Les 2 témoins
Un site chrétien réalisé par un couple catholique

Za 4, 14 : "Ce sont les deux personnes désignées pour l'huile, celles qui se tiennent devant le Maître de toute la terre."

PRIÈRES CONTRE LA PHILISTIE

Ces prières, invectives lancées contre les Philistins, nous aident à nous entendre avec tout le monde, à nous faire des amis, à rencontrer notre conjoint, à avoir une relation conjugale profonde. Ces prières nous aider en réalité à renoncer à nos idoles (écrans, rêverie, frivolités qui nous occupent l’esprit, horoscopes, magnétiseurs qui nous soignent régulièrement…) et « bouchent les puits de notre cœur ». Elles défendent également contre les cauchemars et les crises de larmes...

 

Prophète Isaïe chapitre 14 :  Ne te réjouis pas, Philistie

L’année de la mort du roi Akhaz, ceci fut proclamé : 29 Ne te réjouis pas, Philistie tout entière, de ce que le gourdin qui te frappait a été brisé, car de la souche du serpent sortira une vipère et de celle-ci un dragon volant. 30 Les plus misérables auront un pâturage, les pauvres reposeront en sécurité, mais je ferai mourir de faim ta racine et ce qui restera de toi sera tué. 31 Porte, lamente-toi, ville, pousse des cris ! La Philistie tout entière s’effondre : car une fumée s’avance du nord, personne ne fait bande à part dans leurs formations. 32 Et que répondre aux envoyés de cette nation ? Que le SEIGNEUR a fondé Sion et que les humbles de son peuple y sont en sûreté.

Psaume 60 (59)

Du chef de chœur ; al-shoushân édouth. Miktâm de David.
Pour enseigner. 2 Quand il combattait les Araméens de Mésopotamie
et ceux de Çova.
Et Joab revint et battit Édom,
soit douze mille hommes, dans la vallée du Sel.

3 Dieu, tu nous as rejetés, disloqués ;
tu t’es irrité : rétablis-nous !
4 Tu as fait trembler la terre, tu l’as crevassée :
réduis ses fractures, car elle chancelle !

5 Tu as fait voir de durs moments à ton peuple,
tu nous as fait boire un vin qui saoule.
6 A ceux qui te craignent,
tu as donné le signal pour fuir devant l’archer. Pause.

7 Pour que tes bien-aimés soient délivrés,
sauve par ta droite et réponds-nous.
8 Dieu a parlé dans le sanctuaire :
J’exulte ; je partage Sichem
et je mesure la vallée de Soukkoth.

9 Galaad est à moi ; Manassé est à moi ;
Éphraïm est le casque de ma tête ;
Juda est mon sceptre ;
10 Moab, la cuvette où je me lave.
Sur Édom, je jette ma sandale ;
Philistie, brise-toi contre moi en criant !

11 Qui me mènera à la ville retranchée ?
Qui me conduira jusqu’en Édom,
12 sinon toi, le Dieu qui nous a rejetés,
le Dieu qui ne sortait plus avec nos armées ?

13 Viens à notre aide contre l’adversaire,
car le secours de l’homme est illusion.
14 Avec Dieu nous ferons des exploits :
c’est lui qui piétinera nos adversaires.

Livre de la Genèse chapitre 26 : Isaac chez Abimélek

Il y eut une famine dans le pays, distincte de la première qui avait eu lieu au temps d’Abraham. Isaac partit pour Guérar chez Abimélek, roi des Philistins. (…) 11 Abimélek donna cet ordre à tout le peuple : « Quiconque touchera à cet homme et à sa femme sera puni de mort. » 12 Isaac fit des semailles dans ce pays et moissonna au centuple cette année-là. Le SEIGNEUR le bénit 13 et il devint un grand personnage ; il continua à s’élever jusqu’à atteindre une position éminente. 14 Il devint propriétaire d’un cheptel de petit et de gros bétail, et d’une nombreuse domesticité.   

