'est plus difficile. Mais avant Jésus, en son temps et après Lui, les situations ne changent pas à coup de baguette magique.  Ce n'est pas un péché, un tel raisonnement..."

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Dimanche 23 juillet 2023

EXHORTATION : "Le christianisme ne se découvre paradoxalement plus doux, sublime, merveilleux et voie de salut que dans cette dimension de " suis-moi" et de marche de transformation du négatif au positif.  Que l’Esprit Saint arrose les sillons de notre corps qui re-naît au gré de la Parole et nous donne la joie du coeur qui cherche Dieu. Il ne s'agit pas seulement de crier, de danser ou de n'attendre que des miracles de Jésus, mais il s'agit surtout de changer de vie. C'est cela porter du fruit.  Que ma vie actuelle soit mieux que celle d'avant et progressivement."

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Lundi 24 juillet 2023

EXHORTATION : "Les problèmes éternels de famille sont là. Dieu même n'a pas établi l'égalité dans les familles. Tout est de l'ordre de l'équité et de la proportionnalité. Mais le Christ comme nouvelle humanité nous le rappelle: cette situation de haine est fondamentalement désolante. Il nous invite à comprendre Dieu comme Amour et nous exhorte à travailler l'unité dans la fraternité mais pas l'uniformité, pas la toujours de Babel mais la Pentecôte.

Que l'Esprit de Dieu nous éclaire à lutter contre ce qui divise. Prions toujours que Dieu se fasse tout en tous."

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

Mardi 25 juillet 2023

EXHORTATION : "Nous lisons et méditons le semeur sage à lui-même dans l'Evangile jetant sa semence sur ces sols dont il savait bien la qualité. La mystique du semeur comme une mère,  un enseignant ou un coach, est d'espérer que chacun-e de nous passe du premier sol au dernier sol qui porte du fruit. On pourra encore faire le rapprochement à une mère qui a quatre enfants. Elle espère que le dernier,  progressivement grandira et sera sage comme le premier.  Cependant c'est dans la famille comme église domestique que les parents transmettent la foi et les valeurs humaines aux enfants comme éducation."

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Mercredi 26 juillet 2023

 

EXHORTATION : "La foi et la paix politique, qu'en dit le Messie Jésus-Christ? Tout dépend du sens que l'on se fait pour la politique. Soit elle est comprise comme affaires de la cité, et là c'est un devoir à tous et pour tous : même le religieux intervient. Soit elle est perçue comme  un système de gestion de pouvoir réservé et confié à des acteurs spécifiques. Là le Messie Jésus-Christ s'en est un peu éloigné. Cela s'entrevoit à travers la parabole du semeur. Cette parabole est une réponse à un souci politique. Les juifs étaient exilés sur leur territoire par les Romains. Ils attendaient la " venue " du Messie comme David, Salomon, Ezéchias sur son cheval, combattrait l'envahisseur et redonnerait la souveraineté nationale à Israël. Ainsi se ré-exprime donc le souci : nous avons besoin d'une libération politique mais toi, tu nous ressasses la conversion.  Penses-tu que ce soit là la solution ? "

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Jeudi 27 juillet 2023

 

EXHORTATION : Mt 11, 28:" En ce temps-là, Jésus prit la parole et dit : « Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi, je vous procurerai le repos. Prenez sur vous mon joug, devenez mes disciples, car je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez le repos pour votre âme. Oui, mon joug est facile à porter, et mon fardeau, léger. »

La vocation à la Vie consacrée n'est-elle pas de montrer la libération que Dieu donne à l'homme et la simplicité de ce Dieu par rapport aux idoles?"

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Vendredi 28 juillet 2023

 

EXHORTATION : "L'homme est complexe et perdu à lui-même. Enfant, personne ne pouvait imaginer le poids parfois écrasant de la vie. Spontanément, la sensation intérieure de chercher des solutions surgit, s'impose. Les solutions sont naturellement spirituelles et corporelles selon les cas. Dieu aidant, des soulagements et des satisfactions adviennent. Cependant,  il y a toujours raison de s'interroger sur nos pathologies, sur les approches et les tentatives. Il n'y a nulle part dans l'humanité,  nulle époque où des solutions adaptées aux maux ne soient cherchées. C'est normal. Au mal spirituel, des solutions conséquentes. Il en est de même aux maux physiques. Toutefois,  il faut réfléchir sur cette manière parfois trop spiritualisante de vouloir régler les maux humains. Jusqu'à quand Dieu pourra être célébré pour Lui-même, de façon désintéressée? Toutes les solutions humaines sont-elles dans la prière de laquelle on espère un miracle magique?"

 

Samedi 29 juillet 2023

 

EXHORTATION : "Y a t-il une prière vaine? Non!. Ça n'existe pas. Toute prière produit un effet, soit immédiat,  à court ou a long terme.  Nous pouvons ne pas savoir prier comme il faut mais la prière avant qu'elle ne soit parole, commence dans le cœur de l'homme,  elle est "  l'élévation de l'âme vers Dieu " comme le définit saint Jean de Damas. Savoir prier, c'est prier sur le modèle du Notre Père selon le Christ. Dieu n'est ni sourd ni faux. La prière sauve, nos prières nous sauvent et nous sauveront toujours."

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Dimanche 30 juillet 2023

 

EXHORTATION : "Si l'Ancien Testament part de ce fond de défense de la foi, le Nouveau Testament part quand à lui d'un fond de rejet. Les contemporains de Jésus-Christ  attendaient la venue d'un messie politique qui pourrait leur obtenir l'autonomie et la liberté nationale. La parabole du semeur est une réponse large aux soucis des auditeurs de Jésus-Christ. Nous voulons notre souveraineté de peuple de Dieu et non entendre de belles paroles creuses et oiseuses à nous endormir debout qui nous ressassent la conversion. Jésus s'entend autrement. Puisque la Parole de Dieu porte toujours fruit à l'image des effets de l'eau et de la neige, moi, venu guérir et réconcilier les coeurs blessés, je sème cette Parole dans le cœur des hommes et je nourris d'espérance de voir des hommes passer du premier sol au dernier, la bonne terre qui porte du fruit. Cette manière dirait-on imprudente, naïve de notre semeur en question n'est-elle pas à l'image d'un enseignant devant ses élèves ou à l'image de la patience d'une mère qui voit grandir son enfant?"

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

 

Lundi 11 septembre

EXHORTATION : "La parabole sur la petite graine de moutarde ou de senevé interpelle. Plus petite graine alors, grandie, elle fait 3 à 4 m de hauteur devenant le plus grand arbre du jardin potager. Il peut attirer des oiseaux pour leurs nids dans ses branches ou procurer le repos à son ombrage. N'est-ce pas que dans la famille,  les parents aussi grandissent simultanément que les enfants ?

De même,  le fait du mariage entre les parents est soumis à cette réalité de petite graine en rapprochement au début de leurs histoires: une rencontre, une amitié,  une proximité,  une convenance,  un désir d'aller plus loin,  un oui réciproque,  un lien dans un  contrat, un chemin qui s'ouvre,  un cheminement qui se fait,  des déplacements,  des situations qui se découvrent,  des enfants qui arrivent,  qu'ils voient patiemment grandir.  Même Jésus-Christ a dû faire humainement le passage de la petitesse à la grandeur. L'Eglise commença petitement et fait son chemin dans le temps."

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Mardi 12 septembre

 

EXHORTATION : "La marche des hommes est une suite successive de hauts et de bas. Il faut toujours partir d'un point de départ,  il faut construire. Bénissons le Seigneur pour ces personnes,  qui, grâce à Dieu, retrouvent un équilibre. Prions pour ceux et celles qui sont à l'étape des précarités. Grâce à Dieu,  chacun-e fera son passage et aura  son tour. "

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Mercredi 13 septembre

EXHORTATION : "La parabole du semeur voudrait dire en outre:  moi, je viens guérir les cœurs blessés,  je viens aider l'homme à quitter le type Adam,  source de nos malheurs en nous, je viens contribuer à la réconciliation des peuples. Il s'en dégage simplement que Jésus-Christ remet chaque personne humaine devant le projet fondamental de Dieu à savoir,  la prise de conscience du devoir du bon droit et de la justice sociale,  de la cohabitation des peuples dans un " processus " de paix qui n'est jamais définitive mais une perpétuelle construction. Que dire alors de ceux et celles qui font et attisent la guerre? La conscience leur parle et l'intérêt politique dévoyé les aveugle. Que les chrétiens soient artisans de paix et donnent l'exemple à partir de l'homme re-nouvelé. La balle est dans notre camp. Faire bien et essayer de bien le faire. Le Messie Jésus-Christ n'est pas l'homme fort militaro- conquérant attendu. Il est plutôt un re-bâtisseur de conscience. "

 

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Jeudi 14 septembre

 

EXHORTATION : Mt 11, 28:" En ce temps-là, Jésus prit la parole et dit : « Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi, je vous procurerai le repos. Prenez sur vous mon joug, devenez mes disciples, car je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez le repos pour votre âme. Oui, mon joug est facile à porter, et mon fardeau, léger. »

La vocation à la Vie consacrée est de montrer la libération que Dieu donne à l'homme et la simplicité de ce Dieu par rapport aux idoles."

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Vendredi 15 septembre

 

EXHORTATION : "J’ai donné des ordres à vos juges : Vous entendrez les causes de vos frères, et vous trancherez avec justice les affaires de chacun de vos frères, ou avec l’émigré qu’il a chez lui. Vous n’aurez pas de partialité dans le jugement : entendez donc le petit comme le grand, n’ayez peur de personne, car le jugement appartient à Dieu." (Dt 1, 16-17a)

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Samedi 16 septembre

 

EXHORTATION : "La question de Jésus le Christ semble inépuisable puisque la christologie n'est pas totalement homogène. La question du Christ entendu comme Messie,  oint, Fils de Dieu ou de l'Homme, renvoie soit à  un peuple dit d'Israël mais aussi à un roi donc à une personne élue. Que cette personne soit collective ou personnelle,  sa vocation est de vivre selon la volonté de Dieu et sa mission est de réaliser cette volonté. En cela, ce fils collectif ou personnel devient un modèle, une voie ou un chemin à prendre afin d'obtenir la vie qualitative ou vie éternelle et entrer ainsi  et demeurer dans le royaume de Dieu."

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Dimanche 17 septembre

EXHORTATION : "N'être pas d'une culture telle celle judéo-chrétienne,  c'est parfois ne pas réaliser que le mystère de Dieu se passait avec les contextes socio-géopolitiques de son temps tout comme nos réalités actuelles ne peuvent pas se passer des mêmes contextes nôtres s'il faudra les saisir ou les comprendre. Autrement,  les négociations politiques des pouvoirs auxquelles nous assistons en notre temps, paraissent des invariants socio- structurels et anthropologiques autant le peuple d'Israël,  de façon diachronique et synchronique a dû tomber dans des contrats de suzéraineté et de vassalité pour conserver politiquement sa souveraineté et son autonomie nationale : le peuple de Dieu doit subsister dans le concert des nations car il y est un missionnaire du visage du Vrai Dieu..."

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Lundi 18 septembre

 

 

EXHORTATION : "La foi en Yahvé commença avec une famille : Abraham et Sara. Isaac (ou Ismaël ) s'ajoutèrent. Deux petit-fils,  Jacob et Esaü avec leurs descendances dont essentiellement les 12 enfants de Jacob nous furent soulignés etc... La foi chrétienne commença avec Jésus-Christ,  ses parents,  Jean Baptiste et ses parents, le vieux Syméon et Anne la prophétesse, les 12 Apôtres et les 70 ou 72 disciples etc... Combien de chrétiens à nos jours depuis la Pentecôte ? Ainsi les familles se perpétuent de génération en génération et Dieu leur sera fidèle. Il suffit de commencer,  de rentrer dans le projet de Dieu. Il assure la croissance en fécondant les efforts des parents car ils sont réponses à son dessein. BENISSONS LE SEIGNEUR À JAMAIS POUR TOUS SES BIENFAITS."

 

Père Jean Baptiste LABADEH( Clergé diocésain de Lomé )

 

Mardi 19 septembre

EXHORTATION : "Il nous faut atteindre cette stature christique. C'est à ce stade que nous sommes finalement appelés. Nous découvrirons donc le sens profond des miracles ou merveilles de Dieu comme " signes, énigmes " ou témoignages de l'accompagnement ou de la fidélité de Dieu à mesure que nous marchons vers Lui. Nous avons naturellement droit aux biens matériels mais nous avons naturellemnent aussi le devoir de croître dans la spiritualité et ceci partout où nous vivons : faisons l'expérience de la présence universelle de Dieu ."

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

Mercredi 20 septembre

EXHORTATION : "La Parole de Dieu est une Parabole de Bonnes Nouvelles. Elle est plus grande que notre cœur, connaissant mieux nos besoins  et la juste solution qui nous convient. Dieu a toujours le dernier mot qui re-lance la vie de l'homme."

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

Jeudi 21 septembre

 

EXHORTATION : "Le Pape François,  lors des vêpres récemment, avec les consacrées à Lisbonne revenait sur la prière et notre manière de prier. C'est l'invitation d'une introspection. " Prions-nous par récitation,  par habitude,  par récitation,  par pcittacisme ou comme un perroquet ? Tandis que la force ou la résilience est la prière de la vie ordinaire,  la prière est en principe la moelle ou la force de la vie chrétienne puisque c'est une manière de vivre et elle l'est aussi concrètement pour la Vie consacrée car elle est une expression de la vie chrétienne.  La prière empêche d'être dissipé. Elle concentre sur l'objectif et révèle les moyens. La force d'âme fait avancer l'homme. La prière à la suite de la force d'âme pacifie le croyant. "

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Vendredi 22 septembre

 

EXHORTATION : "L'humanité est mystère, l'homme, obscur à lui-même est complexe, son coeur est compliqué et malade. Il n'y a pas d'exception à cette réalité. Une conversion à Dieu comme La Vraie Spiritualité est plus que normal. Cependant,  il nous faut avoir la grâce de la patience à accepter cette réalité inchangeable: il n'y aura jamais de vie sans difficulté,  il n'y aura pas d'existence sans épreuves, tous les problèmes humains ne seront jamais totalement et définitivement résolus. Nous n'avons qu'à re-parcourir l'histoire humaine voire biblique. "

 

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Samedi 23 septembre

EXHORTATION : "Lorsqu'Israël devient un modèle collectif, cela montre aux nations comment Dieu protège son peuple en lui assurant la paix. C'est l'image du peuple particulier qui échappe à la mort entendue,  désobéissance et malheurs socio et géo-politiques. Mais hélas. Toutefois  en re-concentrant cette vocation sur une personne,  Jésus-Christ,  c'est de nouveau bâtir une nouvelle humanité pouvant cette fois-ci, aider chaque personne humaine à re-conquérir la vie qualitative perdue dans le type orgueilleux en l'homme. Ainsi quand nous professons: " je crois en la rémission des péchés, en la résurrection des morts et en la vie du monde à venir...", c'est rappeler la miséricorde divine, c'est rappeler à la personne humaine sa grâce fondamentale et ontologique de perfectibilité...."

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Dimanche 24 septembre

EXHORTATION : "Mais exister, c'est gouverner et gouverner c'est mettre des gens qu'il faaut aux places qu'il faut. Le roi ne devra confier les clés qu'aux capables parce qu'ils le méritent car ils se sont sacrifiés pour se former. C'est une forme de centuple divine et de récompense des efforts. Toute autorité qui préside à une destinée des peuples est aussi exposée au rejet ou à la révocation si elle vire au mal ou à l'intérêt personnel. La révocation de Shebna (Is 22) se trouva là justement: " Je vais te chasser de ton poste, t’expulser de ta place." Et bien naturellement,  cette place doit revenir à un autre présumé faire la volonté de Dieu et du peuple. Il recevra la même investiture: "Et, ce jour-là, j’appellerai mon serviteur, Éliakim, fils d’Helcias.Je le revêtirai de ta tunique, je le ceindrai de ton écharpe, je lui remettrai tes pouvoirs..."

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Lundi 25 septembre

 

EXHORTATION : "La Bible nous raconte une histoire d'audace entre Abraham et Dieu. Il s'en suivit entre autres promesses, celle d'une descendance nombreuse. Mais Abraham a eu combien d'enfants à la fin? Et pourtant, nous héritons par la foi des mêmes promesses. Il y a bien sûr des familles sans enfants. C'est une souffrance. Mais force est de constater que la plupart des familles n'ont pas leurs enfants après 75 au minimum. C'est une grâce qui vaut des mercis sans fin."

Père Jean Baptiste LABADEH( Clergé diocésain de Lomé)

 

Mardi 26 septembre 2023

EXHORTATION :  "Loin de vouloir raviver un souvenir qui s'éteint ou un deuil qui se fait. Il y a quelques semaines,  les réseaux sociaux ont partagé le décès de ces trois adolescents americano-togolais dans un incendie aux États-Unis. Ce sort malheureux ne pouvait que couper le souffle et rendre perplexe. Que dire à ces parents sinon que faire silence, être bienveillant,  rester seulement avec eux et autour d'eux en présence de consolation.

Cette situation malheureusement humaine, accompagne l'humanité. Qu'en dit Dieu, l'auteur de toute vie humaine, qu'aurait-il dit devant les drames du Maroc et de la Lybie,  les énièmes de notre existence ? Il y a certainement,  une miséricorde divine invisible qui se déploie. Voilà Jésus-Christ,  ayant pitié de la veuve qui voyait son orphelin mourir: " Voyant celle-ci, ma veuve, le Seigneur fut saisi de compassion pour elle et lui dit :« Ne pleure pas. »."

Père Jean Baptiste LABADEH( Clergé diocésain de Lomé)

 

Mercredi 27 septembre 2023

EXHORTATION : Certains titres de e-presse interpellent, surtout lorsqu'il s'agit de rendre la dignité usurpée à un peuple.  Il a été décrit sur les médias que la précieuse matière au fronton de la couronne royale, était fruit  de conquête d'un pays asiatique.  Cette couronne est brandie sans gêne encore au cours de quelle noble cérémonie....! La Bible, quasi-fondement de la civilisation européenne nous interdit de désirer le bien d'autrui et de le prendre de force. La réclamation en question ne fait que traduire d'une part des milliers d'autres qui sont en devoir de restitution et d'autre part, la pourriture d'un contexte de relation.  Que de vestiges, de monuments africains en occident sans oublier ceux américains, asiatiques au nom de quel commandement biblique?

Père Jean Baptiste LABADEH( Clergé diocésain de Lomé)

 

Jeudi 28 septembre

 

EXHORTATION : "Le Pape François le rappelait récemment à Lisbonne aux jeunes : " Dans la vie, rien n'est gratuit. Tout est payant. Il n'y a qu'une seule chose qui est gratuite. C'est l'Amour de Jésus...". Ce message venant du Pape, de son rang, doit re-faire réfléchir en ces temps où l'Evangile prend l'allure d'un message unique de prospérité en certaines parties de la terre. Certes, la Bonne Nouvelle s'adapte aux réalités des peuples mais elle demeure aussi objective."

Père Jean Baptiste LABADEH( Clergé diocésain de Lomé)

 

Vendredi 29 septembre

 

EXHORTATION : "La Parole de Dieu est une heureuse proposition à l'humanité. Elle est capable de guérir de mille et une manière, spontanément mais surtout progressivement comme une mère voit patiemment grandir son enfant. Accueillir la Parole de Dieu,  c'est entrer dans un projet, adhérer entièrement à une manière de vivre. Lisons ce passage : Jc 1, 2-4: "Quand vous butez sur toute sorte d’épreuves, pensez que c’est une grande joie. Car l’épreuve, qui vérifie la qualité de votre foi, produit en vous la persévérance, et la persévérance doit vous amener à une conduite parfaite ; ainsi vous serez vraiment parfaits, il ne vous manquera rien."

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

 

Samedi 30 septembre

 

EXHORTATION : "Selon un programme mystérieux,  l'homme peut s'améliorer,  celui qui s'est éloigné de Dieu ou séparé de Lui peut se rapprocher et peut ressusciter,  revenir à la vie, se relever, s'élever,  se tenir debout pour une vie meilleure donnée par Dieu. Toute la mission du Christ et de l'Eglise est de toujours réaliser le programme de vie divine accordée à l'homme créé à l'image et à la ressemblance de Dieu ( Ps 8). Voici le programme : " L’Esprit du Seigneur est sur moi parce que le Seigneur m’a consacré par l’onction. Il m’a envoyé porter la Bonne Nouvelle aux pauvres, annoncer aux captifs leur libération, et aux aveugles qu’ils retrouveront la vue, remettre en liberté les opprimés, annoncer une année favorable accordée par le Seigneur..."

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

 

 

 

Dimanche 1er octobre

 

EXHORTATION : "Is 22 : il sera un père pour les habitants de Jérusalem et pour la maison de Juda. Je mettrai sur son épaule la clef de la maison de David : s’il ouvre, personne ne fermera ; s’il ferme, personne n’ouvrira. Je le planterai comme une cheville dans un endroit solide ; il sera un trône de gloire pour la maison de son père. ». Il faut donc prier pour des pasteurs, des autorités selon le coeur de Dieu. Mais les remaniements, les révocations subsisteront toujours pour équilibrer le cours de l'histoire des peuples..."

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Lundi 2 octobre

EXHORTATION : "Il n'y a pas de paix définitive dans aucune famille du monde, ni avant Jésus ni en son temps et plus encore après lui... et malheureusement jusqu'à la fin éventuelle de l'humanité s'il y en aurait. Ce n'est pas une malédiction, cet état de fait, mais il traduit la réalité de la paix comme une perpétuelle construction. Construire donc la paix dans nos familles, c'est aussi réaliser qu'elle passe par la paix intérieure de chaque membre de la famille."

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Mardi 3 octobre

 

EXHORTATION : "Prions le Seigneur de prendre en pitié, selon son dessein toutes les femmes, mères qui souffrent, pleurent, gémissent pour toutes les situations de mort de leurs enfants. Ces mères sont aussi hors de leur pays d'origine puisque la vie et ses réalités ne changent pas. Que le Seigneur s’approche et touche les différents cercueils ; que les porteurs s’arrêtent et que le Maître Jésus dise: « Jeunes hommes, je vous l’ordonne, levez-vous ». Que ces jeunes  morts se redressent et se  mettent à parler. Et Jésus les rende à leurs mères."

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Mercredi 4 octobre

EXHORTATION : "En ce moment, on a l'impression que les pays érigés en puissants sont divinement couverts dans leurs crimes, sans gêne de conscience et profitant économiquement depuis des lustres. A côté, les pays spoliés,  à la conscience troublée, qui plus encore,  subissent cette injustice organisée même au nom de Dieu. Non c'est juste une prévarication odieuse. Les jours passent,  les consciences s'éveillent, les jugements s'établissent.  Ça suffit pour l'amour du Dieu de vérité et de justice...!!!"

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

Jeudi 5 octobre 2023

EXHORTATION : "La mission du Christ hier et de ses successeurs en nos temps, est de montrer le chemin de Dieu et de tirer les hommes vers les hauteurs divines. La Vie consacrée à travers ses joies et ses peines témoignent de la réalité de la vie même vécue devant Dieu. Une évangélisation faite que de promesses est une illusion, un mirage, une hallucination voire une tromperie. Le modèle de la Vie consacrée reste la vie du Christ, son humanité et sa divinité.  La vie chrétienne aussi ne peut être autrement.  La Bonne Nouvelle est à la fois promesse mais aussi accueil de la réalité de la vie humaine avec espérance."

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

Vendredi 6 octobre 2023

 

EXHORTATION : "Les souffrances du monde. Elles sont mêlées aux attentes de bonheur des hommes. Récemment, en Eglise, c'était la fête de la Croix glorieuse. Quelle leçon? La Croix comme symbolique de la souffrance s'impose à toute vie humaine sans considération religieuse. La religion, quand à elle nous encourage et nous rappelle que la vie  peut changer vers un bonheur qui existe, qui est invisible bien sûre mais qui peut se réaliser par nos efforts aussi. Autrement,  tout chemin de Croix est un chemin de gloire. Et pour la mémoire de Notre Dame des douleurs relative aux souffrances de la Vierge Marie, elle dit les souffrances de toutes les femmes de l'humanité comme mères espérant un bonheur pour leurs enfants."

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Samedi 7 octobre 2023

 

EXHORTATION : Psaume— Ps 53 (54), 3-4, 6.8

R/ Voici que Dieu vient à mon aide. " Par ton nom, Dieu, sauve-moi, par ta puissance rends-moi justice ; Dieu, entends ma prière, écoute les paroles de ma bouche. Voici que Dieu vient à mon aide, le Seigneur est mon appui entre tous. De grand cœur, je t’offrirai le sacrifice, je rendrai grâce à ton nom, car il est bon ! "  Dieu est toujours à l'œuvre. Il sauve toujours.

 

Père Jean Baptiste LABADEH  (Clergé diocésain de Lomé)

 

Dimanche 8 octobre 2023

EXHORTATION : "Former le cœur et la tête, c'est découvrir et accueillir le fonctionnement de la vie.  Nous y rencontrons inégalité ou équité.  Cela nous choque, nous désarme très souvent si nous semblons désavantagés. Eh oui, mon malheur fait le bonheur de l'autre et inversément. La parabole des ouvriers de la dernière heure,  j'aime dire, est un heureux enseignement d'apaisement,  de consolation, de défrustration. C'est encore une pédagogie de non jalousie, d'envie et du contentement de soi et l'appréciation du bonheur de l'autre.  Saint Matthieu rapporte à une communauté de croyants : " N’as-tu pas été d’accord avec moi pour un denier ?  Prends ce qui te revient, et va-t’en. Je veux donner au dernier venu autant qu’à toi : n’ai-je pas le droit de faire ce que je veux de mes biens ? Ou alors ton regard est-il mauvais parce que moi, je suis bon ? "

Père Jean Baptiste LABADEH  (Clergé diocésain de Lomé)

 

Lundi 9 octobre 2023

 

EXHORTATION : "Nous écrivions que la paix est une perpétuelle construction, donc en chaque membre des familles également. En la construisant, chacun-e est exposé(e) à des tentations humaines symbolisées en trois tentations dans la vie de Jésus. Ces tentations sont permanentes toute notre vie dans un mouvement de va et vient, selon nos étapes de vie. Il est facile de se laisser aller, mais il est difficile de vivre la vertu. Le malheur de l'homme se trouve dans la permissivité tandis que son bonheur se trouve dans le combat contre les attraits...."

Père Jean Baptiste LABADEH  (Clergé diocésain de Lomé)

 

Mardi 10 octobre

EXHORTATION : Ps 113: R/ Peuple de Dieu, mets ta foi dans le Seigneur. «Notre Dieu, il est au ciel ; tout ce qu’il veut, il le fait. Leurs idoles : or et argent,Elles ont une bouche et ne parlent pas, des yeux et ne voient pas, des oreilles et n’entendent pas, des narines et ne sentent pas.

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Mercredi 11 octobre

EXHORTATION : Psaume 2 : « Moi, j'ai sacré mon roi sur Sion, ma sainte montagne. »

Je proclame le décret du Seigneur ! + Il m'a dit : « Tu es mon fils ; moi, aujourd'hui, je t'ai engendré.

Demande, et je te donne en héritage les nations, pour domaine la terre tout entière.

Tu les détruiras de ton sceptre de fer, tu les briseras comme un vase de potier. »

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Jeudi 12 octobre

EXHORTATION : "Le Christ est venu tracer un chemin.  Par sa vie, il a montré qu'aller vers Dieu consiste à prendre ce chemin toute la vie, à mener un combat spirituel, tout comme réussir la vie ordinaire est un combat. La paix chrétienne consiste à entrer dans une marche, aussi que l'on expérimente la paix humaine en acceptant les exigences de la vie. Que l'Esprit de Dieu dispose notre cœur aux vérités fondamentales de l'Evangile dans son entièreté."

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé )

 

Vendredi 13 octobre

EXHORTATION : "La résurrection du Christ renforce cette espérance que la victoire du bien, de la vie, d'un lendemain meilleur est toujours donnée et possible à l'humanité. Il faut juste avoir la grâce du courage de traverser le temps, de semer en pleurant afin de pouvoir moissonner dans la joie. Toutefois, la vie ne  sera plus matériellement heureuse et simple qu'en force de la justice sociale. Baisse pas les bras."

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Samedi 14 octobre

EXHORTATION : "Le monde actuel est celui de la dictature du matérialisme. Cela influe plus encore sur la conception actuelle de la foi chrétienne. Etant surtout un chemin d'amélioration progressive et qualitative de la vie humaine,  il se développe de nos jours une conception de foi , on peut dire matérialiste. On a du mal à choisir Dieu et si on le choisit,  ce sont  les richesses matérielles et la prospérité qui ne doivent qu'être les conséquences. Les moyens de vivre ou de mieux vivre sont justes et normaux. Mais le christianisme souffrirait socialement s'il n'est que réduit au matériel. La vie de l'homme ne s'arrête pas qu'ici bas. Cette vie nous amène à une destination pas toujours claire. Que l'Esprit Saint nous donne d'être entièrement dans la plénitude de la foi chrétienne."

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Dimanche 15 octobre

 

EXHORTATION : "L'orgueil fait que chacun-e ne veut  tirer  le butin que vers soi et uniquement si possible. Notre logique nous établit narcissiquement en le centre du monde bien souvent. La tristesse de Caïn face au bonheur d'Abel reste la symbolique de la maladie sociale humaine. Ce sentiment devient péché capital, des choses pensées en nous-mêmes qui, muries, peuvent engendrer d'autres péchés, des actes moralement, répréhensibles par la nature et conséquent par Dieu. Quel est au fond notre problème si l'ouvrier de la dernière heure a reçu comme moi? A-t-il pris mon salaire?.."

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Lundi 16 octobre

 

EXHORTATION : "Le monde évolue ou bien les réalités du monde vont vite. Les besoins des hommes s'accroissent. Les mentalités changent rapidement car les époques ne sont plus les mêmes.  Les temps actuels imposent que les enfants constituent une entreprise dans laquelle il faut investir pour le long terme. De toutes les façons, ils sont plus exigeants que les parents en leurs temps. Tels souhaits pour les enfants,  tels investissements dans le présent.  Dieu vous bénisse les parents et courage.  Que Dieu couronne vos efforts."

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Mardi 17 octobre

EXHORTATION : Ps 113: R/ Peuple de Dieu, mets ta foi dans le Seigneur.

Leurs mains ne peuvent toucher,

leurs pieds ne peuvent marcher,

Qu’ils deviennent comme elles, tous ceux qui les font,

ceux qui mettent leur foi en elles.

Israël, mets ta foi dans le Seigneur : le secours, le bouclier, c’est lui ! Famille d’Aaron, mets ta foi dans le Seigneur, le secours, le bouclier, c’est lui !

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

Mercredi 18 octobre

EXHORTATION : " Dieu qui revient aux termes de son Alliance " c'est ce que nous fait comprendre la tradition biblique. S'il ne se comporte pas comme un homme, Il donne au moins le déclic de pouvoir se raviser. Toute la complexité de l'existence ne naît que de la dureté du cœur de l'homme,  compliqué et malade. Seule la vie influencée par la Parole de Dieu peut sauver le monde."

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

Jeudi 19 octobre

EXHORTATION : "La grandeur ou mieux l'énormité de la Vie consacrée se trouve contrairement au rythme du monde, dans l'humilité dont témoignent les personnes consacrées. Humilité car la Vie consacrée n'est  jamais dans l'ordre du mérite, ni avant la vocation, ni pendant la consécration, encore plus au soir de notre vie. Aucune personne consacrée ne serait à la hauteur de façon parfaitement exemplaire de la grâce,  du don ou de l'amour de Dieu. Il faut cet écart réel entre le sujet et la grâce divine afin que soit toujours chantée et mise en avant la miséricorde divine. Ce sentiment peut mieux faire entrevoir " le Magnificat "..."

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Vendredi 20 octobre

EXHORTATION : "Dieu comme insondable,  limite, mystère,  force invisible sous-tendant l'univers visible et invisible est une réalité,  " l'Innomable " nommé déversement car " si Dieu n'existait pas,  tout est permis " dit Fiodor Dostoïevsky. Et donc, nous avons à toujours éprouver des limites pour constamment nous tourner vers Dieu. C'est heureux ainsi pour nous car Dieu se révèle l'Accompagnateur de notre vie. La guérison se trouve dans le temps qui appelle à l'espérance.  La plus évidente guérison que nous recevons est la consolation divine."

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Samedi 21 octobre

EXHORTATION : "Au même moment,  nos espérances accompagnent l'attente d'un miracle,  simultanément, il nous faut nous convaincre à partir de la vie que tout est progressif et que le changement est plus inscrit dans le temps.  C'était l'expérience de tous les témoins de la foi. Une attention donc à ce que dit saint Pierre dans ce passage: " Frères, redoublez d’efforts pour confirmer l’appel et le choix dont vous avez bénéficié ; en agissant ainsi, vous ne risquez pas de tomber. C’est ainsi que vous sera généreusement accordée l’entrée dans le royaume éternel de notre Seigneur et Sauveur Jésus Christ. "

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Dimanche 22 octobre

EXHORTATION : C'est la joie de Pâques qui continue en s'adaptant aux difficultés,  aux lenteurs de chaque personne à croire facilement à cet événement de la résurrection jamais advenu dans l'histoire humaine surtout à la façon de Jésus-Christ.

Depuis cette expérience des deux disciples d'Emmaüs,  le nom Emmaüs demeure la symbolique  d’un endroit où les désespérés retrouvent l'espoir. On dirait un Eureka d'Archimède.

Il demeure vrai que le Christ ressuscité n'est plus matériellement visible.  Où vit-il depuis lors mieux où le trouver? Il se rencontre dans les Écritures dont l'homélie comme entretien spirituel en élargit l'horizon..."

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Lundi 23 octobre

 

EXHORTATION : "C'est quand nous grandissons en âge humain et que demeurons sur le chemin de la foi, que nous découvrons combien la foi est un énorme et inestimable don fait à la personne humaine pour l'accompagner vers son bonheur.  C'est heureux donc que ce don soit ouvert à toute personne. Chacun-e s'y attachera quand il aura réellement trouvé la vie qualitative en Dieu qui lui permet de mieux se re-construire. Comment ne pas percevoir la beauté de Dieu quand Lui-même décrit la splendeur de sa Relation avec l'homme en terme de mariage : " Je veux chanter pour mon ami le chant du bien-aimé à sa vigne...?"

Père Jean Baptiste LABADEH  ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Mardi 24 octobre

EXHORTATION :"  Le peuple français est né d'une mère chrétienne et d'un père inconnu ... Je dis père inconnu parce que la France est et a toujours été une nation d'immigrants." affirme André Frossard.  C'est à la fois relatif et vrai aussi.

Qui est en devoir d'être appelé im-migré? Qui est en droit d'être appelé ex-patrié ? Très  simplement, l'immigré est celui qui a quitté sa terre maternelle pour aller vivre dans - im- un autre pays. L'ex-patrié est celui est sorti-ex- de sa terre maternelle pour aller vivre dans un autre pays. Où est la différence ?"

Père Jean Baptiste LABADEH  ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Mercredi 25 octobre

EXHORTATION : "Tout se passe dans le cœur de l'homme: être prompt à la violence pour dominer et s'imposer.  C'est l'homme à l'étape de la virtualité, tenaillé entre l'instinct de survie et la volonté de puissance. La manière humanisante de pouvoir régler autrement et qualitativement les conflits sans le regret d'une conscience affligée et jugeante sera l'optimal de la non violence. Elle est facteur de paix mais n'est pas sans subir la hargne des violences. C'est la raison pour laquelle,  la paix est don mais en principe, une perpétuelle construction...."

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Jeudi 26 octobre 2023

EXHORTATION : "Parler avec audace et discernement . "Le supérieur doit garder le silence avec discernement et parler de façon utile : il ne doit ni divulguer ce qu’il faut taire, ni taire ce qu’il faut divulguer. Car une parole étourdie peut entraîner dans l’erreur, tout comme un silence mal avisé laisse dans l’erreur ceux qu’on aurait dû éclairer. Souvent des supérieurs, manquant de sagesse et craignant de perdre la bienveillance des hommes, ont peur de dire franchement ce qui est bien ; mais selon une parole de la Vérité en personne, ils n’accomplissent plus leur service, qui est de garder le troupeau avec le zèle des pasteurs mais, comme des mercenaires, ils s’enfuient à l’arrivée du loup lorsqu’ils se cachent dans le silence."

 

DE LA RÈGLE PASTORALE DE SAINT GRÉGOIRE LE GRAND, proposée par le Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Vendredi 27 octobre

EXHORTATION : " Dieu fait écrire : " Consolez, consolez mon peuple, – dit votre Dieu - parlez au cœur de Jérusalem. Proclamez que son service est accompli, que son crime est expié, qu’elle a reçu de la main du Seigneur le double pour toutes ses fautes. Une voix proclame : « Dans le désert, préparez le chemin du Seigneur ; tracez droit, dans les terres arides, une route pour notre Dieu." ( Is 40,1-3...) ou " Heureux ceux qui pleurent, car ils seront consolés " (Mt5, ) par Dieu et c'est ce qui les rendra heureux."

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Samedi 28 octobre 2023

EXHORTATION : " La foi, dans sa définition élémentaire, veut dire, prendre appui sur Dieu et marcher,  avancer, traverser la vie. Qui embrasse la foi devient un cavalier de la foi. Le prendre appui et marcher encadrent le savoir et le faire. Lorsque le savoir et le faire nous déjouent, le prendre appui sur Dieu et marcher nous maintiennent et nous font ressusciter par la résilience. Fais ton chemin, prie et continue ton chemin.  La foi seule ne suffit pas. Elle va de paire avec le savoir-faire.  Toutefois,  la foi achève tout."

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Dimanche 29 octobre 2023

EXHORTATION : "L'écrivain russe Fiodor Dostoïevsky soutenait : " La beauté sauvera le monde et la beauté c'est Dieu ". Quelle intuition ! Quelle joie qui ne traverse le cœur en lisant la Parole de Dieu ! L'amitié de Dieu avec l'homme évoquée en termes de chant du bien aimé à sa vigne, sa femme,  l'Alliance décrite en terme de mariage. Telle est la beauté et la simplicité de la vie que Dieu nous propose. "

Père Jean Baptiste LABADEH  ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Lundi 30 octobre 2023

EXHORTATION : "Mon ami avait une vigne sur un coteau fertile. Il en retourna la terre, en retira les pierres, pour y mettre un plant de qualité. Au milieu, il bâtit une tour de garde

et creusa aussi un pressoir."    Voir cette image divine à travers le jour du mariage en l'occurrence. Il nous suffit d'avoir la foi d'Abraham pour mourrir à la rébellion en l'homme et demeurer humblement sur le chemin que Dieu trace. En Dieu, chaque sacrifice nous revient en offrande, Transformé,  mieux que c'est donné par l'homme. Il faut seulement consentir à mourir à soi-même pour se retrouver. "

 

Père Jean Baptiste LABADEH  ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Mardi 31 octobre

EXHORTATION : "Il y a quitter, sortir de son pays d'origine et aller vivre ailleurs pour les mêmes buts comme depuis la nuit des temps y compris les juifs vers l'Égypte : trouver une terre fertile et arable pour le champ, pour la prairie des activités pastorales, un mieux être,  faire sa paix,  mieux se réaliser car la terre est un don universel et chacun peut s'adapter si la nature lui met en situation.  Qui peut alors s'établir sans soucis, sans tracasseries de papiers ici et qui devra s'établir par angoisse des navettes de papiers là ? Il faut une organisation bien sûr mais il faut toujours le principe de traitement d'égalité et humanisant. Nous sommes tous et toutes des êtres de passage,  en déplacement pour les mêmes buts , objectifs et fins..."

Père Jean Baptiste LABADEH  ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Mercredi 1er novembre

EXHORTATION :  "Nous avions été timorés par la syndémie de la covid. Il paraît que nous devons rendre grâce à Vladimir Poutine, qui, pour faire sa paix, déclencha sa guerre d'auto protection anticipée et imposant ainsi une fin débandante au flou de la covid. Est-ce fini? Il faut d'autres crises. Et nous y sommes: la dualité Azerbaïdjan-Georgie suivie du duel Palestine-Israël.  Qui sont les téléguideurs? Qui sont les marionnettes? Je ne pleure que les victimes innocentes.  Cependant, il faut toujours espérer et construire cette paix au nom de son principe: coup d'espérance : « Le Seigneur préparera un festin ; il essuiera les larmes sur tous les visages."

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Jeudi 2 novembre

EXHORTATION :  "Dans la vie consacrée,  c'est seulement le Seigneur qui se penche sur ses enfants et leur fait des merveilles toute la vie. Saint Paul a bien écrit : " Frères, vous qui avez été appelés par Dieu, regardez bien : parmi vous, il n’y a pas beaucoup de sages aux yeux des hommes, ni de gens puissants ou de haute naissance. Au contraire, ce qu’il y a de fou dans le monde, voilà ce que Dieu a choisi, pour couvrir de confusion les sages ; ce qu’il y a de faible dans le monde, voilà ce que Dieu a choisi, pour couvrir de confusion ce qui est fort ; ce qui est d’origine modeste, méprisé dans le monde, ce qui n’est pas, voilà ce que Dieu a choisi, pour réduire à rien ce qui est ; ainsi aucun être de chair ne pourra s’enorgueillir devant Dieu."(1Co 1, 18 – 2, 5). Avançons vers Dieu le cœur simple, joyeux et pétri d'une sainte concurrence en amour fraternel puisqu'il n'y a pas de meilleure consacrée que l'autre.  Tout est grâce et demeure ainsi. "

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Vendredi 3 novembre

EXHORTATION : "L'acharnement sécuritaire au Niger, est-ce par amour ou par intérêt ? Est-ce en outre le retour sur assistance africaine aux " colonisateurs " lors des deux grandes guerres ? Pourquoi tant de disparité dans la démarche? L'humanité est en perpétuelle marche vers la conquête de sa liberté,  autonomie et souveraineté. De toutes les façons, c'est au nom de ce principe que les rapports doivent obligatoirement changés..."

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Samedi 4 novembre

EXHORTATION : "Quand toute notre vie nous répétons: "... maintenant et à l'heure de notre mort ...", c'est nous assurer une demeure dans les cieux, le monde pure, dans l'éternité de Dieu. Nous nous pacifions déjà de notre fin et nous nous préparons à accueillir toute éventualité puisque nous ne savons pas le " comment " de cette fin. En ce jour, je voudrais de nouveau et simplement nous inviter à faire attention au poids des mots de nos prières,  réaliser que ces prières nous devancent plus que nous ne nous attendions aux effets immédiats. La prière est pour le présent mais elle est automatiquement pour l'a-venir dans l'avenir. Jésus-Christ nous le rappelle : "...Veillez et priez pour ne pas entrer en tentation ".

 

Dimanche 5 novembre 2023

 

EXHORTATION : "A son don, Dieu sera toujours fidèle contrairement à nous les hommes. Pour nous aider à sortir de cette infidélité qui nous fait du mal, Il nous propose la voie: suivre Jésus-Christ,  Pierre angulaire sur laquelle on peut s'appuyer sans peur de tomber, de trébucher, chemin, vérité et vie: " nul ne peut aller au Père sans passer par moi " (Jn 14,6).  En allant au Père par Jésus-Christ,  nous sommes donc attirés à  Lui par Dieu pour être transformés et vivre de sa vie;  porter du fruit. Ainsi, nous rentrons dans le royaume qui est la manière de vivre selon la Parole dans un effort progressif.  Saint Paul nous y encourage merveilleusement  :  Frères, ne soyez inquiets de rien. mais, en toute circonstance, priez et suppliez, tout en rendant grâce, pour faire connaître à Dieu vos demandes..."

Père Jean Baptiste LABADEH  ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Vie chrétienne ordinaire: porter du fruit

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Lundi 13 novembre 2023

EXHORTATION : "Devant la complexité des lois, se pose bien naturellement la question de la hiérarchie des lois. Qu'est-ce qui est le plus important ? Cette question se pose aussi dans rapport de l'homme avec Dieu. Autrement, que doit-on faire pour se savoir en harmonie avec Dieu? Jésus répond en rappelant le principe qui sous-tend la révélation ou la rédaction de la Parole de Dieu : amour de Dieu et du prochain. Dans le témoignage,  la famille, dans l'amour réciproque entre le père et la mère mais aussi à travers le lien d'amour fraternel que surtout la maman instaure entre les frères et sœurs: c'est ton frère, c'est ta sœur,  tu dois l'accepter,  l'aimer et toi aussi tu feras pareillement. Dieu est Amour (1Jn 4,8) et nous sommes à son image.  (Ps 8)."

 

Père Jean Baptiste LABADEH  ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Mardi 14 novembre 2023

 

EXHORTATION : "Prier pour la protection divine c'est bien. Mais le meilleur est d'avoir une relation sincère et filiale avec Dieu. C'est le lieu de la paix intérieure.  (1 Jn 3, 23-24): "  Voici le commandement de Dieu : avoir foi en son Fils Jésus Christ, et nous aimer les uns les autres comme il nous l’a commandé. Et celui qui est fidèle à ses commandements demeure en Dieu, et Dieu en lui ; et nous reconnaissons qu’il demeure en nous, puisqu’il nous a donné son Esprit. "

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Mercredi 15 novembre 2023

 

EXHORTATION : "Sans la conversion, sans le dépassement de soi, sans l'humanisation de l'instinct de domination,  la paix déjà précaire serait encore difficile. Les artisans de paix tombent toujours des nues quand ils pensent à ce qui pourrait être à la base des conflits guerriers et la ferme volonté des belligérants à aller jusqu'au bout. S'il vous plaît,  pensez aux victimes innocentes,  celles-là qui n'ont rien à voir avec les intérêts des politiciens. Pour l'amour de Dieu,  cessez la guerre,  cessez de tuer !!!"

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

Jeudi 16 novembre 2023

 

EXHORTATION : "Personne ne vient à moi, si mon Père ne l’attire. Ne t’imagine pas que tu es attiré malgré toi : c’est par l’amour que l’âme est attirée. Et nous ne devons pas craindre les hommes qui soupèsent les mots mais qui sont très éloignés des choses, surtout des choses divines ; ne craignons pas qu’ils nous objectent cette parole évangélique des saintes Écritures et ne nous disent : « Comment puis-je croire de façon volontaire, si je suis attiré ? » Moi, je dis : « C’est un peu par la volonté, mais c’est aussi par le plaisir que tu es attiré. » Être attiré par le plaisir, qu’est-ce que c’est ? Mets ta joie dans le Seigneur, il comblera les désirs de ton cœur..."

Extrait de du Commentaire de St Augustin sur l'Evangile de Jean, proposé par Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Vendredi 17 novembre 2023

 

EXHORTATION : "Quand Jésus-Christ prêchait, mieux : annonçait le Royaume des cieux, il insistait plus sur l'écoute, l'accueil de la Parole et le souci de l'effort de la pratique de la Parole. Car cette dernière étape est la perspective finale de la vie chrétienne. Les signes sont symboliques de ce changement qualitatif de toute la durée de la vie chrétienne. Au final,  la vie morale ou la vie de sanctification constituent éminemment la dimension optimale de l'exorcisme ou de la délivrance..."

Père Jean Baptiste LABADEH (Clergé diocésain de Lomé)

 

Samedi 18 novembre 2023

 

EXHORTATION : "Mais toi, Seigneur, tu as tout réglé avec mesure, nombre et poids. Car ta grande puissance est toujours à ton service, et qui peut résister à la force de ton bras ? Le monde entier est devant toi comme un rien sur la balance, goutte de rosée matinale qui descend sur la terre. Pourtant, tu as pitié de tous les hommes, parce que tu peux tout. Tu fermes les yeux sur leurs péchés, pour qu’ils se convertissent." (Sg 11)

Père Jean Baptiste LABADEH (Clergé diocésain de Lomé)

 

Dimanche 19 novembre 2023

 

EXHORTATION : " Eurekâ, j'ai trouvé...." rapporte t-on d'Archimède. La joie de trouver est universelle et est conséquence du dépassement de soi à chercher. Être invité au banquet des noces de Dieu ou de  l’Agneau, c'est sentir la joie de la présence de Dieu. Dieu, c'est aussi l'étape la plus humanisante à l'homme de vivre. C'est atteindre la manière qualitative la plus optimale de vivre pour soi et avec les autres. La Sagesse divine dit simplement cette manière de vivre accordée à Dieu..."

Père Jean Baptiste LABADEH (Clergé diocésain de Lomé)

 

 

Lundi 20 novembre 2023

EXHORTATION : "La procréation humaine est l'un fruit du mariage certes, mais il demeure communément pour les hommes,  le fruit essentiel du mariage quand ils se marient. Dieu merci pour les couples. Il subsiste néanmoins à travers le monde, des couples sans enfants et en souffrances saignantes silencieusement dans le coeur. Nous saluons leurs efforts de fidélité dans le martyre. Toutefois, Seigneur,  bien qu'en les aidant à découvrir autrement et profondément leur vie à deux, puisqu'ils sont des êtres de chair, daigne jeter un regard de miséricorde sur eux en fécondant humainement leur amour pour leur paix, joie et équilibre humaines cependant ; que ta volonté soit faite."

Père Jean Baptiste LABADEH (Clergé diocésain de Lomé)

 

Mardi 21 novembre 2023

EXHORTATION : PS 47(48): Jérusalem, ville de Dieu, Dieu l’affermira pour toujours !

« Il est grand, le Seigneur, hautement loué, dans la ville de notre Dieu, sa sainte montagne, altière et belle, joie de toute la terre.La montagne de Sion, c’est le pôle du monde, la cité du grand roi ; Dieu se révèle, en ses palais, vraie citadelle.»

Père Jean Baptiste LABADEH (Clergé diocésain de Lomé)

 

Mercredi 22 novembre 2023

EXHORTATION : Ps 2 : "Maintenant, rois, comprenez, reprenez-vous, juges de la terre.

Servez le Seigneur avec crainte, rendez-lui votre hommage en tremblant.

Qu'il s'irrite et vous êtes perdus : soudain sa colère éclatera. Heureux qui trouve en lui son refuge !"

Père Jean Baptiste LABADEH (Clergé diocésain de Lomé)

 

Jeudi 23 novembre 2023

EXHORTATION : "Il y a un certain plaisir du cœur, lorsqu’il trouve délicieux le pain céleste. Si le poète a pu dire : « Chacun est attiré par son plaisir », Et le Christ, révélé par le Père, n’attire pas ? Qu’est-ce que l’âme désire plus fortement que la vérité ? joie dans la béatitude, sa joie dans la justice, sa joie dans la vie éternelle. Or, le Christ est tout cela. Si les sens du corps ont leurs plaisirs, est-ce que l’âme ignore les plaisirs ? Si l’âme n’a pas ses plaisirs à elle, pourquoi est-il écrit : Les fils des hommes s’abriteront à l’ombre de tes ailes, ils seront enivrés aux festins de ta maison, tu les abreuveras du torrent de tes plaisirs, car en toi est la source de la vie, et dans ta lumière nous verrons la lumière."

 

Extrait de du Commentaire de St Augustin sur l'Evangile de Jean, proposé par Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Vendredi 24 novembre 2023

EXHORTATION : "C'est assez dommage qu'en Afrique, autant que l'on peut exagérer, l'émotion du sensationnalisme spirituel prenne de l'ampleur. Telle culture,  tel christianisme où les paroles dites de promesses de miracle sont les plus applaudies que les fortes affirmations spirituelles de la Parole de Dieu. Peut-être que nous en sommes au moyen-âge religieux chrétien de l'Afrique.  Comment éradiquer à la hauteur de l'occident dame pauvreté et sa demi-sœur sorcellerie ? Il faut prêcher, annoncer les signes de la foi et rappeller sa dimension symbolique."

Père Jean Baptiste LABADEH (Clergé diocésain de Lomé)

 

Samedi 25 novembre 2023

EXHORTATION : "Tu aimes en effet tout ce qui existe, tu n’as de répulsion envers aucune de tes œuvres ; si tu avais haï quoi que ce soit, tu ne l’aurais pas créé. Comment aurait-il subsisté, si tu ne l’avais pas voulu ? Comment serait-il resté vivant, si tu ne l’avais pas appelé ? En fait, tu épargnes tous les êtres, parce qu’ils sont à toi, Maître qui aimes les vivants, toi dont le souffle impérissable les anime tous. Ceux qui tombent, tu les reprends peu à peu, tu les avertis, tu leur rappelles en quoi ils pèchent, pour qu’ils se détournent du mal et croient en toi, Seigneur. "

Père Jean Baptiste LABADEH (Clergé diocésain de Lomé)

 

Dimanche 26 novembre 2023

EXHORTATION : "Atteindre cette manière qualitative suppose malheureusement un temps d'égarement dû à la trace du type Adam en l'homme qui lui fait croire qu'il peut se sauver soi-même.  Mais re-conquérir cette vie qualitative est toujours possible qu'elle demeure la soif humaine. Lorsqu'on atteint à la Sagesse divine, on regrette vivement le temps perdu, on la préfère à tout et l'on se laisse re-faire par Elle. Nous pourrions nous relire et écouter avec le cœur, la beauté de la Sagesse divine à travers les envolées poétiques du texte..."

Père Jean Baptiste LABADEH (Clergé diocésain de Lomé)

 

 

 

Cafés de fin 2023

Lundi 27 novembre 2023

EXHORTATION : "Il faut qu'à chaque moment,  chacun-e identifie la tentation qui lui revient fréquemment et qui l'influence actuellement ou de façon présente. Il faut relire le Ps 127:" 1Heureux qui craint le Seigneur et marche selon ses voies !2Tu te nourriras du travail de tes mains : Heureux es-tu ! A toi, le bonheur ! 3Ta femme sera dans ta maison comme une vigne généreuse, et tes fils, autour de la table, comme des plants d'olivier. 4Voilà comment sera béni l'homme qui craint le Seigneur. 5De Sion, que le Seigneur te bénisse ! ...Tu verras le bonheur de Jérusalem tous les jours de ta vie, 6et tu verras les fils de tes fils.Paix sur Israël !". Entrons tous dans le combat de Dieu, combat pour la paix et le bonheur de la vie. Amen."

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Mardi 28 novembre 2023

EXHORTATION : "Dieu ne se lassera jamais des hommes. Ce n'est qu'une apparence, son absence. Son nom veut dire,  "qui marche avec l'homme". Le souffle vital l'exprime et l'éternité la confirme. Ainsi, Dieu continue toujours de protéger aussi les personnes en déplacement. Il leur cache le moment où Il transforme leur histoire mais ne la leur fait s'en rendre compte qu'après son coup de main miraculeuse. C'est cela le mystère du "passage ", évoqué à travers le passage de la mer rouge ou de la sortie du tombeau. Dieu le fait encore et le fera toujours tant qu'Il permet la vie,  l'être,  la croissance et le mouvement, que l'on soit chrétien ou non. Il accompagne tout homme comme Abraham, Lot, Marie,  Joseph, etc...Il suffit de croire,  de le savoir,  de nous lever , de faire quelque chose, d'espérer , de tendre toujours vers Lui et de demeurer en Lui par Jésus Christ et dans l'Esprit Saint."

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Mercredi 29 novembre 2023

EXHORTATION : Ps 2

« Pourquoi ce tumulte des nations, ce vain murmure des peuples ? Les rois de la terre se dressent, les grands se liguent entre eux contre le Seigneur et son messie : « Faisons sauter nos chaînes, rejetons ces entraves ! » Celui qui règne dans les cieux s'en amuse, le Seigneur les tourne en dérision ; puis il leur parle avec fureur , et sa colère les épouvante : « Moi, j'ai sacré mon roi sur Sion, ma sainte montagne. »

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Jeudi 30 novembre 2023

EXHORTATION : "Il nous convient de sentir son odeur, nous découvrirons combien il y a une heureuse liberté en Lui quand nous demeurons dans sa haie. Comme il est bon de prier pour les vocations: le mariage duquel naissent pour l'Eglise,  les Prêtres,  annonciateurs du Royaume et les Religieux , Religieuses,  signes et Parabole de la vie du Royaume ! Nous avons besoin de médiateurs dans tous les domaines y compris l'Eglise.  La vie consacrée est un sublime don pour l'Eglise et une gracieuse merveille pour la personne.  Prions pour les consacrées et les vocations pour un témoignage lumineux."

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

Vendredi 1er décembre 2023

EXHORTATION : "La morale chrétienne n'est-elle pas toute la fin de l'évangélisation. Écoutons saint Paul aux Ephésiens: " Aucune parole mauvaise ne doit sortir de votre bouche ; mais, s’il y en a besoin, dites une parole bonne et constructive, bienveillante pour ceux qui vous écoutent. En vue du jour de votre délivrance, vous avez reçu en vous la marque du Saint-Esprit de Dieu : ne le contristez pas. Faites disparaître de votre vie tout ce qui est amertume, emportement, colère, éclats de voix ou insultes, ainsi que toute espèce de méchanceté. Soyez entre vous pleins de générosité et de tendresse. Pardonnez-vous les uns aux autres, comme Dieu vous a pardonné dans le Christ. (Ep 4, 29-32). Demandons la grâce d'être libéré par une bonne et juste compréhension de la Parole de Dieu. Tout se fait dans le temps et progressif.

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Samedi 2 décembre 2023

EXHORTATION : "Jésus referma le livre, le rendit au servant et s’assit. Tous, dans la synagogue, avaient les yeux fixés sur lui. Alors il se mit à leur dire : « Aujourd’hui s’accomplit ce passage de l’Écriture que vous venez d’entendre. » ( Lc 4,18-21). Ce programme se réalise spirituellement que socialement de façon concomitante.  Le pire, c'est de perdre espoir. Il faut toujours croire en l'espérance et faire son petit métier. Dieu t'élargira le cœur pour avancer bien malgré tout."

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Dimanche 3 décembre 2023

 

EXHORTATION : "N'il y a un danger de la foi qui guette les croyants? La fatigue de l'attente. Le retard du retour du  Maître à travers la symbolique de l'attente de l'époux dépeint une promesse qui tarde à se réaliser et des attitudes conséquentes. Dans l'attente,  nous pouvons bien naturellement dormir toutefois,  il nous suffit de nous savoir dans une relation d'amour avec l'époux,  il nous suffit de le désirer et de nous conformer à lui. Son arrivée surprise nous sera une joyeuse surprise.  Cependant,  la fatigue de l'attente peut occasionner le découragement, l'insouciance. C'est une caractéristique fâcheuse de la chrétienté..."

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Lundi 4 décembre 2023

EXHORTATION : "La paix dans les familles est bien naturellement une perpétuelle construction comme se comprend d'ailleurs la réalité du mot paix. Elle dépend dans les familles, de la paix intérieure que se construit chaque membre du foyer. Si elle est l'absence souhaitée de conflits, elle admet au moins les gentilles provocations l'un à l’autre, les taquineries réciproques. Dans la construction de cette paix, il faut avoir un code propre, il faut faire des enfants plus par projet qu'instinctivement."

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Mardi 5 décembre 2023

EXHORTATION : "Oui ce Dieu qui, serviteur, rend libre comme Lui, est un Dieu de grands espaces et de larges horizons, Dieu de longues routes et des chemins infinis. C'est le Dieu qui programme dans le cœur de l'homme la sortie de son pays vers une autre terre toujours habitable par l'homme. Il sauve toujours de mille et une manière. C'est le Dieu de surprise qui confirme les bonnes surprises de la vie qui ne constituent que sa GRATUITÉ  Avec Lui, il suffit de savoir attendre.  Il ne prend jamais de l'argent mais aime seulement prendre le cœur de l'homme pour son *meilleur*bien."

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

Mercredi 6 décembre 2023

EXHORTATION : Ps 2 "Je proclame le décret du Seigneur ! + Il m'a dit : « Tu es mon fils ; moi, aujourd'hui, je t'ai engendré.

Demande, et je te donne en héritage les nations, pour domaine la terre tout entière.

Tu les détruiras de ton sceptre de fer, tu les briseras comme un vase de potier. »

Maintenant, rois, comprenez reprenez-vous, juges de la terre. Servez le Seigneur avec crainte, rendez-lui votre hommage en tremblant. Qu'il s'irrite et vous êtes perdus : soudain sa colère éclatera. Heureux qui trouve en lui son refuge !"

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

Jeudi 7 décembre 2023

EXHORTATION : "On le voit dans le pain rompu et le sang versé : Eucharistie,  dans la communauté qui prie et dans la charité fraternelle. Il faut souligner l'importance de prendre au sérieux l'Eucharistie. Saint Justin écrit : " Car nous ne prenons pas l’Eucharistie comme un pain ordinaire ou une boisson ordinaire. "  

Là, à l'Eucharistie, nous découvrons le Christ qui disparaît à nos yeux,  se confond au pain et au vin. Les disciples d'Emmaüs s'exclamèrent: "  Notre cœur n’était-il pas brûlant en nous, tandis qu’il nous parlait sur la route et nous ouvrait les Écritures ? "

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

Vendredi 8 décembre 2023

EXHORTATION : "Quand on prêche cette Parole, elle donne par cette prédication, à la parole extérieurement audible, la puissance même de sa parole intérieurement perçue. Dès lors, les morts ressuscitent et ce témoignage fait surgir de nouveaux fils d’Abraham. Elle est donc vivante, cette Parole, vivante dans le cœur du Père, vivante sur les lèvres du prédicateur, et vivante dans les cœurs remplis de foi et d’amour. Et puisque c’est une Parole vivante, nul doute qu’elle ne soit aussi efficace. Elle agit dans la création du monde, dans son gouvernement et dans sa rédemption. Où trouver plus grande efficacité ? puissance plus éclatante ? Qui dira les merveilles du Seigneur ? Qui fera entendre toute sa gloire ? L’efficacité de la Parole se manifeste dans ses œuvres, elle se manifeste aussi dans la prédication."

 

Extrait d'HOMÉLIE DE BAUDOUIN DE FORD SUR LA LETTRE AUX HÉBREUX

 

Samedi 9 décembre 2023

EXHORTATION : " Au jour solennel où se terminait la fête, Jésus, debout, s’écria : « Si quelqu’un a soif, qu’il vienne à moi, et qu’il boive, celui qui croit en moi ! Comme dit l’Écriture : De son cœur couleront des fleuves d’eau vive. » Jésus n’avait pas encore été glorifié. En disant cela, il parlait de l’Esprit Saint qu’allaient recevoir ceux qui croiraient en lui. En effet, il ne pouvait y avoir l’Esprit, puisque Jésus n’avait pas encore été glorifié." (Jn 7,37-39)

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

Dimanche 10 décembre 2023

EXHORTATION : "Mais au fond, il s'agit grâce à l'Évangile,  de nous réveiller,  de nous encourager, de nous rappeler le but de notre histoire humaine: nous sommes entrés dans la vie, nous allons sortir de cette vie. Heureusement la foi nous dit que nous allons à une rencontre de joie. Il faut y travailler  comme on cherche l'excellence, c'est un travail discret et personnel comme on se prépare dans la nuit du monde pour un objectif. L'homme de Dieu a la mission de faire écouter le dessein de Dieu dans sa Parole. Le croyant a le devoir moral de cultiver une relation avec son Dieu."

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

Lundi 18 décembre 2023

EXHORTATION : "Consolez, consolez mon peuple, – dit votre Dieu –..." ( Is 40,1). Cette Parole du Seigneur adressée à son peuple dans son expérience de désolation peut être actualisée en famille. C'est le rôle des parents de consoler les enfants mais c'est surtout le rôle naturel et instinctif de la mère d'apprendre aux enfants à savoir être consolateurs entre eux. Ainsi, ils auraient acquis cette valeur humaine pour la vie."

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

 

 

Mardi 19 décembre 2023

 

EXHORTATION : "Si seulement,  soi aussi,  on pourra vouloir se planter aux des fleuves irriguants de la Parole. C'est souvent la visiter,  la lire, la méditer et y puiser de derrière pour marcher. Ecoutons: Dt 30, 11.14: " Cette loi que je te prescris aujourd’hui n’est pas au-dessus de tes forces ni hors de ton atteinte. Elle est tout près de toi, cette Parole, elle est dans ta bouche et dans ton cœur afin que tu la mettes en pratique. "

Père Jean Baptiste LABADEH (Clergé diocésain de Lomé)

 

Mercredi 20 décembre 2023

 

EXHORTATION : "La contribution de l'Eglise à la paix mondiale,  pax mundi. C'est avant et après  tout une mission,  un mandat reçu de son Fondateur, qualifié dès son annonce, à sa naissance,  dans son ministère et après son ascension de "Prince de paix, Roi de paix et Notre Paix ". Cette paix est une construction perpétuelle et infinie. L'Eglise fait sa contribution sans se lasser, se relevant des fatigues du chemin.  Elle propose toujours au nom du projet de Dieu et de la mission salvifique, le dialogue comme chemin vers la paix dans l'illumination et la pédagogie de l'Esprit Saint. " Le fait que c'est le Saint-Esprit qui agisse dans l'Église est évident, du simple fait qu'il existe toujours après 2000 ans. Au cours de sa longue histoire, tout a été fait avec l'Église : elle a été interdite ou utilisée, élevée au ciel ou maudite, soudoyée ou persécutée, emprisonnée ou exclue - et tous les quelques ans, elle a été déclarée morte..."

Père Jean Baptiste LABADEH (Clergé diocésain de Lomé)

 

Jeudi 21 décembre 2023

 

EXHORTATION : Sg 1, 1-2: " Aimez la justice, vous qui gouvernez la terre ; ayez sur le Seigneur des pensées droites, cherchez-le avec un cœur simple, car il se laisse trouver par ceux qui ne veulent pas le mettre à l’épreuve, il se manifeste à ceux qui ne refusent pas de croire en lui. "

Père Jean Baptiste LABADEH (Clergé diocésain de Lomé)

 

Vendredi 22 décembre 2023

 

EXHORTATION : "Des images qui sont des symboliques qui nous parlent, nous accompagnent et nous remplissent progressivement des messages, des surprises de Dieu et nous guérissent. Que nous dit en outre l’Immaculée Conception ? Elle nous exhorte en entrer dans la foi comme une marche de toute la vie. Elle nous découvre que la foi consiste à écouter la Parole de Dieu mais surtout à devenir juste, se laisser transformer par Elle c'est-à-dire à la mettre en pratique. Jésus-Christ n'a cessé de le dire à ses auditeurs. Il l'a confirmé de sa mère et Élisabeth l'a renchéri: "heureuse, tu as cru...". L'immaculée conception ne nous enlève pas du monde mais elle nous soulage à comprendre la vie comme Marie,  à l'accepter à travers ses phases et à entrer dans son harmonie des contraires. Dieu est dans l'histoire des hommes."

 

Père Jean Baptiste LABADEH( Clergé diocésain de Lomé)

 

Samedi 23 décembre 2023

 

EXHORTATION : "Il y a des aspirations en l'homme. Elles sont bien naturellement justes, sauf qu'elles sont influencées par la confusion. La prière et le discernement peuvent nous aider à pouvoir faire la part des choses. Dieu en tant Père de la vie sait mieux ce qui est bon pour l'homme. C'est la raison pour laquelle ses chemins ne sont pas nos chemins et les siens sont meilleurs et nous surprennent.  Laissons-nous mener aussi par l'Esprit."

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Dimanche 24 décembre 2023

EXHORTATION : "Une deuxième chance est toujours donnée, une deuxième vie est toujours possible en Dieu. Le cours de la vie nous permet de nous rendre que l'on peut rebondir. La foi  appelle cette possibilité de re-bondissement, la re-conquête de la vie perdue dans la prévarication de l'adam c'est-à-dire de l'homme livré à lui-même, allant son propre chemin et se définissant soi-même comme les coups de tête de l'adolescence. "

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Lundi 25 décembre 2023

EXHORTATION : "Consoler, c'est cette valeur ou attitude divine d'être avec quelqu'un dans sa solitude; Emmanuel,  Dieu avec nous en toute circonstance. Et tout est transmission et tout s'apprend et la famille en est la base. Il n'y a que l'initiation aux valeurs humaines qui nous ennoblissent et nous intègrent mieux dans la société.  Il faut de nouveau rappeler le rôle des parents mais surtout de la mère parce qu'elle est la gardienne de la vie et la mère des vivants."

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Père Jean Baptiste LABADEH( Clergé diocésain de Lomé)

 

Mardi 26 décembre 2023

 

EXHORTATION : " Voici ma mère et mes frères. Car celui qui fait la volonté de mon Père qui est aux cieux,  celui-là est pour moi un frère,  une sœur,  une frère " dit Jésus Christ. Une fois encore c'est tout l'enjeu de la foi chrétienne comme une manière de vivre chaque jour. La Vierge Marie est un modèle. La foi suppose la marche et marcher c'est aussi vivre où on se retrouve. Partout on a besoin de Dieu et il faut l'invoquer. Cependant,  la foi est à noter en fin de compte comme une manière de vivre selon l'idéal de l'Evangile. Quelles chance et grâce !"

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Mercredi 27 décembre 2023

 

EXHORTATION: "Napoléon a un jour menacé le négociateur du Vatican Consalvi : "Vous rendez-vous compte, Éminence, que je peux détruire votre Église à tout moment ?" Consalvi a répondu : "Vous vous rendez compte, Éminence, que même nous, prêtres, n'avons pas réussi à faire cela en dix-huit siècles"

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Jeudi 28 décembre 2023

 

EXHORTATION : " Les cieux proclament la gloire de Dieu,

le firmament raconte l'ouvrage de ses mains. Le jour au jour en livre le récit et la nuit à la nuit en donne connaissance. Pas de paroles dans ce récit, pas de voix qui s'entende ; mais sur toute la terre en paraît le message et la nouvelle, et la Bonne Nouvelle aux limites du monde." Qui porte la Bonne Nouvelle ?  D'abord,  elle se porte de deux manières : dans la vie consacrée ( être-étant) et ensuite dans l'annonce: ministère ( ex-istence). Ce sont donc les personnes consacrées particulièrement qui annoncent la BONNE NOUVELLE comme relève du Maître. Le prophète Isaïe s'exhalte: " Comme ils sont beaux sur les montagnes, les pas du messager, celui qui annonce la paix, qui porte la Bonne Nouvelle, qui annonce le salut, et vient dire à Sion : « Il règne, ton Dieu ! »

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Vendredi 29 décembre 2023

 

EXHORTATION : Jr 30, 18 : "Ainsi parle le Seigneur : Voici que je vais ramener de captivité les tentes de Jacob, je prendrai en pitié ses demeures." Que cette promesse du Seigneur qui est notre attente humaine et actuelle sans fin se réalise ou advienne dans notre vie, aujourd’hui, demain et toujours. Que l’Esprit de Dieu nous fasse découvrir nos torts. Gardons la foi, désirons et tendons à la vie que Dieu promet par une totale,  sincère et progressive conversion.  Seigneur,  prends pitié et glorifie ton Nom. Ramène ceux et celles qui espèrent en toi sur la terre où coulent le lait et le miel. Donne des visions de la construire et libère de toutes captivités en détruisant les autels spirituels dans le Sang précieux et purificateur de Christ.  Renouvelle et sanctifie ton peuple."

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Samedi 30 décembre 2023

 

EXHORTATION : Is 30 : " Ainsi parle le Seigneur, le Dieu saint d’Israël : Peuple de Sion, toi qui habites Jérusalem, tu ne pleureras jamais plus. À l’appel de ton cri, le Seigneur te fera grâce. Dès qu’il t’aura entendu, il te répondra. Le Seigneur te donnera du pain dans la détresse, et de l’eau dans l’épreuve. Celui qui t’instruit ne se dérobera plus et tes yeux le verront. Tes oreilles entendront derrière toi une parole : « Voici le chemin, prends-le ! » , et cela, que tu ailles à droite ou à gauche."

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Dimanche 31 décembre 2023

EXHORTATION : "De même que le temps de l'adolescence est celui au cours duquel nos ratons nos cibles à cause de notre immaturité, de même c'est en ses conséquences que nous réalisons le beau projet de Dieu sur nous. C'est temps est symboliquement dépeint à travers l'expérience de l'exil du peuple d'Israël en Babylone. C'est ainsi que l'amour de Dieu nous rejoint comme l'enfant prodigue en nous donnant par L’Esprit Saint,  la grâce d'implorer la miséricorde divine puisque nous sommes de sa " vigne"  et nous pouvons crier vers Lui:" Ah ! Si tu déchirais les cieux, si tu descendais, les montagnes seraient ébranlées devant ta face. Dieu, fais-nous revenir ; que ton visage s’éclaire, et nous serons sauvés ! "

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

Cafés de début 2024

Lundi 15 janvier 2024

EXHORTATION : "Le temps de l'Avent est aussi la réalisation d'un évènement qui pourra changer les rapports humains ou le vivre ensemble. C'est le désir de la paix qui passe par l'attitude humanisante des hommes et déjà  perceptible en famille; base de la société humaine.  Juste un recoupement pour élargir l'horizon de la culture de la paix en famille.  Dans l'évangile, il est dit de Joseph : " qui était un homme juste, et ne voulait pas la dénoncer publiquement, décida de la renvoyer en secret. " Cet arrêt sur image interpelle les hommes en général,  ceux qui vont au mariage en particulier et ceux qui y sont plus encore sur leur sincérité, leur humanité et la conformité de leur intention à l'intention droite du mariage."

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Mardi 16 janvier 2024

 

EXHORTATION: "La nature ne trompe pas et c'est Dieu qui ne trompe pas. Dieu est tellement fidèle en son temps,  ce temps que l'on appelle mieux " moment ". Cela est difficile à l'homme mais c'est cela. Il s'agit de ce moment où l'attendu des années devient réel,  nous l'appelons dès lors l'inattendu car  on s'y attend le moins ce jour-là.  C'est cela la surprise de Dieu. Les efforts ne sont jamais vains car la surprise de Dieu ou l'inattendu en est le couronnement. "

 

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Mercredi 17 janvier 2024

 

EXHORTATION : "Une autre chose parle au nom du mystérieux architecte spirituel : "Ses deux mille ans d’existence et les nombreux saints de toute époque et de toute culture sont à eux seuls les preuves visibles de la présence de l’Esprit-Saint." (YOUCAT 119). Lorsque l'Eglise a été plongée dans l'argent, le pouvoir et la gloire il y a 800 ans, ce ne sont pas les papes et les prélats qui l'ont sauvée de la ruine. Un petit homme nommé Francis l'a reconstruite dans l'Esprit Saint. Et lorsque Rome a été jugée par la Réforme il y a 500 ans et mise à sac par des armées de mercenaires, ce ne sont pas encore les papes et les prélats qui l'ont tirée de la boue, mais un saint fou de Dieu, Philippe Néri, et un saint soldat de Dieu, Ignace de Loyola. Forza."

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Jeudi 18 janvier 2024

EXHORTATION : "Saint Maxime le confesseur dit  parfois Maxime de Chrysopolis (580-662) est un moine et théologien byzantin. Dans ses centuries sur la charité, réfléchit sur l'avènement-Jésus en écrivant " le mystère toujours nouveau". Il soutient: " La naissance dans la chair du Verbe de Dieu n’a eu lieu qu’une seule fois ; mais sa naissance selon l’esprit se produit sans cesse, ainsi qu’il le désire, chez ceux qui eux aussi le désirent, à cause de sa bonté envers les hommes."

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Vendredi 19 janvier 2024

 

EXHORTATION : "Je prends le temps de lire au calme le Magnificat et j'apprends à rendre grâce à Dieu pour ses merveilles non pas seulement pour moi mais pour l'humanité entière. Le terme de Magnificat vient du verbe latin magnifico. Il est d’une très grande force et se traduit par exploser de joie.

" Mon âme exalte le Seigneur, mon esprit exulte en Dieu mon Sauveur..."

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

 

Samedi 20 janvier 2024

 

EXHORTATION : " La promesse de Dieu est toujours en réalisation. Un événement, un moment favorable de Dieu pour nous afin de chanter le Magnificat. C'est une parole,  un signe qui élargit le cœur et qui fait voir plus loin. Recevoir cette promesse suppose marcher toute la vie à sa rencontre. Aucun effort ne restera vain car il est une réponse à la vie ou à Dieu. Peut-être,  nous nous plaignons de trop. Si aucune vie n'a été,  n'est et ne sera facile,  arrêtons mieux de nous plaindre. " A chaque jour suffit sa peine " dit le Christ aux Apôtres.  Réalisons parfois que ce Christ qui est notre Sauveur n'a même pas eu le dixième de notre matériel ici-bas de son vivant sur la terre. Et pourtant, il rendait grâce au Père et vivait au jour le jour. Rendons grâce nous aussi  pour hier, aujourd'hui et pour demain à cause de la fidélité de Dieu."