Contestation et pacte

Les Philistins en furent jaloux, 15 ils comblèrent tous les puits qu’avaient creusés les serviteurs de son père, au temps de son père Abraham, et les remplirent de terre. 16 Abimélek dit à Isaac : « Va-t’en loin de nous car tu es devenu beaucoup plus puissant que nous. » 17 Isaac partit de là et campa dans l’oued de Guérar et y habita. 18 Isaac creusa de nouveau les puits qu’on avait creusés au temps d’Abraham son père et que les Philistins avaient comblés après la mort d’Abraham. Il leur donna les mêmes noms que son père leur avait donnés. 19 Les serviteurs d’Isaac creusèrent dans l’oued et trouvèrent là un puits d’eaux vives. 20 Les bergers de Guérar entrèrent en contestation avec les bergers d’Isaac en leur disant : « Ces eaux sont à nous. » Il appela ce puits Eseq parce qu’ils lui avaient fait échec. 21 Ils creusèrent un autre puits qui fut aussi contesté ; il l’appela Sitna. 22 De là il se déplaça pour creuser un autre puits qui ne fut pas contesté et qu’il appela Rehovoth en disant : « Maintenant en effet, le SEIGNEUR nous a laissé le champ libre et nous avons eu des fruits du pays. » 23 De là, il monta à Béer-Shéva. 24 Le SEIGNEUR lui apparut cette nuit-là et dit : « Je suis le Dieu d’Abraham ton père ; ne crains pas, car je suis avec toi. Je te bénirai et rendrai prolifique ta descendanceà cause de mon serviteur Abraham. » 25 Là, Isaac éleva un autel et invoqua le SEIGNEUR par son nom. Il y dressa sa tente et les serviteurs d’Isaac forèrent un puits. 26 Abimélek partit de Guérar pour le rencontrer avec Ahouzzath son conseiller et Pikol le chef de son armée. 27 Isaac leur dit : « Pourquoi êtes-vous venus à moi ? Vous me détestez et vous m’avez renvoyé de chez vous. » 28 Ils répondirent : « Nous sommes bien obligés de constater que le SEIGNEUR est avec toi et nous nous sommes dit : Qu’il y ait un serment de part et d’autre, entre nous et toi ; concluons un pacte avec toi ! 29 Jure de ne pas mal agir envers nous, de même que nous ne te maltraiterons pas, comme nous ne t’avons fait que du bien et t’avons renvoyé sain et sauf, toi qui es maintenant le béni du SEIGNEUR. » 30 Il leur servit un festin ; ils mangèrent et burent, 31 ils se levèrent de bon matin, et chacun prêta serment à l’autre. Isaac les congédia et ils le quittèrent en paix. 32 Or, ce jour même, les serviteurs d’Isaac vinrent lui apporter des nouvelles du puits qu’ils creusaient. Ils lui dirent : « Nous avons trouvé de l’eau. » 33 Il appela ce puits Shivéa ; c’est pourquoi, aujourd’hui encore, la ville a pour nom Béer-Shéva – c’est-à-dire le Puits-du-Serment.

Livre de Josué chapitre 13 : Territoires encore à conquérir

Josué était vieux, avancé en âge, lorsque le SEIGNEUR lui dit : « Tu es devenu vieux, avancé en âge, or le reste du pays dont il faut encore prendre possession est considérable. 2 Voici le pays qui reste : tous les districts des Philistins et tous ceux des Gueshourites, 3 depuis le Shihor qui est en face de l’Égypte jusqu’au territoire de Eqrôn au nord qui doit être considéré comme cananéen ; il y a les cinq tyrans des Philistins : celui de Gaza, celui d’Ashdod, celui d’Ashqelôn, celui de Gath et celui de Eqrôn et il y a les Avvites ; 4 depuis le sud, tout le pays des Cananéens et Méara qui est aux Sidoniens jusqu’à Aféqa, jusqu’à la frontière des Amorites, 5 le pays des Guiblites et tout le Liban au soleil levant, depuis Baal-Gad au pied du mont Hermon jusqu’à Lebo-Hamath ; 6 tous les habitants de la montagne, depuis le Liban jusqu’à Misrefoth-Maïm, tous les Sidoniens. Je les déposséderai moi-même devant les fils d’Israël. Tu dois seulement faire échoir cela en patrimoine à Israël comme je te l’ai prescrit. 7 Maintenant donc, partage ce pays pour qu’il soit le patrimoine des neuf tribus et de la demi-tribu de Manassé. »

Livre des Juges chapitre 3 : Shamgar

Après Éhoud il y eut Shamgar, fils de Anath. Il battit les Philistins, au nombre de six cents hommes, avec un aiguillon à bœufs ; lui aussi sauva Israël.

Livre des Juges chapitre 15 : vengeance de Samson

Or, quelque temps après, à l’époque de la moisson des blés, Samson rendit visite à sa femme en apportant un chevreau et déclara : « Je veux entrer chez ma femme, dans la chambre à coucher. » Mais le père de sa femme ne lui permit pas d’entrer 2 et dit à Samson : « Vraiment je me suis dit que tu devais avoir bien de la haine pour elle et je l’ai donnée à ton garçon d’honneur. Mais sa sœur cadette ne vaut-elle pas mieux qu’elle ? Prends-la donc à la place de l’autre ! » 3 Samson leur dit : « Cette fois, je suis quitte envers les Philistins et je vais leur faire du mal. » 4 Samson s’en alla, s’empara de trois cents renards, prit des torches et, tournant les renards queue contre queue, il plaça une torche entre deux queues, au milieu. 5 Puis il mit le feu aux torches et, lâchant les renards dans les moissons des Philistins, il incendia aussi bien les gerbiers que le blé sur pied, et même des vignes et des oliviers. 6 Les Philistins dirent : « Qui a fait cela ? » On leur répondit : « C’est Samson, le gendre du Timnite, car celui-ci a pris sa femme et l’a donnée à son garçon d’honneur. » Les Philistins montèrent et ils brûlèrent cette femme ainsi que son père. 7 Samson leur dit : « Puisque vous agissez de la sorte, je n’aurai de cesse qu’après m’être vengé de vous. » 8 Il les battit à plate couture, leur infligeant une grande défaite. Puis il descendit demeurer dans une faille du rocher de Etam. 9 Les Philistins montèrent camper en Juda et se déployèrent contre Lèhi. 10 Les hommes de Juda leur dirent : « Pourquoi êtes-vous montés contre nous ? » Les Philistins répondirent : « C’est pour lier Samson que nous sommes montés, pour le traiter comme il nous a traités. » 11 Trois mille hommes de Juda descendirent vers la faille du rocher de Etam et dirent à Samson : « Ne sais-tu pas que les Philistins dominent sur nous ? Que nous as-tu fait là ? » Il leur dit : « Comme ils m’ont traité, je les ai traités. » 12 Ils lui dirent : « C’est pour te lier que nous sommes descendus, pour te livrer aux Philistins. » Samson leur dit : « Jurez-moi que vous ne m’abattrez pas vous-mêmes. » 13 Ils lui dirent : « Non, nous voulons seulement te lier et te livrer en leurs mains ; nous ne voulons pas te mettre à mort. » Ils le lièrent avec deux cordes neuves et ils le firent remonter du rocher. 14 Lorsqu’il arriva près de Lèhi, les Philistins vinrent à sa rencontre en poussant des cris, mais l’esprit du SEIGNEUR pénétra en lui : les cordes qui étaient sur ses bras devinrent comme des fils de lin consumés par le feu et ses liens se décomposèrent autour de ses mains. 15 Puis, trouvant une mâchoire d’âne toute fraîche, il étendit la main, la ramassa et en frappa mille hommes. 16 Samson dit : « Avec une mâchoire d’âne je les ai étrillés, avec une mâchoire d’âne j’ai frappé mille hommes. » 17 Or, dès qu’il eut achevé de parler, il jeta loin de lui la mâchoire ; aussi appela-t-on ce lieu Ramath-Lèhi. 18 Comme il avait très soif, il invoqua le SEIGNEUR en disant : « C’est toi qui as accordé par ton serviteur cette grande victoire. Et maintenant, vais-je mourir de soif et tomber aux mains des incirconcis ? » 19 Alors Dieu fendit la cavité qui est à Lèhi et de l’eau en sortit. Samson but, reprit ses esprits et se ranima. C’est pourquoi on donna le nom de Ein-Qoré à la source qui se trouve encore aujourd’hui à Lèhi. 20 Samson jugea Israël à l’époque des Philistins pendant vingt ans