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Dimanche 21 janvier 2024

 

EXHORTATION : "Le dimanche demeure un jour de joie, jour du soleil quelque soit la saison, il demeure un jour symbolique de joie.  Il s'agit une fois encore de la symbolique de toutes les joies que Dieu ou la nature a programmé sur toute vie humaine,  des joies justes et nobles auxquelles toute personne humaine aspire..."

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Lundi 22 janvier 2024

EXHORTATION : "Dans le Magnificat de la Vierge Marie, au-delà de la spécificité de conception de Marie,  il y a une interrelation entre la maternité féminine et le visage de l'homme en face qui est époux. La paix du foyer dépend de la maturité humaine et spirituelle de l'homme comme Joseph et du cœur de la femme tout tendu vers Dieu ou craignant Dieu comme la Vierge Marie qui se rencontrent pour une vie qu'ils savent entrée dans un projet de Dieu et non à construire sur l'ego,  l'orgueil,  la ruse ou dans le mensonge. Quand la foi appelle à sortir de soi-même,  c'est qu'elle veut communiquer la vie idéale,  juste et belle qui est bonne pour les hommes, qui vient de Dieu et qui seule fait son bonheur.  Il faut toujours construire et être vrai."

 

Mardi 23 janvier 2024

 

EXHORTATION : "Pour toi qui es confronté aux surprises désagréables de la vie mais tenant bon dans la foi et tout tendu vers le jour du Seigneur. Ton âme pleure de tendresse,  ton cœur est déchiré par tant de coups de poignard. Et tu regardes autour de toi.Tu ne trouves personne pour te consoler. Lève les yeux , ne l'oublie jamais.  Et regarde vers Jésus qui te tend la main. Il n'y a que Lui seul qui puisse te consoler. Trouve la présence de Dieu dans ce psaume 126(125): " Quand le Seigneur ramène les captifs à Sion, nous étions comme en rêve ! Alors notre bouche était pleine de rires, nous poussions des cris de joie..."

 

Père Jean Baptiste LABADEH  ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Mercredi 24 janvier 2024

EXHORTATION : " Le peuple qui marchait dans les ténèbres a vu se lever une grande lumière ; et sur les habitants du pays de l’ombre, une lumière a resplendi.  Tu as prodigué la joie, tu as fait grandir l’allégresse : ils se réjouissent devant toi, comme on se réjouit de la moisson, comme on exulte au partage du butin.Car le joug qui pesait sur lui, la barre qui meurtrissait son épaule, le bâton du tyran, tu les as brisés comme au jour de Madiane. ... Et les bottes qui frappaient le sol, et les manteaux couverts de sang, les voilà tous brûlés : le feu les a dévorés. Oui, un enfant nous est né, un fils nous a été donné ! Sur son épaule est le signe du pouvoir ; son nom est proclamé : « Conseiller-merveilleux, Dieu-Fort, Père-à-jamais, Prince-de-la-Paix ».Et le pouvoir s’étendra, et la paix sera sans fin pour le trône de David et pour son règne qu’il établira, qu’il affermira sur le droit et la justice dès maintenant et pour toujours. Il fera cela, l’amour jaloux du Seigneur de l’univers !: ( Is 9,1-6)

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Jeudi 25 janvier 2024

EXHORTATION : "La mission du ministre de Dieu est une mission médiatrice car c'est elle qui  inaugure et  rappelle le goût et l'urgence de l'approfondissement chez le croyant. De même que dans la vie ordinaire,  nulle n'est à l'abri des questionnements pour la saisie de la vie, de même, toutes les personnes de la Vie consacrée sont obligées de scruter le mystère de la foi toute leur vie afin garder jeune l'appel reçu un jour de leur vie comme le Christ est né un seul jour. Scruter, sonder, oraison, sont désormais les prairies spirituelles qui peuvent maintenir et protéger le don de la Vie consacrée. Ce mouvement permet d'aller dans les eaux profondes de la foi comme un aigle vole. L'évangile de saint Jean est un beau cadre. En lui resonne assez l'exhortation du Saint Maître: " demeurez... en moi, ....dans la Vérité."

 

Père Jean Baptiste LABADEH (Clergé diocésain de Lomé)

 

Vendredi 26 janvier 2024

EXHORTATION : "La marche de la foi est en soi ordonnée à la compréhension objective possible, rationnelle et rationnée du fait socio-humain de la foi. La prière ou des  répétitives ça et là à durer six heures de temps sont bonnes, justes et utiles pourquoi pas. Mais sans dix heures  de temps d'initiation à la bonne gouvernance,  à la justice sociale et à l'ouverture aux moyens de développement comme la surprise chinoise ou coréenne ou encore japonaise,  quatarie,  Émiratie quelque peu...certes pas parfaite, mais elle  sera encore source de pauvreté matérielle constante.  La vie spirituelle n'est pas contraire aux désirs instinctifs et naturels du bien être des hommes. La prière crée des visions et l'ordre du travail et du développement dont Dieu a enjoint l'homme pousse bien naturellement à la réflexion et au travail pour la transformation et l'évolution.  Il revient à chacun-e de déceler où il faut maximiser les efforts."

Père Jean Baptiste LABADEH (Clergé diocésain de Lomé)

 

Samedi 27 janvier 2024

EXHORTATION : "Nous ne pourrons pas déconnecter la foi de nos besoins spirituels et humains. C'est ainsi jusqu'à l'usure du temps. Toutefois, il y a une éducation de la foi comme prendre appui sur Dieu et marcher. Les hommes sont plus dans le sensationnel alors que la foi se situe plus dans la marche et la conviction de l'appui car cette étape vise à enraciner la foi en nous, nous en convaincre et élargir notre cœur plus que nous pouvions l'imaginer. Il nous faut entrer dans la logique ordinaire de la foi pour grandir,  pour être apaisé. "

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Dimanche 28 janvier 2024

EXHORTATION :" Voici que la Vierge est enceinte,  elle concevra un fils...on l'appellera Emmanuel...". Cette annonce préfigure du point de vue de l'histoire, la venue d'un roi de paix. Sa particularité est qu'il sera tout tourné vers Dieu: " sur lui repose l'Esprit de Dieu..

". On fait le lien avec l'affirmation de l'ange :" L’Esprit Saint viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te prendra sous son ombre ; c’est pourquoi celui qui va naître sera saint,

il sera appelé Fils de Dieu."

 

Prions pour la paix, construisons la paix et recevons la paix en nous-mêmes. "

 

 

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Lundi 5 février 2024

EXHORTATION : "Les textes liturgiques sont riches en images de rêve mieux ou d'utopie si on peut se permettre d'exagérer. Le beau projet de Dieu d'un festin de viandes succulentes et de vin capiteux n'est autre que le signe de sa fidélité à son Alliance. C'est un accompagnement progressif tout comme que le mariage se vit dans le temps. Incorporer le mariage dans les festins des noces de l’Agneau,  c'est re-confirmer l'amitié ou le mariage personnel avec Dieu mais le faire cette fois-ci à deux. C'est ainsi que monsieur et madame déjà mariés ou amis de Dieu dans le baptême, renforcent leur relation avec Dieu en plongeant à Lui de nouveau le mariage dont Il est l'Auteur. Les alliances en sont les signes qui invitent à correspondre à Dieu dans une cohérence progressive. On ne fera pas ce qu'on veut. Puisque c'est un chemin de sainteté,  il amène à Dieu et doit Le faire rencontrer clairement au soir de la vie humaine.  Avancez vers la lumière du Seigneur."

 

Père Jean Baptiste LABADEH  ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Mardi 6 février 2024

EXHORTATION : "Ce passage de saint Jacques trouve une belle résonance dans la famille: " Jc 4, 11-12: Frères, cessez de dire du mal les uns des autres ; dire du mal de son frère ou juger son frère, c’est dire du mal de la Loi et juger la Loi. Or, si tu juges la Loi, tu n’en es plus le fidèle sujet, tu en es le juge. Un seul est à la fois législateur et juge, celui qui a le pouvoir de sauver et de perdre. Pour qui te prends-tu donc, toi qui juges ton prochain ?" Certes ,  il n'y a pas d'éducation parfaite, mais tant que les valeurs humaines et universelles n'accompagnent pas la foi comme ses expressions,  les rapports interhumains,  interpersonnels et sociaux seront toujours pénibles, conflictuels , compliqués et difficiles à vivre. Laissons toujours les valeurs spirituelles nous interpeller , compléter et sublimer notre éducation humaine."

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Mercredi 7 février 2024

 

EXHORTATION : "Ce qui se passe encore entre la Palestine et l'Israël est un scandale odieux. L'hypocrisie,  la langue de bois de la géopolitique internationale nous oblige à nous en tenir au fait de la guerre, des belligérants. Cette guerre est une honte pour l'humanité et nous interpelle sur une certaine conception de foi en Dieu. Comment peut-on croire en un Dieu d'amour et universel, qui était une raison soutenante à la justification de la cohabitation et être impitoyable, si violent ?

Cette crise à laquelle l'humanité fait face sape la nature de ce Dieu Tout-Puissant et Amour, qui se révèle la perfection des dieux et à qui l'humanité fait effort d'adhérer. Soit, le croissant fertile n'est pas encore purifié de ces gènes de violence de la nuit des temps, soit Dieu demeure un dieu de violence qui permet aux nations de s'entretuer en légitime défense. A cette crise, s'ajoutent d'autres nombreuses à la surface de la terre avec leurs victimes surtout innocentes. Dieu, déchire les yeux et descends !"

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Jeudi 8 février

EXHORTATION : "Écoutez la voix des guetteurs : ils élèvent la voix, tous ensemble ils crient de joie car, de leurs propres yeux, ils voient le Seigneur qui revient à Sion. " (Is 57, 7-8)

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Vendredi 9 février

EXHORTATION : "Dieu surprend par la médiation du Christ dans l’Esprit Saint. C'est là une visite du Seigneur dont l'effet est spontané. Mais il y a surtout un effet progressif dans la guérison. Une de cette manière d'être guéri progressivement est de se connaître et de mieux s'organiser sur tous les plans de sa vie. Les résultats se suivent et se sentent.  La guérison divine met en nous l'ordre et nous rend capable de réaliser cet ordre: " rêve,  prie , travaille ". Toutefois,  il n'y a pas de vue humaine sans difficulté aucune. Que l’Esprit de Dieu nous fasse intégrer l'harmonie des contraires."

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Samedi 10 février

 

EXHORTATION : Is 30 : " Le Seigneur te donnera la pluie pour la semence que tu auras jetée en terre, et le pain que produira la terre sera riche et nourrissant. Ton bétail ira paître, ce jour-là, sur de vastes pâturages. Les bœufs et les ânes qui travaillent dans les champs mangeront un fourrage salé, étalé avec la pelle et la fourche. Sur toute haute montagne, sur toute colline élevée couleront des ruisseaux, au jour du grand massacre, quand tomberont les tours de défense. La lune brillera comme le soleil, le soleil brillera sept fois plus, – autant que sept jours de lumière – le jour où le Seigneur pansera les plaies de son peuple et guérira ses meurtrissures."

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Dimanche 11 février 2024

 

EXHORTATION : "Approfondir,  c'est ce qui attend après le oui à un appel. Une voix dite divine appelait Samuel.  Un ancien l'aida à savoir qui l'appelait.  Durant toute sa vie humaine,  Samuel comprendra les implications de cet appel. Dans l'Evangile,  il y a eu une indication de Jésus-Christ rempli de sens quand Jean Baptiste parlait " d'Agneau de Dieu ". Au moment où Jean Baptiste identifiait ainsi Jésus,  prévalait une conception politique du Messie. Et Jean Baptiste et les deux premiers disciples et Pierre pensaient enfin trouver l'homme fort attendu qui reconquerrera la liberté à Israël. Ce dialogue nous parle: " Que cherchez-vous ? » Ils lui répondirent : « Rabbi – ce qui veut dire : Maître –, où demeures-tu ? » Il leur dit : « Venez, et vous verrez. » Ils allèrent donc, ils virent où il demeurait,et ils restèrent auprès de lui ce jour-là."

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Lundi 12 février 2024

EXHORTATION : "Jésus-Christ comme Fils de Dieu,  c'est-à-dire Celui en qui la Parole de Dieu s'est incarnée,  a pris chair, devenant Visage de Dieu, nous a révélé enfin Dieu comme " Père " à comprendre comme une " Relation " puisque Dieu est invisible même s'Il agit de par la création comme une " Personne ". Les limites de notre nature humaine oblige une figure ou une voie tangible de salut. En cela  " Jésus-Christ est un visage à la fois réel mais aussi imagé et symbolique pour conforter et aider l'homme dans la réalisation de sa vocation ontologique de fils de Dieu avec la marche que cela implique. On comprend autrement " Je suis le chemin,  la vérité et la vie...nul ne peut aller ( ou ne vient) au Père sans passer par moi " (Jn 14,6).

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

Mardi 13 février 2023

EXHORTATION : "Il n'y a rien de grave a priori dans l'immigration car elle est caractéristique de toute époque et n'aura pas de fin. La symbolique importante de l'Égypte dans l'antiquité pour dire, est lieu de refuge pour des peuples vue la splendeur de sa civilisation. Toute personne est à l'image du peuple d'Israël, enfant de Dieu qu'Il conduit vers des terres où il peut trouver de bonnes prairies par le travail. Une seconde image de l'Égypte comme lieu de souffrance traduit plutôt les difficultés collectives et personnelles qui peuvent surgir où l'on vit. En cette crise, Israël se justifie comme peuple de Dieu toujours prêt à faire passer du négatif au positif. Il en est de même pour tout homme...."

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Mercredi 14 février 2024

EXHORTATION : "Une certaine expression fait référence aux propos que Dieu adresse à Adam (hommes et femmes de toute la terre sans aucune considération religieuse mais le simple fait que l'on soit Homme: masculin , féminin ) lorsqu’il le chasse du Paradis : « C’est à la sueur de ton visage que tu gagneras ton pain, jusqu’à ce que tu retournes à la terre dont tu proviens ; car tu es poussière, et à la poussière tu retourneras. » (Gen 3, 19). Il s'agit pour nous les hommes de savoir et de re-connaître la juste place de la foi et la fonction exclusive de la prière afin de toujours mieux les concilier avec le travail qui, à bien des égards, est la quasi condition d'amélioration de l'existence matérielle de l'homme. Ici, il s'y adjoint ce que la Bible appelle le bon droit et la justice sociale c'est-à-dire une bonne et humanisante politique sociale dont le souci est avant tout le bien être et la promotion de l'homme."

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

Jeudi 15 février 2023

EXHORTATION : "Saint Luc souligne cette miséricorde faite aux Apôtres: " Après cela, parmi les disciples le Seigneur en désigna encore soixante-douze, et il les envoya deux par deux, en avant de lui, en toute ville et localité où lui-même allait se rendre. Il leur dit : « La moisson est abondante, mais les ouvriers sont peu nombreux. Priez donc le maître de la moisson d’envoyer des ouvriers pour sa moisson 03 Allez ! Voici que je vous envoie comme des agneaux au milieu des loups. Ne portez ni bourse, ni sac, ni sandales, et ne saluez personne en chemin. Mais dans toute maison où vous entrerez, dites d’abord : “Paix à cette maison.  S’il y a là un ami de la paix, votre paix ira reposer sur lui ; sinon, elle reviendra sur vous. Restez dans cette maison mangeant et buvant ce que l’on vous sert ; car l’ouvrier mérite son salaire. Ne passez pas de maison en maison. " ( Lc 10, 1-8....).

Que le Nom de Dieu soit loué."

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

Vendredi 16 février 2024

EXHORTATION : " science sans conscience n'est que ruine de l'âme " dit bien vrai François car on peut prendre comme exemple la bombe nucléaire, découverte scientifique, qui a pourtant fait beaucoup de victimes. Dans ce cas, l'approche spirituelle de l'éducation à la paix est juste et urgente. Le livre d'Ésaïe contient le passage suivant : « De leurs épées ils forgeront des socs de charrue, de leurs lances des serpes : une nation ne lèvera plus l'épée contre une autre, et on n'apprendra plus la guerre. »( Is 2,4). La sculpture a été offerte aux Nations Unies par l'URSS le 4 décembre 1959. On découvre alors le bel et heureux alliage qui s'impose entre le développement et la foi ou entre le spirituel et le matériel que le Grand Maître Jésus-Christ résume ici: " Que sert à l'homme de gagner l'univers, s'il ruine sa propre vie ou perd son âme ?  ( Mc 8,36). La culture de l'harmonie est aussi un pas de guérison."

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

Samedi 17 février 2024

EXHORTATION : " L'amitié avec Dieu est donc le plus beau,  le meilleur fruit à acquérir dans la marche avec Dieu, vers Dieu par la vie de Dieu autrement sentir Dieu présent dans notre cœur et nous parlant ou illuminant de l'intérieur.

Contemplons la grâce de Dieu selon saint Pierre : "Mais vous, vous êtes une descendance choisie, un sacerdoce royal, une nation sainte, un peuple destiné au salut, pour que vous annonciez les merveilles de celui qui vous a appelés des ténèbres à son admirable lumière." 

Vivons simplement notre vie devant Dieu et essayons d'être agréables les uns envers les autres même si nous serons pas parfaits. Cependant,  rien ne vaudra l'imitation de Dieu."

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

Dimanche 18 février 2024

 

EXHORTATION : "Le peuple de Dieu ne manquera jamais de prophète... celui qui parle au nom de Dieu. Parler au nom de Dieu, c'est  résonner ce que Dieu dit, c'est  rappeler les termes de l'Alliance,  c'est préserver le peuple de Dieu de l'idolâtrie en dénonçant des attitudes contraires à la morale de foi. Le prophète de Dieu n'est pas un charlatan ni un devin ni un vendeur d'illusions mais plutôt un éducateur, un pédagogue. Dieu a doté le peuple de Dieu du bon sens et du sens de la foi pour pouvoir jauger tous propos et les acquiescer par un " Amen " et les accueillir dans la foi."

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Cela dit, hier, aujourd'hui et demain,  le peuple de Dieu doit toujours faire preuve de discernement. Il lui revient de toujours faire le lien entre les prédications,  les enseignements et les déclarations avec l'Unique Révélation Biblique ". Tout enseignement non conforme à la Sainte Doctrine,  au bon sens universel et au sens de la foi, doit être rejeté au nom de l'objection de conscience.

La guérison de l'homme tourmenté par un esprit impur, confirme le dessein de Dieu de voir l'homme se re-trouver, un dessein qui demeure le programme du Messie.  Autrement dit, la rencontre de Dieu par Jésus-Christ apporte aujourd'hui et demain,  une guérison,  une purification,  une amélioration,  une régénération spirituelle,  corporelle,  affective , humaine spontanée ou progressive.  Cependant,  chaque signe de Dieu devient raison suffisante pour s'attacher au Christ et le suivre toute la vie.

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

 

 

Lundi 19 février 2024

 

EXHORTATION : "Devons-nous toujours nous confronter à ce texte qui paraît en décalage aux temps actuels ? Mais puisqu'il parle de la condition humaine : " Job prit la parole et dit : « Vraiment, la vie de l’homme sur la terre est une corvée, il fait des journées de manœuvre. Comme l’esclave qui désire un peu d’ombre, comme le manœuvre qui attend sa paye, depuis des mois je n’ai en partage que le néant, je ne compte que des nuits de souffrance...." , jusqu'à quel niveau pourrions-nous nous en servir comme point de mire en tant que contemporains du 21ème siècle ?"

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Mardi 20 février 2024

EXHORTATION : "Utilité ou utile. La foi en Dieu nous permet d'avoir une vision universaliste de  la personne humaine.  Autrement,  au-delà de la peau qui marque la différenciation,  l'unité de la personne humaine est invariable.  La nature a prédisposé la personne humaine à toute adaptabilité. La foi qui veut dire prendre appui sur Dieu et marcher toute la vie, nous élargit le cœur selon que la terre est un don, le don est une  promesse et la  promesse est une conquête. Et quand la conquête sera faite, la cohabitation pacifique avec le voisage dépendra de ta manière de vivre,  de faire, de ton comportement. "

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Mercredi 21 février 2024

 

EXHORTATION : "La nouvelle idolâtrie chez la chrétienté est simplement ne pas pas accueillir avec ferveur les paroles de connaissance qui invitent à la conversion ou à la vie chrétienne authentique, mais crier fort "Amen Amen Amen" quand il s'agit d'une parole de promesse de prospérité. C'est vrai que nous sommes des hommes, mais reconnaissons au calme que la vie ne se réduit pas seulement qu'aux miracles sensationnels.

Le plus souvent ou l'énorme majorité des miracles s'opèrent dans le silence. Jésus-Christ était confronté à cette réalité humaine en son temps au point de dire : « Amen, amen, je vous le dis : vous me cherchez, non parce que vous avez vu des signes (vous n'avez pas perçu ce à quoi renvoient les miracles), mais parce que vous avez mangé de ces pains et que vous avez été rassasiés. Travaillez non pas pour la nourriture qui se perd, mais pour la nourriture qui demeure jusque dans la vie éternelle, celle que vous donnera le Fils de l’homme, lui que Dieu, le Père, a marqué de son sceau .» "

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Jeudi 22 février 2024

EXHORTATION : "Pour un rappel de la marche spirituelle de la Vie consacrée en profondeur : signe, intrigue, témoignage et prophétie.

 

" En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples :

« Ce n’est pas en me disant : “Seigneur, Seigneur ! ” qu’on entrera dans le royaume des Cieux, mais c’est en faisant la volonté de mon Père qui est aux cieux. ... " La Vie consacrée est une manière de vivre qui implique une marche de toute la vie. Là aussi, la personne consacrée apprend à croître spirituellement et fait face toujours à des défis qui seront l'occasion de mûrir et  de confirmer sa vocation. "

 

Père Jean Baptiste LABADEH( Clergé diocésain de Lomé )

 

Vendredi 23 février 2024

EXHORTATION : "C'est à  cette éducation que s'emploie Ben Sirac: connaître la volonté de Dieu pour vivre avec Lui. Toute la vie chrétienne est un don, et elle consiste à vivre selon les volontés divines. Cette manière de vivre sans cesse  interpellante est une vie d'humilité c'est-à-dire apprendre à  faire sortir de soi l'orgueil d'Adam ou purifier le type adamique en nous pour nous conformer au dessein de Dieu. La Parole de Dieu a donc cette merveilleuse qualité  de louer l'humilité: Le Seigneur Dieu élève les humbles et rabaissant les orgueilleux."

Père Jean Baptiste LABADEH( Clergé diocésain de Lomé )

 

Samedi 24 février 2024

 

EXHORTATION : "Quand nous parlons d'espérance, nous rejoignons selon la Bible,  l'Etre ou la nature de Dieu. Cela dit, l'espérance d'un monde meilleur n'a  commencé par aucun-e d'entre nous pour terminer par nous. Elle ne se limite pas à nous. Nous sommes juste entrés dans un mouvement qui nous dépasse.  La question de l'espérance ne s'arrête pas à nous ni ne peux se réaliser totalement par nous. La vie nous y fait embarquer et nous la quitterons en un temps de la vie. Continuons simplement notre chemin. Saint Pierre nous parle: " Frères, redoublez d’efforts pour confirmer l’appel et le choix dont vous avez bénéficié ; en agissant ainsi, vous ne risquez pas de tomber. C’est ainsi que vous sera généreusement accordée l’entrée dans le royaume éternel de notre Seigneur et Sauveur Jésus Christ. " (2 P 1, 10-11)

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Dimanche 25 février 2024

EXHORTATION : "Progressivement avec saint Luc, nous comprenons  réellement que c'est Jésus Christ qui nous rejoint dans notre histoire personnelle  et nous introduit à la fête ou au banquet de Dieu: voilà la miséricorde. Nous étions tous des aveugles, des blessé-e- s de la vie, des estropiés , des morts, des séparés de Dieu etc....et un jour , une joyeuse et resplendissante Lumière nous a éclairé-e-s et nous à a réorienté-e-s. C'est gratuit et libre. Rendons-nous en compte ? Cependant,  nous  avons à  payer le prix de Jésus:  crucifier  nous aussi le vieil homme en nous: l'esprit de rebellion qui rend orgueilleux et empêche de croître dans l'enfance spirituelle .  C'est à cela que nous nous employons tous et toutes après notre baptême et ceci chacun-e avec ses limites et à la manière dont cette Parole nous mord. Ah bien aimé-e-s , même si nous avons encore du chemin à faire,  goûtons à la joie divine qui monte dans le cœur des humbles quand nous nous rendons compte que servir Dieu rend l'homme libre comme Lui. "

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Lundi 26 février 2024

EXHORTATION : "Au-delà, je voudrais faire ressortir ce conditionnement humain indépendamment de toute religion ou croyance. Quand mon mari ou ma femme " incarnera " Job " , quand les épreuves déroutantes de la vie s'abattront sur l'un ou l'autre, comment vivre alors le principe de fidélité dans la communauté de vie? Autrement,  l'un ou l'autre qui perd son emploi,  qui tombe malade dont l'issue n'est pas de sitôt,  mon mari ou ma femme qui devient précocement hémiplégique,  aveugle,  impuissant etc...bref le malheur qui rentra de force dans notre vie, que malheur s'éloigne de nous naturellement souhaité,  mais comment, au nom de notre foi, gérer cet imprévu ? Je propose de retourner au début du livre de Job, histoire d'homme,  fait de vie."

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Mardi 27 février 2024

 

EXHORTATION : "Ainsi, Joseph s'est pris pour pénétrer le système égyptien bien qu'étranger, il est rentré dans l'administration pharaonique. Ce principe est actuel. Partout, on a besoin de l'homme, la nature a rendu capable toute personne humaine. Là où tu es, tu y es une chance pour ce lieu , pour son développement et ce lieu est une occasion gracieuse pour toi aussi.  Regarde,  observe, vois , rends féconds tes talents et rends-toi utile."

 

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

 

Mercredi 28 février 2024

EXHORTATION : "Ils lui dirent alors : « Que devons-nous faire pour travailler aux œuvres de Dieu ? » Jésus leur répondit : « L’œuvre de Dieu, c’est que vous croyiez en celui qu’il a envoyé. » (Jn 6, 26-29). Tout ce chapitre 6 est à relire pour comprendre l'apparente lenteur de Dieu. Saint Paul renchérit d'expérience : " On sait bien à quelles actions mène la chair : inconduite, impureté, débauche, idolâtrie, sorcellerie, haines, rivalité, jalousie, emportements, intrigues, divisions, sectarisme, envie, beuveries, orgies et autres choses du même genre. Je vous préviens, comme je l’ai déjà fait : ceux qui commettent de telles actions ne recevront pas en héritage le royaume de Dieu. Mais voici le fruit de l’Esprit : amour, joie, paix, patience, bonté, bienveillance, fidélité, douceur et maîtrise de soi. En ces domaines, la Loi n’intervient pas. Ceux qui sont au Christ Jésus ont crucifié en eux la chair, avec ses passions et ses convoitises. Puisque l’Esprit nous fait vivre, marchons sous la conduite de l’Esprit."( Gal 5,1-25).

 

Demandons mais accueillons surtout le christianisme comme une manière réelle de vivre."

 

 

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Jeudi 29 février 2024

EXHORTATION : "Il nous faut aussi ressentir le christianisme dans son cœur, dans sa conscience comme une marche qui exige à mesure que l'on avance que l'on doit prendre une position claire,  nette, sincère . Tout dépendra de la manière dont l'Esprit de Dieu nous touche et nous brûle. Tout dépendra de ce que nous cherchons et trouvons dans le choix de Dieu par la médiation du Christ . Saint Jean le Baptiste,  en parlant du Messie, disait de lui: " Quand Il viendra,  il baptisera dans l'Esprit et le feu" autrement dit, pour avancer dans la foi chrétienne en franchissant les étapes humaines et spirituelles jusqu'à atteindre l'héroïsme ou les Béatitudes,  il nous faut nous renaître toujours de nouveau,  un perpétuel exode et de mort de soi-même ; l'orgueil.  

Bénissons le Seigneur pour le don inouï de la foi. Avançons vers notre maturité spirituelle et humaine là où se trouvent les délices divines. "

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Vendredi 1er mars 2024

EXHORTATION : "Tu l'as voulu un peu moindre qu'un dieu, le couronnant de gloire et d'honneur ; tu l'établis sur les œuvres de tes mains, tu mets toute chose à ses pieds :les troupeaux de bœufs et de brebis, et même les bêtes sauvages, les oiseaux du ciel et les poissons de la mer, tout ce qui va son chemin dans les eaux. ..."

C'est cet homme aux chemins par moment sinusoïdaux que Dieu s'emploie toujours à sauver: sa miséricorde dure effectivement à toujours. Rapprochons ce psaume de bien d'autres textes de la Bible et nous aurions compris beaucoup de choses : le salut de l'homme est la racine pivotante de la foi d'où la Bonne Nouvelle."

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

 

Samedi 2 mars 2024

 

EXHORTATION : " Dans la prière, nous portons à Dieu nos croix quotidiennes, dans la certitude qu'il est présent et qu'il nous écoute. Le cri de Jésus nous rappelle que, dans la prière, nous devons dépasser les barrières de notre « moi » et de nos problèmes, et nous ouvrir aux besoins et aux souffrances des autres. Que la prière de Jésus mourant sur la croix nous enseigne prier avec amour pour tant de frères et sœurs qui sentent le poids de la vie quotidienne, qui vivent des moments difficiles, qui sont dans la douleur, qui ne reçoivent pas de parole de réconfort; apportons tout cela au cœur de Dieu, pour qu'eux aussi puissent sentir l'amour de Dieu qui ne nous abandonne jamais. " Ed. Artège, Paris , 2016, p.220

 

Proposée par: Père Jean Baptiste LABADEH  (Clergé diocésain de Lomé) RENDU LA

 

Dimanche 3 mars 2024

EXHORTATION : " Enfin, c'est nous qui allons vers Dieu par la rencontre du Christ. Et cette fin nous fait découvrir l'heureuse promesse de la foi: nous commençons par une vie, à la fin, nous entrerons dans une autre, l'éternité de Dieu . Tout dépend de la manière je  comprends la foi et de la manière dont je la construis. Bel écho  dans ce passage; Ap 22, 4-5:" Les serviteurs de Dieu verront son visage, et son nom sera écrit sur leur front. La nuit n’existera plus, ils n’auront plus besoin de la lumière d’une lampe ni de la lumière du soleil, parce que le Seigneur Dieu les illuminera, et ils régneront pour les siècles des siècles." Paix à tous et à toutes."

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

Lundi 4 mars 2024

EXHORTATION : " Frères, tout ce que vous faites : manger, boire, ou toute autre action,

faites-le pour la gloire de Dieu...."( 1 Cor 10,31).  Prière avant et après le repas ; une manière simple de vivre cette exhortation de saint Paul.  Faire ainsi,  c'est témoigner : " Car c’est en lui que nous avons la vie, le mouvement et l’être..." ( Act 17,28).  Faire ainsi devant les enfants; " descendance de Dieu", " c'est leur transmettre de simples manières de vivre la foi:  "

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

Mardi 5 mars 2024

EXHORTATION : " Chacun-e fera l'expérience d'un secours inexplicable qui peut être appelé " miracle " venant de " on ne sait où " ou de Dieu bien simplement et naturellement. Cela dit, toute personne,  tout groupe est cher, a du prix aux yeux de Dieu.  Quand un pauvre souffre, crie ou gémit, le Seigneur voit, le sait, entend et intervient toujours.  Nul ne sera abandonné de Dieu peu importe  les vagues qui déferlent. Chacun-e pourra témoigner tout au long de sa vie des hauts faits de Dieu, combien de fois une " Main secourablement spirituelle " changea son histoire ". Dieu ne change pas.  Confiance,  Il sera ainsi pour tout homme créé à son image et à sa ressemblance dans les limites des lois naturelles qu'Il a établies.  Ps 23: " L'Eternel est mon berger...." Reste positif dans ton histoire. "

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

Mercredi 6 mars 2024

EXHORTATION : " Is 25, 6-10a: Le Seigneur de l’univers préparera pour tous les peuples, sur sa montagne, un festin de viandes grasses et de vins capiteux, un festin de viandes succulentes et de vins décantés.  Sur cette montagne, il fera disparaître le voile de deuil qui enveloppe tous les peuples  et le linceul qui couvre toutes les nations. Il fera disparaître la mort pour toujours. Le Seigneur Dieu essuiera les larmes sur tous les visages, et par toute la terre il effacera l’humiliation de son peuple.

Le Seigneur a parlé. Et ce jour-là, on dira : « Voici notre Dieu, en lui nous espérions, et il nous a sauvés ;

c’est lui le Seigneur, en lui nous espérions ; exultons, réjouissons-nous : il nous a sauvés ! » Car la main du Seigneur reposera sur cette montagne. "

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

Jeudi 7 mars 2024

EXHORTATION : "Lorsque dans la communauté de Pasteurs, les agirs pastoraux ne sont pas réfléchis ensemble, il se créé un sentiment d'exclusion et un ralentissement du zèle pastoral. Il en va ainsi en famille,  dans tout groupe humain. C'est fort que Jésus-Christ demande la prière du peuple devant notre pauvreté  qui déclenche  naturellement sa compassion  comme toute mère envers un enfant quelconque."

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

Vendredi 8 mars 2024

EXHORTATION : "Pour aller plus loin: Act 8,27-40 : "...L’Esprit dit à Philippe : « Approche, et rejoins ce char. »nPhilippe se mit à courir, et il entendit l’homme qui lisait le prophète Isaïe ; alors il lui demanda : « Comprends-tu ce que tu lis ? » L’autre lui répondit : « Et comment le pourrais-je s’il n’y a personne pour me guider ? » Il invita donc Philippe à monter et à s’asseoir à côté de lui...."

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

Samedi 9 mars 2024

EXHORTATION : "Rm 10,8-21 : " En effet, quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé. Or, comment l’invoquer, si on n’a pas mis sa foi en lui ? Comment mettre sa foi en lui, si on ne l’a pas entendu ? Comment entendre si personne ne proclame ? Comment proclamer sans être envoyé ? Il est écrit : Comme ils sont beaux, les pas des messagers qui annoncent les bonnes nouvelles!..."

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

Dimanche 10 mars 2024

EXHORTATION : "La joie que Dieu nous donne est étendue sur toute notre vie comme la joie d'une amitié ou d'un mariage.  La joie de Dieu est aussi une consolation après l'épreuve. Les baptisés essaient de voir le cours de l'histoire avec les yeux de la foi. Ainsi Jésus-Christ affirme à juste titre: " qui vous accueille m’accueille ; et qui m’accueille accueille Celui qui m’a envoyé. Qui accueille un prophète en sa qualité de prophète recevra une récompense de prophète ; qui accueille un homme juste en sa qualité de juste recevra une récompense de juste." Attention à la tentation de l'abus et de l'emprise qui guettent les missionnaires de l'Evangile."

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

Lundi 11 mars 2024

EXHORTATION : " Écoute, Israël : le Seigneur notre Dieu est l’Unique. Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme et de toute ta force. Ces commandements que je te donne aujourd’hui resteront gravés dans ton cœur. Tu les rediras à tes fils, tu les répéteras sans cesse, à la maison ou en voyage, que tu sois couché ou que tu sois levé. "  ( Dt 6, 4-8).

La parole et plus encore la Parole de Dieu ne s'épuise jamais. C'est un puits toujours à creuser. "

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

Mardi 12 mars 2024

EXHORTATION : "Nul n'est plus ex-patrié ou im-migrant que l'autre. Un ex-patrié, quittant son pays devient un im-patrié dans le pays d'accueil car il y vit sur la terre, don naturel de Dieu certes mais hors de chez lui. Un im-migré,  a aussi une patrie d'origine,  qu'il quitte pour vivre hors de chez lui, s'établit sur une terre , don naturel de Dieu. Toujours le mouvement inverse d'un départ et d'une localisation. Toute la solution se trouve dans la tolérance ou en Dieu. Quand le peuple d'Israël dit du Dieu Suprême s'est réfugié à cause de la famine dans un Égypte qui ne connaissait pas le Dieu-Yahvé des Israëlites et donc ne l'adorait pas, qu'en dire? Quels messages actuels et intemporels?"

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

Mercredi 13 mars 2024

EXHORTATION : "La politique internationale est un art. De la covid à la crise russo-ukranienne, du laps crise arméno-azerbaïdjanaise à la nouvelle une mondiale: la re-volcanisation de la sempiternelle crise israëlo-palestinienne. Entre le qui a droit d'attaquer et le qui a devoir de se protéger,  des vies innocentes tombent et retombent. Et quand on réalise que c'est la citée " divine " terrestre. La politique internationale est un labyrinthe ou véritable mythe de Sysiphe. Pensons aux innocents."

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

Jeudi 14 mars 2024

EXHORTATION : "Je m'attarde sur l'immensité des hommes qui, destinée à la Vérité,  ne sait ni où Elle se trouve,  au pire ignore le Chemin à prendre afin d'atteindre la Vie qualitative que Dieu nous re-propose. Je re-fléchis à la confiance que Dieu me fait de prier afin qu'Il envoie des hommes disposés à parler du Royaume,  annoncer la Vie que Dieu propose.  Et je prie pour toutes ces hommes et femmes qui nous annoncent la Parole car annoncer c'est aussi savoir lire, bien comprendre soi-même,  en être convaincu avant de l'expliquer. Il n'y a que la bonne compréhension qui libère."

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

Vendredi 15 mars 2024

EXHORTATION : "Que faire en tant que missionnaire pour ne que servir dans l'Esprit du Christ, le détachement  au lieu de se servir, se faire homme de Dieu pour s'enrichir?

De toutes les façons, il y a des étapes spirituelles dans le ministère qui exigent une croissance spirituelle conséquente de l'homme de Dieu. Le plus haut et sincère niveau d'un ministère au nom et à l'image du Christ ne peut ne pas s'identifier à Lui: le missionnaire sentira dans son coeur la cohérence de " mettre ses pas dans les pas du Christ ". Il y a donc la mission comme ministère,  il y a aussi être missionnaire comme état de vie d'imitation du Christ.  Mais que veut le monde? "

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

Samedi 16 mars 2024

EXHORTATION : "Le monde est déjà perdu à lui-même d'où l'esclavage et l'idolâtrie du miracle.  Tant que le christianisme n'est pas reçu comme une manière de vivre qualitativement inspirée par l'Evangile,  le vivre ensemble sera toujours difficile parce que nous ne voulons pas atteindre la circoncision du cœur. Dans la vie ordinaire, dans la vie chrétienne,  on aura à faire des choix comme les premiers chrétiens en pleines persécutions. Là nous comprendrons mieux la Parole: préférer Dieu à tout empêchement ou contre-témoignage."

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

Dimanche 17 mars 2024

EXHORTATION : ""Les quatre sols sont aussi comparables aux quatre étapes de la vie humaine et spirituelle. Il n'y a a priori  de maturité spirituelle sans l'âge de la maturité humaine.  Cependant,  porter fruit, c'est comme à l'image d'une femme en travail,  traverser les douleurs d'un enfantement, passer par le combat spirituel, intérieur et extérieur avant d'atteindre l'adoption spirituelle et la rédemption de notre corps. Autrement,  se libérer du vieil de notre déchéance humaine se fait par bien des épreuves avant d'entrer dans le royaume de Dieu. "

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

Lundi 18 mars 2024

EXHORTATION : " L'évangile inaugure spirituellement la possibilité universelle de ce règne par l'annonce de la Nativité par Celui en qui s'accompliront toutes les Écritures et saint Paul l'affirme de par son expérience.  Le Jésus de l'histoire est le Christ de toute la spiritualité. Ses noms théophores, Jésus qui veut dire Dieu sauve et Emmanuel,  Dieu avec nous,   constituent respectivement tout un programme infini de salut actualisant que Dieu sauve toute personne et rassure que Dieu est avec nous."

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

Mardi 19 mars 2024

EXHORTATION : "Deux histoires, oui bien que naturelles mais toujours douloureuses quand elles surviennent...Deux annonces de décès survenues, la première à cette jeune dame revenue de l'étranger et qui meurt dans son pays d'origine. La seconde,  ce jeune qui s'expatrie à l'étranger avec sa femme et ses enfants,  proche de la terre promise,  fit une crise dans l'avion qui n'a pas encore atteri et meurt dans l'avion. Aller en vacances chez soi, partir pour un mieux être pour n'atterir que mort ...bref ne plus jamais revenir vivant. Cela coupe le souffle. La Parole de Dieu n'a que raison de nous: " Veillez et priez...".

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

Mercredi 20 mars 2024

EXHORTATION : " Si vis pacem, para bellum « Si tu veux la paix, prépare la guerre » est une locution latine. Elle représente le concept de paix armée. Mais il se fait que l'on peut ne pas être à la hauteur de la force adverse. Loin de s'entêter au point de faire de ses concitoyens des bouches inutiles et innocentes de guerre,  vaut mieux négocier la paix. Le Christ le suggère : "Quel est celui d’entre vous qui, voulant bâtir une tour, ne commence par s’asseoir pour calculer la dépense et voir s’il a de quoi aller jusqu’au bout ?.."

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

Jeudi 21 mars 2024

EXHORTATION :"La vie consacrée telle que l'Eglise l'a reçue,  demeure une vie spirituelle.  Sans l'effusion de l’Esprit Saint en profondeur,  une profondeur qui veut dire progressive toute la vie, elle n'est pas possible. Le temps de carême interpelle aussi les personnes consacrées à la discussion spirituelle avec Dieu. Elles entendent de la manière,  les échos et les appels du Seigneur à la conversion. ...Et chaque personne consacrée s'interroge et se fait le point sur sa relation personnelle, sincère et cohérente avec Dieu. Chacun-e trouve son rythme pour répondre à cet appel :"

Père Jean Baptiste LABADEH  (Clergé diocésain de Lomé )

Vendredi 22 mars 2024

EXHORTATION : "Prier pour la guérison comme miracle... c'est bien. Mais n'oublions pas qu'il y a pire que ma situation ailleurs. Dieu marche avec nous et il nous faut ausssi dans son silence apparent, apprendre à traverser la vie. Dieu veille."

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

Samedi 23 mars 2024

EXHORTATION : "Sans la révélation divine, sans l'Esprit Saint, la vraie connaissance de Jésus comme Christ est impossible. Je voudrais laisser l'évangile raisonner dans notre cœur, à travers son mouvement interne comme un cheminement de vie qui fait progressivement découvrir le Christ. Nous n'avons et n'aurons pas simultanément la même uniformité de foi. L'essentiel est l'unité de foi. Patience à nous tous et toutes. C'est Dieu qui nous rejoint sur le chemin de la  foi qui est don de lui à nous. Il va toujours nous l'arroser pour qu'elle atteigne sa maturité."

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

Dimanche 24 mars 2024

EXHORTATION : "L'Eglise nous rappelle pour ce haut temps spirituel et psychologique du carême, qu'un passage au désert rempli de tentations est obligatoire. Mais c'est comme dit le Pape François, " dans le désert,  Dieu nous guide vers la liberté ". Toute la vie de l'homme vers la réalisation de son bonheur suprême et morale est donc faite de tentations. Mais il savoir s'accrocher à des valeurs ou mieux à Dieu par sa Parole comme le Christ si l'on veut re-conquérir la vie qualitative par l'engendrement du moi spirituel qui passe par le combat spirituel. "

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

Lundi 25 mars 2024

EXHORTATION : "Dieu en donnant son Fils, l'a inséré dans un cadre familial naturel et ordinaire. Il loue la vocation de la famille et à travers les rôles spécifiques de l'homme et de la femme,  Joseph et Marie, Il bénit et demeure reconnaissant à chaque Papa et Maman qui essaient de jouer leur rôle.  Par cela,  nous réalisons encore comment il est grand le mystère de la famille: une vocation,  un engagement, une mission , un ministère,  un art. Que Dieu nous bénisse. "

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

Mardi 26 mars 2024

EXHORTATION : "La mort est partout et c'est évident.  Mais cachons-nous en Dieu, habillons Dieu et que les familles prient, prient, prient,  offrent des messes pour leurs enfants.  Qu'elles demandent à Dieu pour eux d'être surtout affermis dans la foi. Prier pour les enfants, c'est bon mais demander qu'ils aient la foi en Dieu, c'est mieux et meilleur. "

 

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

Mercredi 27 mars 2024

EXHORTATION : "Et quel est le roi qui, partant en guerre contre un autre roi, ne commence par s’asseoir pour voir s’il peut, avec dix mille hommes, affronter l’autre qui marche contre lui avec vingt mille ?S’il ne le peut pas, il envoie, pendant que l’autre est encore loin, une délégation pour demander les conditions de paix." (Lc 14,27-32). Les aides ou les financements de guerre peuvent être aussi des chimères de promesses incapables d'assurer la victoire. Elles sont surtout des investissements opportunistes à long terme. "

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé).

Jeudi 28 mars 2024

EXHORTATION : "Tu es un peuple consacré au Seigneur ton Dieu : c’est toi qu’il a choisi pour être son peuple particulier, parmi tous les peuples de la terre. C’est par amour pour vous, et par fidélité au serment fait à vos pères, que le Seigneur vous a fait sortir par la force de  sa main, et vous a délivrés de la maison d’esclavage et de la main de Pharaon, roi d’Égypte. Vous saurez donc que le Seigneur votre Dieu est le vrai Dieu, le Dieu fidèle qui garde son Alliance et son amour pour mille générations à ceux qui l’aiment et gardent ses commandements." (Dt 7, 6. 8-9)

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé).

Vendredi 29 mars 2024

EXHORTATION : "Dans le combat d'engendrement, l’Esprit Saint intervient énormément comme Il soutenait les premiers chrétiens en persécutions afin de nous faire naître à la vie divine, accoucher le moi divin. Il se découvre alors que le christianisme, au-delà de toute idée de facilité à y projeter, est plutôt un chemin de libération spirituelle et un cheminement de conformation ou de "christification" de toute la vie."

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé).

Samedi 30 mars 2024

EXHORTATION : "Et si l'ouvrier de la dernière heure est mon ennemi ? Doit-il être l'ennemi de Dieu aussi? Non. Il reste enfant de Dieu comme moi. Il peut même me dépasser et c'est normal. Parabole comme une antenne parabolique,  il suffit  l'orientation dans une direction pour qu'elle capte des chaînes. Parabole comme enseignement symbolique et réel, décrivant des réalités humaines, rejoignant les joinctures de nos os et extirpant ce qu'il y a dans les profondeurs du coeur de l'homme, la foi chrétienne nous fait toujours sortir de nous-mêmes pour nous refaire ainsi à l'image de Dieu par la stature du Christ et dans l’Esprit Saint.  Nul n'est la mesure du monde, nul n'est le centre de l'humanité. "

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé).

Dimanche 31 mars 2024

EXHORTATION : "En ce dimanche, la figure d'Abraham qui accepta par obéissance de sacrifier ou de rendre sacré Isaac, le fils de la promesse,  est une autre image qui nous aide à  guérir du type adam en l'homme. C"est par obéissance à Dieu même malgré notre ego qui n'est pas toujours consentent que nous pourrions atteindre la circoncision du cœur et entrer dans l'amitié et la bénédiction de Dieu. "

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

Lundi 29 avril 2024

EXHORTATION : "Le chemin de paix que le Christ a originé dans la vie des hommes est une inauguration de la voie de salut. Il a rendu possible la manière de vaincre en nous le type Adam, notre inclination au mal ou à la désobéissance à Dieu, source de nos malheurs personnels et familiaux. Même si ce chemin est toujours dur à prendre pour la personne malgré qu'elle désire une vie heureuse,  la passion ou le chemin de la croix demeure un paradigme de salut: dépasser nos inclinations négatives est une crucifixion de l'orgueil. Ce chemin s'impose car la vie impose de s'arrêter un jour. L'unique voie de sanctification passe obligatoirement par l'ascèse. Cela vaut pour la famille aussi. "

Père Jean Baptiste LABADEH (Clergé diocésain de Lomé)

Mardi 30 avril 2024

EXHORTATION : "Chaque jour, il faut prier, prier comme un dialogue d'amour avec Dieu comme entre un homme et sa femme. Que l'on vive hors de chez soi, il faut prier ainsi pour qu'aussi réaliser sa vocation d'homme. Rav Avraham Yech'ayaou Karelits écrit:  "La plus haute aspiration de l'homme doit être de passer ses 70 ou 80 ans sans faire de peine à qui que ce soit !" Ah si l'on peut en outre passer cette expérience de vie dans une bonne moralité, sans conscience gênée ou affligée parce que remplie de tristesse pour le passé à l'heure de la rétrospective de sa vie, à l'heure du bilan de la vie avant de passer de ce monde au Père , la Force qui régit l'univers,  quand la conscience nous re-joue le film de la vie. Eh bien...que l'on vive chez soi ou ailleurs,  les enjeux fondamentaux de la vie historique restent inchangés."

Père Jean Baptiste LABADEH (Clergé diocésain de Lomé)

Mercredi 1er mai 2024

EXHORTATION : "Les actualités socio-politiques dans le monde ça et là peuvent a priori décourager à prier pour la paix. C'est compréhensible. Les violences qui semblent étouffer les efforts de paix sont encore et simplement la preuve qu'il y a deux voies dans l'univers.  Les conflits s'exacerbent parce que les auteurs ont choisi la voie du mal, de la mort. Ils ne veulent pas rentrer dans la sublime option qui consiste à s'éviter une conscience jugeante et affligeante au soir de notre vie dans la mesure où l'on aurait compris en quoi il est bon et beau de transformer les instruments de guerre en outils agricoles. Ce constat peut décevoir, car rien ne change mieux les situations ne changent pas comme on pourrait le souhaiter en tant qu'artisans de paix. Mais loin de résigner, il faut alors re-decouvrir la profondeur de la réalité de la paix: la paix est une perpétuelle construction. Il n' y aura pas de voie univoque  et unique. Dans les Béatitudes,  il est dit: " Heureux ou en marche les artisans de paix, les pacifiques, ils seront appelés fils de Dieu...ils seront....."

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

Jeudi 2 mai 2024

EXHORTATION : "La vie consacrée peut ne pas être parfaite dans l'histoire, heureusement ou malheureusement. Elle traduit par-là la complexité du poids de la nature sur l'homme. Toutefois,  sa subsistance demeure un haut pari spirituel que l'humanité aussi blessée par le péché,  est tendue, en marche vers le ciel,  la sainteté. La stabilité de la Vie consacrée rappelle que la marche vers Dieu se fait dans la patience,  dure le temps de notre vie humaine. Le royaume de Dieu est une belle, heureuse et sublime proposition pour l'humanité. Comme c'est surtout une manière qualitative et progressive de vivre, il faut l'annoncer,  le résonner,  le retentir. Et le Seigneur continue là aussi d'assurer qu'Il nous est Emmanuel : Dieu avec nous tous les jours. Oui, la Vie consacrée si imparfaite soit-elle,  a quelque chose de surprenant,  de haut, de fort, d'indicible  d'ineffable quelle porte et qui étonne."

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

Vendredi 3 mai 2024

EXHORTATION : "Les jours de la passion nous invitent à re-partir du Christ, source et sommet de la foi chrétienne. Saint Paul nous parle: " J’estime, en effet, qu’il n’y a pas de commune mesure entre les souffrances du temps présent et la gloire qui va être révélée pour nous. En effet, la création attend avec impatience la révélation des fils de Dieu.Car la création a été soumise au pouvoir du néant, non pas de son plein gré, mais à cause de celui qui l’a livrée à ce pouvoir. Pourtant, elle a gardé l’espérance d’être, elle aussi, libérée de l’esclavage de la dégradation, pour connaître la liberté de la gloire donnée aux enfants de Dieu..."

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

Samedi 4 mai 2024

EXHORTATION : "Nous le chantions à la veillée de Noël : " Peuple à genoux, attends la délivrance..." Cette attente devient concrète avec la mort et la résurrection du Christ. Oui, ces jours de la passion,  l'humanité attend sa rédemption et sa révélation aujourd'hui et demain. Osons poser les yeux sur le Christ,  nous apprendrons comment s'opère cette délivrance : " Mon serviteur réussira, dit le Seigneur ; il montera, il s’élèvera, il sera exalté ! La multitude avait été consternée en le voyant, car il était si défiguré qu’il ne ressemblait plus à un homme. De même, devant lui les rois resteront bouche bée, car ils verront ce qu’on ne leur avait jamais dit, ils découvriront ce dont ils n’avaient jamais entendu parler. (Is 52, 13-15). Que le Seigneur soit la consolation de tous les cœurs saignants et la délivrance inattendue des peuples opprimés du monde."

Père Jean Baptiste LABADEH  ( Clergé diocésain de Lomé)

Dimanche 5 mai 2024

EXHORTATION : "Quelle joie en ce dimanche quand l'Evangile précise que Pilate  se rendait bien compte que c’était par jalousie que les grands prêtres l’avaient livré? Cependant, il y a une Bonne Nouvelle. Dans le cas de Job, l’Écriture note ceci : Le Seigneur dit à l’Adversaire : « Soit ! le voici en ton pouvoir, mais préserve sa vie. »(Jb 2,6).  Le Maître  fit cette déclaration : " Ne craignez pas ceux qui tuent le corps sans pouvoir tuer l’âme ; craignez plutôt celui qui peut faire périr dans la géhenne l’âme aussi bien que le corps." (Mt 10,28). Ajoutons saint Jean : " Voici pourquoi le Père m’aime : parce que je donne ma vie, pour la recevoir de nouveau. Nul ne peut me l’enlever : je la donne de moi-même."

Père Jean Baptiste LABADEH  ( Clergé diocésain de Lomé)

Lundi 6 mai 2024

EXHORTATION : "L'auteur de la lettre aux Hébreux rapporte: " Le Christ, pendant les jours de sa vie dans la chair, offrit, avec un grand cri et dans les larmes, des prières et des supplications à Dieu qui pouvait le sauver de la mort, et il fut exaucé en raison de son grand respect. Bien qu’il soit le Fils, il apprit par ses souffrances l’obéissance et, conduit à sa perfection, il est devenu pour tous ceux qui lui obéissent la cause du salut éternel." (Hb 5,7-9) Entrons d'une manière ou d'une autre dans le jardin d'éden,  symbolique des moments douloureux de la vie humaine mais tout chemin de croix est déjà un chemin de gloire."

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

Mardi 7 mai 2024

EXHORTATION : "Pour la vie spirituelle, de toutes les façons,  " qui peut gravir la montagne du Seigneur et se tenir dans le lieu saint ? L'homme au cœur pur, aux mains innocentes gravira ta montagne Seigneur "(Ps 23 [24]),  demeure universellement vrai pour toute personne humaine. Alors, à tout moment,  pendant que l'on cherche le bonheur matériel,  que l'on n'oublie pas de vouer un culte d'agréable odeur au Saint Auteur de la vie de chaque jour qui réitère le souffle de vie. Que l'on n'oublie pas que Lui qui a donné la vie comme un cadeau,  nous rappellera aussi à l'improviste.  Toutefois,  il rappelle chaque jour : " Veillez et priez, soyez saints comme votre Père Céleste est Saint ".

Père Jean Baptiste LABADEH (Clergé diocésain de Lomé)

Mercredi 8 mai 2024

EXHORTATION : "Mettons fin à la guerre et aidons les plus pauvres avec les aides financières de guerre qui ne contribuerons qu'à faire des victimes collatérales innocentes et " faisons de nos épées, de nos instruments de guerre qui ne servent qu'à tuer des vies , des socs, des instruments agricoles qui servent à nourrir les mêmes vies." ( Is 2,4-5)

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

Jeudi 9 mai 2024

EXHORTATION : "Les textes liturgiques sont parfois désarmants et déconcertants. De notre soif profonde de découvrir et de connaître le Vrai Dieu,  la suite nous semble un parti de dolorisme tant à travers le prophète Jérémie, tant par saint Paul que par Jésus-Christ à plus forte raison.  Le prophète Jérémie voudrait se dérober de la mission divine mais il se sentait saisi et contraint : " Je me disais : « Je ne penserai plus à lui, je ne parlerai plus en son nom. » Mais elle était comme un feu brûlant dans mon cœur, elle était enfermée dans mes os. Je m’épuisais à la maîtriser, sans y réussir."  Une réponse pour celui ou celle qui veut avancer sur le chemin  de Jésus  suite à cette affirmation: "  Si quelqu’un veut marcher à ma suite, qu’il renonce à lui-même, qu’il prenne sa croix."

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

Vendredi 10 mai 2024

EXHORTATION : "Nous le savons bien, la création tout entière gémit, elle passe par les douleurs d’un enfantement qui dure encore. Car nous avons été sauvés, mais c’est en espérance ; voir ce qu’on espère, ce n’est plus espérer : ce que l’on voit, comment peut-on l’espérer encore ?Mais nous, qui espérons ce que nous ne voyons pas, nous l’attendons avec persévérance. Bien plus, l’Esprit Saint vient au secours de notre faiblesse, car nous ne savons pas prier comme il faut. L’Esprit lui-même intercède pour nous par des gémissements inexprimables. Et Dieu, qui scrute les cœurs, connaît les intentions de l’Esprit puisque c’est selon Dieu que l’Esprit intercède pour les fidèles. Nous le savons, quand les hommes aiment Dieu, lui-même fait tout contribuer à leur bien, puisqu'ils sont appelés selon le dessein de son amour."( Rm 8,19-28)

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé )

Samedi 11 mai 2024

EXHORTATION : " Que se passe-t-il ? Aujourd’hui, grand silence sur la terre ; grand silence et ensuite solitude parce que le Roi sommeille. La terre a tremblé et elle s’est apaisée, parce que Dieu s’est endormi dans la chair et il a éveillé ceux qui dorment depuis les origines. Dieu est mort dans la chair et le séjour des morts s’est mis à trembler. ~Le Seigneur s’est avancé vers eux, muni de la croix, l’arme de sa victoire. Lorsqu’il le vit, Adam, le premier homme, se frappant la poitrine dans sa stupeur, s’écria vers tous les autres : « Mon Seigneur avec nous tous ! » Et le Christ répondit à Adam : « Et avec ton esprit ». Il le prend par la main et le relève en disant : Éveille-toi, ô toi qui dors, relève-toi d’entre les morts, et le Christ t’illuminera."

HOMÉLIE ANCIENNE POUR LE GRAND ET SAINT SAMEDI « Éveille-toi, ô toi qui dors ».

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé)

Dimanche 12 mai 2024

EXHORTATION : "Ma vie, j’ai le pouvoir de la donner, j’ai aussi le pouvoir de la recevoir de nouveau : voilà le commandement que j’ai reçu de mon Père." (Jn 10,17-18). A travers ces affirmations,  nous y lisons aussi un moment de l'existence humaine au prise avec le mal métaphysique,  inattendu, qui s'impose et que l'on doit subir comme un passage obligatoire à genou par le trou de l'aiguille. Mais levons les yeux vers le ciel pour voir le dénouement de ce drame : la résurrection.  Ainsi nous comprenons avec l'exégète et poète Jacques Cazeaux que: " tout chemin de croix est un chemin de gloire". Autrement, " au-delà de toute souffrance,  une joie sans fin vous attend ". Il ne s'agit pas de se créer des problèmes inutiles mais surtout d'affronter sa vie et Dieu veille sur l'histoire des hommes."

Père Jean Baptiste LABADEH ( Clergé diocésain de Lomé ).

 

 

 

Cafés précédents
  • Lundi
    Pour la paix dans les familles

    Lundi 3 janvier 2022

    EXHORTATION : ''...Un ancien précepte de survie de l'Église : faire la confession au moins une fois l'an, d'où "faire sa Pâques". Belle approche qui peut nourrir la réunion de famille annuelle. En cette dernière semaine de l'année 2021, c'est l'occasion du bilan familial. On n'est pas un individu congelé dans le mariage mais des personnes faisant une marche commune et consciente : oser poser la question : ma présence à tes côtés t'est-elle utile...? ou : Es-tu heureux ou heureuse avec moi ?…."

    Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.

     

    Lundi 10 janvier 2022

    EXHORTATION : ''...De même qu'en exil, les juifs se demandaient qui leur ferait voir le bonheur de retour au pays, de même les hommes de tous les temps, en diverses situations se posent la même question relative à la fin de leurs souffrances. L'Eglise est née et instituée pour aider les hommes en actualisant le projet de miséricorde divine que Jésus Christ a inauguré. L'Eglise, ce sont les croyants qui prient les uns pour les autres en s'appuyant sur l'Esprit Saint: Vous allez recevoir une force, celle de l'Esprit Saint ; Esprit de Dieu, le même qui animait le Christ-Tête...''
    Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.
     

    Lundi 17 janvier 2022

    EXHORTATION : ''... Le salut qui se communique en Jésus-Christ comme Nouvelle Humanité est la Voie parfaite à l'homme ou à la femme de se transformer qualitativement bien sûr à coup de renoncements. La famille naturelle ou mieux celle chrétienne est constituée en état de vie stable pour réaliser cette amélioration de la personne humaine. Il ne suffira pas seulement d'éduquer les enfants, il faut avant tout être des parents vertueux c'est-à-dire dire, rencontrer vraiment l'évènement Jésus-Christ et s'engager réellement dans un processus de renaissance . Ce que Jésus a dit à Nicodème vaut pour tout homme et toute femme puisque chacun-e est habité-e par la soif de la vie éternelle. Or, cette vie est à reconquérir : « Jésus lui répondit :  Amen, amen, je te le dis : à moins de naître d’en haut, on ne peut voir le royaume de Dieu » (Jn 1,3). La scrutation de la Parole aide assez puisqu'elle est capable de nous instruire et c'est à cet effet qu'elle est transcrite. De toutes les façons, dans toutes les grandes richesses spirituelles, les meilleures encore sont celles basées sur le Christ : un inestimable salut : la famille (Ps 127). ...''

    Père Jean-Baptiste LABADEH c.d

     

    Lundi 24 janvier 2022

    Exhortation : ''...Le début de l'histoire conjugale ne peut qu'être un heureux rêve. La vie familiale sera avec ses pépites. Dire la vie est un combat, c'est l'expérimenter dans son état de vie. On peut penser que sa situation est pire que celle d'autrui. Oui et non. Ce qui est invariant, c'est qu'il n'y aura jamais de vie de couple sans difficultés. C'est là la notion de la Croix. Il faut juste éviter d'aggraver la situation mais hélas. Ce que tu penses de l'amour n'est pas le '' tout '' de l'Amour. La vie se chargera de nous corriger dans le silence . Oh qu'est-ce que les états de vie ne font appréhender mieux la vie en faisant passer par la Croix et nous faire ainsi ressusciter . Il faut alors  s'appuyer sur Dieu qui fortifie. Les plus belles histoires d'amour conjugal, les plus brillantes à nos yeux ont leurs réalités dans le silence. Il n'y a que le choix de Dieu qui protège mieux le mariage, la vie conjugale ou la famille à condition surtout de se laisser re-faconner (Ps 127).
    Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.
     

    Lundi 31 janvier 2022

    EXHORTATION : "...Toutes les belles paroles ne sont en que des invitations à l'encouragement, au dépassement et de pouvoir mieux faire. C'est donc exactes et utiles les bonnes paroles. Concernant la famille en l'occurrence, on ne cessera de la construire tout comme la vie. Et sur ce, le don est à réaliser, la liberté est à conquérir et la paix est une promesse . Rien n'est en soi fini une fois pour de bon. Le meilleur bien est toujours à atteindre. La famille idéale est un combat, des sacrifices à consentir. Courage. L'éducation est le premier atout de libération et son acceptation est la garantie de la liberté. ...''

    Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.

     

    Lundi 7 février 2022

    Exhortation : " Que dire encore ? La foi chrétienne est un don sublime qui inscrit dans une amitié inouïe. Passons le relais en demeurant simplement et lumineusement témoins de cette Nouvelle Bonne et Heureuse. ...''.
    Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.
     

    Lundi 14 février 2022

    EXHORTATION : "Quel est l'évènement fondateur de ma foi ? Nous avons vu le merveilleux Dieu que nous avons rencontré parmi les dieux de nos recherches. C’est le Dieu si différent, si Amour, tout Autre  « Saint ! Saint ! Saint, le Seigneur de l’univers ! Toute la terre est remplie de sa gloire », insaisissable, inépuisé par aucune image.''

    Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.

     

    Lundi 21 février 2022

    EXHORTATION : ''...Suite à la saint Valentin, je rends grâce pour toutes ces familles du monde qui luttent, se sacrifient pour consolider leur foyer. Merci à toutes ces associations qui aident à la consolidation des couples. Rien n'est facile mais pour notre Dieu, il suffit de vouloir et de se mettre en marche. Nous prions pour les familles en diverses souffrances. Que la lumière divine les éclaire et qu'elles la reçoivent en se faisant guider par elle vers la joie de Dieu. …''
    Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.
     

    Lundi 28 février 2022

    EXHORTATION : ''...Nous ne cesserons de le constater et de le répéter : tout est à construire et la paix et l'unité dans les familles sont des défis. Rien ne vaut l'harmonie d'une famille, mais cela passe par le prix de l'éducation. Dans ce processus, rien ne vaut l'unité ou l'harmonie des parents qui sont les premiers coachs pour les enfants dans la construction familiale. Cette œuvre est sérieuse et il faut d'énormes sacrifices pour mettre le train sur les rails. Dieu soit votre secours. ...''

    Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.

     

    Lundi 7 mars 2022

    EXHORTATION : ''...Cultiver la joie dans les familles, c'est veiller à l'équilibre et à la cohésion des enfants. Ce n'est pas toujours rare de constater des incompréhensions dans une fratrie chemin faisant. C'est toujours dommage d'en arriver là. Que l'Esprit-Saint illumine et éclaire toujours les parents afin qu'ils réalisent autant qu'ils peuvent, leur mission parentale. Réellement et seulement une éducation dans la vraie foi de Jésus-Christ aide assez pour se faire. …''
    Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.
     
     

    Lundi 14 mars 2022

    EXHORTATION : ''...Il y a quand même une évolution sociologique sociale notable au sujet des réalités familiales. C'est heureux que de nos jours, des parents pensent qu'il faut avoir des enfants, mais surtout leur créer des cadres et des conditions de vie depuis la naissance à leur âge adulte, mieux, à la majorité d'âge. Dieu veille sur les enfants, sauf qu'Il ne contraint personne à des familles nombreuses où les enfants seraient malheureux. …''

    Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.

     

    Lundi 21 mars 2022

    EXHORTATION : ''...Nul n'ignore les peines relatives à la famille et pourtant avec quel empressement ne s'y engage t-on pas ? Chacun-e connait la fin naturelle de l'homme cependant, donner vie est un besoin vital puisque la perpétuation humaine en dépend. Tout cela témoigne du mystère de l'homme ordonnancé et présidé par cette ''Force'' invisible, ''l'Innommable'' que nous appelons Dieu. Eh bien, sacré mystère de l'homme, Insondable mystère de Dieu et inépuisable mystère de la famille. Dieu vous protège. …''
    Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.
     
     

    Lundi 28 mars 2022

    EXHORTATION : ''Les événements de la vie influencent assez la famille. Les périodes de paix ne sont que les seules à souhaiter et à désirer a priori. Oui c'est dans la paix que l'on peut se construire aisément du moins. Nous prions le Seigneur de suivre ces familles éclatées par la guerre. Et que Dieu fasse estimer la grâce inouïe qu'ont d'autres familles de vivre ne serait-ce que dans une paix précaire.''

    Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.

     

    Lundi 4 avril 2022

    EXHORTATION : ''La joie est un merveilleux don de Dieu. Cependant, elle est confrontée aux combats de la vie. Cette joie se dissipe dès que le malheur nous frappe. En ce vendredi, prions pour les cœurs endoloris, attristés, déchirés, crucifiés par un évènement insupportable. Même le silence qui s'impose est difficile à observer dès lors. Que l'Esprit de Dieu pacifie ces âmes aplaties par les épreuves de la vie. Consolation de Dieu et paix.''
    Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.
     
     

    Lundi 11 avril 2022

    EXHORTATION : "En ce début de semaine, ayons une pensée particulière pour les familles des familles ravagées par des instabilités sans précédent que nous nommons invasions, guerres etc. Nous imaginons le désarroi de ces familles. Puisse notre Dieu éveiller des esprits de miséricorde à leur égard. Nos prières les accompagnent et les soutiennent."

    Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.

     

    Lundi 18 avril 2022

    EXHORTATION : "Qu'est-ce que la Vierge Marie aura eu le cœur déchiré et divisé, en ce temps de la Passion de son fils ! Eh oui, elle en fut avertie par le vieux Syméon. Ce temps de Passion fait penser aux souffrances des mères pour les situations malheureuses de leurs enfants. Mais si le Christ est ressuscité de sa Passion, vos enfants aussi connaîtront une résurrection. Prions, agissons et confiance."
    Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.

     

     

  • Mardi
    Pour la protection divine des hommes en déplacement.

    Mardi 4 janvier 2022

    EXHORTATION : ''...La vie est une suite de successions d'événements. Mais la résurrection est sûre pour tous et toutes. Dieu veille sur notre histoire humaine. Et il n'y a que Dieu qui voit bien et qui fait mieux. Chaque jour est un don aussi et tout se transforme toujours d'une manière ou d'une autre. Il ne faut pas se fatiguer de présenter ses demandes justes à notre Dieu. Il favorise toujours. Oui il n'y a que Dieu qui voit mieux. Comprenons qu'Il est Père qui a tout bien organisé . …''

    Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.

     

    Mardi 11 janvier 2022

    Exhortation : ''.. Frères et Sœurs, qui peut oser dire être abandonné-e de Dieu quand son secours fut sollicité ? Certes, le même Dieu a ordonné la vie d'une certaine manière qu'il nous faut par moment traverser des étapes de la vie pour mâturer. Mais c'est aussi le Dieu de la marche qui nous appelle et nous refait. Au-delà, nous n'avons pas créé notre existence. Tout est don pour nous. Le mieux nous sera toujours d'obéir à ce Dieu qui préside au mystère de l'existence . Et faisons notre part. Aux jours d'épreuve et d'abandon apparent, tournons- nous vers Dieu et crions son assistance. Aux jours de paix, rendons Lui grâce pour ses merveilles. Dieu est tellement Fidèle à Lui-même et à son Alliance de vie pour les hommes et femmes qu'Il a créés ! (Ps 8)....''

    Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.

     

    Mardi 18 janvier 2022

    EXHORTATION : ''...Si la migration est une réalité essentiellement inhérente à la nature humaine, j'ai pris la peine de penser à l'influence dissuasive que pourraient exercer ces milliers de morts naufragés sur d'autres candidats à l'immigration urgente et risquée. Une réponse obtenue : la terre où coulent le vin et le miel 🍯est un don et un don est une conquête. Cependant, si l'on ne peut guère empêcher l'immigration, il faut au moins organiser et encourager une situation positive. Dieu veille, empathique aux sorts des hommes et femmes en recherche d'un mieux-être. N'oublions que des enfants et des grossesses font ces traversées de la recherche du '' paradis. ...''

    Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.

     

    Mardi 25 janvier 2022

    Exhortation : ''...Il n'y a pas que les Africains ou Asiatiques qui soient hors de chez eux. Le peuplement européen de l'Amérique en dit long. La plupart des pays du monde ont des habitants étrangers. Les raisons sont diverses et uniques : vivre bien et mieux. C'est pour tout ce monde constitué de tous les ressortissants du monde comme jadis les Juifs en Egypte à cause de la conjoncture, la recherche du bon endroit de vie que nous prions. Ces derniers savaient bien que leurs hôtes ne croyaient pas en Yahvé, cependant, ils justifient cet exode comme un salut  de Dieu : en Egypte, il y avait à manger. La religion n'est pas le premier facteur de la migration mais plutôt le bien-être social de l'homme. Peu importent nos différences religieuses, les rapports humains et la cohabitation humaine car ils sont tous basés sur les valeurs universelles. Dès lors, la vie est possible partout avec ses joies et peines. Chaque jour est un signe que Dieu veille sur les hommes et femmes . ...''

    Père Jean-Baptiste LABADEH c.d

     

    Mardi 1er février 2022

    EXHORTATION : "Aujourd'hui, nos pensées vont une fois encore aux personnes en situations irrégulières dans leur pays d'accueil ou de résidence. On peut vivre d'ailleurs simplement sans les protocoles de papiers, mais l'organisation de la vie oblige en outre pour une vie sociétale humanisée. Cette condition peut rendre la vie difficile à certains voire étouffer d'autres. Si mais il serait mieux de souhaiter une facilitation et normalisation des conditions d'intégration. Dieu est simple et soyons-le autant."

    Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.

     

    Mardi 8 février 2022

    EXHORTATION : ''...Encore une Bonne Nouvelle de la foi : Il a donné mission à ses anges de veiller sur toi. La destination peut être atteinte si l'homme est conscient de cette présence et lui obéit, évidemment. Ces anges, messagers et gardiens, remontent à nos cœurs des messages spirituels. Ils ont plusieurs visages : l'ensemble de toutes de ses personnes qui, de façon inouie, rentrent dans notre histoire et nous orientent positivement. Vraiment Dieu est Père. ...''

    Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.

     

    Mardi 15 février 2022

    EXHORTATION : ''...Ce cantique de Tobie 6,3-4 : "Rendez-lui grâce, fils d'Israël, à la face des nations où lui-même vous a dispersés ; là, vous montrerez sa grandeur : exaltez-le à la face des vivants'', peut décrire les sentiments de toute personne hors de chez lui. Expérience des hommes d'hier mais aussi expérience des hommes de tout temps. Il témoigne que la vie de l'homme est assistée, elle se trouve dans les mains de Dieu. ...''

    Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.

     

    Mardi 22 février 2022

    EXHORTATION : ''...Nous demandons des grâces et des grâces à Dieu pour notre sécurité. C'est bon. Mais ce qui est mieux, c'est de nous imbiber dans la grâce. Sur ce, savoir ses devoirs envers Dieu est encore meilleur et c'est la Parole qui nous les rappelle : "Frères, puisque vous n’êtes pas dans les ténèbres, le jour du Seigneur ne vous surprendra pas comme un voleur. En effet, vous êtes tous des fils de la lumière, des fils du jour ; nous n’appartenons pas pas à la nuit et aux ténèbres. Parole de Dieu— 1 Th 5, 4-5. …''

    Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.

     

    Mardi 1er mars 2022

    EXHORTATION : ''...Les joies de la vie cohabitent avec les peines de la vie partout. Des voies se proposent par myriades pour aider et soulager l'homme perdu. Ce sera toujours heureux de faire l'expérience du Dieu révélé par Jésus-Christ et de s'appuyer sur Lui. On ne regrettera pas même si par moment son silence est insupportable. Mais c'est parce qu'Il s'occupe mieux de nous que nous nous soucions de nous-mêmes. …''

    Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.

     

    Mardi 8 mars 2022

    EXHORTATION : "...Quelque part, la vie suit plus ou moins mieux son cours normal. Et ailleurs, nos frères et sœurs en humanité sont empêchés de dormir et de vivre simplement ou tranquillement. Ça crépite, les coups de canon. Je pense en ce jour à l'Ukraine. Au delà des conflits géopolitiques, je plains le sort malheureux que subit cette pauvre population mise à nu. Elle est aussi composée d'étrangers déboussolés, désemparés et perdus. Mais je sais que des miracles vont y s'opérer malgré tout. ....''

    Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.

     

    Mardi 15 mars 2022

    EXHORTATION : ''...L'aumône ou la charité ou encore le partage caractérise le Carême. C'est une œuvre de miséricorde. Assister le frère ou la soeur en précarité, quelles récompenses inouïes et inattendues surprennent celui ou celle qui se fait l'instrument de Dieu pour l'autre en situation ! Voilà un appel divin à nous pencher aussi sur le sort des victimes étrangères de la crise russo-ukrainienne. La juste prière précédera avant et après tout cette charité. Dieu veille sur vous. …''

    Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.

     

    Mardi 22 mars 2022

    EXHORTATION : "Ce n'est pas toujours de bon cœur que l'on quitte son pays. En témoigne entre autres cette partie du peuple ukrainien qui fuit son pays. Un départ dramatique. Oui, cet exode toujours humain ne sera pas heureux pour tous et toutes. Cependant, un avenir est préparé et organisé à chaque personne, chacun-e à sa manière et de génération en génération. La vie des hommes est réellement dans les mains de Dieu. SOS à toute personne en situation précaire. …''

    Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.

     

    Mardi 29 mars 2022

    EXHORTATION : ''Seigneur Dieu, Tu nous a créés pour un projet heureux. Nous t'en remercions. La réussite matérielle si importante à l'humanité est une consolation quand elle se constate. En ce jour, nous faisons de nouveau monter vers Toi, nos humbles prières aux intentions de ces frères et sœurs aux situations sociales complexes hors de leur pays d'origine. Comme Simon de Cyrène et Véronique, envoie leur des visages angéliques comme l'aide juste et nécessaire pour leur bien.''

    Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.