Nouvel exploit de Samson

16, 1 Samson alla à Gaza. Il y vit une prostituée et vint vers elle. 2 On dit aux gens de Gaza : « Samson est venu ici. » Ils firent des rondes et le guettèrent toute la nuit à la porte de la ville. Toute la nuit ils se tinrent tranquilles en se disant : « Attendons la lumière du matin et alors nous le tuerons. » 3 Mais Samson ne resta couché que jusqu’au milieu de la nuit et, au milieu de la nuit, il se leva, saisit les battants de la porte de la ville ainsi que les deux montants, les arracha avec la barre, les plaça sur ses épaules et les transporta jusque sur le sommet de la montagne qui fait face à Hébron.

1er livre de Samuel chapitre 5 : captivité et retour de l'Arche

Les Philistins avaient donc pris l’arche de Dieu. Ils la transportèrent d’Evèn-Ezèr à Ashdod. 2 Les Philistins prirent l’arche de Dieu, la transportèrent dans la maison de Dagôn et l’exposèrent à côté de Dagôn. 3 Les Ashdodites se levèrent de bon matin le lendemain, et voici que Dagôn était tombé à terre devant elle, devant l’arche du SEIGNEUR. Ils prirent Dagôn et le remirent à sa place. 4 Ils se levèrent de bon matin le lendemain, et voici que Dagôn était tombé à terre devant elle, devant l’arche du SEIGNEUR. La tête de Dagôn et ses deux mains, coupées, se trouvaient sur le seuil. Au moins était-il resté là quelque chose de Dagôn. 5 Voilà pourquoi, aujourd’hui encore, à Ashdod, les prêtres de Dagôn et tous ceux qui entrent dans la maison de Dagôn ne foulent pas le seuil de Dagôn. 6 La main du SEIGNEUR s’appesantit sur les Ashdodites, et il fit chez eux des ravages. Il les frappa de tumeurs, Ashdod et son territoire. 7 Quand les gens d’Ashdod virent ce qu’il en était, ils dirent : « Que l’arche du Dieu d’Israël ne reste pas chez nous, car il nous fait sentir trop durement sa main, à nous-mêmes et à Dagôn, notre dieu ! » 8 Ils invitèrent tous les tyrans des Philistins à se réunir chez eux et ils leur dirent : « Que pouvons-nous faire à l’arche du Dieu d’Israël ? » Ils répondirent : « C’est à Gath que doit être transférée l’arche du Dieu d’Israël. » Et l’on transféra l’arche du Dieu d’Israël.

9 Or, après ce transfert, la main du SEIGNEUR fut sur la ville. Il y eut une très grande panique. Le SEIGNEUR frappa les gens de la ville, petits et grands : il leur sortit des tumeurs. 10 Ils envoyèrent l’arche de Dieu à Eqrôn. Mais, dès que l’arche de Dieu arriva à Eqrôn, les Eqronites s’écrièrent : « Ils ont transféré chez moi l’arche du Dieu d’Israël pour me faire périr, moi et mon peuple. » 11 Ils invitèrent tous les tyrans des Philistins à se réunir. Ils dirent : « Renvoyez l’arche du Dieu d’Israël, et qu’elle retourne à l’endroit où elle était, et qu’elle ne me fasse pas périr, moi et mon peuple. » Il y avait en effet une panique mortelle dans toute la ville, où la main de Dieu s’était lourdement abattue. 12 Les gens qui n’étaient pas morts avaient été frappés de tumeurs, et le cri de détresse de la ville monta jusqu’au ciel.