     

    Mardi 5 avril 2022

    EXHORTATION : "L'actualité russo-ukrainienne nous intéresse surtout en pensant à ces victimes innocentes et aux sinistré-e-s, devenu-e-s migrants par la force de l'orgueil humain. Les maux de l'humanité ne font que prendre de l'ampleur. Toutefois, au nom de la dignité humaine qui s'origine dans la foi, nous sommes invités à montrer une proximité à toutes ces personnes en précarité sans exception autant que nous sommes capables. Que Dieu nous y aide.''

    Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.

     

    Mardi 12 avril 2022

    EXHORTATION : "En lien avec l'intention pour les familles, la crise de l'Est a déclenché de nouvelles vagues d’immigrants: hommes, femmes et enfants. Ils s'ajoutent à ces milliers déjà existant de part le monde. Certes, tout ne sera pas heureux malheureusement, mais Dieu veille sur l'histoire des hommes puisque leur vie est dans sa très sainte main. A tous et à toutes, un signe positivement surprenant apparaîtrait dans leur vie, oui des Simon de Cirène, des Véronique de milles et une manière."

    Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.

     

    Mardi 19 avril 2022

    EXHORTATION: "En ayant une pensée de prière en cet heureux mardi après Pâques, c'est souhaiter une forte proximité de Dieu aux hommes et femmes de voyage et leur poser l'actualité de la Pâques dans la vie de chaque être humain, c'est-à-dire que notre vie humaine est ponctuée de pâques, de perpétuels passages puisqu'elle, la vie, demeure une marche. Que les Archanges comme, Michel protège, Raphaël soutienne et que Gabriel rassure toujours des bons augures et présages de Dieu par le Christ. Amen"

    Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.

     

     

     

  • Mercredi
    Pour la conversion des cœurs et la paix dans le monde.

    Mercredi 5 janvier 2022

    EXHORTATION : ''...Depuis combien d'années dure le combat ou la construction de la paix et de la liberté dans le monde ? Il faut plutôt se demander si nous avons fini de nous améliorer et nous comprenons que le combat  concerne en premier '' l'Humanité '' et par voie de conséquence, rejaillit sur le monde. Cela dit, la question de la paix et de la liberté est en soi une '' promesse de Dieu " en un perpétuel " ressenti et soif ''. Pas de découragement donc. …''
    Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.
     

    Mercredi 12 janvier 2022

    EXHORTATION : ''...Dans quelle banque de noms à covid notre Dieu a-t-il emmagasiné les variants ? Nous sommes dans la fatigue de l'angoisse et dans la conjoncture de la méfiance. Ne même plus manger dans le transport par peur de transmettre la covid... Arrêtons, où en sommes-nous ? Il y a pire ! Trop de confusions et de contradictions à la fin. Seigneur, déchire les cieux et répands la rosée de la fin de la covid ! C'est notre souhait. ...''

    Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.

     

    Mercredi 19 janvier 2022

    EXHORTATION :''... Où va ce monde deux ans bientôt ? En effet, encore quelques jours, deuxième anniversaire de cette pandémie à confusion nous est tombée dessus et depuis lors efforts et embrouillaminis se suivent. L'heure est à la vérité, avouer justement le fait non plus pandémique mais syndémique. Il suffit de dire "c'est fini" pour que cela se dissipe de nos esprits et que la paix comme vie calme revienne. …''
    Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.

     

    Mercredi 26 janvier 2022

    EXHORTATION :''...Les remue-ménages politiques pour dire les instabilités politiques actuels dans le monde. Qu'en dit Dieu ? Qu'en dit-il depuis l'origine biblique de la violence ? Une fois pour de bon, Dieu a parlé, il a condamné cette violence et de toujours. Il reste à l'homme de savoir les limites à ne pas franchir. Chaque peuple a le droit intrinsèque de la dignité et liberté. C'est lorsque la crainte de Dieu n'est plus de mise, que le désir d'envahir peut être prégnant. Liberté pour tous les peuples. ....''

    Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.

     

    Mercredi 2 février 2022

    EXHORTATION : ''...Le coût politique du cours politique de certains pays de monde. C'est le coût de perte en vie humaine que je souligne parce que la culture de la désacralisation de la vie et l'instinct de domination règnent. Le cours du monde montre que certains pays se sont investis de la mission de protéger d'autres, contre quoi ? Au même moment où l'on sélectionne l'immigration du sud vers le nord, c'est le dominateur qui y installe des bases militaires, mais au profit de qui ?
    Il y a donc une disproportion criarde dans les rapports et cela est une atteinte grave à la dignité et souveraineté nationale des pays politiquement assujettis et aliénés. Tant que les rapports inter-états vont demeurer dans le paradigme de dominants-dominés, il y aura toujours déséquilibre sécuritaire mondiale. Le décalogue a beau enseigner dès lors, '' tu ne tueras pas '' mais ce sera ainsi. Respect de la souveraineté des peuples. ...''

    Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.
     
     

    Mercredi 9 février 2022

    EXHORTATION :'' ...La politique comme affaires de la cité, vise le bien de tous et toutes impliquant tout le monde. Cependant force est de constater que l'influence du monde a toujours éloigné la politique de son but idéal, dans sa perfection qu'elle est toujours teintée de la recherche exacerbée du bien personnel. Même si l'Eglise encourage les fidèles à y apporter le sel de l'Évangile, le Pape Jean Paul II a eu le courage de nommer à cette fin la politique comme structure de péché. Quelle est la part juste et exemplaire des catholiques dans la politique nationale et internationale ? C'est bon de faire des œuvres humanitaires sous l'inspiration de l'Évangile même si elles apparaissent comme le minimum possible quand l'impossible s'impose. Toutefois, c'est encore meilleur de contribuer à une société juste où chaque Etat est réellement souverain l'un envers l'autre. De toutes les façons, l'exemple du peuple Juif témoignage que la terre est un don mais elle demeure une conquête, la liberté est une promesse à toujours réaliser et la paix est une perpétuelle construction. C'est à chaque pays de se montrer souverain et de se faire respecter. Il en va de l'équilibre du monde. ...''
     

    Mercredi 16 février 2022

    EXHORTATION : '' Le monde en notre temps et le monde de l'antiquité au moyen-âge, duquel être fiers en matière de paix internationale ? Aucun, sauf que l'époque actuelle est plus caractérisée par le développement, sinon la volonté de domination des peuples aux yeux hagards sur d'autres peuples, n'a pas bougé d'un iota mais plutôt a été exacerbée. Pire, d'Israël à notre jours, chacun justifie son projet de droit divin. Il est temps que les rapports se redéfinissent. Que chaque peuple s'affirme. ...''


    Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.
     
     

    Mercredi 23 février 2022

    EXHORTATION : ''...Notre monde va mal parce que nous le façonnons ainsi. Nous le rendons ainsi par nos rapports à tous égards. Le règne de la raison du plus fort résiste à être toujours le meilleur. Il s'en suit un déséquilibre dans les relations interpersonnelles, inter-États que, les uns dépassés à force d'étouffement, disent : ça suffit. C'est un signal fort que la liberté est un don à conquérir. Chaque personne, chaque peuple est dans la même marche de libération et de liberté des dominants. Changements...!!! ‘'

    Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.

     

    Mercredi 2 mars 2022

    EXHORTATION : "Il y a souvent une disproportion criarde dans les rapports entre les peuples et cela est une atteinte grave à la dignité et souveraineté nationale des pays politiquement assujettis et aliénés. Tant que les rapports inter-états vont demeurer dans le paradigme de dominants-dominés, il y aura toujours déséquilibre sécuritaire mondial. Le décalogue a beau enseigner dès lors, ''tu ne tueras pas'' mais ce sera ainsi. Respect de la souveraineté des peuples. ...''


    Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.

     

    Mercredi 9 mars 2022

    EXHORTATION : "Recevoir l'Eucharistie, c'est adhérer à la Vérité de la Parole de Dieu et s'engager à sa réalisation. Prendre les Cendres, c'est s'engager à se convertir sur un point de notre vie qui nous éloigne de Dieu. Il urge d'identifier ce point de rupture et l'urgence de la réconciliation, refaire ou reconstruire le ''pont''. Bon Carême...

    Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.

     

    Mercredi 16 mars 2022

    EXHORTATION : ''...D'aucuns peuvent dire le sujet brûlant de la crise russo-ukrainienne nous a obtenu le répit de nous ressasser les oreilles de la covid et ses multiples variants on ne sait d'où ils sont cachés ou réservés. Et cette crise, elle profite à qui ? Un camp peut l'appeler une guerre juste. Les positions géopolitiques sont variables au gré des intérêts. N fois Svp, voyez des milliers de victimes et des millions d'orphelins pour cesser la quasi-guerre. Des chrétiens ou des fils d'Abraham qui se tuent. Où peut-on trouver les laboratoires des plus criminels guerriers qui ont marqué l'histoire de l'humanité ? Détruisez ces laboratoires qui organisent des morts exponentiels de façon périodique. Arrêtez de saper le Saint Nom de Dieu. Cessez le contre-témoignage odieux. Craignez Dieu. Non à une pseudo guerre juste. ....''


    Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.

     

    Mercredi 23 mars 2022

    EXHORTATION : "L'on peut soutenir une guerre juste dans le cadre de la légitime défense. C'est une éthique cependant, la guerre ne saurait être jamais une démarche ou  solution morale puisqu'elle est en soi négative et horrible quant aux conséquences tous azimuts et surtout en vie humaines, la plupart des cas des personnes innocentes. Les enfants orphelins des combattants, leurs femmes devenues veuves auxquels s'ajoutent les orphelins civils et des veuves aux époux tués gratuitement. Non, la guerre est atroce. Transformons les armes en instruments agricoles, autrement dit que ce qui sert à éliminer des vies humaines au point de culpabiliser la conscience et la rendre gênante, serve à nourrir les ventres affamés, vides et creux afin d'ennoblir et apaiser la conscience d'avoir accompli une œuvre de miséricorde ou de philanthropie ou de solidarité ou de compassion. Cultivons l'empathie de la vie contre la culture de la mort sans vergogne."

    Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.

     

    Mercredi 30 mars 2022

    EXHORTATION : ''Une sempiternelle question nous surgit toujours devant le drame du mal : pourquoi ? Elle en implique une autre par moment pour les croyants : où est Dieu ? Et une partie des non-croyants s'en moque : votre Dieu, qu'en dit-il ? La foi en Dieu, abordant cet énigme, le résout ainsi : Dieu appelle au bien. Mais tout se joue dans la liberté souveraine de l'homme, cadeau inviolable pour la responsabilité. Eh bien, tout est facteur de la gestion de cette liberté et tout se joue là. Il nous suffirait de choisir le bien.''


    Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.

     

    Mercredi 6 avril 2022

    EXHORTATION : "Le monde est ordonnancé à être dans une dialectique de succession d'influences de domination, de polarisation à la dépolarisation. Les donnes économiques et géopolitiques actuelles en témoignent à travers la prise de conscience des peuples jadis vassalisés. Nous devons être convaincus que nous sommes à l'ère de nouvelles dés-hellinisation ou dé-romanisation du monde, autrement dit, nous vivons un passage de l'hégémonie de certaines fortes civilisations à l'émergence d'autres par substitution."

    Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.

     

    Mercredi 13 avril 2022

    EXHORTATION : "Une occupation militaire d'un pays rationnellement désapprouvée par le bon sens humain, ne saurait être approuvée non plus par Dieu. Cette décision quel que soit le cadre de légitime défense que l'on veut lui conférer fait réfléchir de nouveau sur la capacité de l'homme à tuer ou à faire tuer en masse au nom d'une sécurité si réaliste soit-elle. L'éthique qui s'en dégage est alors la force de l'écrasement du faible comme approche dissuasive, mais elle ne saurait être érigée en règle morale. Pensons-nous aux victimes innocentes étendues de génération en génération? Et nous, que nous dit notre conscience, temple de la présence de Dieu, de l'Esprit Saint, ou sanctuaire de la loi naturelle du bien et du mal? Humilité, humilité et encore humilité. Nous sommes tous et toutes de passage…"


    Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.

     

    Mercredi 20 avril 2022

    EXHORTATION: "L'histoire de libération du peuple d'Israël origine en fait la vocation naturelle de tout peuple à la surface de la terre à lutter, à conquérir et à sauvegarder sa liberté. En parlant de conquête, cela voudrait dire que la liberté est toujours mise à prix et aucun peuple ne se verrait offrir son autonomie comme un cadeau. C'est malheureux de passer par cette étape cependant, mais elle exprime la complexité de l'existence que, seule la résilience est condition de résurrection. Conversion et crainte de Dieu."

    Père Jean-Baptiste LABADEH c.d

     

     

     
  • Jeudi
    Pour la sainteté de l’Eglise à travers la sanctification des personnes consacrées et pour les vocations.

    Jeudi 6 janvier 2022

    EXHORTATION : ''...Action de grâce. C'est l'intitulé de la messe de fin d'année. La personne consacrée doit aussi rendre grâce pour le don d'une année du Seigneur, Auteur de la vie biologique et Maître de la vocation. Rendre grâce, c'est reconsidérer la fidélité du Seigneur qui nous appelle à quitter nous même pour les grands espaces et les larges horizons. Rendre grâce à Dieu qui a décidé de faire de longues routes avec nous. Et chaque nouvelle année nous ouvre à ses chemins infinis. ....’'

    Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.

     

    Jeudi 13 janvier 2022

    EXHORTATION : ''...Ce Dieu qui nous accompagne fidèlement parce qu'Il appelé-e-s. Ils nous rejoint sur tous les chemins que nous empruntons, expression de son omniscience. Dieu ne cesse de nous surprendre. C'est comme cela Il a disposé son Alliance. Tout est fruit de sa profusion. Et c'est cette expérience de miel qu'Il veut nous faire vivre : âmes Consacrées de Dieu, marchons simplement et avançons sur les pas nous qu'Il nous a tracés. ...''

    Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.

     

    Jeudi 20 janvier 2022

    Exhortation : ''... De même que Dieu s'est cherché un homme selon son cœur (1 S 13, 14) comme David ou comme les prophètes et prophétesses, Il continue toujours ce projet. Ce choix personnel qu'Il pose sur des hommes et femmes est le même qu'Il nous actualise en notre temps et pour toutes générations d'âmes consacrées, afin de vivre et de témoigner de sa volonté. Par cette proximité, Il nous fait l'inouie grâce de partager son intimité, de dialoguer avec Lui, de l'interroger, de recevoir ses confidences à travers le Christ et dans l'Esprit. Quelle belle amitié ! Ce n'est pas une amitié de désincarcération, de perte de faculté naturelle de réflexion, de jugement ou encore une amitié de perplexité. C'est une relation d'humanisation comme des parents ont le devoir de faire de leurs enfants des hommes et des femmes mâtures et équilibrés. Cela dit, en alliant avec circonspection l'être spirituel et l'être humain en nous, nous avons là la noble vocation de réaliser une humanité parfaite. C'est un challenge de toute la vie. Heureusement, le Seigneur nous fait part de tous ses dons et avec la prière, sa Parole, l'Eucharistie, nous pouvons progressivement atteindre cette Humanité Nouvelle réalisée en Jésus-Christ et dont la Vierge Marie en est le modèle. Notre marche derrière Lui Jésus continue (Jn 12, 26). Veillons donc à la manière dont nous nous construisons, qu'elle soit conforme au cœur de Dieu, aux désirs de l'Esprit, pour l'honneur du Rédempteur et la gloire de l'Eglise. ...''

    Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.

     

    Jeudi 27 janvier 2022

    EXHORTATION : '' ...Des vies données en offrande au Créateur qui se reprennent plus mais qui se de-couvrent re-faites. Mais je voudrais plutôt épiloguer plutôt sur ces vies sacrifiées et qui sont méconnues et critiquées. Une nouvelle idéologie en théorisation : l'Eglise n'aurait que mal fait. Elle doit être rattrapée par son passé. Au fond, c'est aussi une ingratitude à ces vies données à l'image du Christ pour le salut du monde. Critiques ou ingratitude, voilà ce qui authentifie dans le monde, la Vie consacrée à sur le même modèle du Christ. Et en vrai Berger, Il avait prévenu les Apôtres. Par ce fait, la personne consacrée comme témoin des mystères de Dieu doit toujours s'encourager comptant sur la proximité du Saint Maître et confiant dans l'assistance indéfectible du Consolateur. Et puis, il y a des âmes du Royaume que l'Esprit de Dieu associe à la prière de protection divine aux Personnes consacrées. C'est là encore, un signe énorme que Dieu n'abandonne pas ceux et celles qu'Il a fait marquer par son sceau dans la consécration. La joie au cœur, avançons sur notre chemin . ...''

    Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.

     

    Jeudi 3 février 2022

    Exhortation : "La covid : bientôt deux ans : ‘’ On va où au juste ?" La montre est là à cet effet pour mesurer le temps de la Parole de Dieu alors que Dieu est le Maître du temps. A cet homme qui idolâtre ses réserves, «… Dieu lui dit… : ‘Tu es fou ! Cette nuit-même on va te réclamer ta vie, qui va recueillir ce que tu as préparé ? Cela vaut pour quiconque cherche à se faire des réserves, au lieu d’accumuler pour Dieu » (Lc 12,20-21)."

    Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.

     

    Jeudi 10 février 2022

    EXHORTATION : ''...Le mystère de Jésus-Christ est une Parabole qu'actualise la vie chrétienne et que concrétise la Vie consacrée. La Vie consacrée conduit à l'"hésychasme", la sanctification de l'homme à la fin par la "philocalie", l'amour de la Beauté dans le présent. Dans sa philocalie, Grégoire de Nysse écrivait : ''car c'est là réellement la perfection...de ne craindre qu'une chose de perdre l'amitié divine et de n'estimer qu'une chose honorable et aimable de devenir ami de Dieu.''... Prions et que Dieu veille sur nous. ...''

    Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.

     

    Jeudi 17 février 2022

    Exhortation : ''...Les personnes consacrées actuelles ne constituent pas non plus une génération spontanée. Elles doivent aussi constamment re-partir du Christ et considérer encore les exemples des devancières, même si les époques sont différentes. Par exemple, l'union totale de sainte Scholastique avec le Saint Maître Jésus-Christ qui lui permit d'atteindre son niveau spirituel peut nous re-stimuler en ce jour. Son exemple montre combien la personne consacrée doit toujours avoir le désir de Dieu. En effet, avec elle surtout, la Vie consacrée se montre encore de nouveau comme une recherche permanente du visage de Dieu créant un lien intime et profonde avec Lui par le Christ. Il en ressort clairement que la Vie consacrée est une voie de perfection chrétienne . On ne s'y engage que par une touche divine et non de façon narcissique. Seigneur, donne toujours aux personnes consacrées d'avoir à l'esprit cette dimension de la consécration et qu'elle leur permettre de cultiver l'effusion de l'Esprit Saint dans l'amour de Dieu et du prochain. ...''

    Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.

     

    Jeudi 24 février 2022

    EXHORTATION : ''...Aujourd'hui, un jeudi ordinaire, mémorial de la Sainte Cène. Que nos prières s'élèvent, nos lèvres s'orientent vers le Père de tout don parfait, en action de grâce pour le sublime don de la Vie consacrée dans son Église. Qu'Il donne aux personnes consacrées, la grâce inouïe de ne pas se laisser convaincre par un sentiment d'être inutiles. Non, il n'y a de prières inutiles pour qu'il y ait de consécration inutile. C'est sur con-vocation que l'on se consacre à Dieu. Simplement la disponibilité et le témoignage. ...''

    Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.

     

    Jeudi 3 mars 2022

    Exhortation : ''...Merci à nôtre mère l'église catholique à la fois pécheresse et sainte. Merci à ces millions d'âmes consacrées à travers les siècles, qui pour le salut des hommes et l'amour de Dieu ont essayé de se départir de leur vie unique et annoncer la splendeur de l'amour de Dieu. Elles ont marché sur les routes du monde, proclamant avec enthousiasme l'évangile du salut. Paix aux âmes consacrées vivantes, repos éternel aux trépassées et courage à celles qui arrivent. Force à notre Sainte apostolique église catholique. Paix  . ..."

    Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.

     

    Jeudi 10 mars 2022

    EXHORTATION : ''...Jeudi du mois de mars après Cendres, cela interpelle de  prendre encore la ''mémoire du Seigneur''. Ce temps est celui du jeûne, de la prière et du partage. Et cela engage aussi la personne consacrée puisque son chemin est un chemin de sainteté. Que ce temps de Carême nous permette aussi d'approfondir notre lien avec le Christ. Que l'Esprit-Saint nous aide à imiter cette vertu de discrétion que Dieu ne cesse de nous montrer....''

    Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.

     

    Jeudi 17 mars 2022

    Exhortation : "Dieu Père, Tu appelles des femmes et des hommes à suivre Jésus, dans la pauvreté, la chasteté et l’obéissance. Fais qu’ils deviennent de plus en plus témoins de ton amour et de ta miséricorde en adhérant davantage à l’Évangile et en cheminant avec ton peuple. Aide ceux et celles qui s’engagent dans ce chemin de sainteté à écouter sans cesse ce que l’Esprit-Saint dit à l’Église et au monde d’aujourd’hui. Donne-leur ton espérance inébranlable afin qu’ils embrassent l’avenir avec audace et confiance. Permets que la beauté et la sainteté de la vie consacrée continuent de resplendir au sein de notre Église. Que Marie, revêtue de tous les dons de la grâce, soit pour ton peuple le modèle d’amour et de service envers Dieu et le prochain. Amen." (Site des Pères viateurs)

    Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.

     

    Jeudi 24 mars 2022

    EXHORTATION : ''Abraham eut foi en Dieu (a marché avec Dieu toute sa vie). Si la Vie consacrée est un chemin authentique de la vie chrétienne, en ce sens qu'elle marque l'appel radical vécu et manifesté par le Christ, elle demeure sans être pour autant une spiritualité de dolorisme, telle que Jésus l'avait vécue avec ses enjeux spirituels en notre temps et ainsi pour toujours. C'est réellement un chemin de sanctification, d'exode et d'ascèse et il faut réellement une effusion de l'Esprit Saint pour pour obéir à ses motions et faire ce chemin de contrariétés mais reçu, vécu dans l'harmonie des contraires. C'est l'Esprit-Saint qui rééduque, accompagne dans ce cheminement et il exige de se laisser mener, transformer. Au cours de ce cheminement, le modèle de foi d'Abraham est très important. Il comment marcher avec Dieu dans son histoire personnelle et existentielle jusqu'au bout et atteindre sa Transformation totale. Paix aux âmes consacrées : « Ce n'est pas vous qui m'avez choisi(e)s mais c'est Moi qui vous ai choisi(e)s , établi(e)s afin que vous alliez, que portiez fruits et que votre fruits demeurent » (Jn 15, 16+). Or c'est avant et après toute une relecture chrétienne de la vie humaine. A la fin, il y a la  joie inouie qui sera totale.
    '

    Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.

     

    Jeudi 31 mars 2022

    Exhortation : "C'est toujours heureux de voir des personnes consacrées âgées, avec un amour jeune, lumineux, tout feu toute flamme pour Dieu. C'est la preuve de longues années de marche et de culture d'une amitié. Naturellement, cette amitié entretenue fut faite à travers l'harmonie des contraires de la vie, il a toujours fallu se laisser faire. Ce témoignage ne peut qu'inspirer les jeunes et à toujours se réorienter. Eh bien, il s'agit d'être constamment interpellé à rendre témoignage au Royaume de Dieu. Paix ."

    Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.

     

    Jeudi 7 avril 2022

    Seigneur, tu sais mieux que moi que je vieillis et qu'un Jour je ferai partie des « vieux". Garde-mol de cette fatale habitude de croire que je dols dire quelque chose à propos de tout et en toutos occasions. Débarrasse-moi du désir obsédant de mettre en ordre les affaires des autres. Rends-mol réfléchie mais non maussade, serviable mals non autoritaire. Il me parait dommage de ne pas utiliser toute ma vraie réserve de sagesse mals tu sais, Seigneur_ Que Je voudrais garder mos amis. Retiens-moi de réciter sans fin des détails, donne-mol des alles pour parvenir au but. Scelle mes lèvres sur mes maux et douleurs, bien qu'ils augmentent sans cesse et qu'il solt de plus en plus doux, au fil des ans, de les énumérer. Je n'ose pas te demander d'aller jusqu'à prendre goût au récit des douleurs des autres, mais aide-mol à les supporter avec patience... Amen
    Prière écrite par une religieuse anglaise du 17ème siècle. (1ère partie)
     
     

    Jeudi 14 avril 2022

    Exhortation : "En ce jeudi Saint, l'évangile du jour comme ceux de ces deux semaines interpellent intimement toute la Vie consacrée à réaliser une fois encore la nature contrariante de la vocation spécifique de la Vie consacrée en repartant du Christ. Aucune âme consacrée ne peut lire indifférente ces textes sacrés. Avec le Christ, la Vie consacrée est en perpétuelle opposition, persécution et exode et malheureusement tout le bien fait sera très souvent rendu en blessure.."

    Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.

     

    Jeudi 21 avril 2022

    EXHORTATION: « Lors du Jeudi Saint, nous avons célébré la Mémoire de la Pâques du Christ et l'institution du sacerdoce. Oui le sacerdoce, don inestimable , au sens jamais épuisé ni par le prêtre ni par le peuple des croyants. Il n'est que la vie de foi d'Abraham et la vie profonde de Jésus Christ lui-même. C'est une marche de toute la vie vers notre Dieu . Rien n'est plus beau pour l'homme que d'être choisi pour tenir place, servir en lieu et en présence de son Dieu. Peuple sacerdotal, bénis ton Seigneur. Notre Dieu parle à travers son prophète Jérémie :« Je nourris mes prêtres de festins ; mon peuple se rassasie de mes biens » – oracle du Seigneur.( Jr 31,14)." 
    Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.

     

     

  • Vendredi
    Pour demander la guérison, le soulagement et la régénération du monde.

    Vendredi 7 janvier 2022

    EXHORTATION : "Nous avons beaucoup demandé au Seigneur et nous avons aussi beaucoup de Lui. En ce début d'année, je nous propose la formule de bénédiction par laquelle Dieu bénissait les pères dans la foi : « Que le Seigneur te bénisse et te garde ! Que le Seigneur fasse briller sur toi son visage, qu’il te prenne en grâce ! Que le Seigneur tourne vers toi son visage et qu'il t'accorde sa paix. Amen…''

    Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.

     

    Vendredi 14 janvier 2022

    EXHORTATION : "...L'on peut paraître décalé en se demandant ce que Dieu dit de ce contexte de confusion pandémique. Les gouverneurs de ce monde ont déclaré un virus planétaire et globalisant. Mais l'Esprit de Dieu l'a-t-il confirmé à notre esprit ? La surmédiatisation de cette covid semble plus contagieuse que la contamination elle-même. Il suffira d'une approche assez humanisante : il y a le virus, l'on peut aussi s'en guérir. C'est aussi simple. …''
    Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.

    Vendredi 21 janvier 2022

    EXHORTATION : ''...Guérir c'est aussi travailler sur soi à partir des conseils que nous donne la Parole. Saint Paul nous parle :« Aucune parole mauvaise ne doit sortir de votre bouche ; mais, s’il y en a besoin, dites une parole bonne et constructive, bienveillante pour ceux qui vous écoutent. En vue du jour de votre délivrance, vous avez reçu en vous la marque du Saint-Esprit de Dieu : ne le contristez pas. Faites disparaître de votre vie tout ce qui est amertume, emportement, colère, éclats de voix ou insultes, ainsi que toute espèce de méchanceté. Soyez entre vous pleins de générosité et de tendresse. Pardonnez-vous les uns aux autres, comme Dieu vous a pardonné dans le Christ » (Eph 4, 29-32). Que l'Esprit de Dieu nous élève vers l'essentiel de la foi chrétienne. ...''

    Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.

     

    Vendredi 28 janvier 2022

    EXHORTATION : ''...Des maladies que Dieu ne guérit pas car nous avons fait toutes les prières du monde. Ce qui est sûr, nous recevons des guérisons parfois sans avoir prié aucunement. Cela dit, arrive ce qui doit arriver et nous recevons la guérison qui est juste. Notre existence a en soi une fin et il faut toujours ou malheureusement partir par quelque chose. Dieu est le Dieu de la surprise et de la gratuité. Prions autant que possible et laissons Dieu agir. …
    Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.
     

    Vendredi 4 février 2022

    EXHORTATION : ''...Il y a beaucoup de gens à l'avenir bloqué. Des personnes assez intelligentes jadis. Certes la vie ne sourit mêmement pas à tous et à toutes. Cependant c'est quand même pitoyables, ces cas de notre existence. Et ce sont des hyper-talents qui se perdent. Seigneur, ces situations peuvent se débloquer et enclencher un nouveau départ heureux pour ces frères et sœurs. ...''

    Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.

     

    Vendredi 11 février 2022

    EXHORTATION : ''...Tant que nous vivons, nous aurons toujours des motifs de demande de guérison à notre Dieu. Heureusement. Mais pour avoir une vie souple, il nous faut identifier la source du malheur de l'homme. C'est l'orgueil dit le péché originel qui explique religieusement la source de nos malheurs. Je nous propose aujourd'hui de reconsidérer les paroles du Ps 50, le miserere du roi David. Par ce psaume, c'est aussi la conscience éclairée par la puissance de l'Esprit Saint qui nous interpelle. Elle fait revenir sur nos actes, nous juge c'est-à-dire nous situe sur le bon ou le mauvais côté, nous convainc de prendre une décision et nous donne de nous réorienter autrement. Seigneur, donne-nous toujours la grâce de la relecture de notre histoire et le discernement de mieux nous situer car Hors de Toi point de salut puisque ''la gloire de Dieu c'est l'homme vivant et la vie de l'homme, c'est la vision de Dieu',' rappelle saint Irénée de Lyon. En effet, le dessein de Dieu pour les hommes est toujours heureux. Réconcilions-nous avec Dieu et participons à la transformation de notre histoire humaine par un renouvellement spirituel profond et perpétuel. ...''
    Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.
     

    Vendredi 18 février 2022

    EXHORTATION : ''...Nous avons l'heureuse grâce de lever les yeux vers les cieux. Cela est l'éducation de la foi que l'homme n'est pas seul. Nous avons aussi l'impérieux devoir d'améliorer le cadre de vie humaine et sociale et là les prophètes de la Bible n'avaient cessé de le rappeler au nom de Dieu. Même si un danger de l'évolution sociale pourrait être l'indifférence à Dieu, vaut mieux une société qui se prend en charge qu'un état piteux. ...''

    Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.

     

    Vendredi 25 février 2022

    EXHORTATION : ''...Des guérisons ponctuelles comme des signes de ce qui adviendra tout au long d'une marche de toute la vie chrétienne. Il faut toujours annoncer la doctrine chrétienne de fond en comble de manière à ce que les hommes puissent identifier en elle combien elle est réelle, en ce sens qu'elle porte la vie des hommes et veut l'élever. D'ailleurs, c'est ainsi qu'elle s'éclaire progressivement à mesure que les jours passent. …''
    Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.
     
     

    Vendredi 4 mars 2022

    EXHORTATION : "Mettons la Parole de Dieu au centre de notre vie, prions la le matin et le soir, ayons l’humilité de conclure chaque proclamation de la Parole ainsi : "Parole du Seigneur." Lisons la, ruminons la pour la remâcher et l’avaler bien digestive  dans l’oraison comme Marie la sœur de Marthe aux pieds de Jésus.  Elle est une petite semence, cette Parole qui fait son chemin discret de fructification en nous et qui donne un bain chaud au cœur, quand nous atteignons Dieu par elle : Le Verbe était la vraie Lumière, qui éclaire tout homme en venant dans le monde."

    Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.

     

    Vendredi 11 mars 2022

    EXHORTATION : ''...Dans le processus de guérison, il y a ce qui dépend de Dieu et ce qui dépend de nous. A propos de ce qui dépend de nous, il y a le fait d'aller voir un agent de santé ou de prendre un médicament prescrit. A cette démarche, nous pouvons ajouter la prière que nous pourrions faire en demandant notre guérison. Le Carême comme s'abstenir de..., a aussi un aspect thérapeutique dont on ne peut douter. Il est capable de guérir de notre inclination à quelque chose. ...''
    Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.
     

    Vendredi 18 mars 2022

    EXHORTATION : ''...On rapporte de Francis Bacon d'avoir affirmé que « c'est une maladie d'avoir la foi ». Il aurait ses raisons, surtout lorsqu'on se verse de façon outrée dans le matérialisme techniciste et technocratique. Le christianisme doit à cet effet, faire toujours attention à une évangélisation trop socialiste et socialisante car elle tue et réduit l'Évangile en ne faisant pas trop resplendir la puissance spirituelle de la Parole de Dieu. Elle favorise alors le matérialisme athée et l'idolâtrie de la fierté et des habitudes pratiques : le praxis. Elle demeure vraie, cette affirmation extraordinaire : « Je suis le chemin, la vérité et la vie.» (Jn 14,6). La spiritualité de Jésus-Christ embrassée jusqu'au soir de la vie historique est un inouï chemin de guérison et de salut. ....''

    Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.

     

    Vendredi 25 mars 2022

    EXHORTATION : ''Nul-le n'accepte facilement la souffrance. C'est normal. Cela dit, nous serions créé(e)s pour le bonheur, reste à savoir ce qu'il faut y mettre objectivement. Nous avons donc le droit, et heureusement encore, de crier vers Dieu pour une guérison. Quoi de mieux. Toutefois, c'est déjà bon la grâce de penser à Dieu dans situation de malheur. Cependant, n'oublions pas que ce Dieu agit bien sûr, mais fait bien tout dans la patience et dans le temps...''
    Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.
     
     

    Vendredi 1er avril 2022

    EXHORTATION : ''Une bonne nouvelle comme celle reçue par la Vierge Marie peut être porteuse de guérison. Mais la guérison est aussi un travail à faire sur soi-même dès que l'on s'ouvre à la Parole de vie, que l'on se laisse interpeler par elle et en se mettant en marche pour sa finalité de transformation de la personne humaine. La plupart des guérisons s'opèrent dans le temps et dans la discrétion divine. Cependant rien ne vaut de devenir disciple du Christ.''

    Père Jean-Baptiste LABADEH c.d

     

    Vendredi 8 avril 2022

    Seigneur, apprends-mol la glorieuse leçon qu'il peut m'arriver de me tromper. Garde-moi. Je n'al pas tellement envie de la sainteté : certains « saints » sont si difficiles à vivre I Mais une vieille personne amère est assurément l'une des Inventions suprèmes du diable. Rends-moi capable de voir ce qu'Il y a de bon là où on ne s'y attendait pas et de reconnaitre des talents chez des gens où on n'en voyait pas. Et donne-mol la grâce de le leur dire... Amen
    Prière écrite par une religieuse anglaise du 17ème siècle. (2ème partie)
     
     

    Vendredi 15 avril 2022

    EXHORTATION : "Considérer le Christ dans une approche thaumaturgique ou de guérison relève d'une grâce particulière. C'est découvrir autrement le Christ de Dieu et pouvoir Lui faire confiance. Dieu guérit par son Christ spontanément, mais surtout dans le temps. Que dire des hôpitaux ou centres de santé dans le monde ? C'est le même Dieu dans sa Trinité qui intervient. Il faudra aussi des structures afin de subvenir aux besoins des populations, mais aussi la formation des soignants."

    Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.

     

    Vendredi 22 avril 2022

    EXHORTATION : ''Ils lèveront les yeux vers Celui qu'ils ont transpercé.'' Cette affirmation de saint Jean repose toute le mystère de Jésus Christ. Le centurion romain qui le vit mourrir découvrit qu'il était un homme juste et cela suffit pour dire qu'il était réellement Fils de Dieu. Et aussi le bon larron... Ce sont donc les mordus de tous les temps par les divers serpents  🐍 de la vie qui pourraient lever les yeux vers Lui parce qu'ils se retrouvent sans horizons ni sauveur. Et la vie pourra re-commencer en eux."
    Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.

     

     

     
  • Samedi
    En l'honneur de Notre-Dame de l'Espérance, en suffrage aux âmes défuntes.

    Samedi 1er janvier 2022

    EXHORTATION : ''... Aujourd'hui, en cette période de Noël, nous voyons que beaucoup d'images résultant du génie de l'homme nous présentent la famille de l'Emmanuel, Marie et Joseph. Beau cliché de famille. Que cette fête de Noël apporte ce joli cadeau familial aux couples sans enfants. Que Noël renouvelle en nous les valeurs spirituelles visibles en les valeurs universelles et humaines. Mais tout est grâce si et tout est à construire. ...''

    Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.

     

    Samedi 8 janvier 2022

    EXHORTATION : ''...Nous avons découvert un Dieu qui marche avec les hommes. Nous avons découvert un Dieu qui a confié le monde aux hommes. Nous avons découvert un Dieu qui surprend les hommes. Nous avons découvert un Dieu qui écrit et transforme admirablement l'histoire des hommes. Avec Lui, tout se succède. Il n'oublie personne. Il nous dit simplement de marcher et Il nous rencontrera. Bonne année à tous et à toutes. Paix. …''

    Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.

     

    Samedi 15 janvier 2022

    EXHORTATION : " ...Qui ne sait pas voir à travers les étoiles le sourire d'un enfant, ne pourra pas contempler le ciel. Et les mages nous le confirment. Tout cela traduit le mystère de l'enfant. Réellement le mystère de l'homme est vraiment celui du Messie : que deviendra le nouveau-né ?  Voilà pourquoi l'homme vaut-rien à qui on interdit d'épouser une telle fille, sera le grand père de la plus belle fille (d'après proverbes et dictons juifs). Toutes ces leçons véhiculées  par ces symbolismes et aphorismes juifs sont aussi les mêmes expérimentées dans toutes les cultures humaines, car il n'y a qu'une seule humanité, autant les réalités humaines dont les différences ne sont que fonction du milieu de vie.  Autrement dit, c'est le milieu de vie qui habille différemment les mêmes réalités universelles. Imitons donc l'Espérance de Dieu avec rigueur et miséricorde . RIP aux âmes défuntes. ...''

    Père Jean-Baptiste LABADEH c.d

     

    Samedi 22 janvier 2022

    EXHORTATION : "...Heureusement, tous les hommes et toutes les femmes pensent que l'a-venir sera mieux que le présent. C'est dire que Dieu a doté la personne humaine de cette intuition ou vertu de l'espérance. La penser ou la pressentir, c'est surtout s'engager dans quelque chose, ou être dans un mouvement constant. Tous les témoins de la foi ont beaucoup prié parce qu'ils ou elles étaient dans un mouvement. Il n'y a de plus misérable pauvreté matérielle que la vie de prière sans la vie d'action. …''

    Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.