Livre du Prophète Amos chapitre 1 : Contre Gaza et les Philistins

Ainsi parle le SEIGNEUR : A cause des trois et à cause des quatre rébellions de Gaza, je ne révoquerai pas mon arrêt : parce qu’ils ont déporté en masse des déportés, pour les livrer à Édom, 7 je mettrai le feu aux murs de Gaza et il dévorera ses palais ; 8 d’Ashdod, j’extirperai le monarque, et d’Ashqelôn, celui qui tient le sceptre ; je tournerai la main contre Eqrôn, et le reste des Philistins périra– dit le Seigneur DIEU.

Livre du Prophète Zacharie chapitre 9 : Jugement et purification des peuples voisins

Proclamation. La parole du SEIGNEUR est arrivée au pays de Hadrak, et à Damas elle a fait halte, car au SEIGNEUR appartient le joyau d’Aram tout comme l’ensemble des tribus d’Israël, 2 de même Hamath, sa voisine, ainsi que Tyr et Sidon, où l’on est très habile. 3 Tyr s’est construit une forteresse, elle a accumulé de l’argent, épais comme la poussière et de l’or, comme la boue des rues, 4 mais voici que le Seigneur s’en emparera, il abattra son rempart dans la mer, et elle-même, le feu la dévorera. 5 A ce spectacle, Ashqelôn sera épouvantée, Gaza se tordra de douleur et Eqrôn se verra privée de son appui. Le roi sera éliminé de Gaza et Ashqelôn ne sera plus habitée. 6 Des bâtards s’installeront à Ashdod, je rabattrai l’insolence du Philistin. 7 J’ôterai de sa bouche le sang et d’entre ses dents, les mets abominables ; alors lui aussi, comme un reste, appartiendra à notre Dieu. Il aura sa place parmi les clans de Juda et Eqrôn sera pareil au Jébusite. 8 Je camperai auprès de ma maison, montant la garde contre ceux qui passent et repassent ; plus aucun tyran ne l’accablera au passage car, à présent, j’y veille de mes propres yeux.

Le messie humble et pacifique

9 Tressaille d’allégresse, fille de Sion ! Pousse des acclamations, fille de Jérusalem ! Voici que ton roi s’avance vers toi ; il est juste et victorieux, humble, monté sur un âne – sur un ânon tout jeune. 10 Il supprimera d’Éphraïm le char de guerre et de Jérusalem, le char de combat. Il brisera l’arc de guerre et il proclamera la paix pour les nations. Sa domination s’étendra d’une mer à l’autre et du Fleuve jusqu’aux extrémités du pays.

Livre du Prophète Jérémie chapitre 47 : Les Philistins

Où la parole du SEIGNEUR s’adresse au prophète Jérémie au sujet des Philistins, avant que le Pharaon n’ait frappé Gaza.

2 Ainsi parle le SEIGNEUR : Au nord, des eaux grossissent, elles deviennent un torrent tumultueux ; elles submergent le pays et tout ce qui s’y trouve : la ville et ceux qui l’habitent. Les gens crient au secours ; tous les habitants du pays hurlent 3 au bruit de ses coursiers martelant la terre de leurs sabots, au grondement de ses chars, au fracas de ses roues. Les pères, démoralisés, se désintéressent de leurs enfants, 4 à cause du jour qui vient ravager tous les Philistins, supprimer à Tyr et à Sidon tous les rescapés susceptibles de les aider. Oui, le SEIGNEUR ravage les Philistins, les survivants de l’île de Kaftor. 5 La tondeuse passe sur Gaza ; Ashqelôn est réduite au silence. Survivants de leur puissance, jusques à quand vous ferez-vous des incisions ? 6 Quel malheur ! Epée du SEIGNEUR ! Vas-tu enfin te mettre au repos ? Rentre dans ton fourreau ! Détends-toi ! Du calme ! 7 Comment peut-elle se reposer, quand c’est le SEIGNEUR qui l’envoie en mission contre Ashqelôn et le rivage de la mer ? C’est là qu’il lui a donné rendez-vous.