     

    Samedi 29 janvier 2022

    EXHORTATION : ''...Le contexte actuel du monde semble convaincre que l'a-venir n'est plus possible. Heureusement c'est  ''semble'' donc ce n'est pas la réalité. Les puissances du monde peuvent influer sur son cours, la Parole de Dieu rappelle que rien n'est caché à Dieu. La ruse de Dieu est permettre au Malin de grimacer sachant bien que ses démangeaisons font évoluer le Saint Projet Divin . Cela peut être lourd à supporter voire dommageable pour les hommes, mais une chose est sûre : l'histoire se transforme. Une conception du monde comme époque, civilisation, règne, période, temps, domination etc... passera et la vraie conception du monde comme la belle et sublime créature assortie du cœur de Dieu subsistera et se renouvellera. Nous notons là que l'univers fonctionne à travers deux lois antagonistes mais heureusement complémentaires appelées dès lors l'harmonie des contraires. Le pire serait de se laisser abattre par le découragement mais « les yeux fixés sur le Christ, conseille saint Paul, entrons dans le combat de Dieu » pour résister à la vie. Que la lumière de Dieu brille pour les trépassé-e-s. ...''

    Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.

     

    Samedi 5 février 2022

    EXHORTATION : ''...Nous parlons souvent en terme d'espérance personnelle, le changement que Dieu opèrera dans la vie des hommes. Mais il faut aussi parler d'espérance collective au sens du passage d'un monde ancien à un monde nouveau. À bon droit, appuyons le rêve de Martin Luther King: '' i have a dream ''. Oui, les peuples connaîtront leur liberté. Rip aux âmes défuntes. ...''

    Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.

     

    Samedi 12 février 2022

    EXHORTATION : ''...Cet extrait du livre du prophète Ezéchiel, chapitre 36 m'a interpellé. Prophétie de restauration du peuple d'Israël hier mais surtout prophétie de restauration de l'humanité et de toute personne humaine dans l'histoire. Des clins d'œil de ce lent et discret miracle de Dieu sont nombreux à nos yeux : du néant, des décombres, Il change l'histoire des hommes. Mais il suffit d'être tendu vers Lui en faisant quelque chose. La vie peut nous décevoir. C'est toujours comme ça, cette existence. La foi ne dit pas que tout est rose. Elle dit plutôt que l'a-venir est possible à coup d'efforts, de sacrifices, d'abnégation et avec un résultat un jour. Dans les désenchantements, il faut changer d'opinion et mâturer. Aucun homme, aucune femme sur la terre n'a rien obtenu sur un plateau d'or sans joindre actions de longues périodes aux heures de prières. Il y a une vie après notre histoire actuelle. En marche et entrons toujours dans l'heureux dessein de Dieu sur les hommes et femmes avec les bonnes et justes ambitions que nous avons dans la tête. Dieu est tellement grand et surprenant. Point de découragement. Rip aux âmes défuntes. ...''

    Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.

     

    Samedi 19 février 2022

    EXHORTATION : ''...Il me plaît bien en ce samedi de nous proposer le psaume suivant : Psaume 1 : Heureux est l’homme qui n’entre pas au conseil des méchants, qui ne suit pas le chemin des pécheurs, ne siège pas avec ceux qui ricanent, mais se plaît dans la loi du Seigneur et murmure sa loi jour et nuit ! Il est comme un arbre planté près d’un ruisseau, qui donne du fruit en son temps, et jamais son feuillage ne meurt ; tout ce qu’il entreprend réussira. Tel n’est pas le sort des méchants. Mais ils sont comme la paille balayée par le vent. Le Seigneur connaît le chemin des justes, mais le chemin des méchants se perdra. ...''. Ce psaume peut nous aider dans le combat de la vie."

    Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.

     

    Samedi 26 février 2022

    EXHORTATION : ''...Il n'y a pas une Espérance rêvassière pour certains et une pratique pour d'autres. La réalisabilité et le dynamisme d'une Espérance dépendent aussi de l'éveil de tout homme, car à chaque fois que nous parlons de l'espérance, nous disons un a-venir possible à force de travail et de prière. Ceci étant, l'Espérance d'un a-venir radieux d'un continent n'est pas dans l'assistanat, mais plutôt dans la capacité de ses fils à rentrer dans le débat de l'affirmation tous azimuts. …''

    Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.

     

    Samedi 5 mars 2022

    EXHORTATION : ''«...Parole de Dieu — Ga 5, 26 ; 6, 2. Ne soyons pas vaniteux ; entre nous, pas de provocations ; entre nous, pas d’envie. Portez les fardeaux les uns des autres ; accomplissez ainsi la loi du Christ ». Saint Paul en a beaucoup à nous dire sur la foi en profondeur et l'espérance d'une écologie humaine à atteindre. Cela est aussi une marche, une construction, une participation de longue haleine. La création n'est pas finie, elle continue par la Parole de Dieu. …''

    Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.

     

    Samedi 12 mars 2022

    EXHORTATION : ''...Riche et inouï temps du Carême aux effets spirituels insondables. Cela dit, le Carême ne vise pas seulement une amélioration de ma seule relation personnelle avec Dieu. Il porte aussi le souci de l'amélioration de la condition mon frère, ma sœur avec ma contribution si minime soit-elle. Le jeûne, la prière peuvent me profiter mais sans l'aumône ou le partage ou la charité, tournés aux autres, le Carême est égoïste. Le prophète Isaïe, chapitre 1 nous en dit long. En voici un fruit : « Alors, si tu appelles, le Seigneur répondra ; si tu cries, il dira : « Me voici ».''

    Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.

    Samedi 19 mars 2022 

    EXHORTATION : "Jésus referma le livre, le rendit au servant et s’assit. Tous, dans la synagogue, avaient les yeux fixés sur lui. Alors il se mit à leur dire : « Aujourd’hui s’accomplit ce passage de l’Écriture que vous venez d’entendre. » Voilà ce que Dieu nous demande : la foi chrétienne est la connaissance de Dieu et l'amour du prochain. Il n'y en a pas autrement de voie vers Dieu que celle-là. ...''

    Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.

     

    Samedi 26 mars 2022

    EXHORTATION : ''Parlons saint Joseph pour la sainte famille de Nazareth ou mieux: la nécessité de présence du  ''Père'' de famille comme ''visage'' de Dieu dans l'éducation et la structuration de la conscience de l'enfance. Joseph, par la foi, dut rentrer avec effacement et engagement entiers dans le projet de Dieu. Le taciturne éloquent est une approche paradigmatique de la vocation et de la mission du ''Père ; papa'' pour une famille humaine, chemin d'espérance. Bénissons le Seigneur avec le Ps 127 qui nous dévoile le mystère de l'homme qui devient époux-père placé dans le foyer qu'il doit nourrir physiquement par son bravoure, la mise en pratique de sa virilité, don dont Dieu l'a doté à travers le travail. Ce mystère à la fois insondable et naturel sous tous les cieux de la terre, saint Joseph l'avait assumé pour Jésus-Homme. Saint Joseph avait été obéissant à Dieu et il fut constitué en remparts aux côtés de la Vierge Marie.''

    Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.

     

    Samedi 2 avril 2022

    EXHORTATION : "Il ne faut surtout pas cesser de parler de l'Espérance. Il ne s'agit pas de rêvasser en parlant d'elle, mais plutôt de rêver et de provoquer l'action, puisque c'est cela, sa finalité. Cette Espérance des biens à venir dans l'a-venir est comparable au temps que met une plaie à cicatriser, avec le concours du soin que l'on y met. Sinon... l'Espérance est donc un don, une grâce avec le concours de notre engagement. Sans cela, l'Espérance sera désespoir ou déception. Les témoins de la foi nous instruisent aussi. Le bonheur de l'Espérance humaine est aussi la bonne gouvernance de nos pays, créant les perspectives et le malheur de l'Espérance humaine ; et la paresse et la mauvaise gouvernance politique de nos pays, quant à eux, appauvrissent les horizons de rêves.''

    Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.

     

    Samedi 9 avril 2022

    EXHORTATION : ''L'annonce de l'Espérance demeure une Bonne Nouvelle pour les hommes et femmes, car elle nous rappelle qu'il y a une vie après celle-ci. C'est-à-dire, la vie ne se limite pas au présent, fût-elle encore malheureuse. Demain s'annonce mieux qu'aujourd'hui, qu'il vaille la peine de garder le moral. La Parole de Dieu est consciente de la réalité de la vie dans ses contrariétés, mais oriente néanmoins nos regards vers des horizons positifs. Dieu nous surprend toujours, un peu de courage...''

    Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.

     

    Samedi 16 avril 2022

    EXHORTATION : "La Femme drapée de soleil. C’est l'image d'une femme enceinte en travail avec ses douleurs. Mais il lui suffit de les accepter, de coopérer pour les voir transformer en joie d'avoir donné une vie humaine et de les sentir dissipées, les douleurs... Le christianisme n'est pas une religion de douleurs mais une voie de salut . Il n'enlève pas les épreuves de la vie de façon magique, il nous aide à passer par le trou de l'aiguille quand cela s'impose pour devenir mâture jusqu'à l'usure de l’humanité."

    Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.

     

    Samedi 23 avril 2022

    EXHORTATION : "Le chantier de l'évêque est un projet de construction des églises. Mais le chantier de Dieu concerne toutes les Églises. Ainsi, le Christ mort hier, passe ces deux nuits dans un combat fatidique avec les entités des ténèbres pour arracher les âmes des croyants et leur communiquer le vaccin de la résurrection. Dans ce silence du démiroitement, il relie le pont coupé entre Dieu et les hommes, nous rendant des séparés de Dieu ou des morts-vivants. Bénissons le Seigneur."

    Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.

     

     

  • Dimanche
    Invitation à la joie que Dieu nous donne.

    Dimanche 2 janvier 2022

    EXHORTATION : ''...Le don de Dieu qui nous actualise sa joie est la Nativité du "Traceur de la voie" vers Dieu : Jésus-Christ. Avec ses parents, l'Église nous pose contre l'orgueil du masochisme du vir masculin et le l'idolâtrie du libértalisme de l'affectivité du féminin, le cadre coerticitif et éducatif de la famille dite sainte parce qu'elle entra en se dépossedant dans le projet sublime de Dieu qui s' irradie à leurs yeux : la joie de la culture de la vie éternelle en famille. Eh bien c'est la Sainte Famille de Nazareth.  …''
    Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.
     

    Dimanche 9 janvier 2022

    EXHORTATION : Quand ils virent l’étoile, ils se réjouirent d’une très grande joie. C'est la précision de saint Matthieu. La joie de croire vient de la grâce de la foi. A ne point douter. Les Mages, parce qu'ils étaient des astrologues connaissaient le message des étoiles. En allant à l'Astre brillant de Jérusalem, ils y ont cherché un Autre Savoir au-dessus des leur qui s'usait. La foi est une grâce qui élève et élargit les perspectives de la vie en faisant prendre un Autre chemin.

    Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.

     

    Dimanche 16 janvier 2022

    EXHORTATION : ''...Le cantique des 3 enfants est au fond une critique de ces 3 enfants du paganisme babylonien. Ils ont des dieux et Israël a le Vrai et Unique Dieu. Voilà que s'ouvre la merveilleuse histoire sainte qui se renouvelle en le Baptême du Christ. Ce baptême tue en nous le '' type adam ''; l'orgueil. En nous remettant sur le chemin de Dieu, il façonne l'humilité en nous, le chemin authentique vers Dieu. Par l'Esprit Saint, il nous apprend que Dieu nous avertira toujours dans notre cœur devant les choix à faire.  ....''
    Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.
     

    Dimanche 23 janvier 2022

    EXHORTATION : ''...Que dire encore de la joie divine ? Elle se laisse entrevoir dans la joie du nuptial, dans la joie de la vie conjugale. Du Dieu Tout-Autre au Dieu-Père, nous parvenons à l'Alliance du Dieu-Epoux qui fait de sa créature l'épouse : « Car te voici épousée par ton Créateur » (Is 54,5). Dieu se trouve dans le mystère du mariage et le mystère du mariage humain est l'image de la relation d'Alliance que Dieu a scellée avec chaque personne humaine. Le prophète Osée et le Cantique des cantiques nous enchantent assez sur ce thème. C'est dans cette perspective qu'il faut lire ce beau texte."

    Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.

     

    Dimanche 30 janvier 2022

    EXHORTATION : ''Lire la Parole de Dieu, l’interpréter, l’écouter, la méditer illumine, réoriente et galvanise : « Ce jour est consacré au Seigneur votre Dieu ! Ne prenez pas le deuil, ne pleurez pas ! » Comme les auditeurs d'Esdras pleuraient tous en entendant les paroles de la Loi. Esdras leur dit encore : « Allez, mangez des viandes savoureuses, buvez des boissons aromatisées, et envoyez une part à celui qui n’a rien de prêt. Car ce jour est consacré à notre Dieu ! Ne vous affligez pas : la joie du Seigneur est votre rempart ! » . Si nous en sommes convaincus, nous ici rassemblés, nous devons dire en notre cœur : « Amen ! Amen ! » parce que « Les paroles, Seigneur, sont esprit et elles sont vie ». (cf. Jn 6, 63c)''
    Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.
     

    Dimanche 6 février 2022

    EXHORTATION : '' Si Dieu n’est pas mort, on lui en est indifférent ; si on y croit plus, on est chrétien à ses sentiments et mesures dont les chrétiens identitaires pour qui l’écoute de la Parole et son interprétation intelligentielle réjouissent en remuant le cœur, des non pratiquants ou des théistes (nous savons que Dieu existe, cela suffit…) et les chrétiens socialisants pour qui l’action est le plus important. Il en résulte un peuple dit de Dieu qui se fatigue d’écouter la Parole de Dieu ou s’ennuie d’elle. Au contraire, que font les auditeurs de Néhémie ?  « Depuis  le lever du jour jusqu’à midi, en présence des hommes, des femmes, et de tous les enfants en âge de comprendre : tout le peuple écoutait la lecture de la Loi »…"

    Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.

     

    Dimanche 13 février 2022

    EXHORTATION : "Nous ne le savons que trop bien. Quand on est visité par Dieu, le cœur est envahi d'une joie ineffable parce que l'innommable s'est fait voir : c'est la Révélation..."
    Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.
     
     

    Dimanche 20 février 2022

    EXHORTATION : ''...À l'homme qui s'éveille à la vie, notre Dieu nous fait découvrir la leçon sur les deux voies : une d'obéissance et d'humilité qui mène au bonheur que Dieu donne et l'autre d'orgueil et de désobéissance qui éloigne de Dieu. L'humilité de Dieu ne consiste pas à être oisif et rêvassier mais elle rend malléable, nous mettant constamment en marche vers Dieu par le déploiement de nos compétences humaines. Heureux avec Dieu, on est sur la Bonne Voie qui mène à Dieu. Mais quels dommages subit-on lorsqu'on s'éloigne de Dieu !...'

    Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.

     

    Dimanche 27 février 2022

    EXHORTATION : "le corps sera glorieux (purifié du péché) dans la mesure où nous le re-travaillerions par la Parole de Dieu. Cela dépend en outre de la manière dont  nous sommes mordu-e-s à la grâce transformatrice..."
    Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.
     
     

    Dimanche 6 mars 2022

     

    EXHORTATION : ''Et le Verbe s’est fait chair, il a habité parmi nous, et nous avons vu sa gloire, la gloire qu’il tient de son Père comme Fils unique, plein de grâce et de vérité. Tous nous avons eu part à sa plénitude, nous avons reçu grâce après grâce » (Jn 1, 9, 14,16). L’esprit Saint nous y aide. Amen."

    Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.

     

    Dimanche 13 mars 2022

    EXHORTATION : "L'homme de la foi a aussi naturellement remarqué le problème des deux voies dans notre vie. Il sait que nous sommes animés d'une vie sans difficulté. Et pourtant, la foi nous présente d'accueillir cette contrariété comme une harmonie des contraires avec l'option du combat spirituel. Comme Jésus, plus que trois fois, nous serons toujours tentés tant que nous vivons. Mais notre salut se trouve dans la connaissance de la Parole de Dieu et notre conviction de nous mettre à son abri. C'est la joie après les épreuves. "
    Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.
     
     

    Dimanche 20 mars 2022

    EXHORTATION : "La joie que Dieu nous donne est comparable à la joie d'une femme après accouchement, à la joie de la moisson ou à la joie de la réussite à un examen. Ces joies passent nécessairement par un passage fatidique : l'épreuve.  C'est par bien des épreuves que, comme Jésus Christ , nous atteindrons notre '' Transfiguration ou purification '' pour une vie morale transformée : l'épreuve sera alors un mal nécessaire ou une chance ainsi comprise à la fin. Ce n'est pas une malédiction mais un passage obligé pour autant.."

    Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.

     

    Dimanche 27 mars 2022

    EXHORTATION : "D'Abraham à Moïse, puisque nous nous orientons religieusement en ces termes, la connaissance de Dieu a évolué : « Je suis Celui qui suis et je serai qui je suis »; « le même hier, aujourd'hui et demain. Un Dieu qui ne change pas mais qui se fait découvrir progressivement en provoquant un bain chaud de foi au cœur.   Soulignons aussi sa particularité de « miséricorde, tendresse et pitié » donnant le temps de se convertir comme surtout le fait une ''mère''"
    Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.
     
     

    Dimanche 3 avril 2022

    EXHORTATION : "Ce n'est guère une coïncidence. Le dimanche, jour de Résurrection et jour du Seigneur, demeure un jour de joie : Il est ressuscité, le Maître. Ce dimanche n'en fait que témoigner. La joie de ce jour se trouve dans le pardon accordé par le Père prodige à l'enfant prodigue. C'est le joie de la réconciliation accordée en Christ. Il suffit de se lever pour marquer le pas des étapes de la démarche de pénitence : la visitation de l'Esprit-Saint qui nous rappelle nos actes, le jugement à savoir situer le bien et le mal qu'il nous effectue, nous fait passer à la honte du péché : l'attrition puis l'aveu, ensuite la contrition et la pénitence."

    Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.

     

    Dimanche 10 avril 2022

    EXHORTATION : "La miséricorde de Dieu nous tire du mal. Cette méthode unique de Dieu est très humanisante, de guérir l'homme ou la femme en situation d'exil intérieur par le péché, en lui donnant du temps de prendre conscience de ses péchés, en dialoguant calmement avec nous dans le cœur pour nous convaincre de l'urgence de la conversion : "...Moi non plus, je ne te condamné pas, vas-y , ne pèche plus ! Cet appel du Christ nous rejoint dans notre histoire personnelle. Il y a une joie inouie dans une conversion sincère. Le temps....!"
    Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.
     
     

    Dimanche 17 avril 2022

    EXHORTATION : "Quelle contradiction ! Mais aussi quel insondable voie de Dieu tracée dans nos déserts, et quelle mystérieuse science divine qui décide de faire de notre histoire humaine une heureuse harmonie des contraires devant les contrariétés de l'existence ! Le salut collectif d'Israël nous témoigne de la vocation à l'autonomie de tout peuple et de toute personne humaine. Il nous passe par un chemin d'humiliation imposé au cœur duquel la résurrection nous saisit."

    Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.

     

    Dimanche 24 avril 2022

    EXHORTATION: "La joie que Dieu nous donne est vraiment une joie indicible de Pâques. L'inattendu s'est réalisé. Dieu s'est fait plus proche de l'homme en délivrant Celui qui a mis toute sa vie en Lui. Cette joie est aussi notre espérance que le mal sous toutes ses formes n'est pas définitif. La Pâques origine cette heureuse orientation que notre existence est inscrite dans un perpétuel passage du négatif au positif. Point n'est donc besoin d'écourter sa vie. En Jésus Christ, tout chemin de croix est un chemin de gloire. Sois fortifié-e juste en Dieu par Jésus Christ dans l'Esprit Saint. Joyeuses Pâques."
    Père Jean-Baptiste LABADEH c.d.

     

     

     

 

 

Cafés 2021 : le lundi

Lundi 5 juillet 2021

Cette histoire de Job vise un message de sagesse. Le croyant peut rencontrer des adversités. Mais par la foi qui est un don de Dieu déposé dans son cœur, il peut espérer le relèvement car les tempêtes ont leur limite.

Dieu rassure en invitant son peuple à se souvenir de la libération de l'Egypte. En d'autres termes, ni l'Eglise ni les croyants ne sombreraient car le Christ les conduit.  Il dira ''silence'' aux forces de persécution et à nos ténèbres. Mais il suffit de garder la foi, de crier vers le Sauveur.

Père Jean-Baptiste

 

Lundi 12 juillet 2021

Le principe de subsidiarité, c'est la participation personnelle du Père de famille et de la mère aux besoins et à la survie du ménage. Ce principe doit être sans cesse développé et plus encore inculqué dans les mentalités. Chaque couple doit s'accorder sur un ''contrat ''. Mais cet engagement ne sera possible que dans la mesure où l'une ou l'autre est capable de quelque chose. Autrement dit,  il s'agit de mutualiser des énergies pour construire un avenir pour un meilleur épanouissement de la famille.

Père Jean-Baptiste

 

Lundi 19 juillet 2021

Une famille heureuse, c'est quoi ? Sans difficultés, non. Puisque cela n'est pas possible humainement. L'adjectif "heureux" pris au sens spirituel exprime "qui a fait une longue marche et parvient au bout comme la joie de la réussite à un examen." Que de sacrifices, d'efforts et de privations ! Une famille heureuse et paisible est celle qui s'est construite progressivement, patiemment et encore avec la prière pour traverser les 4 étapes inévitables et naturelles du mariage et atteindre la maturité. Le mariage est un chemin.

Père Jean-Baptiste

 

Lundi 26 juillet 2021

Un mariage sans problème ? Non. Cela n'existe pas. Nous ne pensons pas les problèmes comme malheurs mais plutôt en terme des difficultés normales de la vie. Certes, elles-mêmes ne sont pas désirées mais elles s'imposent à tout état de vie car elles visent la maturation humaine. Seule la prière peut aider à traverser les moments en famille pour une grande joie.

Père Jean-Baptiste

 

Lundi 2 août 2021

Nos grands parents, qui sont-ils pour nous ?
Asseyons-nous, prenons le temps de réfléchir sur le mystère de la vie. Rendons-nous compte que ma maman et mon papa qui m'ont transmis la vie l'avaient aussi reçu d'un homme et d'une femme. De même que nous grandissons, ce fut ainsi pour mes grands parents et pour mes parents. Contempler la vie, c'est chercher Dieu à travers ses faits. Nos grands parents nous témoignent du mystère de la vie et de l'existence d'une Force qui organise ce monde. Chacun la nomme selon sa révélation. Et les chrétiens l'appellent Dieu, le Mystère, ce qu'on ne voit pas, qu'on ne saisit pas, on sent ou on remarque seulement sa présence par des signes. Nous sommes donc la réalisation de la promesse d'une descendance nombreuse promise à nos grands parents. C'est la raison pour laquelle, ils sont très fiers et heureux de leurs petits et arrières petits enfants. Il faut leur être reconnaissant par des actes que la foi appelle oeuvres de miséricorde. De même que Dieu a ordonné transmettre la vie humaine par des hommes, de même, Dieu veut passer par nous pour soutenir nos grands parents à leur viels âges. C'est au fond juste car notre naissance les avait aussi épuisés. La vie est un boomerang... Chacun-e a éventuellement son tour chez le bon coiffeur. Qui semé dans la chair récoltera dans la chair et qui sème dans l'Esprit y récoltera aussi. Semons dès l'aurore dans l'Esprit. Cette semence nous sauvera.

Père Jean-Baptiste

 

Lundi 9 août 2021

Dieu le fera ? En réalité, il fait toujours. Et nous, que faisons-nous ? La nature est organisée et elle a prévu un jour heureux pour tout homme. L'apercevoir, le saisir, en jouir dépend de la préparation lointaine qu'on s'est faite. Cette préparation demande aussi une vision des parents. Ce sera plus décevant que de penser un Dieu qui le fera en terme de miracle d'Aladdin, un changement brusque au lieu d'organiser sa vie, ses projets et demander la grâce de la santé et de la vie. Dieu fait mais la vie est un projet. Ne vivre qu'à la merci du temps, ne fait jamais réaliser la vocation de l'homme à soumettre et à conserver le monde. Même si nous n'avons pas la mainmise sur l'avenir, il ne faut non plus avoir peur des projets sur l'avenir. Cette option fait mieux évoluer que la passivité béate de miracle. Le miracle ne vient que rendre beau le naturel tout autant....

Père Jean-Baptiste

 

Lundi 23 août 2021

Et vous, que ferez-vous de nous ? C'est une question des parents aux enfants. Chaque parent est appelé à subsister en ses enfants. Cela, ils font de leur mieux à préparer l'avenir des enfants pour le bien-être des enfants et par devoir moral pour eux. Seigneur, que tes soutiens et tes Bénédictions ne manquent pas aux parents. Et que les enfants fassent aussi honneur aux parents.

Père Jean-Baptiste

 

Lundi 6 septembre 2021

Que vaut la prière dans la famille ? L'importance de la prière dans la vie personnelle de foi vaut autant pour la famille. Le "Priez sans cesse !" de Jésus pour ne pas entrer en tentation concerne aussi la famille. Lorsque la prière en famille est réellement une élévation de l'âme vers Dieu, elle éclaire sur les chemins à prendre dans la vie afin de sauver les familles.

Père Jean-Baptiste

 

Lundi 13 septembre 2021

La famille, qu'en dire encore ? C'est plus apaisant de la comprendre comme un '' sacerdoce '' naturel. C'est ce qui explique l'engagement naturel ou instinctif des parents à vouloir le bien de leur famille. Toutes les réalités défilent à nos yeux. Seigneur, bénis, console, apaise, pacifie, encourage et fortifie toutes les familles du monde.

Père Jean-Baptiste

 

Lundi 20 septembre 2021 

Exhortation : ''...La paix est-elle toujours effective dans les familles ? Un aspect déroutant de l'existence est aussi que l'humanité est complexe. Ceci étant, de tout temps et en tout lieu, les rapports interhumains ne sont jamais parfaits. Prier et s'investir pour la compréhension entre les hommes en commençant par la famille, c'est prendre le chemin de Dieu qui veut les hommes en bonne entente. Avec Lui, c'est un pari, un défi. ...''

Père Jean-Baptiste

 

Lundi 27 septembre 2021

Exhortation : ''...Cela vaut encore la peine de se marier ? Les Apôtres se sont aussi écrié tel suite aux exigences du mariage données par le Christ. Le mariage restera effectivement sous plusieurs formes pour la transmission de la vie humaine en dépit des difficultés. L'idéal que rappelle le Christ est un sublime chemin de guérison et de sanctification. Qui essaie s'en rendra compte. Paix. ...''

Père Jean-Baptiste

 

Lundi 18 octobre 2021

EXHORTATION : ''...Quelle serait la meilleure clé pour réussir son foyer ? Cette question suppose prendre en compte toutes les valeurs et vertus humaines. En plus donc, la prière car personne ne maîtrise la vie et toutes ses contours. Nous avons besoin de prier régulièrement et constamment. Elle révèle beaucoup de choses et elle seule peut mieux sauver la famille. ...''

Père Jean-Baptiste

 

Lundi 25 octobre 2021

EXHORTATION : ''...Quelle serait la meilleure clé pour réussir son foyer ? Cette question suppose prendre en compte toutes les valeurs et vertus humaines. En plus donc, la prière car personne ne maîtrise la vie et toutes ses contours. Nous avons besoin de prier régulièrement et constamment. Elle révèle beaucoup de choses et elle seule peut mieux sauver la famille. ...''

Père Jean-Baptiste

 

Lundi 1er novembre 2021

EXHORTATION : '' Toujours rendre grâce à Dieu. Que peut dire à moi personnellement cette photo où se trouve un père amputé soulevant tendrement  son enfant physiquement pire que lui ? Nous pourrions avoir ce père mais nous ne sommes pas pour la plupart à l'image de cet enfant qui aurait voulu être "mieux". Mais son sourire qui est comme celui de tout enfant sous l'affection de son père n'est-il pas surprenant ? Dieu est là car la vie y est. La paix en soi, c'est aussi rendre grâce à Dieu. ...''

Père Jean-Baptiste

 

Lundi 8 novembre 2021

EXHORTATION : ''...Famille, chemin de sainteté. C'est un aspect qui s'oublie par moment. La famille comme entrer dans la vie matrimoniale, est au regard de la vie, un chemin pour vivre autrement et qualitativement. Cela se remarque dans nos cultures, mariage, c'est grandir, une nouvelle étape, un changement de vie. En ce jour de la Toussaint, c'est aussi bon de souligner cette finalité : mariage, famille, cheminement vers Dieu. ...''

Père Jean-Baptiste

 

Lundi 15 novembre 2021

EXHORTATION : ''...La prière des parents, quoi de plus juste. Que c'est beau quand les parents, à l'image de Dieu sur la terre pour leurs enfants, se mettent à genoux et se tournent vers Dieu, la Source de la vie, l'implorant pour son regard de miséricorde sur leur famille. Ces prières sont toujours exaucées. C'est juste une question de temps. Confiance et patience. Dieu voit plus loin. ...''

Père Jean-Baptiste

 

Lundi 22 novembre 2021

EXHORTATION : ''...Des sujets qui parfois ne sont pas pensés dans leur entièreté mais qui ressurgissent à la longue. Entre autres, poser la fondation de la famille. Si cette entreprise est complexe, cela vaut la peine de savoir l'aborder. Les temps actuels nous obligent tous à la culture du beau, du bien et du bon. Quels sacrifices et renoncements ! Prions pour les parents à cet effet. ...''

Père Jean-Baptiste

 

Lundi 29 novembre 2021

EXHORTATION : : ''...L'unité des deux. Un facteur d'équilibre fondamental de l'existence est le bel alliage entre le spirituel et le matériel, entre l'esprit et le corps, entre l'anima et la matière, entre la croyance et le développement. L'un va avec l'autre, l'un sans l'autre est déséquilibre et illusion. La foi peut maintenir par la culture de l'espérance mais elle est hallucination quand elle ne se concrétise pas. Nos prières doivent nous faire atteindre les deux dimensions. ...''

Père Jean-Baptiste

 

Lundi 6 décembre 2021

EXHORTATION : ''...Cela ne vient que confirmer l'Église domestique qu'est la famille quand nous affirmons qu'elle est un lieu de l'expérience authentique de l'Avent. En effet, en elle, c'est une réalité d'espérance, à savoir : désirer, attendre, patienter, souffrir et voir réaliser. Et la prière y est très souvent silencieuse, les murmures du cœur, les souhaits non exprimés et la dilatation du cœur qui s'en suit. Et Dieu intervient au moment juste pour toute famille. Qu'il soit toujours ainsi pour toutes les familles. Le Seigneur a promis que Lui-même ferait surgir dans la maison de David, le roi, un chef qui fera la justice des fils d'Israël. Cette maison de David, c'est l'image de chaque famille. C'est pour susciter ce chef, (à adapter aux situations) que Dieu donne des enfants. S'Il était fidèle hier, Il l'est aujourd'hui et le sera pour toujours puisque son nom est Fidélité. Il suffit à chaque famille de faire sa part pour un lendemain meilleur et Dieu en fera un beau et joli bouquet de fleurs. …''

Père Jean-Baptiste

 

Lundi 13 décembre 2021

Exhortation : ''...Quitte ta robe de tristesse, revêts le manteau de gloire de Dieu pour toujours... C'est la Parole de Dieu pour un peuple en situation, mais Parole pour tout peuple et pour tout homme et femme. C'est une promesse qui se réalise tant que vivent des hommes à la surface de la terre indépendamment de toute religion. Cette promesse concerne toutes les familles du monde. Des beaux jours suivront ceux pénibles. Surtout ne pas baisser les bras. ....’’

Père Jean-Baptiste

 

Lundi 20 décembre 2021

EXHORTATION: '' En choisissant YAHVÉ ou en se l'élisant comme leur Dieu Suprême et l'Unique Vrai Dieu, les Juifs ont en même temps fait le choix de se départir des fétiches, des pratiques inutiles qui sont en fait des pertes de temps ou inutilement dépensives, onéreuses. De la même manière, n'est-il pas un peu malheureux d'être chrétien et de s'enfermer dans la réincarnation ? En Dieu, on peut évoluer en améliorant les influences déterministes. Est-ce heureux que mon enfant demeure statique parce qu'il serait la réincarnation d'un ancêtre ? La vie est si simple ?..."

Père Jean-Baptiste

 

Lundi 27 décembre 2021

EXHORTATION : ''...Ce que Dieu a fait dans la vie de la Vierge Marie, Il continue de le faire en visitant toutes les familles de différentes manières. Que l'ange visite toutes les familles sans enfants en cette période de Noël. ...''
Père Jean-Baptiste
Cafés 2021 : le mardi

Mardi 6 juillet 2021

Le mariage naturel ou à l'Eglise est une force et non une chaîne. L'indissolubilité est un don et non un joug. Ce n'est pas le mariage qui rend heureux. Ce sont les personnes mûres, sachant bien les contours du mariage qui se rendent heureux. C'est aux contractants de rendre heureux le mariage. Simplement tout dépend de la meilleure manière de vouloir le construire. Paix.

Père Jean-Baptiste

 

Mardi 13 juillet 2021

Que nos pensées aillent vers nos frères et sœurs en situation irrégulière voire impossible dans les pays de leur rêve. La réalité est bien contraire au rêve. Impossible de rebrousser chemin. Eh bien, la dignité humaine se perd à cause des conditions de vie. Voyager oui, mais réfléchir mieux. Cependant, prier, prier sans cesse, Dieu n'abandonne pas le pauvre qui crie vers Lui.

Père Jean-Baptiste

 

Mardi 20 juillet 2021

Tous les peuples ont le droit à la liberté et à la souveraineté. Le bien être social est de droit divin. C'est un projet donné à l'homme et confié à ceux qui détiennent les fonctions régaliennes. Le Paradis doit être issu de la pratique de la justice et du bon droit. C'est heureux pour Dieu quand des hommes vivent agréablement. Il faut insister sur la culture du bien commun avant le bien personnel. La vocation de la religion est de rappeler ce projet divin et d'insister auprès des consciences.

Père Jean-Baptiste

 

Mardi 27 juillet 2021

Goûtez et voyez comme est bon le Seigneur...! Que toute personne arrive à identifier Dieu et ses signes dans vie. Il change toujours l'histoire des hommes. Que nous arrivions à reconnaître le bien fait par nos frères et nos sœurs. Le bien attire mais il faut mourir à soi-même pour le réaliser. Chaque bien fait est aussi un énorme sacrifice. Dieu veille sur l'histoire des hommes.

Père Jean-Baptiste

 

Mardi 3 août 2021

Goûtez et voyez comme est bon le Seigneur...! Que toute personne arrive à identifier Dieu et ses signes dans vie. Il change toujours l'histoire des hommes. Que nous arrivions à reconnaître le bien fait par nos frères et nos sœurs. Le bien attire mais il faut mourir à soi-même pour le réaliser. Chaque bien réalisé est aussi un énorme sacrifice. Dieu veille sur l'histoire des hommes.

Père Jean-Baptiste

 

Mardi 10 août 2021

Dieu est-il avec nous ? À ne pas en douter. La vie est un don à réaliser. Mais les chemins pour y arriver ne sont apparemment pas les mêmes. La route du pain pour Israël, notre paradigme, fut en fait deux routes différentes empruntées par deux groupes vers une même destination ; la terre promise, le bonheur de l'homme. C'est nous dire que chacun-e fera dans la vie et encore dans la foi, l'expérience de la providence ou d'une proximité inouïe.

Père Jean-Baptiste

 

Mardi 24 août 2021

"Grâce et bonheur m'accompagnent tous les jours de ma vie" : ce verset du psaume 22(23) exprime la confiance d'un croyant en Dieu ; mieux : l'assurance de Dieu à tout croyant. Il est vérifiable aussi pour la personne en déplacement, tout homme et toute femme. C'est une expérience de chaque jour. L'essentiel, c'est que le Seigneur tire toujours des ténèbres de notre vie la lumière qui nous éclaire. Voilà aussi une compréhension du bonheur, pas l'absence des épreuves de la vie mais passage perpétuel d'une situation à une autre. Toutefois, il faut aussi tenir compte notre devoir d'obéissance à Dieu. C'est aussi une source de bonheur. Paix à tous les pas d'homme.

Père Jean-Baptiste

 

Mardi 7 septembre 2021

La fin de la migration ? Jamais. Ce mouvement est intrinsèque à la nature humaine. L'homme est toujours en déplacement vers les bons endroits irrigués, les bonnes prairies où coulent le lait et le miel. C'est donc une réalité que la nature ou Dieu a ordonnancée. En rendant grâce pour ceux et celles qui s'intègrent, prions pour d'autres qui se cherchent. Une pensée à ceux et celles qui traversent les mers du monde.
Que L'Esprit de Dieu touche les politiques à se pencher sur le sort des migrants.

Père Jean-Baptiste

 

Mardi 14 septembre 2021

Un jour, la fin de la vie comme un combat ? Non. Ce qui est possible, c'est la fin ponctuelle d'un challenge mais la vie demeure un combat, car elle est en soi inchangée et éternelle pour époque d'hommes. Le salut de l'homme dans ce combat vient de son orientation spirituelle. Les hommes se cherchent toujours mais heureux sont surtout ceux qui ont rencontré le Vrai Dieu et s'appuient sur Lui. Heureux car le Seigneur Dieu, Auteur de toute vie humaine qu'Il veut sédentaire, accompagne naturellement l'homme vers sa stabilité ; il lui suffit de s'engager dans le combat. C'est la preuve que l'homme en déplacement est une personne fragile, pauvre, vulnérable que ses prières ne sont pas vaines aux oreilles de Dieu car ses besoins justes demeurent les projets de Dieu.
Pas de fatigue pour la prière. Dieu écoute toujours et sauve étonnamment et de façon inattendue.

Père Jean-Baptiste

 

Mardi 21 septembre 2021

Exhortation : ''...La réalité d'un rêve ! Passons au revers de la page biblique. Le pays où coulent le lait et miel est une terre disposée et surtout à construire. Toute construction suppose des efforts ou énergies à fournir. C'est la vocation d'Adam ou de l'homme et c'est tout à fait normal aux yeux de Dieu. La transformation du milieu de vie avec ses réalités deviennent la croix de circonstance. Mais puisque c'est aussi le chemin d'un bonheur, il faut être résolu comme le Christ. ...''

Père Jean-Baptiste

 

Mardi 28 septembre 2021

Exhortation : "...Regarde autour de toi ! La plupart des artistes français sont des naturalisés. Cette réalité traverse assez l'occident. C'est la preuve que la vie est partout. La terre d'accueil est aussi une terre à transformer en terre de bonheur personnel. Ce bonheur se construit dans la marche de la vie. Avec le bon sens qui est la chose la mieux partagée au monde, chacun-e peut vivre bien et mieux là il se pose. Et la prière peut y être très utile. ..."

Père Jean-Baptiste

 

Mardi 19 octobre 2021

EXHORTATION : "...Les situations humaines s'entremêlent. Hors de chez soi est l'endroit, LE lieu de toutes les expériences humaines. En ce jour, prions pour ceux et celles éprouvés par la santé. Dans cette expérience humaine, nul n'est abandonné du Seigneur. Il veille sur toutes et toutes à travers les hauts et les bas de la vie. ...''

Père Jean-Baptiste

 

Mardi 26 octobre 2021

EXHORTATION : "...Les situations humaines s'entremêlent. Hors de chez soi est l'endroit, LE lieu de toutes les expériences humaines. En ce jour, prions pour ceux et celles éprouvés par la santé. Dans cette expérience humaine, nul n'est abandonné du Seigneur. Il veille sur toutes et toutes à travers les hauts et les bas de la vie. ...''

Père Jean-Baptiste

 

Mardi 2 novembre 2021

EXHORTATION: ''...La vie de l'homme est dans la main de Dieu. Par cela, nous remettons l'incompréhensible de notre vie, ce qui nous échappe à Dieu ou à l'ordonnancement de la vie. En clair, les expériences humaines ne changent pas sauf les contextes sociaux des expériences qui les influencent. Cela dit, la vie des hommes est en soi la même partout. Mais un appui sur Dieu permet de relativiser et d'avancer. ...''

Père Jean-Baptiste

 

Mercredi 3 novembre 2021

EXHORTATION: ''...Le silence pour une contribution à la paix. Il peut sembler le signe d'une faiblesse. Non. Plutôt le signe d'une maîtrise de soi et donc d'une sagesse. Il traduit une prise de hauteur sur les évènements, il peut être synonyme d'une manière de ne pas ajouter le mal au mal. Le silence comme une voie pour se contenir. ...'

Père Jean-Baptiste

 

Mardi 9 novembre 2021

EXHORTATION :''...Des réalités de l'existence qui ne changent pas sont entre autres : Dieu, la vie. Ce Dieu est le même, du moins pour les chrétiens, comme le soleil ou la lune ne changent pas d'un pôle à un autre. De même la vie se gagne partout à la sueur de son front. Seigneur, si des portes de travail pouvaient s'ouvrir pour ceux qui sont en recherche ! C'est une chance inouïe que d'avoir le même Dieu partout où l'on peut vivre. ...''

Père Jean-Baptiste

 

Mardi 16 novembre 2021

EXHORTATION: "...Tant que l'homme vit, il faut la marche. Marcher, c'est aller vers sa réalisation. Cette réalisation exige d'énormes sacrifices, renoncements. C'est cela, la vie de l'homme. Mais Dieu dirige cette marche. Il suffit de l'invoquer, d'avoir l'abnégation et Dieu veille sur l'histoire. ...''

Père Jean-Baptiste

 

Mardi 23 novembre 2021

EXHORTATION : "...Être d'ici et d'ailleurs. C'est la réalité du migrant. C'est au fond une vie très mouvementée qui demande assez d'inventivité. Certes, la marche des hommes est unique en soi mais pas au même rythme dans le "pour soi". Les inégalités de situation en témoignent. Mais si la vie est une marche, le mystère de sa roue tourne de façon inchangée. En effet, l'histoire de tout homme se comprend mieux au fil des générations. ...''

Père Jean-Baptiste

 

Mardi 30 novembre 2021

EXHORTATION : ''...Partout où nous vivons, Dieu ne change pas. Cela appelle à la fidélité de la foi, demeurer en ce Dieu qui nous a adoptés au cours de notre baptême. Sans démissionner du combat de la vie, il s'agit de toujours relire son histoire à la loupe de la foi. Oui, la foi est un secours énorme pour l'homme ordinairement et en situation. Tenons en éveil la mémoire du Seigneur. ....'

Père Jean-Baptiste

 

Mardi 7 décembre 2021

EXHORTATION : '' Cette image montrant cette dame revenant échouée de sa tentative de la traversée de la manche est très interpellante. Qu'est ce Dieu lui a fait alors de bien ? Au moins, si elle n'a pas pu atteindre l'Angleterre, elle a au moins la vie préservée contrairement à d'autres qui perdent la vie durant la traversée de fortune. Seigneur, cette malheureuse et mondiale situation, nous te la présentons. Que les décideurs soient touchés dans leur cœur. La terre appartient à tous et à toutes au-delà.''

Père Jean-Baptiste

 

Mardi 14 décembre 2021

Exhortation : ''...Prière , force spirituelle de renouvellement. L'actualité objective de notre temps nous aide à penser un peu plus haut et naturellement les difficultés et les limites de la personne consacrée au-delà de l'idéal. Il n'est jamais dit que les personnes consacrées sont meilleures. Le regard divin sur elles n'est en fait qu'une exhortation à ne cesser de se situer, de contempler la fin de leur vocation et à pouvoir mieux vivre et s'épanouir. Les Apôtres étaient des hommes. Cet attribut dit ce qu'il sous-entend de la personne humaine. Les limites sont d'abord humaines avant d'être ressenties ou expérimentées par un corps social de vie. Intégrer davantage les limites humaines, c'est mieux se positionner dans les rapports interhumains. Les critiques, les humiliations, les moqueries, les railleries, la démythification actuelles sur les places publiques médiatiques de notre temps, n'occultent pas au fond les valeurs de la Vie consacrée mais l'interpellent plutôt à réaliser la marche qui reste à faire, les pistes à explorer pour atteindre la sainteté. Prions et restons vigilantes. Jésus-Christ dit : « Je suis avec vous tous les jours jusqu'à la fin des temps...».

Père Jean-Baptiste

 

Mardi 21 décembre 2021

EXHORTATION : ''...Une pandémie, mieux : une syndémie confuse globalise le monde depuis bientôt deux ans. Confusion qui va exacerbée à cause de ces variants dont les qualificatifs sont déjà conservés dans des banques de noms de variants. Confusion du vaccin et contrainte du vaccin. Il faut le faire pour pouvoir aller chez soi, pour pouvoir se déplacer. Seigneur, protège tes pauvres et sois leur rempart contre le stress de la situation. ...''

Père Jean-Baptiste

 

Mardi 28 décembre 2021

Exhortation : ''...Il faut relire son histoire et considérer ce que Dieu accomplit dans notre vie. Les merveilles de Dieu sont à conserver et à célébrer autant que possible. On ne se baigne pas deux fois dans la même eau. Notre vie se passe humainement et naturellement là où nous sommes. Là est Dieu marchant avec nous et veillant sur nous. ...''

Père Jean-Baptiste

Cafés 2021 : le mercredi

Mercredi 7 juillet 2021

Nombreuses sont les personnes coupant diverses routes dans le monde pour rejoindre un pays où coulent selon elles, le lait et le miel. Ce sont des réalités qui ne sont pas évoquées dans leur entièreté par les médias. Et que de drames ! Seigneur, aie pitié d'elles et protège-les également.

Père Jean-Baptiste

 

Mercredi 14 juillet 2021

Arrêtez, sachez que je suis Dieu... C'est Dieu qui parle pour dire qu'Il met fin à l'orgueil des païens. "Dieu n'est pas silencieux", c'est aussi dire qu'il y a un ordre dans la création selon lequel il y a un temps pour toute chose. A l'heure du constat du changement, c'est Dieu qui s'est manifesté. Saurions-nous contribuer au dessein de Dieu ?

Père Jean-Baptiste

 

Mercredi 21 juillet 2021

Si nous allons à Dieu par Jésus-Christ, nous allons chercher les pistes d'une vie humanisée. Pour ce faire, nous avons besoin de la guérison spirituelle en vue d'un nouveau départ plus équilibré. À cette guérison spirituelle s'ajoute tout un vaste programme de bonne gouvernance et de politique sociale sans laquelle l'unité corps-esprit ne serait évidente. Prier oui mais aussi organiser la société. Certes, il n'y a pas de société humaine parfaite. Il n'y a qu'un appel ancré dans le cœur de l'homme à toujours s'améliorer en ce qu'il fait. Et il faut des hommes acquis aux causes nobles du bien être social pour la cohésion sociale. C'est déjà un premier pas du royaume des Cieux, c'est ainsi que Dieu veut voir vivre hommes, femmes et enfants à la surface de la terre.

Père Jean-Baptiste

 

Mercredi 28 juillet 2021

Travaille la terre et domine la. C'est l'ordre donnée par Dieu à Adam qui veut dire tout homme. En cela, toute la révolution industrielle et la transformation technique de l'univers ne sont qu'une juste réponse à cet ordre naturel inscrit dans la nature humaine. Dieu ne peut qu'en être content. Il suffit de garder en permanence une ligne écologique. Chaque continent doit faire de son mieux pour autant.

Père Jean-Baptiste

 

Mercredi 4 août 2021

Les forts doivent soutenir les faibles. Belle leçon de fraternité. Et dans la mer, les gros poissons doivent manger les petits car ainsi l'ordre de la nature. Est-ce vrai ? L'interculturalité d'échanges peut être rapprochée du programme divin mais l'invasion de domination et de pillage, ne peut qu'être contraire au projet de Dieu. La dignité est intrinsèque. Respectons-nous et de même pour les peuples.

Père Jean-Baptiste

 

Mercredi 11 août 2021

La paix est-elle synonyme d'absence de guerre sur la terre ? En partant de toute sa symbolique hébraïque, sécurité et prospérité, la paix est un rêve, un souhait, un idéal impossible tant que l'homme ne travaille pas sur lui-même. En cela, la paix est une marche, elle est un don mais elle se fait, se réalise. C'est un devoir général, au plan personnel et aux niveaux des états. Elle s'impose tant que vivent les hommes et il faut toujours la promouvoir. La paix est un comportement. Dès lors, pourra advenir l'absence de guerre.

Père Jean-Baptiste

 

Mercredi 25 août 2021

Ça finira un jour les guerres ? L'histoire humaine ordinaire et celle biblique en témoignent : les invasions, les guerres, les raids, les razzias... La vision du prophète Isaïe concernant la transformation des outils de guerre qui tuent en ce qui nourrit et maintient la vie a du mal à convaincre à cause de l'intérêt orgueilleux de certains pays dits puissants qui planifient guerres et conquêtes afin de piller les faibles. Est-ce cette politique que Dieu veut ?
Et moi personnellement, que fais-je pour diminuer la violence, le mal, l'injustice ?
Quelle est ma contribution pour la paix intra-familiale et pour la cohésion sociale ?

Père Jean-Baptiste

 

Mercredi 8 septembre 2021

Est-ce être faible que de faire la paix ? Il faut s'interroger autrement. Qu'est-ce qui a motivé la statue de la paix devant le siège de l'ONU ? Les faiseurs de paix peuvent paraître faibles mais ils rejoignent une forte affirmation du Christ : heureux les artisans de paix, ils seront appelés fils de Dieu. Faire la paix, c'est aussi inviter les hommes à s'humaniser.

Père Jean-Baptiste

 

Mercredi 15 septembre 2021

Qu'est-ce que Dieu dit de l'actualité afghane ? Sans doute il n'est pas content comme une mère en serait triste. C'est déplorable, des morts innocents. Le Christ nous ont interpelle, le bien et le mal sont pensés dans le coeur de l'homme. Que faire ? Demander une grâce qui pourra nous '' robotiser '' à ne que penser et choisir le bien ? Il suffit peut-être de commencer au niveau personnel ?

Père Jean-Baptiste

 

Mercredi 22 septembre 2021

Exhortation : ''...La paix de Dieu est-elle une utopie ? Il y a cette réalité que Jésus a appelé le monde. Elle est visible en l'opposition surgie contre le prophète Jérémie, contre Jésus et contre tout artisan de justice. Au fond, la paix divine menace la tranquillité, l'hégémonie du monde, comme courant ou puissance mystérieuse qui influence assez l'espace habité par les hommes. A côté de lui, Dieu ne gagne du terrain que par patience : heureux les artisans de paix, Ils seront appelés fils de Dieu. ...''

Père Jean-Baptiste

 

Mercredi 29 septembre 2021

Exhortation : ''...La paix sur toutes les terres ? Bon voeux ou vœux pieux. Elle suppose un travail car elle ne s'épuise pas. La paix est une nécessité autant que vivent les hommes à la surface de la terre. C'est que la vie des hommes est complexe. Les différences de compréhension, de réaction, d'appréciation et de gestion d'un seul, unique et même problème expliquent le fait que la paix est une perpétuelle construction. ...."

Père Jean-Baptiste

 

Mercredi 20 octobre 2021

EXHORTATION : ''...Quelles messages par la prédication de Jonas ? Il s'agit de découvrir un autre visage de Dieu. Les dieux peuvent-ils renoncer à leur colère et ne pas paraître faibles ? Yahvé le fait et gagne un peuple à sa foi. Et si nous avions dans la vérité la même vision de foi, quelles nombreux avantages pour nous ? L'unité dans la foi est aussi un contrat et un pacte de coexistence pacifique a priori. La marche continue. …’'

Père Jean-Baptiste

 

Mercredi 27 octobre 2021

EXHORTATION : ''...Quelles messages par la prédication de Jonas ? Il s'agit de découvrir un autre visage de Dieu. Les dieux peuvent-ils renoncer à leur colère et ne pas paraître faibles ? Yahvé le fait et gagne un peuple à sa foi. Et si nous avions dans la vérité la même vision de foi, quelles nombreux avantages pour nous ? L'unité dans la foi est aussi un contrat et un pacte de coexistence pacifique a priori. La marche continue. …’'

Père Jean-Baptiste

 

Mercredi 10 novembre 2021

EXHORTATION : ''...La paix et la fabrication des armes, un langage de bois qui sape ce qu'elle promeut ? Faire la paix par les armes, c'est depuis la nuit des temps. Que dire des victimes ? Dans un autre élan, tout le souci est de concevoir un processus de paix sans la violence, ni terreur ni oppression. Il faut toujours y penser. Qu'en dit Dieu ? Est-ce possible ?

Père Jean-Baptiste

 

Mercredi 17 novembre 2021

EXHORTATION : ''...La paix et la guerre. Qu'en dit Dieu ? La violence est aussi vieille que l'humanité. Les hommes ont toujours défendu leurs intérêts à travers les siècles. La Bible laisse aussi des traces de ce genre. De nos jours, que de discours parallèles à la planification de la violence. Les pays de grandes civilisations chrétiennes sont les fabricants d'armes qui polluent les théâtres de guerre en outre. La conscience chrétienne est-elle en inadéquation avec l'idéologie de la belligérance ?
Quelles sont les influences du message de paix du Christ ? Ce message est-il en contradiction ou en opposition avec l'esprit du monde basé sur la raison du plus fort ?
Quel serait le rôle des religions en amont ou en aval ?
Et chrétiens et chrétiennes... Quelles participations sans cesse pour la paix ?

Père Jean-Baptiste 

 

Mercredi 24 novembre 2021

EXHORTATION : ''...Nous prions et rien apparemment de bon. Oui apparemment mais quelque chose se fait. La situation se complique par les appétits qui nous animent et l'instinct de domination qui pousse à imposer la raison du plus fort à des espaces asservis. Y a t'il un Évangile des forts et un autre pour les petits ? La violence vient de la réaction au déséquilibre. "Cessez-le-feu !" oui, mais oser cesser d'envahir les richesses des peuples. ....''

Père Jean-Baptiste

 

Mercredi 1er décembre 2021

EXHORTATION : ''...Les conflits en Éthiopie. C'est un constat. Mais quels sont les bénéficiaires visibles et invisibles ? Qui tire les ficelles ? Pourquoi le font-ils ? Le font-ils de droit divin ? Ne peuvent-ils pas rester chez eux calmement ? L'envie des bien d'autrui n'est-elle pas un péché ? Ne sont-ils pas pour la plupart des chrétiens qui l'avaient appris au catéchisme ? La guerre profite à qui ? Et si la paix venait du rester chez soi ou de la non envie ?..."

Père Jean-Baptiste

 

Mercredi 8 décembre 2021

EXHORTATION : ''...Le monde comme civilisation, époque, règne qui passe, mais encore comme un force mystérieuse, influe sur la création et la tire vers le négatif comme mal. La Bible a beau communiquer un monde de justice, bien sûr dans l'"équitabilité", mais le Prince du monde ne cède pas. Qui a donné mandat à certains pays de dominer d'autres, de les assujettir et d'instaurer une proportionnalité dans les droits ?

Le temps de l'Avent annonce la libération des peuples.  …''

Père Jean-Baptiste

 

Mercredi 15 décembre 2021

EXHORTATION : ''...Des outils de guerre en instruments agricoles. C'est cette fantastique et utopique vision du prophète Isaïe symbolisée devant le siège de l'ONU. Mais les armes ne datent ni d'hier ni d'aujourd'hui. Peut-on cesser de les produire ou doit-on cesser de les acheter ? Le plus intriguant, c'est que les pays dits chrétiens sont aussi des puissants producteurs et mieux armés. Ô la paix de Dieu, où es-tu ? ...'

Père Jean-Baptiste

 

Mercredi 22 décembre 2021

EXHORTATION : ''...La paix dans le monde, est-ce la fin des guerres ? C'est un aspect réel de la question. La fin des guerres ça et là suppose de contenir et maîtriser la volonté de puissance qui pousse à l'invasion et à créer des troubles. Mais la paix demeure une perpétuelle construction tant que demeure l'humanité. Elle ne sera pas effective spontanément sur toute la surface de la terre mais rien ne vaut d'en parler et de s'y faire. ...''
Père Jean-Baptiste

 

Mercredi 29 décembre 2021

EXHORTATION : ''...Personne ne se trompe si réellement la Parole de Dieu l'interpelle. C'est être sur le chemin authentique de la foi quand nous sentons que notre cœur fait toujours référence à Dieu. C'est cela un signe que nous sommes dans une amitié, dans l'Alliance avec Dieu. C'est cela qui change ou améliore qualitativement la personne humaine. Et cette nature d'amélioration contribue au changement du monde. …''

Père Jean-Baptiste

Cafés 2021 : le jeudi

Jeudi 8 juillet 2021

L'Évangile comme Bonne Nouvelle ne vise pas seulement à produire des miracles sensationnels et extérieurs mais a pour cause finale primordiale, l'amélioration de la personne humaine dans son âme et dans sa moralité. Comment être un bon arbre 🌲 et produire de bons fruits, telle est la question fondamentale. Produire du fruit de l'Évangile pacifie le monde.

Père Jean-Baptiste

 

Jeudi 15 juillet 2021

Prier pour les vocations, c'est répondre et se joindre à l'invitation du Seigneur afin de trouver des moissonneurs pour l'immense moisson. Le Christ ne pouvait qu'être un omniscient. Il savait que le Monde est fondamentalement contre ce projet de salut nécessaire pour le monde. Son aveuglément rendrait la tâche complexe d'où la nécessité de prier pour les vocations. En cet été, prions pour les personnes consacrées déjà dans la mission. Soyons fiers de nous identifier telles que nous sommes : consacrées de Dieu et d'être simples à la fois. Sans les signes, pas d'interpellation intérieure des jeunes. Avec le témoignage dans la simplicité, ils peuvent être séduits et avancer. Prions pour les jeunes que l'Esprit de Dieu touche.

Père Jean-Baptiste

 

Jeudi 22 juillet 2021

Des évènements qui nous surviennent montrent à chaque fois que nous avons du chemin à faire en matière morale. Où est la charité envers nos frères quand ils viennent à fauter ? Avons-nous oublié le passé glorieux qu'ils nous ont fait vivre ?
Un peu de charité. Pas de lynchage, assez les critiques, le bonheur vient par un de même que le malheur aussi. Imaginons ce que pourra vivre celui qui est critiqué. …?

Père Jean-Baptiste

 

Jeudi 29 juillet 2021

"Viens et suis-moi." C'est l'invitation de Jésus à Lévi-Matthieu. C'est une invitation à la marche spirituelle dans l'ordinaire de la vie humaine. Je me rappelle ce prêtre amputé des deux pieds, sereinement dans son déambulateur, entrain de concélébrer. La vie consacrée demeure une réelle épreuve de foi comme pour Abraham plus encore comme pour Jésus. Dieu nous suit avec tout ce qu'Il est de vrai, avec ce qu'Il a d'alliance de sel. Avec Dieu, c'est l'histoire d'un beau pari.

Père Jean-Baptiste

 

Jeudi 5 août 2021

La Vie consacrée ne peut qu'étonner. Cet étonnemment naît de son utilité dans notre monde et son défaut ne fait qu'exagérer le matérialisme. La Vie consacrée y devient source d'intrigues : pourquoi ? Eh bien, la réponse de Jésus à Marthe par rapport à sa sœur Marie est éloquente. La Vie consacrée est réellement la découverte profonde du but ordinaire de la mission du Christ : l'entrée dans la vie intime de Dieu, l'anticiper dès ici-bas et marcher avec Dieu et tout droit vers Lui. Cependant, il faut beaucoup de patience pour atteindre la maturité de la spiritualité de Jésus car, c'est une vie insérée dans notre temps avec ses pesanteurs physiques et spirituelles. Dans la Vie consacrée, on vit son expérience ordinaire dans la même Alliance idéale que Dieu veut avec les hommes. Tout sera aussi question de la prière et du principe de la progressivité : rien n'est spontané, tout s'apprend, tout s'acquiert, tout vient avec le peu d'Amour dont on brûle pour la sainteté ; une vie améliorée par la splendeur et la beauté de l'Évangile. C'est en cela qu'il est Bonne Nouvelle.

Père Jean-Baptiste

 

Jeudi 26 août 2021

 

Exhortation : ''...La fidélité est-elle possible dans le mariage ? Sérieuse question qui traduit un idéal et toute la complexité de l'existence humaine. Il est tout à fait notoire que la fidélité est un facteur de paix dans le foyer. Pour cela, il faut s'en tenir au principe selon lequel il n'y a de vertu sans apprentissage ni initiation, ni éducation ni application. Il faut s'auto-discipliner. Et Dieu nous aide. Aussi, chacun-e devrait être prêt à comprendre l'autre. Les cheminements particuliers ou les histoires personnelles influent assez sur la morale. A cet effet, la prière fraternelle est un énorme signe de fraternité pour la culture de la vertu.

Père Jean-Baptiste

Jeudi 12 août 2021

En ce matin, il me vient à l'esprit de méditer sur le ministère d'intercession de la Vie consacrée. Quelles sont les utilités de la Vie consacrée ? Elle n'est pas motivée par la réussite comme dans le pragmatisme, l'efficacité comme dans l'utilitarisme. Elle est plutôt fondée sur la fécondité. La prière est l'âme de la Vie consacrée. Prier pour porter spirituellement le monde à Dieu comme une mère pense la réussite de son enfant. Consacrées donc pour être partisanes du royaume de Dieu, êtres les instruments de Dieu pour conduire ce monde vers les idéaux de Dieu et l'impacter de la touche divine à travers les œuvres de miséricorde. L'esprit de fécondité à la place de l'efficacité est moyen pour éradiquer progressivement l'angoisse de l'échec inévitable qu'impose monde, l'orgueil et la concurrence inutile : ce n'est pas vous qui m'avez choisi mais c'est moi qui vous choisies, établies ou instituées afin que vous alliez, que vous portiez du fruit et que votre fruit demeure. Pour cela demeurez en moi...'' insiste le Maître saint, Jésus-Christ.

Père Jean-Baptiste

 

Jeudi 9 septembre 2021

Cela vaut-il encore la peine ? Pierre souligna après avoir écouté Jésus : "à quoi bon de se marier ?". Jésus élargit de fait les visages du célibat. L'un n'est pas à mépriser au détriment de l'autre car ils sont ordonnés à une complémentarité inouïe. Que cinq sœurs ou deux frères biologiques deviennent des personnes consacrées, c'est la preuve que la Vie consacrée est étonnante, vraie et voulue par Dieu. Elle ne s'éteindra jamais puisque c'est une spiritualité christique. Cependant, les personnes consacrées découvrent elles-mêmes qu'elles ne sont pas des extra-terrestres mais des hommes et des femmes naturel(le)s faisant et soumis-es aux mêmes aux pesanteurs de la vie ordinaire. Comme elles prient pour l'humanité, nous n'avons nous aussi que le devoir de la prière des frères envers les consacré-e-s et les jeunes arrivants.

Père Jean-Baptiste

 

Jeudi 16 septembre 2021

Exhortation : ''...Elles sont l'âme de l'humanité. Un passager ayant remarqué être assis à côté d'un prêtre, dit : " Je suis rassuré d'être assis à côté de Dieu ". Non pas que le prêtre soit un médium absolu de la visibilité de Dieu, mais c'est quand-même un signe éloquent et très expressif. C'est ainsi que la Vie consacrée en général est l'âme de l'humanité. Une vie apparemment inutile dans ce contexte de consumérisme, heureusement, étant fragile, il a besoin des intrigues du spirituel : Dieu. Oui une vie consacrée pour être d'abord pour Dieu et exister pour les hommes à travers une œuvre, une œuvre de miséricorde c'est-à-dire dictée par Dieu, une œuvre qui l'annonce en l'actualisant et en conduisant à Lui. Il demeure essentiel pour la personne consacrée de ne jamais perdre de vue la dimension, l'appel, la marche de la foi et les promesses du Royaume dans ce '' déjà là et le pas encore, présent et avenir, partiel et total : '' Suis-moi, je ferai de toi un pêcheur d'hommes. C'est non pas tant le sentiment mais mieux : la seule intention droite qui doit animer les jeunes qui viennent.

Père Jean-Baptiste

 

Jeudi 23 septembre 2021

Exhortation : ''...Pour eux, c'est mieux ? Tout dépend de l'idée que l'on se fait du mieux et de ce que l'on y met. Ce qui est bon plutôt dans la vie consacrée, c'est qu'elle est réellement le lieu de l'expérience de la foi comme pour Abraham et surtout pour Jésus-Christ. Mais la vie demeure la même avec ses contenus pour toute personne. La Vie consacrée a ses joies et ses adversités.  En cela elle constitue en Église, un signe de la vie chrétienne authentique : prophétie, témoignages. Elle n'est pas une promotion sociale et personne ne peut l'y inscrire. Au delà de toute apparence, la Vie consacrée demeure ce que disent les termes.  ...''

Père Jean-Baptiste

 

Jeudi 30 septembre 2021

Exhortation : "...Ne nous ne laissons pas guider par le piège de la dictature de la laïcité. Certes, il faut se faire faible avec les faibles pour en sauver certains. Le contexte de la laïcité nous épargne l'élitisme spiritualiste, si. Cependant, nous devons faire attention de nous accommoder à la dictature mensongère de la discrétion forcée qui est un programme de la mort visible de Dieu à travers le témoignage vivant et palpable de la vie consacrée par des signes tangibles et les œuvres à l'appui. C'est un faux argument très nocif à l'anthropologie humaine fondamentale si des signes tangibles de l'évangélisation doivent être occultés par une idéologie du monde. Le Monde au sens de puissance adversaire au projet Idéal de Dieu n'a jamais sauvé mais ne fait que détruire et éloigner l'humanité de Dieu. Âmes consacrées de Dieu, rayonnons librement autant que possible par des signes d'appartenance et par les œuvres de miséricorde. ..."

Père Jean-Baptiste

 

Jeudi 21 octobre 2021

EXHORTATION : ''...Le rapport Sauvé. Quelles interprétations ? Autant que les révélations sont justes, il décrit malheureusement toute la complexité de la nature humaine. C'était d'ailleurs la leçon que le judaïsme montrait à travers la complaisance du Grand Prêtre Aaron dans la fabrication du veau d'or. Prier pour la sanctification, c'est reconnaître que la consécration est un principe et l'arrivée est un fait qui exige une longue et patiente imitation. Il faut un humble regard sur soi. Tant que nous demeurons dans la condition humaine, rien n'est encore joué. Nul peut se prévaloir de saint ou de parvenu. La Vie consacrée est un lieu de la marche ordinaire avec la volonté et l'engagement de s'améliorer. Hélas, elle est toujours soumise aux épreuves de la vie. Ces conseils de saint Pierre aux premiers chrétiens s'actualisent: « Soyez sobres, soyez vigilants : votre adversaire, le démon, comme un lion qui rugit, va et vient, à la recherche de sa proie. Résistez-lui avec la force de la foi » (1P 5, 8-9) : Vigilance et prudence alors.  ..."

Père Jean-Baptiste

 

Jeudi 28 octobre 2021

EXHORTATION : ''...Le rapport Sauvé. Quelles interprétations ? Autant que les révélations sont justes, il décrit malheureusement toute la complexité de la nature humaine. C'était d'ailleurs la leçon que le judaïsme montrait à travers la complaisance du Grand Prêtre Aaron dans la fabrication du veau d'or. Prier pour la sanctification, c'est reconnaître que la consécration est un principe et l'arrivée est un fait qui exige une longue et patiente imitation. Il faut un humble regard sur soi. Tant que nous demeurons dans la condition humaine, rien n'est encore joué. Nul peut se prévaloir de saint ou de parvenu. La Vie consacrée est un lieu de la marche ordinaire avec la volonté et l'engagement de s'améliorer. Hélas, elle est toujours soumise aux épreuves de la vie. Ces conseils de saint Pierre aux premiers chrétiens s'actualisent: « Soyez sobres, soyez vigilants : votre adversaire, le démon, comme un lion qui rugit, va et vient, à la recherche de sa proie. Résistez-lui avec la force de la foi » (1P 5, 8-9) : Vigilance et prudence alors.  ..."

Père Jean-Baptiste

 

Jeudi 4 novembre 2021

EXHORTATION: "...Jésus-Christ et ses Frères... C'est une histoire de contradictions, non pas que Jésus faisait mal mais parce qu'il bousculait les habitudes sans-gêne. Cette réaction anti-Jésus est humainement juste. La Vie consacrée souffre à la fois du monde et de ceux pour qui elle est destinée. Sans prétendre juger personne, elle est pour autant d'incarner le prophétisme de Jésus ou se verser dans l'adaptationisme. Consacrées de Dieu, soient pacifiées et fortifiées en Christ. Pourvue que la personne consacrée à l'annonce du mystère du royaume ne soit aucunement une prétention d'être mieux que le peuple de Dieu. Que son seul souci soit de rendre et de communiquer la Vérité de la Parole de Dieu. Il n'y aura guère de mission sans contractions, oppositions ni critiques ou rejets voire encore adversités. ....''

Père Jean-Baptiste

 

Jeudi 11 novembre 2021

EXHORTATION : '' Mettre fin ou redéfinir pour une nouvelle théologie de la Vie consacrée tant sacerdotale et religieuse ? Le rapport Sauvé fait son chemin d'interpellation aux âmes consacrées dans notre état de vie respectif dans L'Église. S'il note bien que le célibat n'est pas la cause de la pedocriminalité, il propose une re-situation au moins. Les crises secouent, cela va de soi. Tout en développant une résilience, cette crise est aussi une autre occasion de mâturer dans ce qui est nécessaire.''

Père Jean-Baptiste

 

Jeudi 18 novembre 2021

EXHORTATION : ''...Les hommes peuvent-ils abattre la Vie consacrée ? Non et jamais. Les crises, des situations peuvent influencer, mais elles contribueront à sa purification et à son renouvellement. C'est là aussi la Bonne Nouvelle des crises, car au fond la Vie consacrée est l'expérience et la découverte de la vie réelle du Christ comme un chemin de spiritualité. Or le Christ a vaincu le monde, ainsi la Vie consacrée maturera événement après événement. '' Vous êtes mes amis. …''

Père Jean-Baptiste

 

Jeudi 25 novembre 2021

EXHORTATION : ''...Le moment nous interpelle plus vivement. Celui de l'actualité de l'heure au nom de la solidarité humaine et d'appartenance au même corps de vie. Les critiques ne peuvent que nous aider. Les méfiances ne peuvent que nous interpeller. Le dédain social nous repositionne et nous fixe. Autrement, l'exode infini de la vie et de la marche de la foi est multi-événementiel. Nous convertir, nous re-fixer, repartir de notre objectif et nous tourner vers notre but fondamental s'avèrent urgents. ...''

Père Jean-Baptiste

 

Jeudi 2 décembre 2021

EXHORTATION : "...Dieu ne se connaît que parce qu'Il se révèle progressivement tout comme l'homme, programmé à se découvrir. Les états de vie, en l'occurrence la Vie consacrée, est un lieu d'une profonde expérience spirituelle de la re-découverte et de la connaissance de soi. Il s'agit de se connaître devant Dieu tel que l'on est et tel que l'on doit être. Au-delà, Dieu ne nous demande pas d'être des âmes consacrées congelées ou raides mais des re-nées et qui brillent de la joie de rencontrer Dieu. ...''

Père Jean-Baptiste

 

Jeudi 9 décembre 2021

EXHORTATION : ''...Le monde et la Vie consacrée. Depuis le jour de la consécration, la personne consacrée est engagée dans la même adversité de Jésus avec le Prince du monde. Il se fait clair que la personne consacrée est bien sûr dans le monde, mais elle n'est pas du monde. Sa paix intérieure donnée par son heureuse rencontre du Christ se trouve constamment menacée par les rugissements du Père du mensonge. Là aussi, Jésus avait dit: « Demeurez en moi. Sans moi, vous ne pouvez rien faire ». …''

Père Jean-Baptiste

 

Jeudi 16 décembre 2021

EXHORTATION : ''...Ne Soyez pas bouleversés. Que votre paix, calme et sérénité soient connus de tous. Encore des propos préventifs du Saint Maître et le ''tous'' traverse le temps de l'humanité. Hier c'était aux Apôtres, aujourd'hui c'est aux âmes consacrées afin d'être des signes de la vie chrétienne dans sa dimension ordinaire. Cela dit, il revient aux âmes consacrées de cultiver une totale relation avec Dieu en Jésus-Christ dans la force de l'Esprit Saint. Paix aux âmes consacrées. …''

Père Jean-Baptiste

 

Jeudi 23 décembre 2021

EXHORTATION : ''... Entre le syndrome de Jean le précurseur et la vision objective du messianisme spirituel de Jésus, il faut une mort ou un Exode permanent de soi-même. C'est la condition de la joie des épousailles mystiques avec le Christ. ...''

Père Jean-Baptiste

 

Jeudi 30 décembre 2021

EXHORTATION : ''...Aimer quelq'un c'est surtout prier pour lui car la prière est l'expression de notre faiblesse et de notre désir de changement. Les Personnes Consacrées n'ont pas la vie tellement plus facile plus que les non consacrées. Chaque État de vie est un lieu permanent de marche dans la vie et de toute la vie. Chaque contexte a ses joies, peines, difficultés, ténèbres, dégoûts, poids. La Vie consacrée est une parabole. Elle annonce par ses 3 engagements majeurs ce que la vie impose à la personne humaine : une discipline de vie sans laquelle la personne humaine ne peut être fière de sa personnalité. ...''

Père Jean-Baptiste

Cafés 2021 : le vendredi

Vendredi 9 juillet 2021

Il y a eu récemment la solennité de la nativité de saint Jean Baptiste. Encore un jeudi, c'est une occasion de rappeler la mission de la Vie consacrée : "miséricordiées" et élues pour annoncer et témoigner la miséricorde à travers la prophétie de la consécration. C'est là une manière d'illuminer ceux et celles qui habitent les ténèbres et l'ombre de la mort et conduire les pas des hommes aux chemins de la paix.

Père Jean-Baptiste

 

Vendredi 16 juillet 2021

La guérison inaugurée par le Christ est multiforme. Cette guérison commence par une rencontre dans sa Parole. La Parole nous situe à nous-mêmes, elle élargit notre cœur aux diverses situations de la vie et nous trace un chemin de sortie. En Jésus, la guérison peut être spontanée ou progressive. Toutefois, le facteur temps est toujours à considérer. Avançons toujours vers Lui autant que possible. En lui, Dieu peut guérir de façon miraculeuse, sans intervention chirurgicale comme Il peut passer par là aussi pour guérir.

Père Jean-Baptiste

 

Vendredi 6 août 2021

Les voies de guérison des hommes et femmes à la surface de la terre et depuis la nuit des temps sont multiples et variées. Tous les peuples de la terre sont dotés d'une connaissance et d'un procédé de guérison en cas de maladie. Ils connaissent des méthodes curatives ambiantes et des approches spirituelles. Seigneur, merci pour les guérisons que tu octroies aux hommes et femmes. Ils continuent d'espérer et attendent encore ta fidélité.

Père Jean-Baptiste

Vendredi 23 juillet 2021

L'Esprit de Dieu m'a consacré pour guérir les cœurs blessés. Cette affirmation que reprit Jésus-Christ décrit à la fois des réalités sociales d'un peuple dépossédé de sa terre maternelle et des situations personnelles, concrètes des hommes d'hier, d'aujourd'hui et du futur, malheureusement. Mais heureusement que ces malheurs de notre histoire sont assumés par la compassion ou la miséricorde de Dieu en Jésus-Christ. Par son Cœur, chacun-e est aimé-e. ...

Père Jean-Baptiste

 

Vendredi 30 juillet 2021

Nous prions, nous demandons mais il nous semble que rien ne s'obtient. C'est apparent. Quelque chose se fait par Dieu dans son omniscience. Au delà du facteur temps que requiert l'intervention de Dieu dans notre vie, il y a plusieurs guérisons dont nous avons besoin plus que celle qui nous tient à cœur. Progressivement, l'Esprit nous dira ce dont Dieu nous guérira et le poids que nous serons obligés de porter pour découvrir l'humilité. Viens Seigneur !..

Père Jean-Baptiste

 

Vendredi 13 août 2021

La guérison spirituelle est-elle possible ? Le Christ est venu guérir l'homme de façon multiforme. Il revient aussi aux hommes d'avoir le discernement pour savoir quel chemin de guérison est le leur. N'oublions jamais le temps dans le processus de guérison et prions aussi mais laissons en outre la Parole de Dieu nous transformer progressivement.

Père Jean-Baptiste

 

Vendredi 27 août 2021

Exhortation : ''...Des guérisons de Dieu. Des clins d'yeux de guérison de Dieu, c'est aussi la rencontre d'un frère, d'une sœur, un coup de fil passé, un sourire donné et reçu, un mot de gentillesse placé, voire des excuses présentées. Parfois, notre maladie consiste en le fait que nous avons été mal aimés, mal considérés, incompris. En marchant avec Jésus, un changement pourra advenir. Aimons-nous. Aimer, c'est guérir aussi. Il n'y a vraiment que Jésus qui de sa haute stature de niveau spirituel comprend heureusement le pouvoir de l'Amour. Dieu est Amour, Dieu est Lumière, Dieu notre Père. En toi Seigneur, point de ténèbres, ton Esprit est vérité. Si nous vivons au cœur du monde, nous tenons la main de Dieu.