Livre du Prophète Ézéchiel chapitre 25 : Prophétie contre les Philistins

Ainsi parle le Seigneur DIEU : Parce que les Philistins ont agi par vengeance, parce qu’ils ont tiré vengeance avec un profond mépris, pour le plaisir de détruire, à cause d’une hostilité perpétuelle, 16 eh bien ! ainsi parle le Seigneur DIEU, je vais étendre ma main contre les Philistins, je retrancherai les Kerétiens et je ruinerai le reste du littoral. 17 Je tirerai d’eux une grande vengeance, je leur ferai subir un châtiment furieux ; alors ils connaîtront que je suis le SEIGNEUR quand je me vengerai d’eux.

Livre du Prophète Sophonie chapitre 2 : contre ceux de l'Ouest

Gaza va être abandonnée, Ashqelôn dévastée ; Ashdod, en plein midi, on l’expulsera et Eqrôn sera déracinée. 5 Malheur à vous, les habitants de la région de la mer, nation des Crétois ; la parole du SEIGNEUR est contre toi, Canaan, terre des Philistins : Je vais te faire périr faute d’habitants. 6 La région de la mer sera changée en pâturages, en pacages pour les bergers, en enclos pour les troupeaux ; 7 et la région appartiendra à ce qui reste de la maison de Juda ; ils mèneront paître en ces lieux, le soir, ils se reposeront dans les maisons d’Ashqelôn, car le SEIGNEUR leur Dieu interviendra en leur faveur et il changera leur destinée.

1er livre de Samuel chapitre 17 : David et Goliath

Les Philistins rassemblèrent leurs armées pour la guerre. Ils se rassemblèrent à Soko de Juda et ils campèrent entre Soko et Azéqa, à Efès-Dammim. 2 Saül et les hommes d’Israël se rassemblèrent et campèrent dans la vallée du Térébinthe, et ils se rangèrent en bataille face aux Philistins. 3 Les Philistins se tenaient sur la montagne d’un côté ; les Israélites se tenaient sur la montagne de l’autre côté ; la vallée était entre eux.

4 Un champion sortit du camp philistin. Il s’appelait Goliath et il était de Gath. Sa taille était de six coudées et un empan. 5 Il était coiffé d’un casque de bronze et revêtu d’une cuirasse à écailles. Le poids de la cuirasse était de cinq mille sicles de bronze. 6 Il avait aux jambes des jambières de bronze, et un javelot de bronze en bandoulière. 7 Le bois de sa lance était comme l’ensouple des tisserands, et la pointe de sa lance pesait six cents sicles de fer. Le porte-bouclier marchait devant lui. 8 Il se campa, et il interpella les lignes d’Israël. Il leur dit : « A quoi bon sortir vous ranger en bataille ? Ne suis-je pas le Philistin, et vous des esclaves de Saül ? Choisissez-vous un homme, et qu’il descende vers moi ! 9 S’il est assez fort pour lutter avec moi et qu’il me batte, nous serons vos esclaves. Si je suis plus fort que lui et que je le batte, vous serez nos esclaves et vous nous servirez. » 10 Le Philistin dit : « Moi, aujourd’hui, je lance le défi aux lignes d’Israël : Donnez-moi un homme, pour que nous combattions ensemble ! » 11 Saül et tout Israël entendirent ces paroles du Philistin et furent écrasés de terreur. (…)