Père Jean-Baptiste

 

Vendredi 10 septembre 2021

Le Ciel, c'est la perfection, la sainteté, un lieu saint, tout autre. Être saint, c'est imiter Dieu. Être au ciel, c'est être en Dieu, lui ressembler et être avec Lui. De même, Marie, Reine du ciel, c'est la joie dans l'espérance que notre fin est en Dieu. Saint Jean l'évoque souvent : ''Quand il se manifestera, nous le verrons tel qu'il est et nous serons semblables à Lui ''. Il se fait que la Vierge, toute orientée vers la volonté du Seigneur, fut la première à croire la Bonne Nouvelle et y adhérer en entrant dans le projet de Dieu.

Père Jean-Baptiste

 

Vendredi 17 septembre 2021

Exhortation : ''...À quand la fin de ma maladie ? Des guérisons spirituelles et Divines, ça pleut qu'il n'y a pas de doute. Les ex-voto dans les églises en témoignent. Mais la guérison est un mystérieux processus de compréhension et d'appréciation de la vie. Dieu, '' malheureusement ", accorde ce miracle ou signe aux hommes selon un programme proportionnel à Lui. C'est peut-être notre monde trop centré sur l'homme qui fait perdre le repère car la confiance outrée en soi a diminué voire annihilé les ferveurs de la spiritualité chrétienne, faisant ignorer énormément Dieu et ce qu'Il nous promet de gratuit. Cependant, il nous suffit donc de nous accrocher, de nous coller à Lui, de l'implorer sans cesse pour découvrir combien il est bon de crier vers Lui. En son temps, en son moment, Dieu fera quelque chose. Et c'est par le Christ que tout s'accomplit dans la puissance de l'Esprit Saint.

Père Jean-Baptiste

 

Vendredi 24 septembre 2021

Exhortation : ''...La fin de la covid..? " C'est possible et sûr. Cela peut prendre du temps comme pour toute pandémie. Mais une chose est vraie, elle appartiendra à l'histoire. Au constat de notre faiblesse devant cette crise sanitaire, nous avons le devoir de trouver des solutions pratiques mais aussi de prier. Dieu s'en charge toutefois. ...''

Père Jean-Baptiste

 

Vendredi 1er octobre 2021

Exhortation : "...Une personne sans maladie ? Cette personne est à la fois un mythe, c'est-à-dire un souhait et un chimère ou utopie ; cela n'existera pas. L'expérience humaine en témoigne. Il y a bien bien sûr des guérisons spirituelles indubitables, mais il y a aussi des souffrances qui élèvent inimaginablement l'âme vers la pureté spirituelle. Le Créateur, en nous créant, a imprimé un ordonnancement de croissance biologique et naturelle en nous. La croissance humaine demeure la même à tous les âges, à toutes les époques de la vie au-delà. C'est la loi de la vie. Dans nos prières, demandons aussi au Seigneur la juste prière à faire selon les circonstances. Le salut de l'homme est surtout dans la culture de la spiritualité ou dans la Foi. Dieu est Paix. ..."

Père Jean-Baptiste

 

Vendredi 22 octobre 2021

EXHORTATION: ''...Pourquoi Dieu si Puissant ne solutionne t-il pas une fois pour de bon les situations humaines ? Cette question juste et humaine aura-t-elle une réponse définitive ? N'est-ce pas là que c'est une prétention qui consiste à priver des générations humaines à se poser des questions existentielles, à faire un choix, un cheminement pour s'écrier du bonheur de découvrir Dieu en Jésus-Christ ? Dieu est plus grand que notre cœur. …''

Père Jean-Baptiste

 

Vendredi 29 octobre 2021

EXHORTATION: ''...Pourquoi Dieu si Puissant ne solutionne t-il pas une fois pour de bon les situations humaines ? Cette question juste et humaine aura-t-elle une réponse définitive ? N'est-ce pas là que c'est une prétention qui consiste à priver des générations humaines à se poser des questions existentielles, à faire un choix, un cheminement pour s'écrier du bonheur de découvrir Dieu en Jésus-Christ ? Dieu est plus grand que notre cœur. …''

Père Jean-Baptiste

 

Vendredi 5 novembre 2021

Exhortation : "...Vers un monde sain. Cela passe pars un long processus d'exorcisme social. La lutte contre les forces spirituelles nuisibles aux personnes et la culture du bien commun et personnel. Il nous faut être guéri de cœur pour pouvoir nous réjouir de nous-mêmes et des autres. Si nous avions l'Esprit de Dieu, nous pourrions nous réjouir du bonheur de l'autre. ...''

Père Jean-Baptiste

 

Vendredi 12 novembre 2021

EXHORTATION : ''...Seigneur, ouvre nos yeux pour voir ce que tu guéris en nous, élargis nos cœurs pour sentir ce qui change. Tous les hommes, dans leurs prières et silences, espèrent une amélioration, une guérison. Cette guérison vient de Toi. Sur ta Parole qui rassure, ta réponse pour le cri du pauvre, qu'aucune personne ne soit déçue dans sa demande pour la gloire de ton nom. ...''

Père Jean-Baptiste

 

Vendredi 19 novembre 2021

EXHORTATION : ''...Le mystère de la guérison divine. La gratuité de Dieu est aussi une des Bonnes Nouvelles de la rencontre de Dieu. Quand Dieu guérit-il ? À son moment ou dans le temps. Les personnes guéries par Jésus traînaient leur mal. Cela dit, les guérisons constituent un chemin. Vouloir, prier pour, c'est rencontrer un jour la miséricorde de Dieu sous cet angle. Point de découragement. Dieu veille. ...''

Père Jean-Baptiste

 

Vendredi 26 novembre 2021

EXHORTATION : ''...Sur quoi insister dans la vie chrétienne : les miracles ou guérisons ou la vie de foi ? C'est la Parole, prise avec un recul dépassionné qui nous éclaire. Comment Jésus a-t-il re-posé le problème ?Il a prêché, il a guéri mais il a surtout exhorté à suivre en toute liberté le chemin qu'il propose. Ceux qu'il a guéris sont invités à la marche de la foi et ceux qui le suivent trouveront leur guérison propre. Il faut toujours se situer. ...''

Père Jean-Baptiste

 

Vendredi 3 décembre 2021

EXHORTATION : " Dans cette existence où l'homme, surpris et accablé par les épreuves de la vie, que deviendrions-nous si nous n'étions pas dotés d'une grâce de croire, de nous appuyer sur quelque chose, une force spirituelle ? Et de connaître heureusement Dieu pour pouvoir tout accueillir, marcher et grandir ou avancer ? Parce que nous comprenons mieux la vie, à force des évènements et de notre impuissance. Seigneur, regarde en ce jour les coeurs lourds, déchirés. Paix .’'

Père Jean-Baptiste

 

Vendredi 10 décembre 2021

EXHORTATION : ''...Dieu accorde de manière multiforme la grâce de la guérison aux hommes. Parce qu'il est Dieu, Il ne guérit pas seulement les chrétiens car Il est Père de l'humanité. Au-delà de nos prières, Lui seul possède ce secret. A chacun selon sa voie. Dieu intervient toujours dans notre vie. En Jésus-Christ, Il nous assiste du mieux que nous avons besoin de ceci ou cela, car la guérison est aussi une voie, un chemin de foi. ...''

Père Jean-Baptiste

 

Vendredi 17 décembre 2021

EXHORTATION : ''...L'histoire de l'homme avec Dieu se passe comme dans un va-et-vient de ping-pong. Mais au cœur de cette histoire, Dieu se montre toujours comme un Père de l'enfant prodigue, venant toujours à notre rencontre. A l'image de l'enfant prodigue, que devrions-nous faire pour maintenir notre santé comme obéissance ou fidélité à Dieu ? Que faire pour ne pas trop nous exposer aux malheurs de notre vie ? Nous avons un rôle préventif à jouer dans notre santé. …''

Père Jean-Baptiste

 

Vendredi 24 décembre 2021

EXHORTATION : ''...Certaines de nos demandes de guérison ne sont qu'en fait une manière de nous abandonner à la Toute Puissance ou souveraineté de Dieu. Cela ne date pas de notre temps. Mais c'est heureux pour nous que d'avoir cette grâce de nous tourner vers Dieu dans notre fragilité. Nous ne pouvons donc pas mesurer combien Dieu répond aux demandes des hommes car Il entend toujours le cris du pauvre. Il n'y a que Dieu qui voit et qui juge mieux. ...''

Père Jean-Baptiste

 

Vendredi 31 décembre 2021

EXHORTATION : ''...Il vous baptisera dans l'Esprit et le feu 🔥 : Cette affirmation de Jean B. interpelle. Elle ouvre tout le mouvement de la foi. Non seulement, la Parole de Dieu sera annoncée, des hommes et des femmes l'accueilleront, mais aussi des signes accompagneront la prédication. Plus encore, le caractère salvifique de cette Bonne Nouvelle demandera aux personnes de faire un cheminement jusqu'au bout, marcher derrière le Christ. C'est là le baptême de feu. ...''

Père Jean-Baptiste

Cafés 2021 : le samedi

Samedi 10 juillet 2021

Si l'Espérance est une vertu théologale ou un attribut de Dieu, elle veut donc dire le temps que met Dieu pour intervenir dans la vie ou dans l'histoire des hommes. Elle est éducatrice en ce sens qu'elle nous révèle qu'il faut du temps pour grandir, pour construire, pour se réaliser. Espérer, c'est aussi insister sur la longue participation de l'homme aux projets de Dieu. Que cette espérance illumine les âmes défuntes.

Père Jean-Baptiste

 

Samedi 17 juillet 2021

L'Espérance, c'est Dieu en travail, c'est le monde qui tourne parce qu'il suit un ordonnancement divin. Notre espérance est imitation de Dieu et par conséquent participation à l'être et au projet de Dieu : je fais quelque chose qui portera du fruit. C'est ainsi pour tous les hommes.

Lux aeterna aux âmes défuntes.

Père Jean-Baptiste

 

Samedi 24 juillet 2021

Cette nature de Dieu comme Espérance ne peut guère changer. Elle est réellement une Bonne Nouvelle pour le pauvre, l'homme perdu et cherchant à se relever. L'Espérance provoque le déclic de la marche comme possibilité de réussite et accompagnée d'un programme conséquent. C'est possible de sortir du négatif au positif (Ps 106). RIP aux âmes défuntes.

Père Jean-Baptiste

 

Samedi 31 juillet 2021

C'est connu en Orient qu'à la femme, la nature impose un silence rempli de souffrances qui fait saigner son cœur. En considérant la femme comme Eve ou Sara ou Marie, mère des vivants ou de la foi, c'est la réalité universelle des femmes qui s'en dégage. Le Cœur immaculé à la fois Notre Dame des douleurs est ce cœur qui reçut avec joie et foi la Bonne Nouvelle du Salut. Le Cœur immaculé de la Vierge nous dit la réponse de l'Homme à l'Amour de Dieu manifesté en Jésus-Christ. C'est le cœur d'espérance et de  souffrance. Un symbole du cœur naturel, originel ou vocationnel du cœur de la femme comme mère : appelée à aimer, à témoigner universellement de son Amour maternel. Que Dieu apaise les coeurs maternels. Et que le Cœur immaculé soit l'exemple que Dieu attention de nous tous.

Père Jean-Baptiste

 

Samedi 7 août 2021

L'Espérance, qui est Dieu est ce qui préside l'histoire de l'humanité, le devenir des hommes, l'évolution du monde et l'alternance heureuse des saisons. Ainsi, l'Espérance anime aussi L'Eglise et la renouvelle simultanément qu'elle accompagne individuellement la vie de tout homme et toute femme. Elle porte aussi la résurrection des âmes trépassées dans la foi au Christ. Dieu est fidèlement fidèle. A ne jamais oublier. Et je fais quelque chose.

Père Jean-Baptiste

 

Samedi 14 août 2021

Il suffit d'espérer ? Oui avec la motivation et la conviction d'un avenir amélioré. Mais espérer, c'est agir, tenir bon, rester fort dans la construction de cet avenir en ayant la ténacité, l'abnégation et la détermination. Aucun témoin de la foi n'était passif. La Vierge Marie s'était naturellement déployée comme une femme, comme une mère. Un effort si minime est une semence qui fait son chemin. Imaginons un grand effort. Dieu veille sur l'histoire des hommes. RIP aux âmes défuntes.

Père Jean-Baptiste

 

Samedi 28 aout 2021

Nous sommes venus pour repartir. Mais le temps entre la venue et le départ est celui de la réalisation, le temps de marquer notre existence. C'est ce temps de l'espérance qui voit l'homme dominer, soumettre et conserver le monde. C'est dans l'espérance active que Clarisse AGBEGNENOU a enfin décroché la médaille 🏅 d'or en judo. C'est dans cette espérance active que l'humanité sentira la joie de l'effort. Quels que soient les résultats que nous obtenons, que notre espérance soit active car ''rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme (Lavoisier) ou encore ce qui s'est créé, c'était ce qui était apparemment perdu mais en fait transformé. Voilà pourquoi le cœur est alors rempli de joie, la joie qui vient de l'effort et de Dieu surtout car Il l'a créé cette joie.

Père Jean-Baptiste

 

Samedi 11 septembre 2021

Qu'est-ce qu'il faut espérer ? L'Espérance est une vertue théologale. Mieux dit, l'Espérance couvre l'homme entier, ce qui veut dire l'espérance humaine est vaste, large, profonde. Bien que cette espérance puisse être comprise comme soulagement ou encouragement vers des lendemains meilleurs, elle exige simultanément la capacité d'un savoir-faire. Espérer, c'est être en train de faire quelque chose. RIP aux âmes défuntes.

Père Jean-Baptiste

 

Samedi 18 septembre 2021

Exhortation : ''...L'Espérance des mères. Nos mères n'ont qu'un seul souci fondamental : la réussite des enfants. Cette réussite est aussi l'équilibre spirituel et humain. La vie est un défi qu'elle ne fait pas du tout cadeau aux mères. Que de mères de par le monde ne saignent-elles pas du fait que leurs enfants ne restent pas dans l'éducation à eux transmise, du détournement de la foi. Dans leur silence bruissant de souffrances, elles n'espèrent que ce jour où elles reverraient leurs enfants retournés à la Sagesse.
Avec La Mater dolorosa et sainte Monique, nous prions pour toutes les Monique de l'existence. Confiance. Dieu veille sur l'histoire. RIP aux âmes défuntes.

Père Jean-Baptiste

 

Samedi 25 septembre 2021

Exhortation : "...Qu'allons-nous devenir ? Cette question rejoint notre soif fondamentale d'un avenir heureux. C'est tout à fait normal que d'y penser mais il est mieux de collaborer à l'avenir. L'avenir est un don, un rêve mais surtout une préparation. Si Marie n'a pas dit oui, notre génération actuelle ne lui dirait guère bienheureuse. Si Jésus n'a pas originé le christianisme, son nom ne serait pas si répandu. Un lendemain meilleur est une pensée, une vision.. .des prières. ...''

Père Jean-Baptiste

 

Samedi 2 octobre 2021

EXHORTATION : "...L'Espérance, ce n'est pas rêver passivement. C'est déjà un heureux coup de grâce que d'être capable de rêver. Mais le rêve, appelé à prendre corps ou chair, passe par une action bien pensée. Avoir de l'espérance, ce n'est pas seulement s'ingurgiter des cures d'un lendemain meilleur sans action. Cet avenir sera déception malgré les nombreuses prières. Si la prière est une heureuse dimension qui peut porter l'espérance, la finalité de l'espérance sera possible en amont par une formation que l'on se donne, il faut se rendre capable de quelque chose. Mêmes les hommes de la foi ont posé des actes pour ponctuer l'espérance intérieure. Jamais, le christianisme ne fonde son discours de l'Espérance sur un vide. Il ouvre la perspective que la vie peut sourire à tous et à toutes. Cependant, à tout homme de saisir ce discours prometteur comme un dynamisant pour faire sa marche vers ce bonheur enfoui dans notre cœur et de se construire dans le respect des lois de la vie ou la crainte de Dieu. "Confiance, n'ayons pas peur !" Tout est possible à celui où celle qui croit : qui a l'appui Divin, a Tout aussi (paix intérieure par exemple) car Dieu suffit en outre. ..."

Père Jean-Baptiste

 

Samedi 23 octobre 2021

EXHORTATION:"...Dieu délivre de la mort ? A priori, il ne s'agit pas la plupart du temps de la mort biologique ou physique mais plutôt des situations de mort qui sont humaines et légions : des situations collectives et personnelles. Le temps nécessaire au salut est nommé espérance doublée de patience. A ces vertus s'ajoute l'effort de l'homme qui est aussi grâce. Ainsi, nous pouvons espérer récolter... RIP aux âmes défuntes. ...''

Père Jean-Baptiste

 

Samedi 30 octobre 2021

EXHORTATION:"...Dieu délivre de la mort ? A priori, il ne s'agit pas la plupart du temps de la mort biologique ou physique mais plutôt des situations de mort qui sont humaines et légions : des situations collectives et personnelles. Le temps nécessaire au salut est nommé espérance doublée de patience. A ces vertus s'ajoute l'effort de l'homme qui est aussi grâce. Ainsi, nous pouvons espérer récolter... RIP aux âmes défuntes. ...''

Père Jean-Baptiste

 

Samedi 6 novembre 2021

"...Dire aussi merci dans l'espérance. C'est vite fait de penser que les merveilles de Dieu aux hommes ne sont que dans le futur. Hier, Dieu a fait des merveilles. Aujourd'hui est une merveille. Et demain encore. La confiance en Dieu consiste à célébrer sa mémoire, tenir en éveil la mémoire du Seigneur, garder au cœur le souvenir de ses merveilles car notre Dieu fait toujours ce qui est bon pour l'homme. RIP aux âmes défuntes. ...''

Père Jean-Baptiste

 

Samedi 13 novembre 2021

EXHORTATION :"...Jusqu'où et jusqu'à quand espérer ? Il faut espérer jusqu'à la réalisation de son attente, de son projet. C'est avoir la vie court-circuitée et tomber dans le désespoir que de ne plus espérer. Tant qu'il y a le souffle de vie, il faut espérer. Dans l'espérance, Dieu nous parle et nous témoignons de sa fidélité. RIP aux âmes défuntes...''

Père Jean-Baptiste

 

Samedi 20 novembre 2021

Exhortation : ''...L'Espérance ne peut se comprendre que par rapport à Dieu et peut s'entrevoir à travers l'attitude d'une mère envers son enfant. L'espérance dit donc la "patiente patience" de la nature à se faire, à se refaire, le temps nécessaire à un arbre, à une personne de porter du fruit.... Que Dieu féconde l'ouvrage de nos mains. RIP aux âmes défuntes. ...''

Père Jean-Baptiste

 

Samedi 27 novembre 2021

EXHORTATION : ''...L'humanité est marquée de l'espérance à laquelle elle ne peut cesser d'aspirer. L'Église aussi est portée par cette même espérance qui lui permet de traverser les étapes et de se purifier. L'espérance est donc ce qui assure la vie et anime de l'intérieur. En ce sens, l'espérance suppose aussi un travail, un plan d'action, un projet, un désir. Ce n'est qu'ainsi que l'Espérance est porteuse d'une grande joie. ...''

Père Jean-Baptiste

 

Samedi 4 décembre 2021

EXHORTATION : Nous nous retrouvons de nouveau à un tournant de grandes confusions. Notre Église, oui la nôtre à la fois sainte et pécheresse, est assez bien présentée en ces temps par son côté pécheur. Effectivement, péchés catholiques mais surtout péchés ordinaires dans la vie, péchés des hommes. Quelles décisions prendre ? Il faut surtout partir de l'ambivalence de la nature humaine ou le bien et le mal se chevauchent en tout homme. Mais si Dieu voit surtout le bien en nous, Il accompagne l'Église aussi.

Père Jean-Baptiste

 

Samedi 11 décembre 2021

EXHORTATION : ''...Les chemins ne sont pas les mêmes. Ceux qui réussissent vite socialement ont hérité des parents qui se sont assez battu dans la vie. Le plus important est de se battre, de lutter avec un objectif à atteindre. La Bible a souligné l'heureux paradoxe de la joie après la souffrance pour encourager les hommes ou ceux et celles qui doivent tout recommencer : Il s'en va en pleurant, il jette la semence, il revient en chantant, il rapporte les gerbes. C'est aussi l'espérance d'un lendemain meilleur qui est ouvert.  RIP aux défunts. ...''

Père Jean-Baptiste

 

Samedi 18 décembre 2021

EXHORTATION : ''...Une vie calme, sans soucis, apaisée... C'est l'idéal manqué que nous cherchons tous et toutes et à laquelle nous sommes désormais astreint(e)s d'aspirer toute notre vie. Heureusement qu'il y a cette possibilité d'y aspirer. Le but est symbolisé dans l'Avent comme événement attendu, désiré et à venir dans l'avenir. Cette tension est collective, nationale, personnelle et individuelle. Autrement, c'est dans le temps et avec le temps que l'avenir est possible. Rip aux âmes défuntes. …''

Père Jean-Baptiste

 

Samedi 25 décembre 2021

EXHORTATION : ''...Dieu intervient dans la vie de tout homme. Nous avons trop d'ambitions qui aveuglent le projet discret de Dieu. Il n'y a pas de vie humaine qui ne soit soutenue par Dieu dès qu'Il l'a voulue. La vie est voulue par Dieu inégale, équitable afin de nous enrichir mais non injuste. Ceci étant, il y aura toujours des différences qui font l'harmonie sublime dans l'existence des hommes. Ainsi se succède la vie dans l'alternance heureuse des saisons. Dieu voit tout, apaise toute personne. ...''

Père Jean-Baptiste

.
Cafés 2021 : le dimanche

Dimanche 11 juillet 2021

Le dimanche est le jour de re-création, du re-commencement et d'action de grâce. Dieu n'a pas créé la mort. Belle approche juive qui rompt avec une conception dualiste manichéenne du monde. Autrement dit, la mort biologique est naturelle mais nous pouvons gagner la vie éternelle par le choix de Dieu. C'est la reconquête de l'Arbre de la Vie ou l'obtention de la vie éternelle comme relation d'amour et d'intimité avec Dieu. C'est cette réalité que Jésus confirme dans l'évangile. Celui dont le nom veut dire "Dieu sauve" est celui en qui Dieu éveille la vie.  Envers l'hémorroïsse, c'est la réalisation de la prophétie d'Isaïe 42,3 selon laquelle le Messie ne brisera le roseau faible ou froissé : ma fille, ta foi t'a sauvée. Ne crains pas... Rappelons-le nous : le modernisme n'a pas pu achever son programme de modernité. Les situations impossibles sont solvables par Dieu, qui est à la fois Large, Haut, Profond et Long.

Père Jean-Baptiste

 

Dimanche 18 juillet 2021

La joie de Dieu est un bain chaud au coeur 💓 de l'homme. "Nul ne peut venir à moi si mon Père ne l'attire vers moi", dit Jésus en pleine contestation. Et cela est vrai. Ce Jésus étonne et décourage car le suivre, marcher avec Lui toute la vie, demande une grâce particulière. Cette vie commence dès le baptême qui nous fait enfants de Dieu et membres de l'Eglise. C'est réellement quand nous progressons dans la foi chrétienne comme un cheminement d'amélioration que nous nous réalisons que c'est une voie parfaite de salut, que c'est beau de croire en Dieu. "Qui croit en moi, dit Jésus Christ, de son sein, couleront des sources d'eau vive".

Père Jean-Baptiste

 

Dimanche 25 juillet 2021

Vouloir comprendre la joie que Dieu nous donne, c'est la comparer à la joie qui naît dans notre cœur 💓 suite à un souvenir heureux. Elle se trouve dans sa Parole énigmatique, symbolique, assemblée et mystérieuse c'est-à-dire qui s'éclaire progressivement. C'est le rôle de l'homélie, un entretien spirituel que Dieu créé avec nous dans notre solitude de désert, nos situations de vie pour nous maintenir, nous re-situer et nous libérer quand elle nous éclaire.
 
L'amour de Dieu se renouvelle...
 
Chaque compréhension est l'image du '' Verbe fait chair '' comme Eucharistie, comme signe tangible et claire de la présence de Dieu. L'invisible demeure dès lors…

Père Jean-Baptiste

 

Dimanche 1er août 2021

Quel est le mouvement de la joie de Dieu ? La joie de Dieu aux hommes suit un ordonnancement de patience. Du côté des hommes, elle suit celui de l'espérance. La patience découle de l'espérance et l'Espérance est une des vertus théologales. Concrètement, Dieu annonce un lendemain meilleur à travers des formules de consolidation, à travers la dynamique des faits ordinaires de la vie : l'activité de l'agriculteur, du chasseur, de l'éleveur, de la cuisinière, d'une mère... quelle patience nécessaire et pourtant obligatoire ! Il suffit à l'homme, pendant le temps qui sépare le désir de l'avoir, de faire quelque chose, d'arroser..... régulièrement, une main invisible intervient dans l'histoire. Faisons quelque chose.... seulement.

Père Jean-Baptiste

 

Dimanche 8 août 2021

La joie de Dieu nous rejoint toujours quels que soient les chemins de vie que nous prenons dans l'intention de nous réaliser dans cette vie. Les chemins sont divers mais se recoupent. La joie de Dieu, c'est que nul n'est abandonné dans sa vie. La joie de Dieu, c'est la révélation que Jésus nous donne de Dieu. Lui et sont Enseignement sont réellement chemins de vie éternelle : relation d'amour et intime avec Dieu.

Père Jean-Baptiste

 

Dimanche 15 août 2021

Qui croit en moi, de son sein couleront des sources d'eau vive. Cette affirmation de Jésus veut dire que la connaissance de Dieu sera déposée dans le cœur du croyant à mesure qu'il avance dans l'Enseignement de Jésus. Les prières, les miracles ou les signes sont plutôt des moyens pour rentrer dans une intimité avec Dieu appelée vie éternelle. Et cette relation est subliminalement dans la haute spiritualité inaugurée par le Christ. Atteindre cette dimension de Jésus, suppose une juste motivation ; aller à Dieu pour changer de perspective, de vision, pour reconquérir la Vie perdue par Adam, l'homme orgueilleux. Dès lors, le Christ devient par son Enseignement, la voie de la vraie Sagesse, l'art de vie inspirée par la Parole de Dieu. Progressivement, nous nous rendrons compte que la chair du Christ donnée sur la croix est la source d'une nouvelle orientation du monde et contient une miséricorde inouïe qui sauve le monde et les hommes : ils lèveront les yeux, ceux attirés par le Père, vers le transpercé. Alors, la foi créé la soif de Dieu et cette soif est étanchée toute la vie par la Parole.
En fait, Jésus, en nous invitant de dépasser le sensible, il nous invite à accueillir plutôt tout une vie qui se propose. Le dialogue avec Nicodème est à ce point éloquent.
Seigneur, donne-nous de choisir la meilleure part qui resterait dans notre cœur. C'est le lieu de la relation filiale et de confiance intérieure avec le Père.

Père Jean-Baptiste

 

Dimanche 29 août 2021

Que peut-on entrevoir à travers l'Assomption ? Le silence de la Parole Dieu est celui des débuts de l'Eglise naissante du fait que la fête n'était pas nommée malgré l'existence des dévotions mariales. Cependant les enlèvements du patriarche Henok et du prophète Élie interpellent. Qu'en est-t-il de la mère du Christ ? l'Assomption est la vérité que les serviteurs de Dieu verront son visage. C'est la joie de la fidélité et du centuple de Dieu.

Père Jean-Baptiste

 

Dimanche 12 septembre 2021

L'insondable croix ! La question de Dieu n'est en fait que la maturité spirituelle. Il s'agit de découvrir la pratique spirituelle qui libère mieux. Cette beauté vaut une expérience. Cette expérience peut se faire aussi dans le foyer quand c'est la Parole de Dieu qui le guide. Et Jésus, au-delà d'une personne historique, c'est surtout l'entrée dans un cheminement autre de toute la vie qui change assez les perspectives progressivement. C'est expérience après expérience de vraie suite de Jésus-Christ comme Maître que se comprend mieux la source d'eau vive que promet le Fils de Dieu pour toute personne qui l'accepte comme Envoyé de Dieu et dont la Parole ouvre sur Dieu. Viens Esprit Saint ! Car il n'y a que Toi qui puisses nous aider à mieux comprendre le mystère de Jésus, à pénétrer sa Parole et à réaliser la Beauté de croire en Dieu.

Père Jean-Baptiste

 

Dimanche 19 septembre 2021

Mesurons-nous la portée de la connaissance de Dieu ? Cela n'a pas changé. Les commandements divins sont les échantillons des lois à la fois cultuelles et culturelles des civilisations antiques. Avec la révélation chrétienne, ils demeurent la Loi éminemment synthétique de l'existence humaine. Tout peuple qui rencontre la vision d'un Dieu Unique en Jésus-Christ reçoit la libération de tout tâtonnement, de toute errance. La Loi de l'amour de Dieu et du prochain résume tout. C'est tout. Le " tout " de la recherche fondamentale du cœur l'homme dont la découverte vise à affranchir de l'égarement de l'idolâtrie, des poids culturels sans vie, des peurs dues aux mystères et des systémiques écrasants.  
 
Père Jean-Baptiste
 

Dimanche 26 septembre 2021

La connaissance de Dieu avec la vision centrale de l'homme change assez de perspectives. Il s'agit de percevoir le programme fondamental du rapport '' Dieu-homme '' comme une relation aux biens tous azimuts de l'homme, il s'agit de toujours comprendre la supplematie de la vie et de la personne humaine qui passent avant tout légalisme nérogène car l'homme est la mesure, le but et la finalité de la loi. Avec la foi chrétienne qui nous permet d'atteindre la maturité spirituelle, c'est un chemin tout ouvert que c'est la miséricorde qui explique la vie humaine. Par conséquent, tout doit communiquer la vie, la vie doit être toujours et partout entretenue. Le Fils de Dieu est venu sauver, illuminer et guérir. Venons à la lumière. ...''

Père Jean-Baptiste

 

Dimanche 3 octobre 2021

Exhortation : "Les valeurs chrétiennes sont-elles dépassées ? Tout dépend de la confusion ou de la clarté qui se fait sur le thème. Le christianisme est une voie de spiritualité qui procure une profonde joie à qui l'emprunte en profondeur. Tout l'Enseignement de Jésus est la " Somme spirituelle de la vie ". Il s'éclaire mieux et s'impose à mesure que nous prenons de l'âge. Seuls ceux qui le suivent comme un chemin de salut réalisent sa Vérité et font l'expérience d'une joie à mesure qu'ils avancent ou atteignent le pic de la vie humaine. La voie de Jésus est en ce sens une profonde libération spirituelle de l'homme face au monde, pouvoir, richesse et permet un heureux repositionnement. Nul ne peut être contre les biens matériels, Jésus non plus. Mais il s'agit de se situer au plan suprasensible et métaphysique pour saisir l'ampleur du débat de Jésus avec les hommes. Il y a la peur en nous, celle du dépouillement, de nous retrouver faibles en prenant cette voie, mais c'est en vérité que l'antidote à cette peur en nous est justement " prendre la voie de Jésus " en devenant son disciple. Non, à moins de mécomprendre en outre le " chemin de Jésus " et de verser dans un spiritualisme désincarné, on ne se trompe guère avec Jésus Christ parce qu'il est Fils de Dieu, autrement le Grand Maître spirituel. La Parole est là simplement dans sa douceur et nous parle dans le cœur. Oserons-nous rentrer dans cette danse pour qu'elle devienne notre Voie de Sagesse... notre référence, notre raison de vivre, toute la vie...?
Père Jean-Baptiste
 

Dimanche 24 octobre 2021

EXHORTATION : ''...La vie nouvelle en Christ. La réalité peut toujours trahir l'idéal mais c'est une vérité, que Jésus Christ a inauguré une révolution. Il ne s'agit pas d'étouffer les ambitions mais de les purifier pour ne pas s'exposer à la permanente tentation d'homicide. Concernant la souffrance, acceptée et portée avec détermination, elle peut être un chemin de résurrection comme pour une femme en travail et après l'accouchement. Tous frères en Christ. ...''

Père Jean-Baptiste

 

Dimanche 31 octobre 2021

EXHORTATION : ''...La vie nouvelle en Christ. La réalité peut toujours trahir l'idéal mais c'est une vérité, que Jésus Christ a inauguré une révolution. Il ne s'agit pas d'étouffer les ambitions mais de les purifier pour ne pas s'exposer à la permanente tentation d'homicide. Concernant la souffrance, acceptée et portée avec détermination, elle peut être un chemin de résurrection comme pour une femme en travail et après l'accouchement. Tous frères en Christ. ...''

Père Jean-Baptiste

 

Dimanche 7 novembre 2021

Exhortation : '' Quel est ce Dieu à la joie inépuisable ? Même en plein malheur, Dieu annonce un temps nouveau par son prophète. Par Jésus-Christ, il nous fait comprendre que nos épreuves sont aussi des chemins de salut. Par la guérison de l'aveugle mendiant, c'est nous dire que nous pourrions mieux suivre Jésus quand nous aurions mieux compris son mystère. Nous bondirions de joie en jetant les vieux habits lourds. Chaque annonce du Christ créera alors une joie dans le cœur, un sourire aux lèvres. Ce message, Jésus-Christ nous associe à sa mission non pas pour faire obstacle et rabrouer ceux qui sont à sa recherche mais plutôt les appeler, émettre un son, dire, communiquer la Bonne Nouvelle à travers notre inventivité afin que des hommes sortent de l'aveuglement, de la mendicité de divers polythéismes cultuels, culturels et moraux : « il nous est donc impossible de nous taire (Ac 4, 20). Le monde ne sera vivable que lorsque l'humanité atteindra sa maturité spirituelle. ...''
Père Jean-Baptiste
 

Dimanche 14 novembre 2021

EXHORTATION : '' Choisir Yahvé comme le Vrai et l'Unique Dieu. C'est la chute de la rencontre avec le prophète Elie et la veuve de Sarepta. S'élire Yahvé suppose une rencontre, une médiation et une expérience. La réalisation de la particularité de Dieu convainc et dépose une joie inouïe dans le cœur de l'homme comme cette veuve. Eh bien, atteindre l'accomplissement de la connaissance de Dieu en Jésus-Christ taille nos inflations d'orgueil et produit en nous l'humilité. C'est la joie de la nouvelle naissance. ...''

Père Jean-Baptiste

 

Dimanche 21 novembre 2021

Exhortation : ''...La joie de Dieu est aussi la paix du cœur. Elle vient de l'amitié avec Dieu. Dans cette amitié nous recevons la profondeur du message de Dieu. Aujourd'hui, c'est encore l'Heureuse, la Sublime et Bonne Nouvelle de la résurrection collective, nationale malgré les décombres. L'apocalypse est une manière d'encourager. Autrement, c'est par bien des renoncements que l'on engendre le moi éternel. (Phil 2). Jésus revient et nous allons de plus en plus à sa rencontre…''
Père Jean-Baptiste
 

Dimanche 28 novembre 2021

EXHORTATION : ...En ce jour, Jésus fait ressortir un critère de sa royauté : appartenir à la Vérité. Cette Vérité, c'est la rencontre et le choix du vrai Dieu. C'est lui adhérer et se laisser transformer patiemment et progressivement par Lui. Autrement, c'est entrer dans une amitié, relation d'amour ou Alliance dite de sel, de fidélité de toute la vie. C'est témoigner à travers les vertus théologales, les œuvres de miséricorde et se sentir introduit dans les béatitudes. Et comme le chemin continue, paix à toute la chrétienté...

Père Jean-Baptiste

 

Dimanche 5 décembre 2021

EXHORTATION : ''...Nous savons qu'il n'y a pas de mensonge en Dieu. Cela veut dire que Dieu est fidèle à Lui-même, à son projet et donc à sa promesse. N'est-ce pas Lui qui appelle à la vie et qui en assure la croissance ? N'est-ce Lui qui veut une terre paradisiaque ? Se souciant mieux du règne de justice, de paix, de droit et de concorde, en Bon Père, Il fait tout réaliser dans sa propre symphonie pastorale. Dieu promet, il tiendra à tous et à toutes. Confiance et courage. Paix sur la terre. ...''
Père Jean-Baptiste
 
 

Dimanche 12 décembre 2021

EXHORTATION : .''...Dieu nous rejoint dans notre histoire personnelle. C'est la Bonne Nouvelle du temps de l'Avent. Il est le symbole de toutes les promesses de Dieu dans toute la durée de vie des hommes. Il rappelle qu'aucune histoire humaine, surtout malheureuse, ne peut rester définitive. Ces nouveaux horizons que Dieu décrète sont toujours à rappeler avec insistance et foi. Mais entrer dans le temps de Dieu, c'est se tourner vers Lui et rester avec Lui. Eh bien, avec Dieu, le positif prendra la place du négatif. ...''

Père Jean-Baptiste

 

Dimanche 19 décembre 2021

EXHORTATION : "...Libérer des fétiches. C'est la joie ressentie quand on découvre après une longue recherche la Vérité ou le Vrai Dieu. Dès lors, une nouvelle orientation surgit. De cette démarche issue d'un cheminement, la foi se fait comprendre comme adhésion entière du croyant à une nouvelle perception justifiant un prendre appui et une marche de toute la vie. Plus que sublime et simple, l'amour du prochain et le souci de la culture de la dignité humaine sont les signes authentiques de la connaissance du Vrai Dieu. ...''
Père Jean-Baptiste
 
 

Dimanche 26 décembre 2021

EXHORTATION : ''...Nous découvrons en ce dimanche la symbolique de l'intervention de Dieu. Où constater l'agir de Dieu ? Dans l'étonnement que produit un revirement positif inattendu et inespéré ? Dieu relève le faible, le polit et l'installe en sa maison, dans sa relation, dans le don qu'il lui a fait. Ainsi change-t-Il l'histoire des hommes. Le Seigneur continue de transformer ce qui ne vaut rien pour en faire une sublime histoire et cela ne peut qu'étonner :  le Fils de Dieu né dans une mangeoire, mort sur la Croix, source de vie...''

Père Jean-Baptiste

.

Qui sommes-nous ?

Mentions légales

Ici

Pour toute question ou réaction, n'hésitez pas à nous contacter ! Soyez béni-e-s !

Contact