16 Le Philistin s’avança matin et soir et il se présenta ainsi pendant quarante jours. (…)

26 David dit aux hommes qui se tenaient près de lui : « Que fera-t-on pour l’homme qui battra ce Philistin et qui écartera la honte d’Israël ? Qui est-il, en effet, ce Philistin incirconcis, pour qu’il ait défié les lignes du Dieu vivant ? » 27 Les gens lui répondirent de la même manière : « Voilà ce qu’on fera pour l’homme qui le battra. »

28 Eliav, son frère aîné, entendit David parler aux hommes. Il se mit en colère contre lui et lui dit : « Pourquoi donc es-tu descendu ? A qui as-tu laissé ton petit troupeau dans le désert ? Je connais, moi, ta turbulence et tes mauvaises intentions : c’est pour voir la bataille que tu es descendu. » 29 David dit : « Mais qu’ai-je fait ? Je n’ai fait que parler. » 30 Il le quitta et, s’adressant à un autre, il lui répéta sa question. Les gens lui firent la même réponse qu’auparavant.

31 Cependant, les paroles prononcées par David avaient été entendues, et on les avait rapportées à Saül. Celui-ci le fit venir. 32 David dit à Saül : « Que personne ne se décourage à cause de ce Philistin, ton serviteur ira le combattre. » 33 Saül dit à David : « Tu es incapable d’aller te battre contre ce Philistin : tu n’es qu’un gamin, et lui est un homme de guerre depuis sa jeunesse. » 34 David dit à Saül : « Ton serviteur était berger chez son père. S’il venait un lion, et même un ours, pour enlever une brebis du troupeau, 35 je partais à sa poursuite, je le frappais et la lui arrachais de la gueule. Quand il m’attaquait, je le saisissais par les poils et je le frappais à mort. 36 Ton serviteur a frappé et le lion et l’ours. Ce Philistin incirconcis sera comme l’un d’entre eux, car il a défié les lignes du Dieu vivant. » 37 David dit : « Le SEIGNEUR qui m’a arraché aux griffes du lion et de l’ours, c’est lui qui m’arrachera de la main de ce Philistin. » Saül dit à David : « Va, et que le SEIGNEUR soit avec toi. » 38 Saül revêtit David de ses propres habits, lui mit sur la tête un casque de bronze et le revêtit d’une cuirasse. 39 David ceignit aussi l’épée de Saül par-dessus ses habits et essaya en vain de marcher, car il n’était pas entraîné. David dit à Saül : « Je ne pourrai pas marcher avec tout cela, car je ne suis pas entraîné. » Et David s’en débarrassa. 40 Il prit en main son bâton, se choisit dans le torrent cinq pierres bien lisses, les mit dans son sac de berger, dans la sacoche, et, la fronde à la main, s’avança contre le Philistin. 41 Le Philistin, précédé de son porte-bouclier, se mit en marche, s’approchant de plus en plus de David. 42 Le Philistin regarda et, quand il aperçut David, il le méprisa : c’était un gamin au teint clair et à la jolie figure. 43 Le Philistin dit à David : « Suis-je un chien pour que tu viennes à moi armé de bâtons ? » Et le Philistin maudit David par ses dieux. 44 Le Philistin dit à David : « Viens ici, que je donne ta chair aux oiseaux du ciel et aux bêtes des champs. » 45 David dit au Philistin : « Toi, tu viens à moi armé d’une épée, d’une lance et d’un javelot ; moi, je viens à toi armé du nom du SEIGNEUR de l’univers, le Dieu des lignes d’Israël, que tu as défié. 46 Aujourd’hui même, le SEIGNEUR te remettra entre mes mains : je te frapperai et je te décapiterai. Aujourd’hui même, je donnerai les cadavres de l’armée philistine aux oiseaux du ciel et aux animaux de la terre. Et toute la terre saura qu’il y a un Dieu pour Israël. 47 Et toute cette assemblée le saura : ce n’est ni par l’épée, ni par la lance que le SEIGNEUR donne la victoire, mais le SEIGNEUR est le maître de la guerre et il vous livrera entre nos mains. »

48 Tandis que le Philistin s’ébranlait pour affronter David et s’approchait de plus en plus, David courut à toute vitesse pour se placer et affronter le Philistin. 49 David mit prestement la main dans son sac, y prit une pierre, la lança avec la fronde et frappa le Philistin au front. La pierre s’enfonça dans son front, et il tomba la face contre terre. 50 Ainsi David triompha du Philistin par la fronde et la pierre. Il frappa le Philistin et le tua. Il n’y avait pas d’épée dans la main de David.

51 David courut, s’arrêta près du Philistin, lui prit son épée en la tirant du fourreau et avec elle acheva le Philistin et lui trancha la tête. Voyant que leur héros était mort, les Philistins prirent la fuite. 52 Les hommes d’Israël et de Juda s’ébranlèrent en poussant le cri de guerre et poursuivirent les Philistins jusqu’à l’entrée de la vallée et jusqu’aux portes d’Eqrôn. Des cadavres de Philistins gisaient sur la route de Shaaraïm, et jusqu’à Gath et à Eqrôn. 53 Après une chaude poursuite, les fils d’Israël revinrent piller le camp des Philistins. 54 David prit la tête du Philistin et l’apporta à Jérusalem et il mit ses armes dans sa propre tente.

Livre des Juges chapitre 16 : Dernière vengeance et mort de Samson

Or les tyrans des Philistins se réunirent pour offrir un grand sacrifice à Dagôn, leur dieu, et pour se livrer à des réjouissances. Ils disaient : « Notre dieu a livré entre nos mains Samson, notre ennemi. » 24 Le peuple vit Samson et ils louèrent leur dieu en disant : « Notre dieu a livré entre nos mains notre ennemi, celui qui dévastait notre pays et qui multipliait nos morts. » 25 Or comme leur cœur était en joie, ils dirent : « Appelez Samson et qu’il nous divertisse. » On envoya chercher Samson à la prison et il se livra à des bouffonneries devant eux, puis on le plaça entre les colonnes. 26 Samson dit au garçon qui le tenait par la main : « Guide-moi et fais-moi toucher les colonnes sur lesquelles repose le temple afin que je m’y appuie. » 27 Le temple était rempli d’hommes et de femmes ; il y avait là tous les tyrans des Philistins et sur la terrasse environ trois mille hommes et femmes qui avaient regardé les divertissements de Samson. 28 Samson invoqua le SEIGNEUR et dit : « Je t’en prie, Seigneur DIEU, souviens-toi de moi et rends-moi fort, ne serait-ce que cette fois, ô Dieu, pour que j’exerce contre les Philistins une unique vengeance pour mes deux yeux. » 29 Puis Samson palpa les deux colonnes du milieu sur lesquelles reposait le temple et il prit appui contre elles, contre l’une avec son bras droit et contre l’autre avec son bras gauche.30 Samson dit : « Que je meure avec les Philistins », puis il s’arc-bouta avec force et le temple s’écroula sur les tyrans et sur tout le peuple qui s’y trouvait. Les morts qu’il fit mourir par sa mort furent plus nombreux que ceux qu’il avait fait mourir durant sa vie. 31 Ses frères et toute la maison de son père descendirent et l’emportèrent ; ils remontèrent et l’ensevelirent, entre Çoréa et Eshtaol, dans le tombeau de Manoah, son père. Samson avait jugé Israël pendant vingt ans.

 

    MENU : PRIÈRES D'ORACLES CONTRE LES NATIONS ^^^
Recueil de prières précédent : PRIÈRES CONTRE MOAB <<<    

 

Qui sommes-nous ?

Mentions légales

Ici

Pour toute question ou réaction, n'hésitez pas à nous contacter ! Soyez béni-e-s !

Contact